Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Ernest , Raymond et Clémentine

Pour l’atelier en oche semaine 33 de l’année 2 de  Zéphyrine un petit résumé des épisodes précédents  s’avère nécessaire.

Nous avons quitté Clémentine en gare d’Amiens, très intriguée par le comportement d’Anton au téléphone elle veut en avoir le cœur net et décide après avoir pris le train de se rendre chez lui . Anton a eu bien des déboires en se rendant à la cathédrale d’Amiens pour trouver le trésor , il est tombé sur un grand échalas qui cherche aussi à s’emparer de celui – ci; pour ne pas mêler Clémentine à sa mésaventure il accepte finalement de coopérer .

IMGP3983

Sitôt sortie de la gare, Clémentine se remémore  ce qui cloche dans le coup de fil d’Anton. A l’approche de la première station de vélam, elle se dit que, oui, il doit y avoir une anguille sous roche , mais laquelle allez donc savoir. De toutes façons la réponse  est proche, et il n’est pas l’heure de ressasser ses reproches . Elle décroche un vélo et là voilà en route pour  la rue de la dent d’Oche *. En passant devant la pâtisserie Trogneux , Clémentine ne résiste pas à l’envie d’une petite brioche , quelques macarons aussi seront bientôt dans la poche de sa veste .

220px-Macaron_d_Amiens

 Pendant ce temps là Ernest la filoche et Raymond la bamboche s’en donnent à cœur joie chez Anton , vous pensez bien qu’ayant  son adresse, les acolytes du grand échalas ne se sont pas privés de lui rendre une petite visite.

“ Eh  Néness mâte un peu  la téloche , du premier choix ! Bonnard  le cinoche “dit Raymond en allumant le home cinéma .

“ Mouais pour tezigue , quand on se meuble en Bobois Roche , on a le flouze pour la téloche”. répond Ernest .

Fastoche !  Tiens , j’écluserais bien une boutanche j’ai  un peu la dalle en pente, t’as pas vu une roteuse dans un coin ? “ Ray

h-3-1027614-1255083931

“Tiens vla du rouquin l’a pas l’air dégueu” Ernest

Hé la voilà la mioche , sa Clémentine “ s’écrie Raymond

“Pas si moche que ça  la frangine” rétorque Ernest

manga_fille_sexy_short_maillot_blonde

“ Débouche tes éventails à moustiques , tête de piaf ,  j’ai dit mioche, elle a quoi 26 balais …” Ray

“ Elle a des robloches  de première , je sais pas si elle a quelque chose dans la caboche , mais pas de lézard pour les nibbars.” dit Ernest en brandissant une photo de Clémentine en maillot de bain.

Raymond hoche la tête d’un air entendu tout en zappant à qui mieux mieux .

platini

“ Eh mais c’est Platoche  , mâte ce festival de la guibole ça c’est du nanan  ! l’a raccroché les crampons trop tôt cézigue” Ray

Une sonnerie en triolet de croches sort les deux compères de leur fascination footballistique .

“ Alors vous avez trouvé une sacoche , des papiers, des livres, quoique ce soit qui nous rapproche du but ? “ interroge le grand échalas .

“Non , on a tout fouillé même les poches de ses bénoches , pas le moindre papier, il a intérêt à jacter l’Anton”  répond Ernest

Raymond  se fige soudain, se jette sur le portable , l’éteint .

“t’es  braque , c’est le dabe” se récrie Ernest .

“Néness , écrase un peu,  y a quelqu’un qui ouvre  la lourde d’entrée ”…..dit Raymond en éteignant le téléviseur .

Sans un bruit Raymond et Ernest foncent se cacher  derrière la porte du salon, Clémentine s’avance dans le couloir , pose ses macarons sur la table de la cuisine et …..à suivre

*Claudie et les picards me pardonneront sans doute cette appellation fantoche d’une rue amiénoise.

