Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Au creux de la nuit ….

dyn003_original_480_480_gif_2513474_e965d66342262aceef7a5f17b5e6204d_thumb3_thumb.gif

Pour l’atelier de Mandrine un clic sur le logo.

Big Eyes : Photo Amy Adams, Christoph Waltz

Au creux de la nuit, dans l’obscurité d’un appartement aux volets clos, le clic discret d’une porte qu’on refermait perça là silence. Voilà bien longtemps qu’elle en avait envie , mais cette nuit elle  trouva la force de tout quitter et surtout  de le quitter . Cet homme qu’elle avait aimé  au point de se laisser complètement phagocytée par son amour  , aujourd’hui c’était sans regret qu’elle renonçait à lui  .

Non, elle n’aurait jamais du l’épouser , son premier mariage avait été un échec, elle aurait du se méfier, mais il avait tellement de charisme qu’elle avait  cédé aux sirènes de Cupidon . Il lui avait fallu du temps pour comprendre que s’effacer devant lui ne menait à rien , que l’estime qu’il avait de lui même était plus que disproportionné, qu’il n’était lui – même que parcequ’il la réduisait au silence .

Big Eyes : Photo Amy Adams, Christoph Waltz

Quand il avait commencé à exploiter ses talents de peintre, elle avait pensé que c’était absolument normal , il maitrisait cent fois mieux la communication qu’elle même .  C’était lui qui trouvait le meilleur emplacement, les galeries où exposer  , les médias à prévenir .

Big Eyes : Photo Christoph Waltz

Ils avaient pourtant tout pour être heureux, cette même passion pour la peinture , l’art au centre de toutes leurs préoccupations mais un jour il avait franchi le cap  en s’appropriant la paternité de ses fameuses toiles qu’elle signait de son nom d’épouse . Au début elle ne s’était pas aperçu de la  supercherie puis un jour elle découvrit la ruse mais elle accepta car le succès économique était bien présent et il savait bien la convaincre que c’était lui que le public aimait et non l’obscure épouse .

Big Eyes : Photo Amy Adams

Elle aimait peindre ses “ grands yeux” et ne s’arrêtaient pas de les multiplier pour le plus grand plaisir de cet homme qui la maintenait sous sa coupe . Un manipulateur hors pair qui savait la déstabiliser au point de lui faire perdre toute confiance en elle , la culpabiliser pour qu’elle accède à sa demande . Mais là, elle en avait terminé avec cette dépendance , elle avait trouvé le courage de s’éloigner,  de redevenir elle même ,  un autre combat allait commencer maintenant pour rétablir enfin toute la vérité .

 Afficher l'image d'origine

Si vous ne l’avez pas encore vu je vous conseille ce film de Tim Burton “Big eyes” dont je me suis inspirée pour ce billet,  c’est l’histoire vraie de Margaret et Walter Keane , une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art .

Publicités

24 Réponses

  1. Non pas vu, je découvre ce couple d’ailleurs… lui un beau salaud comme on dit, voler le coup de pinceau de son épouse, soumise, puis un jour… merci Jazzy, bonne nuit, bises

    J'aime

    17 janvier 2017 à 0 h 15 min

  2. Bonjour Jazzy, merci pour le clin d’oeil pour le film et bel article ! bonne journée

    J'aime

    17 janvier 2017 à 3 h 43 min

  3. cergyrama

    Elle a réussi à partir. Beaucoup qui vivent auprès de pervers narcissiques n’y arrivent pas tant ils sont dépendants. J’ai aimé te lire. Bisous

    J'aime

    17 janvier 2017 à 6 h 42 min

  4. Encore une belle preuve de machisme ! c’était encore pire autrefois.
    J’avais lu un livre qui racontait une histoire semblable.
    Bien à toi.

    J'aime

    17 janvier 2017 à 6 h 49 min

  5. Brigitte WEGMANN

    je vais demander a Mimi de me trouver le film tu m’as donné envie de le voir bise

    J'aime

    17 janvier 2017 à 7 h 14 min

  6. Je ne connais pas du tout.

    J'aime

    17 janvier 2017 à 7 h 38 min

  7. Bonjour Gisèle
    oui Gisèle passer sa vie avec un homme comme ça non merci
    très bel atelier
    moi encore rien fait pas trop d’idées
    fatiguée cette semaine
    j’ai deux ateliers écriture et un défi image mais encore rien fait
    avec mon anniv, j’ai eu des visite ce matin c’est mai qui vais car mon amie ne peut plus se déplacer tellement elle accumule les
    maladies. et ce week end une autre aussi chez la personne qui a aider ma mère à me mettre au monde en attendant l’accoucheuse .
    elle et sont mari sont « loin » d’un moment à l’autre je m’attends à recevoir un coup de fil.
    Alors mon esprit est ailleurs en ce moment.
    bonne semaine
    Bisous
    LILI

