Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Celle que vous croyez

Afficher l'image d'origine

J’ai vraiment découvert Camille Laurens en lisant “ Celle que vous croyez “

Etonnante vision de l’amour et du désir par cette auteure ( ah j’ai toujours un mal fou à l’écrire ainsi, l’Académie française condamne cette utilisation, à la fois car elle est étymologiquement absurde (une féminisation serait *autrice et non *auteure) et constitue un néologisme jugé inutile ), mais je vais essayer de gommer l’imprégnation des siècles de domination masculine ….

Comme je ne saurais mieux vous décrire que Gaston Paul Effa ce que j’ai ressenti à la lecture de ce roman je vous laisse en sa compagnie :

“ l’amour nait en grande partie de l’imaginaire “ affirme Camille Laurens en fidèle lectrice de Proust .

“Celle que vous croyez” nous entraine dans une intrigue vertigineuse , qui interroge la manière dont le désir contemporain s’exprime et souvent s’égare à travers les réseaux sociaux . Claire , quarante huit ans , surveille Jo son amant volage , en se créant un faux profil facebook . Dans le monde virtuel elle devient une projection narcissique d’elle – même , belle jeune femme brune de vingt huit ans , double fictif dont un ami de Jo, Chris , va immaquablement tomber aamoureux . Mais mentir aux autre et se mentir à soi – même est un jeu dangereux qui va mener Claire très loin, là où elle ne veut pas aller , et surrtout à la crête d’elle – même , où le risque de se perdre confine à la folie. “ Pseudo “ ne vient il pas du grec qui signifie menteur ? .

Sous la plume acérée de l’auteur , les réseaux sociaux deviennet un moyen de réfléchir le monde , le virtuel étant un outil extrêmement romanesque pour interroger le désir que n’aurait certainement pas désavoué ni Marivaux ni Choderlos de Laclos ..Liaisons dangereuses d’une femme qui ne veut pas renoncer au sentiment de l’amour , quitte à se mettre en scène dans un jeu de miroir où réel et virtuel se jouent l’un de l’autre , dans n excès troublant de douceur et de violence .

Ce magnifique opus , où les intrigues s’emboitent magistralement dans un cauchemardesque jeu de miroirs et dont aucun  personnage ne sortira indemne est à lire de toute urgence.

Quelques phrases relevées dans ce roman

“ Personne ne nous aime personne c’est horrible tu le vois dans la rue tu le sens t’es vieille les regards me traversent ou m’attaquent dégage, casse toi tu pues la mort tu sens le moisi , vous avez vu Madonna les gens lui reprochent de “ vouloir continuer à exister “ …….qu’est ce qu’il faut alors il faut voulir cesser d’exister et se retirer de soi – m^eme comprendre qu’on n’a plus rien à faire là plus de place je n’ai plus de place je ne sais pas où me mettre tiroir cercueil aller dans la boite il ne sert à rien d’etre jeune sans être belle ni d’être belle sans être jeune les hommes mûrissent les femmes vieillisent c’est beau un homme la nuit une femme c’est triste laissez voues mettre au cercueil quelle transparence quelle transparence je suis transparente mon père est vitrier disparais tu comprends tu piges dégage tu captes marches à l’ombre va mourir .”

“ désirer un homme c’est comme rêver au livre : tout est ouvert , immense et chaotique , rien n’arrête le galop du cheval la peur est là aussi immense , vertigineuse, bien qu’on sente que rien ne pourrait nous faire tomber notre puissance est infinie et désarmée, oh comme on court , comme il fait chaud , c’est le soleil allé avec le vent , réconciliés.”  

“Le désir veut conquérir et l’amour veut retenir. Le désir, c’est avoir quelque chose à gagner, et l’amour quelque chose à perdre.”

“Vous avez beau savoir ce qui se passe, ce qui s’est passé, vous n’en êtes pas sauvé pour autant. Quand vous avez compris ce qui vous fait souffrir, vous souffrez toujours. Aucun bénéfice. On ne guérit pas de ce qu’on rate. On ne reprise pas les draps déchirés.”

“Il n’y a jamais eu de grande différence pour moi entre le désir et le désir d’écrire – c’est le même élan vital, le même besoin d’éprouver la matérialité de la vie.”

