Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Angélique

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi un clic sur le logo .

Angélique est invitée à la cour de récré aujourd’hui par deux artistes d’abord Ingres et puis Gustave Doré

A  ux  griffes d’un épaulard  elle était promue,

N           uque    renversée ,   ultime     attente,

G       lacée    d’effroi pour cette belle ingénue.

E        lle  implore le ciel et dans la   tourmente

L  e     chevalier  Roger  arrive  par  les  nues,  

I    mmobilise   le   monstre     par    sa    lance

Q     u’ il  enfonce     sitôt     avec    assurance, 

U    ltime   sursaut  pour   la  bête   biscornue  

E   n      gardant   jusqu’à   la fin  sa résistance .

Jean Auguste Dominique Ingres - Roger Delivering Angelica.jpg

Par Jean-Auguste-Dominique Ingres — Courtesy of the Art Renewal Center https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=434580

Afficher l'image d'origine

Comme vous pouvez le remarquer sur ces deux illustrations Angélique n’a pas du tout la même pose , autant pour la première il y a torsion du corps , regard d’angoisse, autant dans la gravure de Gustave Doré elle semble même sourire dans une attitude plutôt provocante .

Gustave Doré inverse aussi le rapport de l’ombre et la lumière , le rocher est fortement éclairé ce qui met en avant la nudité d’Angélique, le reste ciel , mer,  restent dans le noir,   l’hippogriffe même devient aussi inquiétant que le monstre marin .

Pour Ingres le reflet du phare dans l’eau et le doré du chevalier avec le blanc de la peau d’Angélique  donnent à ce tableau nocturne une allure fantastique , quant à l’hippogriffe il s’efface devant la lance du  chevalier Roger .

Publicités

25 Réponses

  1. Bonjour élève Jazzy, ouh la dans de beaux drap cette Angélique ! J’aime mieux la version une de Ingres… mais celle de Doré en noir et blanc vaut le coup d’oeil, Angélique sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

    J'aime

    21 septembre 2016 à 0 h 41 min

  2. J’ai failli aborder ce sujet puis me suis décidée pour plus de légèreté lol

    J'aime

    21 septembre 2016 à 1 h 45 min

  3. Superbe participation Gisèle ! Bravo ! Bon matin de ce mercredi et belle journée tout entière ! Bisous♥

    J'aime

    21 septembre 2016 à 4 h 45 min

  4. J’aime ton acrostiche et c’est deux versions tableau avec une préférence pour celui d’Ingres magnifique. Belle journée. Bises

    J'aime

    21 septembre 2016 à 6 h 37 min

  5. Bonjour …
    Oui ! Terrrrribles instants … J’en frémis encore …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    21 septembre 2016 à 8 h 34 min

  6. Coucou Jazzy,
    Très bel acrostiche pour cette Angélique magnifiquement représentée dans les œuvres de Jean-Auguste-Dominique Ingres et de Gustave Doré
    Bravo !
    Bises et bon mercredi

    J'aime

    21 septembre 2016 à 8 h 56 min

  7. J’apprécie ces deux beaux tableaux ainsi que ton texte…bonne journée

    J'aime

    21 septembre 2016 à 10 h 23 min

  8. Et bien un beau devoir bien documenté qui ravira la maîtresse (ou la maîkresse) ! Les deux me plaisent car montrent la femme bien différemment en effet…et ton texte en est un belle interprétation. Bonne journée

    J'aime

    21 septembre 2016 à 10 h 41 min

  9. je découvre ces oeuvres sur Angélique !
    bel acrostiche et tableaux bien commentés !!
    Belle journée à la cour de récré – bisous-

    J'aime

    21 septembre 2016 à 10 h 44 min

  10. Bonjour Gisèle, bravo et merci beaucoup, deux tableaux pour Angélique et tes très beaux commentaires. Bisous !

    J'aime

    21 septembre 2016 à 13 h 23 min

  11. covixlyon

    Bonjour,
    Une bonne idée que de comparer ces deux oeuvres, et Angélique est dans de beaux draps, enfin une façon de parler.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    21 septembre 2016 à 14 h 03 min

  12. que se soit sur un tableau où l’autre c’est qu’Angélique est « à poil » et qu’elle n’a pas une once de lardons … je suis jalouse … na!!

