Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Profondes joies …

Pour les croqueurs de mots une gourmandise particulière , le vin , extraits des paradis artificiels de Charles Baudelaire

G

 

“Profondes joies du vin, qui ne vous a connues ? Quiconque a eu un remords à apaiser, un souvenir à évoquer, une douleur à noyer, un château en Espagne à bâtir, tous enfin vous ont invoqué, dieu mystérieux caché dans les fibres de la vigne. Qu’ils sont grands les spectacles du vin, illuminés par le soleil intérieur ! Qu’elle est vraie et brûlante cette seconde jeunesse que l’homme puise en lui ! Mais combien sont redoutables aussi ses voluptés foudroyantes et ses enchantements énervants. Et cependant dites, en votre âme et conscience, juges, législateurs, hommes du monde, vous tous que le bonheur rend doux, à qui la fortune rend la vertu et la santé faciles, dites, qui de vous aura le courage impitoyable de condamner l’homme qui boit du génie ?…

 

Il y a des gens chez qui le dégourdissement du vin est si puissant, que leurs jambes deviennent plus fermes et l’oreille excessivement fine. J’ai connu un individu dont la vue affaiblie retrouvait dans l’ivresse toute sa force perçante primitive, Le vin changeait la taupe en aigle.

Un vieil auteur inconnu a dit : « Rien n’égale la joie de l’homme qui boit, si ce n’est la joie du vin d’être bu. » En effet, le vin joue un rôle intime dans la vie de l’humanité, si intime, que je ne serais pas étonné que, séduits par une idée panthéistique, quelques esprits raisonnables lui attribuassent une espèce de personnalité. Le vin et l’homme me font l’effet de deux lutteurs amis sans cesse combattant, sans cesse réconciliés. Le vaincu embrasse toujours le vainqueur.”

 

IMGP0951

Publicités

22 Réponses

  1. Bonjour Gisèle, je ne peux bien sûr, en tant qu’ancienne vigneronne qu’être en parfait accord avec toi. Savoir boire s’apprend, c’est un art, il faut rester modéré sans nul doute, mais que serais-ce un bon repas sans le vin? je me souviens quand j’étais en activité, je recevais des clients venus s’approvisionner et autour d’une flûte, les échanges se faisaient sans mal, et les conversations se déroulaient parfois avec plusieurs personnes qui ne se connaissaient pas, étant là simplement en même temps, c’était vraiment des moments très conviviaux qui me laissent un très bon souvenir. Bisous et bonne journée MTH

    J'aime

    1 octobre 2015 à 10 h 25 min

  2. Bonjour Gisèle,
    J’aime les deux, et la poésie et le vin. Pas de trop juste ce qu’il faut, pour en jouir de ce breuvage, doux nectar. Marie a raison, il enjolive la fête, il délie les langues dans une belle convivialité. 🙂
    Tu as mis des belles photos et un bien joli texte que j’ai lu et que je ne connaissais pas, merci à toi.
    Bisous et bonne journée, ici le soleil brille 🙂
    Geneviève

    J'aime

    1 octobre 2015 à 10 h 43 min

  3. Le vin, véritable être vivant, le vin a touché les Dieux du bout des doigts.
    Ton texte me plait, il réserve des surprises. A savoir qu’à la place de l’être doux
    que je suis, en chef de meute je pourrai me transformer. …. ??!!
    Bravo et mercdi pour les mots. yann.
    Pour le mots, et les photos.

    J'aime

    1 octobre 2015 à 10 h 50 min

  4. Eh oui, tout comme la bière pour nous peuple belge… 😉 Merci Jazzy et à la bonne nôtre, bizzzzz

    J'aime

    1 octobre 2015 à 10 h 57 min

  5. eh oui le raisin et le vin ont inspiré bon nombre d’écrivains , j’ai envie de croquer à pleines dents dans ces raisins ! bonne fin de semaine bisous bisous toujours surbookée avec les deux petites à bientôt, vivement dimanche !

    J'aime

    1 octobre 2015 à 11 h 09 min

  6. Boire est un art, dommage qu’il puisse devenir un vice qui fait tant de ravages.
    Bises et bonne journée.

    J'aime

    1 octobre 2015 à 11 h 47 min

  7. evajoe71

    Bonjour,

    Vivant en Bourgogne je ne puis qu’approuver, il faut savoir boire prendre du vin que le meilleur, savoir reconnaître tel arôme naturel. Nous étions chez un propriétaire récoltant en Bretagne, en goûtant un vin j’ai dit à la viticultrice que je trouvais un goût de caramel, elle a été émerveillée car elle ne savait pas si nous allions lui en parler. Je n’étais pas peu fière que mon palais est pu le découvrir. Ce ne serait pas le cas en ce moment j’ai une rhino avec plus de goût, l’horreur et bien entendu j’ai perdu mon odorat…Quelle galère!

