Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

L’armure de Yann suite

_  Cher Monsieur, après ce check up qui ne révèle aucun dysfonctionnement de votre organisme, j’aimerais que vous enleviez votre chemise, n’avez-vous pas eu récemment une fracture avec chevauchement au niveau de la clavicule ?

Yann ne peut s’empêcher de mentalement lui enlever son chemisier, mais son cheminement de pensée est on ne peut plus lisible dans son regard quand il répond

_   Non pas exactement j’ai eu une fracture de Chevalet, il y a un an, avec cheiloplastie  suite à un accident de voiture mais rien au thorax. J’ai beau chercher je ne vois rien d’autre

_  Chez vous le chemin de la drague n’est jamais bien loin, si vous ne voulez pas ressembler à un chef – d’œuvre en péril une fois l’opération terminée je vous conseille de vous calmer.

_ Oh la la ce n’est pas la peine de monter sur vos grands chevaux , vous devez en avoir tout un cheptel prêt à hennir furieusement on dirait

IMGP8825

_  Puis je vous demander sans avoir l’air d’arriver comme un cheveu sur la soupe avec mon questionnement à quoi sert cette mesure.

_ Oui , mais je ne pourrai pas vous répondre, c’est aux chercheurs qu’il faut vous adresser, ceux qui ont mis au point l’armure d’invincibilité, moi je ne suis qu’une simple infirmière, je ne leur arrive pas à la cheville.

_ Tiens, j’irais bien fumer une petite cigarette en attendant la réponse à ma question, je suppose qu’ils ne sont pas dans les parages les spécialistes et je n’ai nullement l’intention de prendre l’hélicoptère pour les interroger

Yann se lève et se dirige vers la porte

_  Mais voulez vous donc bien rester assis, vous êtes plus excité qu’une puce

_ Je ne vous le fais pas dire, la faute à qui je vous prie ! rétorque Yann en détaillant Zélie de la tête aux pieds .

_ Ah ! et le voilà qui jongle encore avec les mots  soupire Zélie

IMGP9849

Isa revient au bon moment pour voler au secours de l’infirmière :

_ Je vois que la brochure écrite que nous vous avons envoyée laisse encore planer quelques incertitudes, aussi ai-je prévu de passer quelques minutes à vous expliquer .

_ At, at, atchoum ! Je  n’ai pu maitriser mon envie d’éternuer s’excuse Yann

Isa se dirige vers le radiateur et vérifie que celui – ci fonctionne normalement . Rassurée par la chaleur qu’elle perçoit elle précise à Yann :

_ Il est très important que vous ne vous enrhumiez pas , pour la suite de la procédure je regrette que vous n’ayez pas eu plus d’explications quant à la phase que nous allons aborder.

_ Ah ! ne me dites pas que je vais voir des papillons couleur lavande se balancer devant mes yeux et qu’après mes jambes seront comme du beurre décongelé sans possibilité de m’extraire de cette position ? .

_ Je dois dire que vous n’ êtes pas très éloigné de l’impression que vous allez ressentir mais inutile d’essayer de crapahuter sur le billard , l’effet ne dure pas . Afin de rendre la chose un peu moins pénible, je vais mettre un concerto pour piano sur le lecteur, Mozart, Beethoven , Schumann vous avez une préférence ?

_ Oui, j’aimerais bien Beethoven, mais puis je  plutôt vous demander  la symphonie pastorale

_ Pas de problème , je vous mets de suite le lecteur en route pendant ce temps je vais vous injecter l’anesthésique , vous êtes prêt ?

