Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Autant en emporte …

Pour l’ écriture en folie de zéphyrine avec TANT

pour rappel  si vous avez perdu le fil Stanislas

P1010462  

Nous retrouvons pour un échange un tantinet tendu  Anton et Clémentine par téléphone portable interposé .

«  Un instant Clémentine, que veux tu insinuer par es – tu sur ? tant de suspicion m’étonne de ta part”

« Un doute s’installe tout doucement Anton, autant gommer cette tache d’incertitude, tu ne crois pas ? Depuis quelques jours ton comportement est déroutant et comme disait ma grand – tante Adèle , si tu ne veux pas de reproche ,sois clair comme de l’eau de roche. »

Une foule de pensées contradictoires se ruent dans le cerveau d’Anton court- circuitant sa réponse. Pourtant il sait qu’il doit écarter Clémentine de sa route, du moins tant que Stanislas est à la poursuite du trésor. Tantôt la jalousie semble être une corde sensible sur laquelle il peut jouer avec Clémentine, tantôt le fantôme de Stella se dresse et l’empêche d’envisager cette solution.

Pressentant son embarras Clémentine rajoute :

«Je sens  que tu me caches quelque chose, ne me dis pas que Stella a repris contact avec toi . »

Un supplice de Tantale pour Anton luttant pour ne pas parler.

Elle continue en sanglotant :

«  Je savais bien qu’elle reviendrait s’interposer entre nous, il est tentant de succomber aux sirènes du passé, leurs chants reviennent un jour envoutants, imitant les accents veloutés de la félicité.

“Il est important  que tu me dises tout, que s’est il passé entre vous ? »

Un inquiétant silence s’installe à l’autre bout du fil .

« Anton s’il te plait ton attitude est révoltante, parle moi »,

« Je …je….suis désolée » répond il d’une voix chevrotante »

Percutant le genou d’Anton avec le sien Stanislas l’incite à raccrocher, la voiture se gare le long du trottoir à deux pas de la cathédrale  .

« J’ai bien conscience que la situation est embêtante, mais notre intérêt n’est il pas d’abréger les discussions non ? » lance – Stanislas  à l’adresse d’Anton …..à suivre

P1010559

21 Réponses

  1. Mitchî

    Toujours problématique de courir deux lièvres à la fois, que de soucis pour cet Anton et de peine pour Clémentine.
    Bonne journée Gisèle

    J'aime

    3 février 2011 à 6 h 31 min

  2. Ghislaine

    Pauvre Clémentine qui vit dans l’ombre de Stella……
    histoire a suivre………….
    bisous Jazzy

    J'aime

    3 février 2011 à 8 h 17 min

  3. 2011 Fr@l

    Je l’ai vue cette voiture près de la cathédrale … lol

    J'aime

    3 février 2011 à 11 h 20 min

  4. Pas facile la vie d’Anton et j’espère qu’il n’ait pas à renoncer à l’une ou à l’autre car je sens que la beauté du passé cérébral avec Stella n’a d’égale que le charme de la nouveauté animale de Clémentine. Je délire…Il n’est même pas l’aube ici…Rires.
    De plus avec ta permission, je vais inclure la pensée de la tante d’Adèle dans le top 10 de mes citations….Sourires.
    Je te souhaite une belle journée et merci de contribuer aux sourires de mes matins…
    Bisous.
    PS…J’aime le comentaire précédent….à l’ombre de Stella…En somme à l’ombre de la lumière.

    J'aime

    3 février 2011 à 11 h 36 min

    • j’aime tellement le commentaire que j’ai perdu un m en cours de route…Sourires.

      J'aime

      3 février 2011 à 11 h 37 min

  5. claudielapicarde

    Stella ou Clémentine c’est là la question?
    A suivre, bises

    J'aime

    3 février 2011 à 13 h 31 min

  6. Si je te disais que je ne me souviens plus du tout du début..tu me crois?..Ca fait comme un livre que l’on a laissé tomber pendant longtemps, le mieux c’est vraiment de tout relire, ou de plonger dans le résumé…c’est ce que je viens de faire..sinon j’étais larguée..
    Je suis d’accord avec Cbolavie H , elle a l’air bien sage cette tante Adèle, et ses petites phrases pleines de vérité..
    J’ai hâte de connaître la suite..ne nous fait pas trop languir..
    Je ne sais pas si tu as construit ton histoire avant..moi non..je ne sais même pas ce qu’il va arriver à mon fichu Roger la prochaine fois.. 🙂

    J'aime

    3 février 2011 à 16 h 37 min

    • Non Zephyrine je n’ai rien construit avant je me projette dans la peau de mes personnages quand un atelier arrive .Par contre j’ai quand même une petite idée de là où je vais les emmener .
      Bisous

      J'aime

      3 février 2011 à 17 h 46 min

  7. LA MAGICIENNE

    Toujours très interessants tes textes ma petite Jazzy
    Gros bisous mon amie.
    Belle fin d’apremmmmmm
    A+++++
    Raf@

    J'aime

    3 février 2011 à 17 h 34 min

  8. soryu64

    ça démarre fort ! Essaie de dire tout haut « un tantinet tendu Anton…  » 😀
    Hop, je lis la suite !
    pauvre Anton, obligé de rester muet face au désarroi de Clémentine, mais je pressens une fin heureuse… mais quand ? Bisous.

    J'aime

    3 février 2011 à 17 h 54 min

  9. globule

    Il y a un proverbe qui dit qu’a vouloir s’asseoir sur deux chaises, on se retrouve le nez par terre, alors fais gaffe Anton !

    bisous
    globule

    J'aime

    3 février 2011 à 18 h 37 min

  10. pfffffffffffffffff! ils se défilent toujours ces bonshommes, j’te jure! pas très courageux tout ça! LOL!
    bon je l’attends au tournant le Anton, l’a intérêt à être clair avec sa clémentine!

    bonne soirée jazzy
    gros bisous

    J'aime

    3 février 2011 à 19 h 21 min

  11. Ghislaine

    Au sujet de tes coms chez Suzanne, moi je les vois bien
    j’ai fait la commission Jazzy……….

    bisous

    J'aime

    3 février 2011 à 19 h 43 min

  12. L'Azuréenne

    Suivra-t-il l’étoile (Stella) ou la fraicheur fruitée ?
    Encore un chouette épisode ! Merci…
    Douce soirée Jazzy,
    Des bisous à toi !

    J'aime

    3 février 2011 à 22 h 12 min

  13. Béa

    Cbolavie ….commentaire très masculin!! tout est normal (sourire)..

    Jazzy que vous dire d’autre que bravo!!! vous avez l’art de préserver le mystère….!

    J'aime

    4 février 2011 à 9 h 42 min

  14. Ah ! les hommes … Seigneur … et dire que nous ne pouvons pas vivre sans …
    Suite au prochain numéro …
    Bisous
    Mamie Mandrine

    J'aime

    4 février 2011 à 10 h 24 min

  15. Pingback: Les participants à l’écriture en folie N°42 avec TANT «

  16. OH là là quelle suspense !! vers qui le coeur d’Anton va pencher ? Toujours difficile de lutter contre un souvenir.
    Bravo pour ce texte, j’attends la suite impatiemment !
    Bisous 🙂

    J'aime

    4 février 2011 à 18 h 59 min

  17. c’est vrai que je suis haleTANTE à la lecture de ton atelier……..
    Clémentine ou Mandarine…il y aura toujours un pépin…
    Biz

    J'aime

    4 février 2011 à 20 h 07 min

  18. Pingback: La pierre centrale « le bon coté des choses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s