17 Réponses

  1. Jazzy argotant ! sourires..La donzelle d’Anton, se trouve dans le pétrin et pas un bignolon à l’horizon ? elle a du soucis à se faire la frangine..Rire
    Savoureux ce moment chez toi, comme d’hab.
    Bonne soirée Jazzy

    J’aime

    22 novembre 2010 à 16 h 09 min

  2. Sourires..! Bisous!

    J’aime

    22 novembre 2010 à 16 h 10 min

  3. Fr@ne & @l

    Clap Clap ! tu as bien fait de récapituler ! je n’aurais pas suivi c’eut été moche! Bises grande Dodoche ! la suite un jour proche ?

    J’aime

    22 novembre 2010 à 16 h 28 min

    • Pour celles et ceux qui voudraient reprendre depuis le début , j’ai mis en pied de page les écrits du trésor de la cathédrale .
      Bisous

      J’aime

      22 novembre 2010 à 16 h 30 min

  4. soryu64

    SUPER ! J’attendais le commissaire Antonio d’une minute à l’autre…non, ce n’est que Clémentine.
    Ah j’aime ces dialogues qui rappellent ceux des tontons flingueurs ou la gouaille de Bébel ! Tu m’a tenue en haleine avec cette histoire ! Bravo Jazzy. Bises.

    J’aime

    22 novembre 2010 à 16 h 39 min

  5. claudielapicarde

    Tu es toute pardonnée on se croirait dans les cafés qui entourent la gare, pas toujours fréquentables mais le discours est le même ou presque mdr!!!
    bisous

    J’aime

    22 novembre 2010 à 17 h 38 min

  6. Ben, c’est sûr, l’histoire n’est pas moche. Il en dégage une telle aisance que cela semble fastoche. Mais m’est avis que même en me creusant ce ne serai pas dans la poche. Alors en guise de pébloche je cris à qui veut l’entendre : « Bravo Jazzy ».
    Et belle soirée.
    Raph.

    J’aime

    22 novembre 2010 à 17 h 46 min

  7. Alors là, je suis épatée.A quand la suite des aventures?

    Bisous

    globule

    J’aime

    22 novembre 2010 à 18 h 57 min

  8. Ghislaine

    que de taent !!!!!!!!!!!!!!
    ah Anton..il passe de droles d’aventures………
    J’en veux bien de sa brioche a la Clementine moi….
    hihihi bisous

    J’aime

    22 novembre 2010 à 18 h 58 min

  9. zut encore restée sur ma faim, à quand la suite, vraiment t’es formidable ton histoire coule bien.
    Bonne soirée
    Bisous
    Mamie Mandrine

    J’aime

    22 novembre 2010 à 19 h 53 min

  10. Je viens d’écrire chez Mijo que tu as la berlue..à propos de porche proche..pas de porche proche chez moi!..chausse tes binocles Jazzy..
    Je me suis régalée avec ton histoire..de l’argot parigot, digne des San Antonio..que je n’ai pas réussi à lire d’ailleurs..moi la Vosgienne!

    J’aime

    22 novembre 2010 à 23 h 05 min

    • Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire , le porche est souligné , il est vrai que cela se rapproche de proche …..

      J’aime

      22 novembre 2010 à 23 h 09 min

  11. amicales pensées
    il est parfois plaisant de recevoir des petits mots et d’être encouragé
    une impression agréable de savoir que nous sommes appréciés, chacun de nous , attire le regard par ses multitudes spectacles, de créativités, de poésie, et ca nous donne chaud au cœur, tendresse Amélie,
    j’adore le mimi trop mignon

    J’aime

    23 novembre 2010 à 9 h 13 min

  12. superbe,on imagine bien la scène en noir et blanc, des dialogues dignes d’Audiard!
    je me régale! 😉
    gros bisous jazzy!

    bonne journée!

    J’aime

    23 novembre 2010 à 9 h 23 min

  13. Pingback: Récapitulatif des participants à l’écriture en folie en OCHE «

  14. koquin37

    c’est du San Antonio!!
    sur une musique plananteeeeeeeeeee!

    J’aime

    26 novembre 2010 à 16 h 57 min

  15. C’est trop drôloche et extrêmement finoche et je dirais même plus brillantoche ce textoche…Non mais, je suis désolé Jazzy, tu as réussi à piquer tous les mots en hoche et il ne me reste donc plus qu’à en inventer pour pouvoir exprimer mon admiration…Sourires.
    Bisous

    J’aime

    27 novembre 2010 à 5 h 52 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s