    J'aime

    21 septembre 2016 à 14 h 13 min

  13. Bonjour Gisèle,
    Deux artistes pour deux visions d’une même scène. C’est édifiant. En effet, sur la gravure de Doré, on ne verrait presque que la beauté d’Angélique, laquelle surpasse tout le reste, comme mis dans le même panier. Merci pour ce moment instructif.
    Bel après-midi à la cour. Bises.
    FP

    J'aime

    21 septembre 2016 à 14 h 15 min

  14. Sauvée des griffes du monstre et intéressante comparaison entre les deux illustrations bises et belle fin de journée

    J'aime

    21 septembre 2016 à 15 h 26 min

  15. Vas-y Roger, à l’attaque ! et Roger, même pas peur !
    Bon, j’arrête de rigoler, j’aime beaucoup ces tableaux impressionnants, Ingres est-il ce qu’on appelle, un impressionniste ? je n’y connais vraiment rien et pourtant j’aurais aimé faire des études d’art, peintures, dessins etc … mais Destin en a décidé autrement, ah si j’le tenais celui-là …
    Bien vu pour Angélique, même pas peur non plus sur le deuxième tableau … le beau Roger est là !

    Merci pour tes mots l’accompagnant, merci pour les explications et … j’en redemande …
    Gros bisous

    J'aime

    21 septembre 2016 à 15 h 26 min

  16. Très réussi ! Bravo!

    J'aime

    21 septembre 2016 à 16 h 12 min

  17. Un article vraiment très intéressant.
    Bonne journée

    J'aime

    21 septembre 2016 à 17 h 23 min

  18. Et bien j’espère ne jamais rencontrer ce fameux animal, je serais dans une fâcheuse position…enfin, sans les poings liés également surtout et habillée !! N’autorisez pas la sortie de votre graoully demain surtout ! lol
    A demain donc et belle soirée, @.

    J'aime

    21 septembre 2016 à 17 h 25 min

  19. ils sont beau tous les deux avec une approche différente, et Jill se retrouve avec une ingénue et une femme qui ose s’offrir en quelque sorte le plaisirs…Bisoussssss

    J'aime

    21 septembre 2016 à 17 h 54 min

  20. mireille du sablon

    Pauvre Angélique, que de souffrances sur ces tableaux!…pas angélique tout ça….
    Gros bisous du soir de Mireille du sablon

    J'aime

    21 septembre 2016 à 19 h 08 min

  21. Pauvre Angélique,elle est dans une mauvaise passe! Heureusement que le chevalier est là pour la sauver;Je ne connaissais pas ces tableaux.

    J'aime

    21 septembre 2016 à 22 h 43 min

  22. Très bonne explication et lecture de ces deux tableaux qui traitent d’une façon différente le même thème. Pour ma part, j’ai un faible pour le tableau d’Ingres. Il y a dans ses tons et la façon de dessiner une façon plus réaliste de traiter le thème.

    J'aime

    22 septembre 2016 à 1 h 02 min

  23. ton acrostiche d’Angélique est formidable , beaucoup de recherches ! un très bon moment passé à lire le billet bisous mon amie

    J'aime

    22 septembre 2016 à 12 h 56 min

  24. eglantine36

    j’ignorai totalement l’existence de ces tableaux …à la cour de récré on apprend toujours quelques chose 🙂 merci !

    J'aime

    23 septembre 2016 à 9 h 34 min

  25. Angélique sauvée par un chevalier
    Magnifiques tableaux
    Bonne soirée
    Frieda

    J'aime

    27 septembre 2016 à 15 h 40 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s