Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Classic Metz’ival

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4

Pour l’atelier 70 de Ghislaine un clic sur le logo.

 

P7222139

Je ne vais pas rester silencieuse plus longtemps concernant le merveilleux Classic Metz’ival auquel j’assiste depuis le premier jour à Metz , à savoir le 20 juillet . J’aime la musique , ce n’est certainement pas une surprise pour vous, car  j’ai le sentiment que vous l’avez compris depuis un bon moment, même si je ne partage pas souvent des vidéos sur mon site.  Aujourd’hui ce que je voudrais souligner avec ce festival,  né à l’initiative                   

                                  du violoncelliste Timothée Bohr

P7212102

                                   et de  l’altiste Aurélien Sauer ,

P7202079

c’est qu’il répond parfaitement à l’éclectisme  de la musique que je recherche, le classique entrant en résonnance avec d’autres genres musicaux, traditionnels, contemporains, venant du monde entier .

P7202093

Cette rencontre avec le public c’est comme un sourire qui vous envahit et que vous ne pouvez oublier . Il ne s’agit pas uniquement de se détendre mais de partager avec les musiciens des moments de communion parfaite et je vous assure que les lieux dans lesquels ils se produisent contribuent aussi pour la plupart à  cette osmose .

P7202087

Quand la voix de Claire Trouilloud déchire le silence de la nef de St Maximin c’est l’Iran, la Mongolie, l’Arménie, la Russie  qui pénètrent au plus profond de votre âme . Vous embarquez sur le vaisseau de Simbad pour mille et une nuits magiques .

Le lendemain c’est  Rachmaninov,

P7212104

Schumann, Brahms et Piazolla que vous retrouvez dans les salons de la mairie de Metz pour la carte blanche à Raphael Jouan .

P7212105

Le surlendemain à l’occasion du 150ème anniversaire de la mort de Claude Debussy l’ensemble de l’Ill :

Emiliano Gavito ( flûte )

P7222133

Adam Starkie clarinette

P7222126

Guillaume Gravelin harpe,

P7222115

Alicia Girod Kusmeruk , Clément Marin violons ,

P7222121

Aurélien Sauer alto et Timothée Bohr violoncelle

P7202083

  vous convient  au “prélude à l’après – midi”   en l’église St Martin avec Claude Debussy, Gabriel Fauré et Maurice Ravel .

Comme le dit si bien Clément Marin “ La musique est infinie et il existe une infinité de manières de l’écouter, de la comprendre, de la ressentir. Elle nous laisse entrevoir ce que les mots ne savent pas décrire, elle nous donne un aperçu de quelque chose d’insaisissable qui nous dépasse tout autant qu’il fait partie de nous.Elle nous montre un autre aspect de l’humanité : à travers elle, nous percevons l’évolution de nos mentalités, de nos repères sociaux et culturels, de la notion de ressenti, de rythme, d’agréable, de bruit, de mélodie et de plaisir… et ainsi, elle nous révèle que nous sommes tout aussi insaisissables. Elle est le reflet de notre infinie complexité. ”

 

Je ne saurais  trop vous conseiller de venir aux prochains rendez – vous de cette semaine

 

Aucun texte alternatif disponible.

Publicités

16 Réponses

  1. Défi relevé avec brio, Gisèle et,
    si bien agrémenté de ce merveilleux Classic Metz’ival !
    Cette magnifique vidéo pour terminer, en plus !
    Bravo ! J’♥ beaucoup !
    Bon matin de ce mardi !
    Bisous♥

    J'aime

    24 juillet 2018 à 3 h 18 min

  2. Martine Martin-Cosquer

    J’aime beaucoup ton texte et tes photos…. même si je ne supporte pas la musique. Bisous

    J'aime

    24 juillet 2018 à 5 h 21 min

  3. Merci Gisèle, comme toi j’aime la musique (France musique est toujours une de mes radios préférées, ce matin encore c’est un plaisir que de l’écouter). Dommage que je sois éloignée et occupée, je serais venue à certaines dates de concerts.
    Bisous et bonne semaine à l’ombre surtout.
    @.

    J'aime

    24 juillet 2018 à 6 h 55 min

  4. Merci pour ce beau moment musical.

    J'aime

    24 juillet 2018 à 7 h 22 min

  5. mireille du sablon

    Je suis raie de lire ton article du jour! Absente tout ce w-end, je n’ai encore pu les écouter mais je vais me rattraper…
    Pour avoir assister à différents concerts au cours des années, c’est un pur enchantement qui nous est proposé.. ils savent nous transporter dans des contrées lointaines…Merci pour le partage de tes vidéos.
    Bises du jour,
    Mireille du Sablon

    J'aime

    24 juillet 2018 à 7 h 42 min

  6. annemarieguillard

    Merci Jazzy pour ce magnifique reportage sous forme de défi. De très belles photographies de tots ces interprètes et un régal en écoutant tes vidéo, je comprends pourquoi tu aimes la musique.
    Il va encore faire très chaud aujourd’hui.
    Bises et bon mardi

    J'aime

    24 juillet 2018 à 8 h 38 min

  7. woauh quel concert ? j’aurais aimé être là ! bises

    J'aime

    24 juillet 2018 à 8 h 51 min

  8. Tu as superbement bien agrémenté ta passion par ton article , les photos et la vidéo que je n’ai pas écouté jusqu’au bout car j’ai énormément de mal avec la musique et celle là ne me plaît pas du tout , désolée

    J'aime

    24 juillet 2018 à 9 h 55 min

  9. j’ai apprécié
    Merci tout simplement 🙂

    J'aime

    24 juillet 2018 à 11 h 54 min

  10. Grandiose !!
    Bisous

    J'aime

    24 juillet 2018 à 11 h 59 min

  11. Quel bel hommage tu rends à ces magnifiques artistes d ela musique et mille mercis
    de le faire avec mon atelier Gisèle………. J’aime aussi beaucoup ce genre de musique..
    Bisous

    J'aime

    24 juillet 2018 à 13 h 01 min

  12. Bonjour d’Angers …
    Oui ! Comme pour les vins : il n’y a pas de bonnes musiques (dans tous les sens du terme) … il y a des musiques que l’on trouvent bonnes, agréables, mélodieuses, inspiratrices, etc. …
    Très beau reportage documenté …
    Passe une bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    24 juillet 2018 à 13 h 21 min

  13. Bonjour Gisèle quel beau partage, un régal cette musique. Merci Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

    24 juillet 2018 à 13 h 30 min

  14. Je ne suis pas une fan de musique classique mais j’avoue qu’il y a des lieux qui se prêtent bien à ce genre d’art.
    Nous avons pas très loin d’ici le festival de Saint Riquier, dans l’abbaye c’est splendide.
    Bonne semaine.

    J'aime

    25 juillet 2018 à 14 h 06 min

  15. Yvonne Anne

    Super…cela donne envie de s’y rendre…Je m’y suis abstenue car je n’aurais pas voulu que mes quintes de toux perturbent l’harmonie des notes !!
    Bisous et profite bien de ta pause.

    J'aime

    25 juillet 2018 à 15 h 19 min

  16. Pingback: détesté/aimé | le bon coté des choses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s