Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Bienvenue chez Jazzy . Quelle que soit la lumière sous laquelle nous percevons le monde chercher le bon angle est primordial que l'on s'attache à l'humain , au vivant , au minéral ou à la plus infime partie de l'univers.

Nouveau

Abécédaire trois sujets

Pour ce nouvel abécédaire (clic sur le logo) Violette nous demande d’écrire une histoire courte avec un personnage dont le nom commence par un G (prénom ou nom), avec une ville commençant par G  et  un pays commençant par G.

Je vous propose une suite à l’histoire de la lettre F de l’abécédaire

P5060224 - Copie

Georgia qui occupait le siège voisin d’Emilie , intriguée par cet afflux de larmes , se tourna vers elle. Se méprenant sur la raison de ses pleurs , elle lui demanda si elle avait si peur de l’avion pour être aussi ébranlée . Emilie lui répondit d’un signe de tête qu’il n’en était rien, peu disposée à s’épancher sur son sort face à une inconnue. Georgia n’en demanda pas plus mais tint cependant à engager la conversation, même si visiblement sa voisine n’y  était pas franchement disposée . Elle commença  par lui préciser que la première fois qu’elle avait pris l’avion, à l’occasion d’un voyage organisé en Grèce,  elle avait eu la peur de sa vie quand l’appareil s’était retrouvé pris dans  un orage en passant au dessus de Galatas. Il lui avait semblé que jamais il ne ressortirait intact de ces terribles trous d’air. Les chutes verticales se multipliant à l’envi son estomac avait été lui aussi mis à rude épreuve. Heureusement le retour s’était passé sans incident et elle avait décidé, une fois rentrée en France  de se faire soigner pour  cette  phobie qui aurait mis à mal tous ses projets de voyage. Maintenant elle n’avait plus la moindre angoisse pour les transports aériens et conseillait son thérapeute à toutes les personnes atteintes d’une phobie quelconque . Emilie esquissa un sourire, elle n’avait pas envie de paraitre impolie en ne réagissant aucunement au bavardage de Georgia, mais préféra ne rien dire. Au bout de quelques minutes , la fatigue aidant, ses paupières s’abaissèrent et elle plongea dans le sommeil.

p4300062

Une petit info, les billets du week – end sont programmés et je risque de ne pas avoir beaucoup de temps pour vous rendre visite ce week – end, nous fêtons les 70 ans de mon époux, veuillez d’avance m’en excuser.

 

Publicités

Si ton sourire part en quenouille ….

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Bataille, colère, travail, fatigue, tenir, soulager, capable, sourire ou (et) placer dans votre texte au moins 5 mots contenant "" oui"".

PA273507

détail de l’immense rideau de Past Knight de Jean – Luc Verna

Si ton sourire part en quenouille,  qu’ à cause de la fatigue tu bafouilles  , que dans ton travail tu ne vois qu’embrouilles et carabistouilles, que la bataille  menée n’ entraine que brouilles, laisse tomber la colère qui toute communication verrouille .  Prends ton pinceau et barbouille, soulage  ton esprit en le laissant  partir en vadrouille , tu es capable de tenir le cap sans revenir bredouille.

Quichottine

... de la Bibliothèque au Jardin, les moments partagés

fleur de flocons

En couple, maman chouette curieuse.

Les Soleils de Lilou

L'art lave notre âme de la poussière du quotidien. Pablo Picasso

Les photos du cinéma

Les écrans du cinéma par thème

blacknovel1

Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com

liline023

"La vie est un rêve pour les sages; un jeu pour les fous; une comédie pour les riches; une tragédie pour les pauvres."

Yann Brugenn

"Au teint, on juge l'étoffe ; au bouquet, le vin ; à l'odeur, la fleur ; au langage, l'homme."

Marie des vignes

Smile! You’re at the best WordPress.com site ever

Des mots...

Pour un long fleuve tranquille

Ma Bibliothèque Bleue

Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. Jules Renard

Des Mauges en Anjou . fr

2018 ~ Angers, ville la plus attractive de France

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.