Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

De la tête au pied ….

 

Pour les croqueurs de mots capitaine Josette à la barre un clic sur le logo .

Andalousie Trez 042

Après les beaux voyages vous vous êtes désaltérés…

d’un drôle de breuvage, on vous a servi une boisson qui vous a statufié sur un banc public !

Racontez ce que vous voyez ou entendez ou même ce qui se passe dans votre tête…

pour retrouver la réalité .

******

Mais, mais, que se passe – t il,  suis je au paradis ?

Je ne sens  plus mon  corps,  entier il se fige.

De la tête au pied la cellule s’engourdit

Provoquant soudain un drôle de vertige.

Passe,  passe le temps , dérisoire  tragédie ,

Quel tort  ai -je eu ,  pour  ce sort qu’on m’inflige ?

Je  me souviens   des yeux verts de cette lady,

Aurais -  je eu avec ell’ le moindre litige ,

Quand j’ai pris  ce breuvage sur le “Normandie” ?

J’aurais du refuser, mais mon cœur  oblige

Souvent ma raison à tomber  en maladie .

Me voilà bien marri d’une telle perfidie !

De mes travers surgit un pesant vestige .

Si par bonheur quelqu’un à mon mal remédie

Je jure de ne plus céder  à la voltige

De tels sentiments  pour les belles dégourdies.

PB050137 

   

  

 

 

Publicités

24 Réponses

  1. quel bel exercice si joliment écrit et exprimé puis raconté , bonne semaine à toi Gisèle gros bisous

    J'aime

    7 novembre 2016 à 11 h 02 min

  2. sevylivres

    Encore un pauvre gars qui s’est fait avoir !

    J'aime

    7 novembre 2016 à 11 h 08 min

  3. Bonjour Gisèle, un exercice très bien écrit, bravo, pauvre homme!!! bisous et bonne journée MTH

    J'aime

    7 novembre 2016 à 11 h 13 min

  4. C’est pas une position confortable, le pauvre il faut le rentrer avant les grands froids.
    J’aime bien cette idée de tout voit et entendre mais pas celle de ne pas pouvoir communiquer ni bouger.
    Bonne journée.

    J'aime

    7 novembre 2016 à 11 h 17 min

  5. J’aime beaucoup. Le langage utilisé va bien avec ce dandy et on l’image bien voyageur sur le Normandie. Belle semaine. Bisous

    J'aime

    7 novembre 2016 à 11 h 23 min

  6. lespigaou30

    Un très beau texte que j’aime beucoup.
    Tu es une vraie poétesse
    Passe une belle journée
    Bise
    Maryse

    J'aime

    7 novembre 2016 à 12 h 24 min

  7. Bon, v’là aut’chose ! vite, une bonne fée qui d’un coup de baguette magique (doucement le coup quand même) le fera revivre ! mais après, doucement aussi avec les breuvages.
    J’adore ton bidouillage avec l’arbre, c’est super beau !
    Gros bisous

    J'aime

    7 novembre 2016 à 12 h 55 min

  8. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Voilà qu’en termes châtiés cela est …
    C’était quel breuvage ? … Ça m’intéresse ! …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    7 novembre 2016 à 12 h 57 min

  9. Souire, ah pour les beaux yeux de l’amour, d’une belle, et puis ce breuvage mystérieux, hélas je n’ai pas de remède à vous proposer cher monsieur, seule une bonne fée, nommée Josette… 😉 bises de jill

    J'aime

    7 novembre 2016 à 13 h 02 min

  10. covixlyon

    Il faut la trouver cette inspiration. Un filtre, c’est ce qu’il lui faut, mais trouver le contre poison, c’est plus difficile, une fée passant par là, peut-être.
    Bises

    J'aime

    7 novembre 2016 à 14 h 29 min

  11. Que ton texte, que ton poème, que cette allégorie est bien touénée.
    Un vrai plaisir de lire tes lignes et entre aussi.
    Une tentation, on succombe, et le prix fort on paye.
    C’est comme une sidération, mais en pierre transformé, et pas en fer.
    J’en réviserai volontiers mes cours de minéralogie!
    Souvenir d’avoir croisé des moines, qui en pensée ont eu le péché de chair, et
    de ce fait ont été transformés en rocher des Mées. Sisteron à pas loin.
    Bises de bon début de semaine à toi. Yann

    J'aime

    7 novembre 2016 à 16 h 02 min

  12. mireille du Sablon

    …pôv’ monsieur, le voici figé pour des siècles!
    Bises de Mireille du sablon

    J'aime

    7 novembre 2016 à 16 h 47 min

  13. superbe photo et beau texte…Bonne soirée

    J'aime

    7 novembre 2016 à 19 h 59 min

  14. Quichottine

    Très belle réponse au défi de Josette. Bravo ! J’aime beaucoup ta page.
    Passe une douce soirée Jazzy. Bisous.

    J'aime

    7 novembre 2016 à 22 h 34 min

  15. J’adore ! Cette façon qu’a cette statue de s’interroger sr les raisons qui la font se retrouver dans un tel état.
    L’homme qui se remémore ses petites fautes passées, avouables ou inavouables se sent puni pour l’éternité mais implore tout de même un geste d’humanité pour retrouver forme humaine en promettant de ne plus pécher.
    Et si son voeu s’exauçait, s’exécuterait-il vraiment devant une délicieuse femme tentatrice ?
    Fort bien écrit et beau travail d’imagination à partir d’une photo de simple statue.

    J'aime

    8 novembre 2016 à 0 h 35 min

  16. Très bien rédigé ce remord, trop tard, est-ce vrai repentir ou seulement paroles pour stopper ce vertige ???? :-)))

    J'aime

    8 novembre 2016 à 9 h 16 min

  17. trezjosette2

    comme j’aime ton style et cette belle poésie… grand merci Jazzy !
    Douce journée avec ou sans neige pour les bonhommes qui fondent sous le regard brûlant des « Ladies »

    J'aime

    8 novembre 2016 à 10 h 05 min

  18. respir57

    combien succombent aux charmes de certaines, oubliant de voir les « vraies » beautés qui les entourent. Ce texte a beaucoup inspiré et c’est un plaisir de lire la version de chacun. Bises

    J'aime

    8 novembre 2016 à 16 h 12 min

  19. memeyoyo

    Le pauvre qui s’est lancé prendre au piège d’une belle Lady – Bonne soirée – Bisous

    J'aime

    8 novembre 2016 à 20 h 57 min

  20. très beau style poétique ! j’ai vraiment aimé… Merci Jazzi de ce régal de lecture et bisous

    J'aime

    8 novembre 2016 à 23 h 12 min

  21. La douche froide peut être, y’a pas mieux pour remettre les idées en place! C’est le trou Normand lol! en tout cas interprétation du thème tout a fait réussie. chloé

    J'aime

    9 novembre 2016 à 1 h 01 min

  22. Coucou Gisèle
    Un très beau défi : j’aime ton écriture fluide, musicale et facile à lire… cet Homme statufié devrait demander à Georges Sand qu’une de ses fées lui concocte une potion magique… Ses contes en regorgent !
    Merci et bisous

    J'aime

    9 novembre 2016 à 14 h 05 min

  23. Je pense que plus d’un s’est laissé pris au piège 😉
    Le mien par exemple, hélas il ne s’est pas statufié, c’est tout le bien que je lui souhaite hihi!!!
    Bisous tardif.
    Domi.

    J'aime

    10 novembre 2016 à 0 h 15 min

  24. très belles paroles !

    J'aime

    10 novembre 2016 à 6 h 28 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s