Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Jeudi poésie

Pour ce jeudi poésie des croqueurs de mots( clic )  sur  le thème de l’infini , je vous propose un poème de Maurice Rollinat dans le recueil paysage et paysans (1899)  

IMGP5211

Les infinis

Vertigineux géant du désert qu’il écrase,
La tête dans l’azur et le pied dans la mer,
Le mont découpe, ardent, sous le dôme de l’air,
Son farouche horizon de chaos en extase.

*
Le vide où, par instants, des vents de feu circulent,
Tend son gouffre comblé par son rutilement ;
L’onde et la nue, ayant même bleuissement,
Face à face vibrants, s’éblouissent et brûlent.

*
Là, ce que la Nature a de plus éternel :
L’Espace, l’Océan, la Montagne, le Ciel,
Souffre pompeusement la lumière embrasée :

*
Puis, la Nuit vient, gazant sous ses voiles bénis
La Lune, spectre errant de ces quatre infinis
Qui boivent les soupirs de son âme glacée.

Maurice Rollinat

Publicités

15 Réponses

  1. Ah ! Je l’ai aussi rencontrée, cette poésie lors de mes recherches.
    J’♥ beaucoup !
    Bon jeudi à toi, Gisèle !
    Bisous♥

    J'aime

    17 mai 2018 à 5 h 40 min

  2. Martine Martin-Cosquer

    Très beau poème qui respecte vraiment très bien le thème de l’infini. Bisous

    J'aime

    17 mai 2018 à 5 h 46 min

  3. Un très bon choix pour ce thème
    Lecture agréable
    Bon jeudi

    J'aime

    17 mai 2018 à 6 h 01 min

  4. annemarieguillard

    Magnifique poème Jazzy… un très bon choix. Merci.
    Bise et bon jeudi

    J'aime

    17 mai 2018 à 7 h 13 min

  5. eglantine36

    Je ne peux pas prétendre que je n’aime pas ce poème ….je l’ai publié aussi 🙂 bisous

    J'aime

    17 mai 2018 à 8 h 36 min

  6. ABC

    Frémissements devant un beau texte qui transcende sans me réchauffer !!!!

    J'aime

    17 mai 2018 à 9 h 07 min

  7. Un très beau poème .. Bonne journée

    J'aime

    17 mai 2018 à 9 h 36 min

  8. Je ne connais ni la poésie ni son auteur, il a un style très imagé.
    Bon jeudi.

    J'aime

    17 mai 2018 à 10 h 10 min

  9. Très beau poème…Bonne journée

    J'aime

    17 mai 2018 à 10 h 10 min

  10. Bonjour d’Angers,
    Mais, mais ! … Y’a le feu au lac … sur la photo !
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    En panne d’ordinateur principal après dernière mise à jour de Windows !

    J'aime

    17 mai 2018 à 11 h 29 min

  11. Coucou Gisèle, merveilleux choix de poème, quel plaisir de découvrir l’infini par les yeux et les mots de Maurice Rollinat ! Bisous !

    J'aime

    17 mai 2018 à 11 h 40 min

  12. covixlyon

    Bonjour,
    Une double découverte, la toile et le poème. C’est vrai qu’à Genève on dirait il y a le feu au lac aujourd’hui.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

    17 mai 2018 à 16 h 10 min

  13. sourires
    entre l’aube et le crépuscule
    l’éternité plus un jour
    Je ne me souviens de ce poète que pour
    La biche brame au clair de lune
    et pleure à se fondre les yeux
    son petit faon délicieux
    a disparu dans la nuit brune

    Un poème que j’aurais bien envie de rééditer en ce moment …
    bises et merci d’avoir si bien tenu la barre des croqueurs de mots.
    Je ne sais pas qui la prendra lundi prochain
    belle fin de semaine

    J'aime

    17 mai 2018 à 23 h 49 min

  14. Un beau poème !
    De retour de chez mon fils après avoir passé quelques jours à profiter de ma petite-fille de 15 mois.
    Bisous Jazzy

    J'aime

    21 mai 2018 à 15 h 01 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s