Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Espérance

images-copie-1getattachment_thumb

Pour les prénoms à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo et aussi pour imagecitation 28 .

 

“ Le réel quelquefois désaltère l’espérance . C’est pourquoi contre toute attente l’espérance survit “ René Char

IMGP7248

E  lle sait qu’ elle peut compter sur la chance,

S  i    par    hasard    l’eau     a   triste  mine ,

P  etits      poissons    partis  en   vacances ,  

E   lle    guette     tout    ce     qu’on   élimine .

R  ieuse   elle    est,     jamais  ne  s ‘ inquiète,

A  vec     entrain     partout    elle    chemine 

N  ettoyant       la       plus      petite   miette,

C  ‘est   avec   grâce   qu’elle   part  en  quête

E  t     s’allie        à        la     vie      citadine. 

 

Publicités

27 Réponses

  1. Bonjour élève Jazzy… Ah oui chez nous des pleins champs, à des kilomètres de la mer du Nord, elles s’acclimatent de tout… vivent de ce qu’elles trouvent, faut bien, Espérance sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

    J'aime

    22 février 2017 à 0 h 35 min

  2. Excellent, ce deux en un, Gisèle ! J’♥ ! Bravo et bon mercredi tout entier ! Bisous♥

    J'aime

    22 février 2017 à 4 h 51 min

  3. J’ai beaucoup aimé ton acrostiche. J’ai programmé imagecitation et j »ai vu dans cette photo une espérance déçue (parution vendredi). C’est amusant. Bisous

    J'aime

    22 février 2017 à 6 h 06 min

  4. Je t’admire car tu sais faire avec bonheur ce genre d’exercice si difficile… Belle espérance
    je vais chez le chirurgien ce matin, je serai fixé sur la suite à tenir pour mon genou… Je pense que l’on va laisser guérir comme ça…
    avec le sourire

    J'aime

    22 février 2017 à 7 h 22 min

  5. Oui très joli… 😉 tu es super fan d’oiseaux toi… 😉

    J'aime

    22 février 2017 à 7 h 48 min

  6. Magnifique photo et beau texte…bonne journée

    J'aime

    22 février 2017 à 7 h 53 min

  7. Bel oiseau marin, et Eluard avait raison !

    J'aime

    22 février 2017 à 8 h 15 min

  8. avec cette belle photo de petit dej , bien joué pour espérance !
    bisous du mercredi-

    J'aime

    22 février 2017 à 9 h 30 min

  9. covixlyon

    Bonjour,
    Une espérance bien motivée, et un double défi à l’appui, bien vue.
    Chez nous, c’est leur qurtier d’hiver, elles migrnt vers les étangs au printemps quand reviennent les martinets.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    22 février 2017 à 9 h 38 min

  10. ocgall

    Bonjour d’Angers …
    Oui ! C’est un peu l’invasion dans les Basses Vallées Angevines …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    22 février 2017 à 9 h 54 min

  11. Si elle ne trouve plus rien, qu’elle survole la cour, elle y trouvera surement des miettes de macaron.

    J'aime

    22 février 2017 à 9 h 56 min

  12. joli acrostiche très bien écrit , c’est aussi un charmant prénom ! bon travail Gisèle , j’ai les petites mais je passe en vitesse pour regarder ton travail du jour bisous mon amie

    J'aime

    22 février 2017 à 11 h 02 min

  13. mireille du sablon

    …elle s’est figée dans ton apn, superbe photo comme tu sais si bien les faire!
    Bises d jour de Mireille du Sablon

    J'aime

    22 février 2017 à 11 h 04 min

  14. Ce sont des opportunistes. Je ne sais pas pourquoi mais très souvent l’après-midi elles tournent au-dessus du village. Elles doivent attendre qu’un agriculteur travaille la terre pour suivre le tracteur.
    Bonne journée.

    J'aime

    22 février 2017 à 11 h 32 min

  15. Bonjour Gisèle, on en voit quelquefois dans nos champs , il est vrai qu’à vol d’oiseau nous ne sommes pas loin des lacs de la Forêt d’orient. Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

    22 février 2017 à 13 h 07 min

  16. Schönes Foto liebe Grüße von mir Gislinde

    J'aime

    22 février 2017 à 14 h 38 min

  17. Magistral!!!

    Câlinsss!!!

    J'aime

    22 février 2017 à 14 h 52 min

  18. Bel acrostiche Gisèle…Bisous

    J'aime

    22 février 2017 à 15 h 37 min

  19. @nnie54

    Deux défis rondement menés et dans l’espérance de ne plus voir ces temps glacés avant longtemps. Ces volatiles ont bien souffert du manque de nourriture pendant cette période. Nos canards de la rivière et poules ont bien manqué alors je leur ai lancé des pois,des graines, de la salade et légumes pour qu’ils puissent subsister sur la glace. Ils me faisaient peine de les voir ainsi.
    Tu as été aussi voir cette boucle de la Sarre, j’avais particulièrement aimé aussi les bonnes pâtisseries de Mettlach au retour…les allemands sont champions quand à la hauteur de leurs gâteaux délicieux. Une journée mémorable pour moi à l’époque qui commençais la marche.
    Bises du soir, @nnie

    J'aime

    22 février 2017 à 17 h 55 min

  20. Une mouette qui devient citadine, c’est original; mais la faim mène à tout! Elle garde l’espérance
    Bel acrostiche .

    J'aime

    22 février 2017 à 18 h 05 min

  21. C’est sûr la mouette n’hésite pas à venir quémander sa nourriture aux hommes, voilà pourquoi elle s’appelle Espérance…un joli prénom qui vous a toutes bien inspiré. Depuis ce matin je trouve que les élèves ont de l’imagination sur la toile 🙂 Bises

    J'aime

    22 février 2017 à 18 h 14 min

  22. Coucou Gisèle
    Ton texte coule comme une rivière très beau…passe une belle soirée…bisous

    J'aime

    22 février 2017 à 20 h 24 min

  23. Bonsoir Gisèle,
    La mouette n’a peur de rien, même pas de rentrer dans les terres jusqu’à Paris. Elle trouve aussi de quoi se délecter auprès de nous, dans notre environnement urbain. Une faculté d’adaptation incroyable. Mais avec l’Espérance, on peut aller très loin, c’est sûr.
    Bien joué ce 2 en 1, ça s’imbrique parfaitement. Et la photo est magnifique (aperçue chez JB, notamment).
    Belle soirée. Bisous.
    FP

    J'aime

    22 février 2017 à 23 h 20 min

    • Ah c’est clair que Espérance ne désespère jamais de trouver pitance !!!
      Bravo Jazzy.
      Bisous.
      Domi.

      J'aime

      23 février 2017 à 0 h 55 min

  24. Bel acrostiche!

    J'aime

    23 février 2017 à 12 h 37 min

  25. martinedujdv

    il est vrai qu’elle sait s’adapter !! toujours l’espoir !!
    bises

    J'aime

    24 février 2017 à 18 h 48 min

  26. Bel acrostiche sur l’espérance. Cette mouette ne doit pas en manquer mais ces oiseaux sont capables de s’éloigner des rivages pour s’enfoncer dans les terres pour manger tout ce qui leur tombe sous le bec ! Je ne me fais pas trop de souci pour elle …

    J'aime

    26 février 2017 à 18 h 28 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s