Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

La vengeance de Marnie

Atelier no 8 + Récap 7. Le Lipogramme.

Atelier no 8 + Récap 7. Le Lipogramme.

Faire un lipogramme sans f en vous inspirant de cette photo .

Marnie comédien ambulant de son état se réjouit déjà du tour qu’il va jouer aux villageois.

Ah, ils ont voulu l’empêcher de s’installer avec sa troupe dans leur village, ils vont voir ce qu’il leur réserve à ces enquiquineurs. Oui bien sûr, le thème de prédilection des pièces de Marnie peut déplaire, les revenants ne sont pas toujours les bienvenus surtout quand on connait les histoires qui se transmettent de bouche à oreille à Thanata, mais ce n’est pas une raison pour lui interdire de planter son chapiteau, quand même !

Thanata une bourgade bien tranquille jusqu’à ce que le ciel décide de se mettre en colère et que des trombes s’abattent sur elle. La rivière en retrouvant son ancien emplacement a envahi toutes les parcelles bordant la départementale. On raconte, surtout après plusieurs petits verres de schnaps, que certains habitants n’ont pas eu le temps de partir à temps, avant que la Bresle couvre les prés, et que, certains soirs, notamment ceux où la pleine lune joue à se mirer dans l’onde, on entendrait gémir près des aulnes et des saules.

Marnie qui possède tout un arsenal de mannequins pour vitrines dans son camion décide d’en emmener deux et de les immerger dans la prairie inondée en ne laissant dépasser que les mains tendues vers le ciel. Il attend que la nuit tombe pour transporter ses accessoires en espérant bien ne rencontrer personne.

Pas l’ombre d’un humain, pas même un chat dehors, il se glisse dans l’eau et met les bras de chaque mannequin en l’air. Il soigne la présentation, les mains semblent implorer, demander de l’aide. Pour empêcher le mannequin de remonter il accroche au pied de chacun une énorme pierre. Puis il attend que la lune soit bien haute dans le ciel pour prendre une photo. Inutile de rajouter de la lumière, on y voit presque comme en plein jour. Maintenant il n’y a plus qu’à l’imprimer sur papier avec ce petit texte :

«  Tremblez habitants de Thanata, vous n’avez pas voulu nous protéger nous revenons nous venger »

Ensuite un exemplaire dans chaque boite aux lettres et rira bien qui rira le dernier .

Publicités

13 Réponses

  1. Ouh la Jazzy… il ne fait pas bon bouder Marnie et sa troupe… ces gens-là savent se montrer « méchants »…. en s’aidant des histoires de ce village, bien joué sans l’ombre d’un… plouF…. bises de jill

    J'aime

    11 août 2016 à 0 h 34 min

  2. Une cruelle vengeance ??
    Amicalement

    J'aime

    11 août 2016 à 7 h 07 min

  3. Un petit goût du joueur de flûte d’Hamelin…
    avec le sourire

    J'aime

    11 août 2016 à 7 h 31 min

  4. Bonjour Gisèle, un conte avec une image qui fait froid dans le dos!!!bravo Bisous mth

    J'aime

    11 août 2016 à 8 h 59 min

  5. Bonjour …
    La rivière est vraiment montée haut sur les terres … vengeance …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    11 août 2016 à 9 h 36 min

  6. Bonour Gisèle,
    Je te félicite pour ce sujet, c’est presque une nouvelle dis donc !
    J’adore l’idée que tu as imaginée pour ces mains………..
    Mais justement c’est cela que j’aime, lire les ressentis de chacun
    sur la même image, je trouve cela si étonnant !! j’adore !!
    Merci Gisèle ( alors installée ??)

    J'aime

    11 août 2016 à 10 h 03 min

  7. Un texte que j’ai bien aimé ainsi que la photo…que Marnie reste où il est ….qu’il ne vient pas dans mon bled.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    11 août 2016 à 11 h 12 min

  8. Un peu trop cruel à mon goût cette vengeance, je n’aimerai pas rencontrer ce personnage dans mon quartier ( rire) en tout cas, le défi est très réussi 🙂

    J'aime

    11 août 2016 à 13 h 26 min

  9. brrrrrrrrr quel non pour un village Thanata signifie en grec mort..(enfin thanatos)…Bisousss

    J'aime

    11 août 2016 à 18 h 12 min

  10. mireille du sablon

    …comme toujours, tu excelles dans l’écriture de texte mais…même pas peur!
    Bisous du soir et à bientôt, Mireille du sablon

    J'aime

    11 août 2016 à 18 h 52 min

  11. C’est bien pensé Gisèle et ton texte est long en plus !
    Bravo et bonne soirée !
    Bisous♥

    J'aime

    11 août 2016 à 20 h 20 min

  12. Bonsoir Gisèle! Bravo! Toujours aussi si brillante. Bises et bon WE

    J'aime

    12 août 2016 à 20 h 11 min

  13. Bonjour Gisèle,

    Désolé pour mon retard à te visiter, c’est sur le projet du neuvième atelier que je découvre ta participation, c’était comme ce que tu écris d’habitude c’est a dire absolument génial.
    Bises très amicales.

    Henri.

    J'aime

    20 août 2016 à 10 h 44 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s