Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

L’homme qui voyait à travers les visages

P8020676

 

Après “La nuit de feu” , Eric – Emmanuel Schmitt poursuit son exploration des mystères spirituels dans un roman troublant entre suspense et philosophie .

Tout commence par un attentat à la sortie d’une messe. Le narrateur était là . Il a tout vu. Et davantage encore .

Il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules – souvenirs , anges ou démons – qui le motivent ou le hantent .

Est ce un fou ? Un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l’amener à la rencontre dont nous rêvons tous..

Voici ce que nous trouvons sur la quatrième de couverture de ce roman .

Eric Emanuel Schmitt avec Augustin nous entraine dans une aventure hors pair, il ira même jusqu’à se mettre en scène dans son roman pour tenter de comprendre les hommes . Il nous  incite à consulter les textes fondateurs avec l’enquête menée par Augustin  .Avec deux personnages opposés qui vont jouer le rôle d’introducteur dans les deux conceptions qui s’affrontent sur le rôle de Dieu dans cette guerre sainte : est-il la main qui commande la violence ? Ou est-il la victime de l’incompréhension des hommes. Il interroge la notion de Dieu  . Il analyse les ressorts qui poussent un individu à tomber dans l’intégrisme . Bref il nous pousse au questionnement .

Quelques phrases relevées dans ce roman :

« Lorsqu’ils pointent l’origine de la violence, les deux divergent. Pour elle, Dieu se sert des hommes ; selon lui, les hommes se servent de Dieu. Paradoxalement, celle qui est chargée de la justice humaine inculpe Dieu, celui qui passe pour un humaniste accuse les hommes. »

“ Dans un monde idéal, Dieu se montrerait aimable ; dans le nôtre , il s’avère odieux. Dans un monde idéal, Je l’aurais respecte ; dans le nôtre, Je le crains.”

“ T’expliques-tu, toi, qu’un individu bousille sa vie pour ôter celle des autres ?”

“ trois monothéismes forment donc une famille de 3 frères.
– trois frères souvent plus fratricides que fraternels, mais trois frères.”

Publicités

16 Réponses

  1. Coucou Jazzy, non je ne m’explique pas plus ces gens qui bousillent leur vie pour en ôter celle des autres… genre kamikaze !!! Merci Jazzy… on note au cas où on passe au rayon bouquins… bises de jill

    J'aime

    3 août 2017 à 0 h 20 min

  2. Ce n’est pas trop ma lecture que j’affectionne en ce moment sûrement dû en rapport avec ce que nous vivons dans ce monde de foutraques
    Je te souhaite une bonne journée

    J'aime

    3 août 2017 à 0 h 50 min

  3. Epicéas

    tristement d’actualité…

    J'aime

    3 août 2017 à 7 h 23 min

  4. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    Oui ! Bien sûr ! Mais ! …
    Pourquoi tant de différence entre le titre de ton billet et le titre du livre ?

    «Paradoxalement, celle qui est chargée de la justice humaine inculpe Dieu, celui qui passe pour un humaniste accuse les hommes.» … ou la genèse des guerres …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    3 août 2017 à 8 h 49 min

    • Peut être parceque je suis dans les nuages , merci pour l’info

      J'aime

      3 août 2017 à 10 h 45 min

  5. Coucou Jazzy
    Un roman qui reflète la réalité…!
    Bises très ventées et bon jeudi

    J'aime

    3 août 2017 à 11 h 13 min

  6. Un livre que j’ai adoré !
    Je l’ai présenté sur mon blog :
    http://kimcat1b58.eklablog.com/l-homme-qui-voyait-a-travers-les-visages-a130281568

    Bises

    J'aime

    3 août 2017 à 11 h 40 min

  7. Bonjour Gisèle, et bien voilà un livre que je vais m’empresser de lire, tu m’en as donné l’envie. Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

    3 août 2017 à 13 h 37 min

  8. un livre qui me semble intéressant mais un peu dur à lire donc pas une lecture de vacances d’été mais qui sait. Bisousssssss

    J'aime

    3 août 2017 à 16 h 52 min

  9. Ah ! ce Dieu ! il fait couler beaucoup d’encre en tous cas. Comprendre ce qui se passe dans la tête, l’esprit de chaque individu, vaste programme là-encore. Il y a de quoi dire … et écrire.
    Gros bisous

    J'aime

    3 août 2017 à 17 h 33 min

  10. Bonne fin d’après-midi Gisèle. 🙂 Je viens d’acheter livre de cet auteur que j’aime beaucoup. L’enfant de Noé.
    Quant à celui-ci, avec le talent de l’auteur, j’imagine la belle plongée philosophique dans laquelle il entraîne le ou la lecteur(trice). A soi-même d’aimer ou pas. Je note, je note…. 🙂
    Actuellement je lis une longue saga, chaque livre plus ou moins 600 pages. J’arrive à la fin du troisième tome et il y en a six. Cela se passe au Canada entre Québec et Saguenet. Le premier tome est lent et se termine pour avoir envie de lire la suite. Et me voilà embarquée alors que je ne voulais lire que le premier tome.
    Il s’agit de L’Orpheline des Neiges de Marie Bernadette Dupuy. Un roman de vacances. Le troisième tome a été très haletant et triste.
    Bisous
    Geneviève

    J'aime

    3 août 2017 à 17 h 33 min

  11. mireille du sablon

    ..je ne sais si ce livre aurait attiré mon regard mais la façon dont tu en parles m’intéresse…certainement beaucoup de questions et bien peu de réponses…
    Bises du soir,
    Mireille du Sablon

    J'aime

    3 août 2017 à 18 h 03 min

  12. Bonsoir mon amie Gisèle

    Il faudrait que j’ai le temps de lire…mais c’est difficile le soir je suis fatiguée avec ma puce.

    Une journée comme je les aime pas trop chaude et avec un léger vent c’est délcieux…belle soirée mon amie
    bisous

    J'aime

    3 août 2017 à 18 h 34 min

  13. @nnie54

    Je crois l’avoir vu en bibliothèque…je retiens en mémoire ce livre dont tu nous parles ici.
    Belle soirée, bisous, @nnie

    J'aime

    3 août 2017 à 22 h 41 min

  14. celui ci ne fait pas parti de mes goûts de lecture même si l’auteur est un très bon écrivain

    J'aime

    4 août 2017 à 10 h 08 min

  15. covixlyon

    Éternelle interrogation que l’auteur nous narre d’une autre version.
    Bises

    J'aime

    5 août 2017 à 16 h 44 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s