Je ne saurais trop vous conseiller si vous avez prévu de passer par Mets ce week –end le festival du livre à Metz ( un clic sur l’image pour connaitre le programme )

 

Afficher l'image d'origine

Publicités

16 Réponses

  1. C’est un livre qui va me plaire. Je vais le lire. Merci de cette critique. Je fais une pause d’au moins 2 semaines. Des articles sont programmés sur mes 3 blogs. Belle fin d’avril

    J'aime

    22 avril 2016 à 9 h 50 min

  2. Merci Jazzy… ah tout désir est amour ma foi, une pulsion… quant au mot auteur, on va dire que c’est comme pour Claude, Dominique etc, pour les deux sexes… belle journée, bises

    J'aime

    22 avril 2016 à 9 h 58 min

  3. merci pour ce ressenti sur ce roman-
    bonne journée ensoleillée j’espère – bisous-

    J'aime

    22 avril 2016 à 10 h 25 min

  4. J’aime bien toutes ces phrases relevées dans ce roman
    Je te souhaite un beau week-end….bises

    J'aime

    22 avril 2016 à 11 h 03 min

  5. Coucou Gisèle, Alors tu t’es reconnue dans cette « autrice » ? 😉
    J’espère que tu vas bien…

    J'aime

    22 avril 2016 à 11 h 43 min

  6. Bonjour jazzy,
    A lire les phrases que tu nous rapporte, ce livre a l’ai vraiment intéressant.
    « Quand vous avez compris ce qui vous fait souffrir, vous souffrez toujours. »…. et oui!
    Bonne journée

    J'aime

    22 avril 2016 à 12 h 38 min

  7. Bonjour Gisèle
    la lecture très peu pour moi avec mes yeux je ne tient pas à ce que la pression oculaire remonte maintenant
    qu’elle est à 11.5 sinon l’opération m’attend, et là c’est quitte ou double
    Je passais venir te souhaite une très bonne fin de semaine et un très bon week end
    que l’on ne nous annonce pas extraordinaire mais bon il faut prendre ce qui vient
    Bisous
    LILI

    J'aime

    22 avril 2016 à 13 h 28 min

  8. Merci Jazzy pour cette si belle présentation de ce roman.
    Soudain, une petite envie d’en savoir un peu plus.
    Bises et bon après midi – ZAZA – http://zazarambette.fr

    J'aime

    22 avril 2016 à 15 h 07 min

  9. Un livre qui me plairait nul doute. Bisoussssss

    J'aime

    22 avril 2016 à 15 h 51 min

  10. Bien, tu m’as vraiment donné envie de lire ce livre, je vais tâcher de me le procurer. Bisous et bonne soirée et merci MTH

    J'aime

    22 avril 2016 à 18 h 14 min

  11. Yvonne Anne

    Belle présentation de ce roman, Jazzy.Cela me donne vraiment envie de le lire.Est-il à toi? Si oui, je te l’emprunte…..
    Je pense faire un petit tour au Festival du Livre…..
    Bisous et bon W.E.

    J'aime

    22 avril 2016 à 19 h 28 min

  12. Une belle fin de semaine en perspective, alors Gisèle ! Un livre qui semble vraiment intéressant également ! Bonne fin de ce jour et agréable week-end tout entier ! Bisous♥

    J'aime

    22 avril 2016 à 20 h 36 min

  13. mireille du sablon

    … un livre qui interroge…que je mettrais bien dans ma liste.
    Je suis allée faire un tour sous le chapiteau…quelques titres retenus mais surtout des ouvrages sur notre passé messin, lorrain..à me faire offrir par mes « hommes » à l’occasion!
    Bises du soir de Mireille du sablon

    J'aime

    22 avril 2016 à 20 h 42 min

  14. Bien le bonjour payse ! Ca fait un peu loin et il y a encore plein de choses à faire qui nous attendent ! Bises et bon WE Tu veux des cartons vides ?
    Quoique ce ne soit pas une bonne idée, ils sont presque tous éventrés ………..

    J'aime

    22 avril 2016 à 20 h 52 min

  15. Bonsoir,
    j’ai entendu parler de ce livre, et tu nous en parle bien.
    Bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

    22 avril 2016 à 21 h 21 min

  16. comme tu es active sur WP , je t’admire beaucoup !…le net me prend beaucoup de temps , ainsi que le scrabble , j’ai plein de bouquins à lire , qui me viennent de la médiathèque de ma fille , lorsqu’ils font du « désherbage  » j’en emporte en vacances dans l’espoir de mettre mon nez dans le livre !…je suis comme TITE LILI , la vue des lettres me fatiguent les yeux , je n’ai plus la passion que j’avais lorsque j’étais jeune , époque où je m’endormais sur mon livre , tant ça me passionnait !…je te souhaite un bon dimanche et te fais de gros bisous ..

    J'aime

    24 avril 2016 à 7 h 44 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s