Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

jeudi poésie

Pour le jeudi en poésie des croqueurs de mots Martine à la barre, un clic .

thème la fin

jouet

La fin du jouet 

*

Le ciel se charge des assauts du temps

De la noirceur qui soudain l’assaille

Il sent la griffe du froid pénétrant

Sur sa peau,  petit jouet   tressaille.

*

N’’a – t –il pas toujours été très sage

Avec  cet enfant toute la journée,  

Même en prenant un peu plus d’âge, 

Est ce une raison pour l’abandonner ? 

*

Les beaux jours en images défilent

Se voilent ses yeux aux couleurs de pluie 

Sur le trottoir vulgaire ustensile,

*

Il sait que  bientôt ce sera fini.

Plus d’espoir de lumière dans sa nuit, 

La benne s’ ouvre grand et l’engloutit

Gisèle F 20/04/17 

 

Publicités

19 Réponses

  1. Pauvre petit cheval de bois à bascule… Les jouets ont leur heure de gloire et puis, un jour….. ingratitude de l’âge adulte ;-)… bises, jill

    J'aime

    20 avril 2017 à 0 h 21 min

  2. Dans la noirceur, seul, pauvre petit cheval !!!
    Pourtant, il a bien fait son devoir, mais la vie le veut ainsi !!!
    Bon matin de ce jeudi Gisèle !
    Bisous♥

    J'aime

    20 avril 2017 à 2 h 46 min

  3. Un joli sonnet Jazzy. Les jouets traditionnels n’ont plus la cote auprès de nos petits… Cela me fiche en rogne de les voir à 4 ans, dés le matin passer des heures sur la tablette !
    Sniff ce matin, je quitte mon île pour rejoindre l’Ille & Vilaine. Bises et bon jeudi

    J'aime

    20 avril 2017 à 6 h 46 min

  4. cergyrama

    J’ai beaucoup aimé ton poème. Dommage donné il aurait pu faire le bonheur d’un enfant pauvre. Bisous.

    J'aime

    20 avril 2017 à 6 h 59 min

  5. Pauvre jouet, il aurait peut-être pu être donné.

    J'aime

    20 avril 2017 à 7 h 13 min

  6. superbe article
    bises amicales
    lyly

    J'aime

    20 avril 2017 à 9 h 00 min

  7. très joli ton poème…bonne journée…bises amicales

    J'aime

    20 avril 2017 à 9 h 27 min

  8. Triste oui… 😉

    J'aime

    20 avril 2017 à 9 h 48 min

  9. Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …

    Il sait que  bientôt ce sera fini.
    Plus d’espoir de lumière dans sa nuit,
    Le trou s’ouvre grand et l’engloutit

    Il en sera ainsi pour nous aussi ! …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs et des voleurs n’est pas victime mais complice ! … G.Orwell

    J'aime

    20 avril 2017 à 10 h 03 min

  10. c’est triste ! le pauvre petit cheval de bois-
    il aurait aimé jouer encore !!
    bisous et bon jeudi-

    J'aime

    20 avril 2017 à 12 h 56 min

  11. Superbe écrit Gisèle…tu as su trouver les mots justes…félicitations…belle journée…bisous

    J'aime

    20 avril 2017 à 13 h 57 min

  12. covixlyon

    Bonjour,
    C’est vrai, ils ont été nos complices, et un jour… nous les délaissons. Parfois, au grenier pour les petits à venir, c’est le mieux, en plus ils les découvrent, ou, si pas de possibilité, les donner à des associations comme Emaüs.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    20 avril 2017 à 14 h 37 min

  13. Bravo ! Bises

    J'aime

    20 avril 2017 à 15 h 42 min

  14. mireille du sablon

    Quel dommage, un p’tit coup de peinture aurait peut-être suffit à moins que….
    Bises du jour de Mireille du Sablon

    J'aime

    20 avril 2017 à 16 h 50 min

  15. trezjosette2

    magnifique mais si triste cette fin… bon WE Jazzy

    J'aime

    21 avril 2017 à 17 h 14 min

  16. Beaucoup d’émotion à lire le devenir d’un jouet, si vite allé a la benne.
    On essaie de leur donner une seconde vie, une seconde chance, avec
    les enfants de notre fille. Livres, puzzles, figurines, la petite
    aime à fureter dans la malle aux jouets.
    Amicalement. Yann

    J'aime

    21 avril 2017 à 18 h 32 min

  17. Bravo c’est adorable

    J'aime

    21 avril 2017 à 22 h 07 min

  18. Pauvre jouet-cheval qui après avoir bien servi sera jeté…
    Biz

    J'aime

    23 avril 2017 à 14 h 41 min

  19. Bonjour Gisèle, je me pose ici mais j’ai exploré tes autres belles pages. Très beau poème, poignant pour le sujet de Martine. Gros bisous.

    J'aime

    25 avril 2017 à 10 h 25 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s