Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

 

Pour le jeudi poésie des croqueurs de mots Fanfan à la barre  nous demande un  poème  sur le thème des fleurs ou de la nature .

P4090894

 

Le bois de l’Epte

Je n’étais ce jour-là que deux jambes qui marchent.
Aussi, le regard sec, le nul au centre du visage,
Je me mis à suivre le ruisseau du vallon.
Bas coureur, ce fade ermite ne s’immisçait pas
Dans l’informe où je m’étendais toujours plus avant.

*
Venus du mur d’angle d’une ruine laissée jadis par l’incendie,
Plongèrent soudain dans l’eau grise
Deux rosiers sauvages pleins d’une douce et inflexible volonté.
Il s’y devinait comme un commerce d’êtres disparus, à la veille de s’annoncer encore.

*
Le rauque incarnat d’une rose, en frappant l’eau,
Rétablit la face première du ciel avec l’ivresse des questions,
Eveilla au milieu des paroles amoureuses de la terre,
Me poussa dans l’avenir comme un outil affamé et fiévreux.
Le bois de l’Epte commençait un tournant plus loin,
Mais je n’eus pas à le traverser, le cher grainetier du relèvement !
Je humai, sur le talon du demi-tour, le remugle des prairies où fondait une bête,
J’entendis glisser la peureuse couleuvre ;
De chacun —ne me traitez pas durement— j’accomplissais, je le sus, les souhaits.

René Char ( Poème des deux années 1953-1954)

Publicités

14 Réponses

  1. Je découvre… un bois plein de surprises… merci Jazzy, bises

    J'aime

    27 avril 2017 à 10 h 46 min

  2. Très joli poème. J’ai d’autant plus aimé que je connais un peu la vallée de l’Epte entre le pays de Bray et le Vexin Val d’Oisien et qu’il est très agréable d’y randonner. Bisous

    J'aime

    27 avril 2017 à 11 h 38 min

  3. Magnifique poème de René Char Jazzy, merci !
    Bisous

    J'aime

    27 avril 2017 à 12 h 53 min

  4. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    « Il s’y devinait comme un commerce d’êtres disparus, à la veille de s’annoncer encore. » 
    Oui ! Bien sûr ! Mais ! … J’avoue ne pas …
    L’Epte est un affluent en rive droite de la Seine. Longue de 113 kilomètres, elle naît dans le pays de Bray, à Bellefoitière de Compainville, et rejoint la Seine près de Giverny, dans l’Eure.
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    Pour la deuxième fois en quinze ans, un parti nationaliste et xénophobe, manipulé par un clan familial cynique et affairiste, se qualifie ainsi pour l’échéance majeure de notre système politique. Mais …
    Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs et des voleurs n’est pas victime mais complice ! … G.Orwell

    J'aime

    27 avril 2017 à 13 h 04 min

  5. memeyoyo

    Très joli – j’ai l’impression de me promener dans mon coin favori de chez nous  » la Vallée de Yon  » – Bisous

    J'aime

    27 avril 2017 à 15 h 28 min

  6. Très, très beau poème Gisèle ! Merci du partage et bonne poursuite de ce jeudi ! Bisous♥

    J'aime

    27 avril 2017 à 15 h 46 min

  7. je connais l’Epte, enfin une partie , il est pas loin de ma région et puis il y a eu à st clair sur epte, le fameux traité ! la Normandie sera donné aux vikings

    J'aime

    27 avril 2017 à 16 h 25 min

  8. covixlyon

    Bonjour,
    Un beau poème qui permet de s’évader dans le pays d’Epte.
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

    27 avril 2017 à 16 h 54 min

  9. découverte pour ma part mais jolie. Bisousssss

    J'aime

    27 avril 2017 à 17 h 00 min

  10. Bonsoir Gisèle, c’est un très bzau poème que j’ai vraiment bien aimé. Bonne soirée MTH

    J'aime

    27 avril 2017 à 18 h 20 min

  11. René Char … Merci pour ce cadeau ! LOIC

    J'aime

    28 avril 2017 à 9 h 21 min

  12. j’aime beaucoup René Char dont je ne connais pas tout. alors si en plus il évoque l’Epte, un ruisseau puis une rivière pas loin de chez moi !!! bises et belle fin de semaine

    J'aime

    28 avril 2017 à 12 h 35 min

  13. Le style très personnel de René Char ! Un poème très original !

    J'aime

    28 avril 2017 à 13 h 29 min

  14. Pingback: Défi 185 : Dites le avec des fleurs … vos participations !!! – le blog de la communauté des croqueurs de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s