    J'aime

    17 janvier 2017 à 8 h 13 min

  8. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Mais tu as l’œil et le bon œil sur tout ! …

    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    17 janvier 2017 à 8 h 37 min

  9. Coucou Gisèle, pas vu ce film, mais pourquoi pas… 😉

    J'aime

    17 janvier 2017 à 9 h 19 min

  10. Super Jazzy et bien joué ! Une magnifique histoire qui me donne envie d’aller voir ce film de 2014. Je vais demander à ma fifille, Ellen, de me le télécharger, elle a un compte d’accès pour ce genre de prestation.
    Bises et bon mardi

    J'aime

    17 janvier 2017 à 9 h 43 min

  11. La peinture est une de mes passions et pourtant Je ne connaissais pas du tout ces protagonistes ni cette histoire, je vais m’informer pour en savoir plus, merci Jazzy et bonne journée

    J'aime

    17 janvier 2017 à 10 h 09 min

  12. Une histoire comme il y en à beaucoup malheureusement…j’irai voir le film à coup sûr….Bonne journée

    J'aime

    17 janvier 2017 à 10 h 32 min

  13. très bel article j’ai adoré surtout les belles photos , les peintures mais l’histoire n’est pas jolie à lire ! bonne semaine mon amie gros bisous Gisèle

    J'aime

    17 janvier 2017 à 12 h 47 min

  14. merci de le signaler car si il est aussi bon que ton récit faut le voir….je vais le chercher. Bises

    J'aime

    17 janvier 2017 à 16 h 06 min

  15. lespigaou30

    Je n’ai pas vu ce film,
    pas de cinéma près de chez moi.
    Est ce qu’on trouver cette histoire en livre?
    Les manipulateurs ils sont très fort, on s’y laisse tous prendre, j’ai beaucoup lu sur ce sujet.
    En principe un manipulateur commence par isoler la personne de son entourage, ses amis, sa famille peu à peu tout le monde y passe
    et une fois le terrain dépeuplé c’est beaucoup plus facile.
    Passe une belle journée
    Bises
    Maryse

    Aimé par 1 personne

    17 janvier 2017 à 16 h 08 min

  16. lespigaou30

    J’ai oublié de te dire que j’adore le mur de la première photo.
    Bises
    Maryse http://lespigaou.canalblog.com/

    J'aime

    17 janvier 2017 à 16 h 17 min

  17. Ah ! Bravo Gisèle ! Ce film te fut d’une bonne inspiration ! C’est à voir, si possible … bonne soirée ! Bisous♥

    J'aime

    17 janvier 2017 à 18 h 55 min

  18. mireille du sablon

    … tu as participé au scénario? j’ai bien apprécié cette « seconde » version….
    Bises du soir de Mireille du Sablon

    J'aime

    17 janvier 2017 à 20 h 20 min

  19. Bravo pour ton écrit..bisous

    J'aime

    18 janvier 2017 à 17 h 12 min

  20. Je viens de lire et regarder tes deux articles et je vais refermer doucement ta porte plus savante qu’en y entrant.
    Merci beaucoup Jazzy.
    Oui oui, je referme bien ta porte car chez toi il y fait beaucoup plus froid encore qu’à Amiens.
    Gros bisous

    J'aime

    18 janvier 2017 à 17 h 31 min

  21. Non je ne connaissais pas mais çela me donne envie de connaître
    Superbe ton atelier
    Merci de ta participation
    Bisous à toi
    Mandrine

    J'aime

    6 février 2017 à 23 h 15 min

  22. ha oui on a la même artiste- c’est chouette-
    sauf que tu n’as pas changé la date- je ne trouvais pas d’article par mail-
    merci ! ça complète mon article- bisous !

    J'aime

    18 mars 2017 à 10 h 18 min

  23. Coucou Gisèle, magnifique billet, merci beaucoup. Bisous. Lenaïg

    J'aime

    18 mars 2017 à 11 h 10 min

  24. C’est vrai, cet article complète bien celui de Lydie, j’aimerais bien voir le film

    J'aime

    18 mars 2017 à 18 h 31 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s