Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Mes ailes ….

pour les croqueurs de mots

imgp90121

Mes ailes déployées sur le vent des sables

Ont cherché le ciel de tes yeux turquoise .

Mille    perles     de    lune    insaisissables

Sur  ta  peau  d’écume  blanche  pavoisent.

J’ai  bu  le  miel  de  ton sourire satiné

Soleil  de  la nuit d’un étonnant voyage,

J’ai  peigné  les crinières d’acier patiné

De fringants andalous sur l’onde sauvage.

J’ai   dessiné   le   temps   en  parenthèse

sur    la    peau    palpitante     de   l’océan

Jusqu’à ce que nos peurs doucement s’apaisent  .

J’ai gommé les écueils  des hautes falaises

Pour  ne  laisser  sur cette plage blanche

Que l’empreinte de nos cœurs en cimaise.

  

Publicités

21 Réponses

  1. Ce corps blanc sur fond bleu, de toute beauté, merci pour le tout, bon jeudi, bises de jill

    J'aime

    17 décembre 2015 à 0 h 20 min

  2. C’est vraiment super, Gisèle, autant en mots qu’en photo ! Bravo et bon jeudi toute la journée ! Bisous♥

    J'aime

    17 décembre 2015 à 3 h 30 min

  3. Que c’est beau, j’aime particulièrement la métaphore du cheval. la photo est belle aussi. Beau jeudi

    J'aime

    17 décembre 2015 à 5 h 48 min

  4. Vraiment magnifique …. Merci Jazzy ….

    J'aime

    17 décembre 2015 à 6 h 56 min

  5. je viens rarement sur les poésies car je suis très jalouse des poèmes proposés alors que moi je suis un peu nulle. Il va falloir (mais cela fait longtemps que je le dis) que je m’y mette sérieusement.
    Très élégant, très beau ce poème….
    avec le sourire

    J'aime

    17 décembre 2015 à 7 h 40 min

  6. Et pour la « cimaise », j’ai du faire un appel à un ami.
    Il me dit, une sorte de cadre ……
    A tes paroles de rêve, de temps à autre, il faut que je me raccroche
    du vocabulaire nouveau.
    Ce matin, radio, ils parlent de logiciels pour composer des textes.
    Visent le Goncourt?
    Non, ce serait pour des fonctions minimalistes et rien
    à voir avec les textes d’auteurs.
    Tu as 1000 ans d’avance.
    yann.

    J'aime

    17 décembre 2015 à 8 h 50 min

  7. Oups, j’ai posté et ça a disparou ….

    J'aime

    17 décembre 2015 à 8 h 52 min

    • Peux tu sauver mon com précédent?

      J'aime

      17 décembre 2015 à 8 h 53 min

  8. Bonjour …
    Beau mais envahissant ! …
    … Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαu∂є …

    J'aime

    17 décembre 2015 à 8 h 58 min

  9. Très jolie cette photo … elle t’a bien inspirée …
    Bonne journée
    Bisous

    J'aime

    17 décembre 2015 à 10 h 56 min

  10. Je me suis envolé avec lui sur la douceur de tes mots.
    Merci pour cette douceur Gisèle
    Je t’embrasse

    J'aime

    17 décembre 2015 à 11 h 32 min

  11. vraiment magnifique , superbe ! tu as une âme de poétesse ! bon jeudi bisous Gisèle

    J'aime

    17 décembre 2015 à 12 h 46 min

  12. covixlyon

    Belle inspiratuion, nous partons dans l’évasion avec Jonathan le Goëland et tes vers.
    Bonne fin de journée
    Bises

    J'aime

    17 décembre 2015 à 15 h 49 min

  13. c’est merveilleux

    J'aime

    17 décembre 2015 à 15 h 52 min

  14. evajoe71

    La photo et les mots donnent une belle harmonie. Bravo, et continue j’aime bien.

    Belle fin d’après midi et belle soirée.

    Gros bisous d’EvaJoe

    J'aime

    17 décembre 2015 à 17 h 04 min

  15. mireille du sablon

    …j’aurais voulu le suivre cet a-midi mais….impossible, la cabine était fermée! Mais que c’est beau tout là-haut….
    bises du soir de Mireille du Sablon

    J'aime

    17 décembre 2015 à 22 h 28 min

  16. Une superbe photo que tu as peinte avec de très beaux mots, j’ai aimé
    Bonne soirée
    Bisous
    Mandrine

    J'aime

    17 décembre 2015 à 23 h 21 min

  17. Voilà une belle harmonie entre poésie et illustration.
    Bravo Jazzy tu as des dons que tu ignores 😉
    Bisous.
    Domi.

    J'aime

    18 décembre 2015 à 0 h 19 min

  18. Une merveilleuse photo très réussie qui accompagne parfaitement des mots qui volent, légers et nous emmènent dans une contrée de rêves.
    Certaines métaphores sont on ne peut plus recherchées. J’ai apprécié tout particulièrement celle du temps dessiné en parenthèse sur la peau palpitante de l’océan. Une métaphore très parlante tout comme celle des écueils gommés des falaises qui finissent sous forme de cimaises.
    On imagine très bien les deux coeurs sous cette forme d’architecture tout en arrondis.
    Tu devrais penser à concourir car je pense que tu gagnerais sûrement un prix.

    J'aime

    18 décembre 2015 à 0 h 36 min

  19. Florence

    Florence – Testé pour vous
    C’est très joli…très beau…et toujours ces magnifiques photos…bravo, vraiment bravo…ça laisse un sentiment d’amour et de liberté…bravo

    J'aime

    18 décembre 2015 à 6 h 58 min

  20. ça plane pour l’oiseau toujours envié des humains car lui peut sortir du cadre
    belle fin d’année

    J'aime

    30 décembre 2015 à 10 h 30 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s