    Belle journée et gros bisous sans microbes.

    EvaJoe

    J'aime

    1 octobre 2015 à 13 h 24 min

  8. Bonjour Jazzy. Très jolies tes photos … je cueillerai volontiers un de ces bons grains. Lors de ma visite à Metz j’ai eu l’occasion de déguster un très bon vin de ta région … un délicieux nectar comme il m’arrive rarement, presque jamais devrais-je, dire d’en boire. Ce sera l’un de mes bons souvenirs de ma visite en Lorraine. Boire très peu, mais du bon … pour apprécier et aimer le vin.
    Bel après-midi et gros bisous
    Annick

    J'aime

    1 octobre 2015 à 14 h 20 min

  9. Bonjour …
    Le vin ! Les vendanges du muscadet en ce moment …
    Je n’ai jamais tenté d’amoindrir mes peines avec du vin ! …
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude …

    J'aime

    1 octobre 2015 à 15 h 20 min

  10. le vin , le raisin sont de jolis thèmes pour les poèmes-
    le vin ne pas en abuser, les poèmes oui !!
    bon aprem !!

    J'aime

    1 octobre 2015 à 15 h 50 min

  11. Si on ne l’avait pas il faudrait l’inventer car c’est quand même un un délicieux moment quand l’on goute ce nectar…..Bisessssssss

    J'aime

    1 octobre 2015 à 16 h 24 min

  12. Défi magnifiquement relevé Gisèle !
    C’est l’excès, qui n’est pas bon. Rien de plus agréable, un bon vin pour accompagner nos repas de fêtes et de rencontres spéciales !
    Bonne et belle poursuite de ce jeudi,
    Bisous♥

    J'aime

    1 octobre 2015 à 16 h 48 min

  13. envie de croquer ces grumes ,belle soirée

    J'aime

    1 octobre 2015 à 19 h 05 min

  14. Je n’ai pas la chance d’être amateur de vin.
    J’en aime quelques uns mais je peux n’en boire « jamais ».
    Par contre j’aime les mots et j’apprécie ceux et celles qui savent en jouer…
    Autre très beau défi…
    Bises, bonne soirée, @ bientôt G.
    Merci pour ton commentaire sous l’article sur la synagogue de Metz.

    J'aime

    1 octobre 2015 à 19 h 11 min

  15. il faut savoir degusté, pour moi le vin n est pas une boisson, cela accompagne un met, un plat, mais l’ivresse ne me plait pas, et l’alcoolisme non plus et encore moins les repas ou les gens sont ivres, a la limite legerement gais, mais sinon, j ai vu des repas, ou les gens font semblant d’adorer le vin et en profites pour liquider les bouteilles
    Beaudelaire, etait un peu tout much , niveau alcool et drogue , ok il a eu de l’lnspiration, mais moi cela me fait rire quand a l’ecole on nous fait lire les fleurs du mal , c est pas forcemment un bon exemple,

    mais oui le raison, la vigne, les vendanges, l eclat du vin de qualité, son odeur , sa robe, savoir apprecier,

    et pis jesus a dit buvez c est mon sang, donc on se transfuse lol

    J'aime

    2 octobre 2015 à 11 h 19 min

  16. coucou Jazzy
    C’est un texte magnifique : bien joué !
    Le vin ne me réussit pas du tout, alors je suis obligée de me rabattre sur les jus de fruits ! snif !
    Aux jours de fêtes, je me laisse tenter … mais suis grisée aussitôt… re-snif !
    et pourtant, ce que c’est bon…..
    Merci pour cette découverte du texte de Baudelaire… J’aime bcp Baudelaire, bien que certains de ces écrits me font grincer les dents !
    Bisous

    J'aime

    2 octobre 2015 à 13 h 43 min

  17. trezjosette2

    Mais dans ta région il y a tant de vins divins ! que ce serait un péché de ne pas en profiter
    bonne soirée

    J'aime

    2 octobre 2015 à 16 h 21 min

  18. tes photos sont superbes :))

    J'aime

    2 octobre 2015 à 23 h 39 min

  19. covixlyon

    Tout le velours du raisin passe du verre au palais, savoir passer une belle soirée à refaire le monde ou taper le carton en toute simplicité et ne point s’enivrer.
    Bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

    3 octobre 2015 à 10 h 18 min

  20. quel beau raisin il doit être bon

    J'aime

    3 octobre 2015 à 16 h 59 min

  21. Pas mal, une belle philosophie de vie et de partage!

    J'aime

    3 octobre 2015 à 17 h 44 min

  22. dimdamdom592013

    Tu allies formidablement bien défi, poésie et bon vin, une ivresse dont j’aime être envahie.
    Bravo et merci pour ta participation presque enivrante .
    Bises Domi »nicales »
    Domi.

    J'aime

    4 octobre 2015 à 16 h 51 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s