Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Archives de septembre, 2009

Et si ……

Et si nos cinq sens n’en faisaient qu’un ?

 

 Un article passionnant  dans Sciences et vie l’envisage

Pour la plupart des scientifiques, perception sensorielle rime avec séparation anatomique et fonctionnelle de nos sens.

La frontière entre les sens ne serait elle pas aussi nette que le pensent les spécialistes du cerveau ? Serions-nous synesthètes sans le savoir ? 

D’après Charles Spence nous sommes tous capables d’entendre des formes (université d’Oxford Angleterre).

Qu’est ce que la  Synesthésie

Une fois cette question résolue voyons la suite :

L’association graphèmes couleurs est de loin la plus représentative

Mais nous pouvons trouver aussi sons couleurs ; saveurs couleurs ; odeurs couleurs ; vision saveur ; contact  couleur .température couleurs douleurs couleurs sons saveurs


Une personne sur 23 serait synesthète et beaucoup d’entre elles l’ignoreraient puisqu’ ils sont ainsi depuis leur plus tendre enfance.

Loin d’être anormale cette fonction du cerveau serait même importante .


Rien à voir avec la métaphore  qui montre  notre capacité à dire qu’une expérience nous laisse un gout amer que nous ne percevons pas, le synesthète qui évoque le gout de la menthe  à l’écoute d’un morceau de musique perçoit réellement cette sensation.

Le fait que cette perception revienne systématiquement à l’écoute du même morceau de musique prouve que la synesthésie ne relève pas de l’hallucination.

Pour avancer dans la compréhension de ce phénomène les chercheurs explore les associations graphèmes couleurs comme dans


A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges ;
– O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

Le poème de Rimbaud qui n’était pas synesthète au contraire de certains artistes

comme Kandinski qui associe couleurs musique 

ou comme chez Franz Liszt qui associe musique couleur

http://www.deezer.com/listen-4162455

ou Duke Ellington timbres couleurs .

Comme la majorité des équipes qui travaillent sur la synesthésie Jean Michel Huppé est persuadé que de l’étude du cerveau naitront des indices qui révéleront les secrets sur le liage de nos cinq sens .

Publicités

Penser …..

«  Penser,
c’est peser ; dormir, c’est ne plus peser les témoignages. C’est prendre
comme vrai, sans examen, tout murmure des sens, et tout le murmure du monde.
Dormir, c’est accepter ; c’est vouloir bien que les choses soient
absurdes, vouloir bien qu’elles naissent et meurent à tout moment ; c’est
ne pas trouver étrange que les distances soient supprimées, que le lourd ne
pèse plus, que le léger soit lourd, que le monde entier change soudain, comme,
dans un décor de théâtre, soudain les forêts, les châteaux forts, les clochers,
la montagne, tout s’incline comme au souffle du vent, avant de s’engloutir sous
la scène …..
Et
vous vous apercevez, amis, qu’il y a beaucoup de manière de dormir et
que beaucoup d’hommes qui en apparence sont bien éveillés, qui ont les
yeux ouverts, qui se meuvent, qui parlent, en réalité dorment . La cité
est pleine de somnambules ." Alain