Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jules

P8030028

Encore un autre  livre me direz vous ,oui en ce moment la chaleur incite à s’asseoir à l’ombre et à profiter largement de ces moments privilégiés que nous confère le livre, que nous soyons à la plage, sur un banc dans un parc ou tout simplement chez soi .

Je suis sure que comme moi vous ne quitterez ce livre qu’une fois la dernière page tournée.

Zibal est un  génie. Il est l’inventeur d’un procédé de dépollution qui aurait pu lui rapporter des millions, si  son ex-épouse ne l’avait pas mis à la porte . Tout le monde n’est pas doué pour le bonheur, surtout pas Zibal qui, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons Ladurée à l’aéroport d’Orly . Un jour devant son stand, apparait Alice, une jeune et belle aveugle speakerine sur RTL, qui s’apprête, avec son labrador Jules, à prendre l’avion pour Nice, où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. Le coup de foudre pour Zibal . L’intervention est un succès, mais la récupération de ses facultés bouleverse la vie d’Alice, et surtout celle de Jules son chien, affecté à un autre aveugle qui le brutalise. Jules fugue, retrouve Zibal, et en moins de vingt-quatre heures il lui fait perdre son emploi, son logement, tous ses repères. Il ne lui reste plus qu’à  retrouver Alice .

Vous suivrez avec plaisir les aventures de ces trois personnages auquel il faut aussi ajouter Fred et les tribulations de Jules vous feront sourire mais pas seulement .

Une très bonne étude de la psychologie des chiens guides et de leurs relations avec leur ” non voyant “  . Nous avons une école de chiens guides à Woippy, j’ai eu l’occasion plusieurs fois de voir le travail accompli et je peux vous dire que l’auteur maitrise parfaitement son sujet . D’ailleurs, il  note à la fin de son livre que les chiens d’aveugles sont une des premières passions de sa vie , ce livre leur rend un vibrant hommage .

Quelques passages :

 

“En me répétant toutes ces années : "Quel courage vous avez", les gens m’en ont tellement donné… Qui va me plaindre, désormais, m’admirer pour la façon dont je "prends les choses" ? Je retrouve la vue et je déprime.
L’enthousiasme autour de moi, l’émerveillement que suscite ma guérison me laisse un sentiment de solitude honteuse que jamais le handicap n’a provoqué. Le devoir de bonheur auquel je m’astreignais, par fierté et instinct de survie, est remplacé désormais par un simple code de décence. Je n’ai plus le droit d’aller mal.”

“Jacques Haussmann est un misanthrope comblé qui voit depuis toujours dans le chien d’excellentes raisons de mépriser l’homme. Quel bipède est capable de trouver son bonheur dans la loyauté, l’empathie, le don de soi, la transmission de pensée, jusqu’à ressentir les émotions de son maître comme une seconde nature ?”

“L’animal est profondément sensible au mensonge, à l’injustice, à la trahison. La plupart des cancers qu’il développe sont issus d’une faute d’inattention de son maître. Et l’agressivité dont il fait montre est l’ultime recours pour en informer le coupable, quand les autres modes de langage ont échoué…..”

“Un chien d’aveugle n’est pas qu’une machine à guider. Une machine qui grippe lorsqu’elle ne guide plus. Haussmann a oublié de prendre en compte l’amour, les câlins, le rituel des glaces, les jeux – tous les codes qui ne relèvent pas du dressage mais de la vie commune.”

“Comme les gens ont changé, en douze ans… Et pas seulement à cause des modes, des liftings et du Botox, de l’obsession anti-âge qui, toutes générations confondues, dissimule le reflet des âmes sous une fausse jeunesse inexpressive. Ils ressemblent aux autres parce qu’ils ne se ressemblent plus.”

Publicités

13 Réponses

  1. Merci Jazzy… rien que la couverture intrigue… allez on le note aussi, bon vendredi, bises

    J'aime

    4 août 2017 à 1 h 28 min

  2. Là , je suis une inconditionnelle !!! Je l’ai lu avec beaucoup de bonheur, ainsi que la suite qui vient de sortir : « le retour de Jules » .
    Si tu lis parfois sur tablette, je peux t’envoyer par mail le fichier e-book , format epub .
    Un article sur mon blog « livres – « chats » :
    http://clio-se-balade-autrement.eklablog.com/jules-didier-van-cauwelaert-et-les-chiens-d-assistance-aux-humains-a125613836

    Gros bisous !!!! Francine.

    J'aime

    4 août 2017 à 8 h 08 min

  3. je ne suis pas en mode lecture, avec les petits enfants a la maison pas facile, mais nous avons fait des collages, de la peinture, des balades etc…
    bises amicales
    lyly

    J'aime

    4 août 2017 à 8 h 52 min

  4. Epicéas

    Je me rappelle de la couverture ! qui m’avait marqué… 😉

    J'aime

    4 août 2017 à 8 h 58 min

  5. Coucou Jazzy….
    Il est vrai que pour ceux qui recherchent de l’ombre, la lecture reste un excellent dérivatif. Merci de nous avoir présenté ce roman. Dans mon île, je lis beaucoup moins que quand je me trouve en Ille & Vilaine….. Plus de chose à faire, sans doute et profiter des bons moments pour recharger mes poumons d’air iodé pour l’hiver.
    Bises et bon vendredi

    J'aime

    4 août 2017 à 9 h 08 min

  6. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    Ouiiii ! Sûrement ! Mais …
    Pas assez “technique” pour moi …
    Pourtant y’a pas besoin de chercher l’ombre, les nuages s’en occupent …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …
    “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    4 août 2017 à 9 h 17 min

  7. Je vais voir si je le trouve mais en ce moment, j’ai 3 livres en attente et comme je ne lis que le soir avant de dormir , je risque d’oublier quoique  » jules est facile à retenir 🙂

    J'aime

    4 août 2017 à 10 h 07 min

  8. A qui vais je le conseiller, moi même étant plutôt film, depuis le début de mes années Strasbourg.
    Je n’arrive pas à me plonger dans la dynamique de lecture. Ayant envie de tout retenir, je cale assez vite.
    Mais une publication vantée, je savoure le récit que tu en fait.
    Et aveugle, Chaplin, les lumières de la ville, peut-être.
    Amicalement. Yann

    J'aime

    4 août 2017 à 11 h 42 min

  9. Bonjour Gisèle, encore une fois tu me donnes envie de lire ce livre, Bisous et bonne journée MTH

    J'aime

    4 août 2017 à 14 h 40 min

  10. J’aime cet écrivain, j’aime beaucoup cette photo de couverture et ton résumé et tout cela donne très envie de lire ce livre.
    Merci Jazzy
    Gros bisous

    J'aime

    4 août 2017 à 15 h 10 min

  11. ça je prend note parce que sûr ça va me plaire. Merci donc bisoussssss

    J'aime

    4 août 2017 à 17 h 36 min

  12. j’ai mis dans mes envie sur un site et vu qu’il y a une suite : Le retour de Jules

    J'aime

    4 août 2017 à 17 h 38 min

  13. mireille du sablon

    J’aime beaucoup la manière dont tu en parles..il est dit beaucoup de vérités dans tes extraits.
    J’en note bien sûr le titre.
    Bises du soir de Mireille du Sablon
    … belle rencontre ce matin en compagnie de ma soeur , notre amie Yvonne Anne.

    J'aime

    4 août 2017 à 18 h 59 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s