Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

délivrances

P2230510

Un livre de Toni Morrison où elle décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et traumatismes .

Description de cette image, également commentée ci-après

Je découvre cette auteure , je suis sous le charme de ce style, distillant à la fois poésie et réalisme. Dans ce roman  le personnage central Bride retrouve enfin la possibilité de se reconstruire après s’être débarrassée de ce mensonge qui l’enfermait .

Un excellent livre qui interroge aussi sur les bouleversements de notre époque et les conflits sous jacents , sur le regard des autres face à la différence , le racisme, la prédation sexuelle, la défaillance des adultes , la haine de soi.

 

“ Je priais afin  qu’elle me donne une fessée ou une gifle, rien que pour sentir son toucher. Je faisais des bêtises exprès, mais elle avait des façons de me punir sans toucher ma peau qu’elle détestait …” 

 

“ Elle m’a fait peur , tellement elle était noire. Noire comme la nuit, noire comme le Soudan.. Moi je suis claire de peau avec de beaux cheveux , ce qu’on appelle une mulâtre au teint blond , et le père de Lula Ann aussi .”

“ Je refuse d’avoir honte de ma honte, tu sais, celle qui m’est assignée et qui accompagne la vile priorité et la morale dégradée de ceux qui insistent sur ce qui est le plus facile des sentiments humains  d’infériorité  et d’insuffisance uniquement pour déguiser leur propre lâcheté en prétendant qu’elle est identique à la pureté d’un banjo “

Publicités

11 Réponses

  1. Ah je découvre moi aussi et l’écriture est belle ma foi… Prisonnier de ses souvenirs et autres traumatismes c’est un sacré handicap aussi, merci Jazzy, bises

    J'aime

    26 février 2016 à 0 h 23 min

  2. Merci Gisèle de nous faire découvrir cette auteure à ton tour, c’est gentil ! Bon vendredi tout entier ! Bisous♥

    J'aime

    26 février 2016 à 4 h 04 min

  3. L’écriture à travers ses extraits me plait beaucoup. Un livre à ajouter à ma liste déjà longue. Belle fin de semaine

    J'aime

    26 février 2016 à 5 h 35 min

  4. Bonjour …
    Que n’a-t-on écrit sur la couleur de peau …
    Ma fille a adopté 2 enfants haïtien alors je connais un peu …
    … Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαu∂є …

    J'aime

    26 février 2016 à 7 h 59 min

  5. Croc

    Prometteur, merci pour la découverte. Bisous d’ici

    J'aime

    26 février 2016 à 10 h 11 min

  6. Une belle présentation de ce livre Jazzy, merci. Bises

    J'aime

    26 février 2016 à 11 h 43 min

  7. covixlyon

    Bonjour,
    Merci pour nous faire découvrir une auteure. Un livre qui semble très intéressant, de part le sujet traité et son écriture.
    J’espère le trouver à la bibliothèque.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    26 février 2016 à 11 h 59 min

  8. ça me parait rude comme sujet , pas évident à traiter-
    merci pour l’info! bisous-

    J'aime

    26 février 2016 à 13 h 30 min

  9. Bonsoir Gisèle, je note, tu me donnes envie de lire ce livre. j’aime bien ces échanges sur nos lectures, cela permet de connaître des auteurs différents bisous MTH

    J'aime

    26 février 2016 à 17 h 16 min

  10. c’est un beau mais grave sujet, merci Jazzy pour le partage

    J'aime

    26 février 2016 à 20 h 50 min

  11. Les romans de cette trempe sont extraordinaires! Son premier roman, Beloved, fut une révélation.
    Ils s’apparentent à « La couleur des sentiments » .
    Merci pour la découverte de ce roman-ci !
    Bises Gisèle et bon weekend.
    Francine.

    J'aime

    26 février 2016 à 21 h 40 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s