rz_32a_thumb

Yann mentalement compte , un, deux, trois , une sorte de grande spirale l’aspire, les notes du premier mouvement peu à peu se mélangent, donnant une interprétation très avant – gardiste de la symphonie . Puis  la musique reprend ses droits et son esprit s’évade dans un autre monde . Juliette est là avec Crapi son poney fétiche, elle lui murmure des mots doux , lui parle de son amour de la nature , de ces oiseaux migrateurs qu’elle étudie depuis quelques années . Elle lui confie qu’elle va devoir bientôt le laisser quelques temps pour retrouver les cigognes qu’elle a baguées mais qu’il ne s’inquiète surtout pas Yann est là, il s’occupera de lui . Crapi fascinée par le timbre de sa voix est aux anges, il l’écouterait pendant des heures et cette main qui s’avance pour le câliner encore un peu , elle va lui manquer . Puis d’autres images brusquement voilent ce tableau , un amas de ferraille calcinée fumant encore en bas d’une dune dans le désert saharien. Yann voudrait encore que la première image revienne, celle d’un bonheur parfait avec Juliette sa fiancée  mais le feu et la cendre insistent lourdement pour s’imposer encore et encore .

_  Mais qu’est ce qu’il a ce lecteur , trouver moi vite une solution le patient s’agite terriblement

La mélodie apaisante de nouveau emplit la pièce et le patient retrouve une respiration normale et un air apaisé .

_  Ouf, voilà qui est mieux , les constantes sont redevenues normales

Yann tout doucement replonge dans l’univers si mystérieux de la perte de conscience . Le voilà arrivé sur la rive , il n’a plus souvenir d’avoir traversé le moindre lac , juste d’un tourbillon sans fin qui l’emporte loin, loin , loin . Une sorte d’écho s’amplifie à l’infini, il croit même y percevoir une douce mélodie , mélancolique , une gymnopédie d’Erik  Satie qui semble ne jamais finir. Mais bientôt la musique  se mue en  bruissement du vent dans les branches , en clapotis de l’eau  heurtant la coque de la barque comme un visiteur frappe à la porte d’entrée de la maison des rêves. Sera – t – elle au rendez vous  cette fois ci , rien n’est moins sur. Il se souvient encore de la dernière fois, il a attendu , attendu jusqu’à ce que la nuit épouse  le velours de  l’onde  . Mais Juliette n’est pas venue, sa blonde chevelure ne s’est pas accrochée aux rayons de lune ….à suivre ….

11 Réponses

  1. Merci pour cette suite attendue, Gisèle et à la prochaine …
    Bon mardi,
    Bises♥

    J'aime

    21 mai 2019 à 2 h 13 min

  2. cergyrama

    J’espère qu’il va la retrouver sa Juliette. Bisous

    J'aime

    21 mai 2019 à 5 h 04 min

  3. Rose63

    Merci à toi pour cette suite illustrée
    Que ta journée soit douce

    J'aime

    21 mai 2019 à 7 h 24 min

  4. Quichottine

    Je suis conquise… et j’attends la suite bien sûr !
    Bises et douce journée.

    J'aime

    21 mai 2019 à 8 h 31 min

  5. Yann est un patient difficile et fort heureusement la musique semble le calmer ! Mais que va-t-il arriver ?????? Nous le serons demain ! 😉
    Bises et bon mardi Jazzy

    J'aime

    21 mai 2019 à 8 h 53 min

  6. Bonjour d’Angers …
    Une cheiloplastie ou chiloplastie ! Oui mais de quelle lèvre ?
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    21 mai 2019 à 9 h 01 min

  7. J’apprécie ce texte et les photos. Bon mardi. Bises

    J'aime

    21 mai 2019 à 10 h 45 min

  8. Bonjour Gisèle , beau texte, une suite à cette histoire demain sans doute. Bisous et bon après-midi MTH

    J'aime

    21 mai 2019 à 14 h 35 min

  9. Il faut que je remonte les article pour aller voir ce qui c’est passé avant…Bisous

    J'aime

    21 mai 2019 à 15 h 43 min

  10. Vire la suite !!
    Bisous

    J'aime

    21 mai 2019 à 17 h 30 min

  11. mireille du sablon

    ..si tu l’as déjà publié, je ne m’en rappelle plus la suite…alors à demain!
    Bonne fin d’a-midi!
    Bises de Mireille du sablon

    J'aime

    21 mai 2019 à 18 h 15 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s