Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

“les deux messieurs de Bruxelles” une autre idée de lecture .

Mais d’abord je viens de m’apercevoir que je n’ai donné la solution du jeu des plantes que dans les commentaires il s’agit de la moutarde et du lin, comme l’a indiqué Bruno vous avez été plusieurs à reconnaitre le lin . En ce moment ces plantations sont visibles sur un côté des serres du jardin botanique , je trouve sympa cette initiative car ce n’est pas toujours évident de les reconnaitre dans la nature surtout quand elles ne sont plus fleuries . Vous n’avez qu’à suivre les rails du petit train en allant vers les serres et vous ne pouvez pas les manquer .

P7211066

Je vous propose  une autre idée de lecture sur votre lieu de vacances ou bien pourquoi pas dans un parc ou jardin,  mais si vous préférez lire dans votre lit pas de problème  .

Il s’agit de “Les deux messieurs de Bruxelles” d’Eric Emmanuel Schmitt , un recueil de cinq nouvelles .

P7271104

Le titre est celui de la première  qui aurait pu être un roman à elle seule comme le précise à la fin l’auteur dans son journal d’écriture “ Est ce un mini roman ou une longue nouvelle ? j’en suis heureux , quoique la question demeure : quoi faire de ce texte ? L’éditer comme tel ou attendre qu’il rejoigne d’autres textes …..Les deux messieurs messieurs de Bruxelles avaient des cousins qu’ils m’ont présentés ….D’autres histoires m’apparaissent liées à une thématique semblable : les amours invisibles .”

Voilà vous avez compris tout tourne autour de l’amour : conjugal, clandestin, paternel,  filial et aussi de l’humanité .

J’ai beaucoup aimé cette première nouvelle pour l’histoire qu’elle dévoile ,  cette union secrète  d’un coupe homosexuel célébrée en même temps que le mariage de deux autres êtres et les étonnantes retombées sur la mariée et sa famille  . L’émotion est au rendez vous de chaque page dans cette histoire passionnante d’un amour caché entre ces deux messieurs et le lien qui se crée aussi avec le devenir du couple qui s’est unit en même temps qu’eux à l’église .

La deuxième nouvelle “le chien “ est aussi très émouvante car cet animal est le symbole d’une humanité retrouvée pour son maitre qui s’inspire non seulement de sa vie intime avec les animaux mais aussi de sa vie intellectuelle lorsqu’à 20 ans il a été frappé par “nom d’un chien “un article d’Emmanuel Levinas publié dans “difficile liberté”.

“ Ménage à trois” nous fait entrevoir une étonnante facette d’un ménage à trois je ne veux pas trop dévoiler le sujet je vous laisse la surprise .

“Un cœur sous la cendre” aborde le sujet délicat du don d’organe . Peut on considérer un organe comme indissociable  de l’individu ? Vilma juge que le cœur de sa fille, c’est sa fille, elle nie la mort , Alma ne peut s’empêcher de penser qu’en enlevant le cœur de son fils on l’a anéanti.

“L’enfant fantôme” pose le problème de l’enfant déficient et de la souffrance comme dit l’auteur “Peut on être heureux et souffrir ?” et de la logique comptable qui est en train de voir le jour dans de nombreux pays en matière de santé .

Voilà, je ne peux que vous conseiller ce livre dont l’écriture fluide et bienveillante m’a beaucoup plu , qui vous fait voyager dans tous les méandres de l’amour et qui aborde des questions philosophiques essentielles ainsi que des débats d’actualité comme l’avortement thérapeutique , le mariage gay et le don d’organes . Pas de jugement c’est au lecteur seul de se forger une opinion .

 

 

Publicités

8 Réponses

  1. merci, et sur la bienveillance de cet auteur je n’ai guère d e doute…si je tombe dessus (sur le livre…mais sur l’auteur , ma foi….^^)je l’essaie

    J'aime

    27 juillet 2015 à 19 h 52 min

  2. Belge, voilà un titre qui interpelle, merci Jazzy, bonne soirée, bises

    J'aime

    27 juillet 2015 à 19 h 55 min

  3. @nnie54

    J’ai eu ce livre entre les mains la semaine dernière à Le…..c. Je voulais offrir des livres à ma fille et mon mari et finalement, j’ai choisi d’autres titres.
    J’y penserai la prochaine fois à moins que je le trouve en bibliothèque.
    Je viens de lire « Charlotte » de David Foenkinos sur le conseil de ma fille, je le conseille aussi…ce livre retrace la vie de Charlotte Salomon artiste peintre morte à vingt-six ans dans un camp alors qu’elle était enceinte….
    Bonne soirée en lecture peut-être…biz
    @nnie

    J'aime

    27 juillet 2015 à 21 h 21 min

  4. Bonjour …
    Belge ! Sûrement des histoires …
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude

    J'aime

    28 juillet 2015 à 7 h 18 min

  5. mireille du sablon

    J’ai un peu de mal avec cet auteur, je le trouve un peu « inégal » dans ces écrits mais là, avec le récit que tu en fais, je le réserve de suite!
    ….alors, ça y est , la petit troupe est partie? tu vas avoir bientôt des nouvelles , avec les moyens de communication de maintenant.
    Gros bisous de Mireille du sablon

    J'aime

    28 juillet 2015 à 17 h 31 min

  6. J’avais trouvé les réponses dans les commentaires. Il y a encore beaucoup de lin au sol, il prend la pluie il sera de moins bonne qualité.
    Bonne semaine.

    J'aime

    28 juillet 2015 à 18 h 37 min

  7. On voit de plus en plus de lin dans les champs, c’est très beau quand il est fleuri.
    J’ai tellement de livres d’avance mais je note…car à noël mon fils qui sait que je lis beaucoup, il va me demander quels livres je veux.
    Bonne soirée.

    J'aime

    29 juillet 2015 à 18 h 40 min

  8. C’est noté !

    J'aime

    2 août 2015 à 18 h 12 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s