Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Epicure

abécédaires philosophes et auteurs divers

Pour l’abécédaire philosophes et auteurs de Violette un clic sur le logo.

Epikouros BM 1843.jpg

 

J’ai longtemps hésité entre ce philosophe et l’auteur Jean Echenoz mais comme je vous avais déjà parlé de cet auteur pour vous présenter un de ses livres  ici ( clic) et (reclic)  j’ai opté pour Epicure qui j’en suis sure ne vous est pas inconnu .

PB250012

Puisque nous parlons de philosophes ,  je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de ce livre “ le monde de Sophie “ de Jostein Gaarder une façon très agréable de plonger dans le monde de la philosophie .

Fondateur de l’épicurisme ce philosophe grec né à Samos  fonde l’une des plus importantes écoles de l’Antiquité . Contrairement à l’idée que l’on se fait de ce philosophe il mène une vie simple et frugale dans son Jardin d’Athènes ,  il est aussi végétalien . Sénèque s’insurge d’ailleurs contre la rumeur répandue à son égard

“Pour moi , je pense et j’ose le dire contre l’opinion des nôtres que la morale d’Epicure est saine , droite, et même austère pour qui l’approfondit …Je dis qu’elle est décriée sans l’avoir mérité .”

  • La doctrine d’Epicure peut se résumer en 4 points forts :

« Et maintenant y a-t-il quelqu’un que tu mettes au-dessus du sage ? Il s’est fait sur les dieux des opinions pieuses ; il est constamment sans crainte en face de la mort ; il a su comprendre quel est le but de la nature ; il s’est rendu compte que ce souverain bien est facile à atteindre et à réaliser dans son intégrité, qu’en revanche le mal le plus extrême est étroitement limité quant à la durée ou quant à l’intensité ; il se moque du destin, dont certains font le maître absolu des choses ”

1 Les dieux ne sont pas à craindre

2 La mort n’est pas à craindre

3 On peut atteindre le bonheur

4 On peut supprimer la douleur

« Le plus effrayant des maux, la mort ne nous est rien, disais-je : quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas39 ! »

  • La théorie de la connaissance

Pour lui les sensations ne peuvent que garantir la réalité , elles ne peuvent qu’être vraies . Quatre sortes d’évidence s’imposent alors :

  1. la passion ou le pathos
  2. la sensation ou impression sensible
  3. la prénotion
  4. l’intuition de la réflexion

P8140005

  • La physique vue par Epicure

Comme beaucoup de philosophes il est aussi astronome et physicien,  selon lui une juste compréhension de l’univers permet de mener une vie heureuse . Il  combat donc  l’interprétation anthropomorphique de la nature , il est donc absurde de louer ou de blâmer ses actions .

« Si la crainte des météores et la peur que la mort ne soit quelque chose pour nous, ainsi que l’ignorance des limites des douleurs et des désirs, ne venaient gêner notre vie, nous n’aurions nullement besoin de physique ”

La réalité est composée de deux éléments les atomes et le vide .

  1. rien ne naît de rien
  2. tout ne peut naître de tout
  3. rien ne peut retourner au néant.

Afficher l'image d'origine

  • Bonheur et plaisir pour Epicure

Il faut différencier les désirs naturels pour le bonheur, pour la tranquillité du corps, pour la vie des désirs vains artificiels ( richesse, gloire )ou irréalisables comme l’immortalité.

« Parmi les choses dont la sagesse se munit en vue de la félicité de la vie tout entière, de beaucoup la plus importante est la possession de l’amitié. »

 

Afficher l'image d'origine

« Que personne, parce qu’il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu’il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n’entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l’âme. Et celui qui dit que le temps de philosopher n’est pas encore venu, ou que ce temps est passé, est pareil à celui qui dit, en parlant du bonheur, que le temps n’est pas venu ou qu’il n’est plus là. »

Publicités

13 Réponses

  1. Superbe participation, Gisèle ! Mille et un bravos ! Bonne fin de semaine ! Bisous♥

    J'aime

    26 novembre 2016 à 3 h 31 min

  2. Je connais surtout le mot épicurien…. merci Jazzy… j’aime la citation ne gâchez pas, ah se contenter des besoins de notre corps, jouir simplement de la vie… bon W-E, bises

    J'aime

    26 novembre 2016 à 4 h 49 min

  3. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    « Le plus effrayant des maux, la mort ne nous est rien, disais-je : quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas ! »
    Je viens d’en faire l’expérience, moi qui sort d’une tendinite au tendon d’Achille gauche … je ne suis pas mort !
    Par ailleur, je n’aime pas trop être dérangé quand je mange mais …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    J'aime

    26 novembre 2016 à 8 h 10 min

  4. Très bel article…bon week-end…Bises amicales

    J'aime

    26 novembre 2016 à 10 h 17 min

  5. Tu m’apprends la philosophie … je comprends mais … à ma façon je crois. La mort n’est pas mon soucis principal, je n’ai pas peur de cela, comme tout le monde c’est la peur et la souffrance de ce qui peut arriver juste avant qui pose soucis …
    La phrase se terminant pas la possession de l’amitié m’interpelle, je ne sais pas trop comment la comprendre … rien pour moi ne se possède. On pourrait déjà chercher à mieux comprendre la différence entre connaissance et amitié. Les expériences de la vie parfois nous obligent à tout remettre en question.
    Gros bisous et merci pour cette lecture

    J'aime

    26 novembre 2016 à 12 h 04 min

  6. La santé de l’âme nous amène continuellement à mieux nous connaître et à apprécier l’essentiel….
    Cela est particulier à chacun selon son chemin.
    Vivre sereinement en conformité avec soi et avancer en éloignant les peurs les plus grands obstacles
    J’avoue qu’en ce jour, je me suis délecté de te lire
    Bisous et belle journée

    J'aime

    26 novembre 2016 à 12 h 36 min

  7. Coucou Gisèle, une participation parfaite, j’ai adoré, cela se passe de commentaires: c’était « trop bien » bisous MTH

    J'aime

    26 novembre 2016 à 14 h 47 min

  8. Un brin de philosophie fait du bien nul doute alors merci pour ce bel article

    J'aime

    26 novembre 2016 à 15 h 16 min

  9. marinachili

    Bien décrit. bravo
    Bonne fin de semaine
    Bisous

    J'aime

    26 novembre 2016 à 15 h 36 min

  10. Je connaissais épicurien mais pas vraiment les idées d’Epicure. Je le trouve sensé et réaliste.
    Bon week-end.

    J'aime

    26 novembre 2016 à 15 h 46 min

  11. une bonne piqure de rappel !! un beau billet pour ce ^philosophe, merci et bravo !!
    Bisous du soir !

    J'aime

    26 novembre 2016 à 17 h 18 min

  12. sevylivres

    Ah la philosophie, ce n’était pas ma tasse de thé en terminale !

    J'aime

    26 novembre 2016 à 21 h 34 min

  13. covixlyon

    Une belle participation pour ce défi, j’aime bien l’idée.
    Bises

    J'aime

    30 novembre 2016 à 17 h 37 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s