Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

jeudi poésie

 

Martine à la barre des croqueurs de mots nous propose le corps humain comme thème pour cette quinzaine. J’ai choisi un aspect particulier du visage pour cet acrostiche.

 

Résultat de recherche d'images pour "cheveux bouclés longs femme"

V  olutes    de    soie    automnale   flamboient

I  mprobables torrents  en boucles  cascadent

S   e laissant caresser par le peigne des doigts

A  rmés de douceur dans leur trajet nomade  

G    lissent un  souffle gracieux riche en émoi 

E  nvoutant    le   visage   de   leurs   torsades .

Mais je ne saurais oublier ce magnifique poème de Charles Baudelaire

********

La chevelure

Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure !
Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !
Extase ! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure
Des souvenirs dormants dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l’air comme un mouchoir !

*
La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
Comme d’autres esprits voguent sur la musique,
Le mien, ô mon amour ! Nage sur ton parfum.

*
J’irai là-bas où l’arbre et l’homme, pleins de sève,
Se pâment longuement sous l’ardeur des climats ;
Fortes tresses, soyez la houle qui m’enlève !
Tu contiens, mer d’ébène, un éblouissant rêve
De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts :

*
Un port retentissant où mon âme peut boire
À grands flots le parfum, le son et la couleur ;
Où les vaisseaux, glissant dans l’or et dans la moire,
Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire
D’un ciel pur où frémit l’éternelle chaleur.

*
Je plongerai ma tête amoureuse d’ivresse
Dans ce noir océan où l’autre est enfermé ;
Et mon esprit subtil que le roulis caresse
Saura vous retrouver, ô féconde paresse !
Infinis bercements du loisir embaumé !

*
Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
Vous me rendez l’azur du ciel immense et rond ;
Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
Je m’enivre ardemment des senteurs confondues
De l’huile de coco, du musc et du goudron.

*
Longtemps ! Toujours ! Ma main dans ta crinière lourde
Sèmera le rubis, la perle et le saphir
Afin qu’à mon désir tu ne sois jamais sourde !
N’es-tu pas l’oasis où je rêve, et la gourde
Où je hume à longs traits le vin du souvenir ?

Publicités

20 Réponses

  1. Eve accorde de l’importance à sa toison, devenir chauve un cauchemar ! Merci pour le tout Jazzy, bises

    J'aime

    19 octobre 2017 à 0 h 16 min

  2. Magnifique choix, Gisèle !
    Bravo également pour ton bel acrostiche !
    Bon matin de ce jeudi !
    Bisous♥

    J'aime

    19 octobre 2017 à 2 h 16 min

  3. Bel acrostiche pour parler des cheveux, bravo

    J'aime

    19 octobre 2017 à 6 h 25 min

  4. Merci beaucoup pour ton beau poème et celui partagé que je ne connaissais pas : sublime. Belle journée. Bisous

    J'aime

    19 octobre 2017 à 7 h 17 min

  5. Bravo Jazzy ! Un très bel acrostiche et un superbe poème de Baudelaire que je ne connaissais pas.
    Nous avons pensé à pratiquement la même chose, les cheveux.
    Bises et bon jeudi

    J'aime

    19 octobre 2017 à 8 h 30 min

  6. Merci pour ton commentaire, et oui, avec la bronchite, j’ai perdu ma capacité à m’émerveiller de tout. Je laisse revenir, mais je suis impatient.
    Je note aussi que tu as eu un lot pour l’animal miss terre. Récemment, j’ai eu Jeanne d’Arc et les événements année 69, année de ma naissance ;-))
    Amicalement. Yann

    J'aime

    19 octobre 2017 à 8 h 44 min

  7. ocgall

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    C‘est sûr, il y a un grand coup de photoshop porté à cette chevelure … on y voit des torsades répétées …
    Ce qui n’enlève rien à Ch.Baudelaire …
    Bonne journée journée… Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    “Je vois la vie en Mauges”

    J'aime

    19 octobre 2017 à 8 h 55 min

  8. La chevelure féminine a toujours fait rêver les hommes ;c’est une arme de séduction.
    Elle a de beaux cheveux cette demoiselle.Bonne journée

    J'aime

    19 octobre 2017 à 9 h 52 min

  9. J’aime beaucoup tous les poèmes surtout le dernier. Tu m’as fait découvrir celui de Charles Baudelaire.
    Merci pour ce bon moment de lecture présente.
    Bisous Gisèle.
    Geneviève

    J'aime

    19 octobre 2017 à 10 h 21 min

  10. Très jolie image pour accompagner ce beau poème…bonne journée…Bises amicales 🙂

    J'aime

    19 octobre 2017 à 10 h 52 min

  11. Bonjour,
    Un peu de poésie pour une reprise en douceur.
    Un acrostiche qui déclame bien la chevelure.
    Merci aussi pour Baudelaire.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    19 octobre 2017 à 11 h 41 min

  12. Où sont mes cheveux longs d’antan !! 🙂
    Très bel article que j’ai particulièrement apprécié, vive la poésie, vive les dames et leur belle chevelure.
    Gros bisous

    J'aime

    19 octobre 2017 à 11 h 46 min

  13. Très beau choix et bel acrostiche sur le visage bises

    J'aime

    19 octobre 2017 à 14 h 16 min

  14. mireille du sablon

    …quelle chevelure, j’aurais tant voulu avoir la même… bon maintenant, j’en ai pris mon parti…sourires!
    Bises du jour,
    Mireille du sablon

    J'aime

    19 octobre 2017 à 14 h 51 min

  15. Tu offre et ta visian et celle de Baudelaire pour cette parure qui rends les femmes si jolies…Bisousssss

    J'aime

    19 octobre 2017 à 17 h 41 min

  16. Superbe chevelure !!!
    Bisous

    J'aime

    19 octobre 2017 à 18 h 07 min

  17. Je ne comprendrai jamais pourquoi la mise en page diffère de windows live writer où tout est bien aligné , heureusement avec le code on peut voir ce qui cloche et rectifier .

    J'aime

    19 octobre 2017 à 20 h 33 min

  18. Yvonne Anne

    Bel acrostiche, Jazzy……et, en prime ,cette poésie de Baudelaire que je ne connaissais pas.
    De beaux vers qui chantent la chevelure féminine dont le pouvoir de séduction n’est pas une anecdote!!
    Bises et belle soirée, Jazzy.

    J'aime

    19 octobre 2017 à 20 h 35 min

  19. Pingback: Défi 193 mené par Martine (Quai des Rimes) : Vos participations – le blog de la communauté des croqueurs de mots

  20. un très beau poème et merci pour ton accrostiche. Bises

    J'aime

    20 octobre 2017 à 15 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s