Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

l’armure de Yann suite 3

PA010686

Soudain un frisson d’une force fabuleuse envahit le corps de Yann , les sons faiblissent comme  feutrés. La fièvre alors s’empare de tout son être , fermant les portes de sa raison .Dans son délire fantastique il voit sa famille franchir les frontières de l’est de la France  dans une Ferrari flambant neuve . Bien loin de Fameck, Franck le père fonce dans cette  forêt qui n’en finit pas . La vitesse de Franck ne faiblit pas, elle le fascine, il se figure sans doute  être  le fils de Fangio sur un circuit de formule 1 .  Il enclenche  la fonction flèche et le voilà qui flotte maintenant au dessus des faites des arbres. En une fraction de seconde la Ferrari se transforme en fusée  .

_ Il fibrille s’écrie l’anesthésiste en fixant l’écran .

Le chirurgien furieux la fusille du regard  :

_ Qu’est ce qui lui vaut cette fulgurante hyperthermie , il était pourtant fringant en sortant de la salle de réveil , fichtre choquez et mettez  un frein ensuite  à ce foyer d’infection

P6220190

Le coup de gueule de Georges , le généticien chirurgien, ne gêne pas Yann qui gravite en ce moment dans la galaxie du tourbillon. Ses globules ont beau entrer en guérilla ,ses ganglions gonflés à bloc,  son esprit galope bien loin du globe terrestre. Il goute  à toute la gamme des émotions d’un imaginaire grandiose, en retrouvant Gandalf, le gorille du Gabon qu’il a lui même généré il y a un an ou deux pour les 100 ans du festival de Gérardmer . Grâce à cette gigantesque  fresque  fantastique il a gagné le premier prix, une Ginetta grenat et pu participer l’été suivant au rallye  des gentianes.

Galvanisé par les électrochocs ,il garde le contact avec son héros et toute cette génération de grands singes devenus maitres de la planète terre. Telle  une girouette son corps glisse  d’un froid de glace à la chaleur d’un volcan en  gestation . Yann geint et d’un geste enlève le masque lui procurant un gaz enrichi en oxygène . Isa l,’anesthésiste, connait la gravité de la situation, elle gradue ces interventions et guette le tracé des constantes sur l’écran. Visiblement celui – ci lui garantit maintenant une récupération progressive de chaque cellule. Ouf, le goutte à goutte s’est montré opérationnel, cette grippe fulgurante aurait pu être fatale au patient.

IMGP1001

Par habitude Isa vérifie  qu’aucun signe de Hegglin n’apparaisse  chez Yann. Non, pas la moindre hypokaliémie signalée , seule persiste cette hallucinose permanente. Hochant la tête,  elle se demande si l’halothane n’est pas responsable de ses hallucinations , hypothèse aussi envisageable que l’hyperthermie   .

Happé par ses visions, les cheveux encore hérissés par la fièvre , Yann hurle 

_ Halte , Hagar !  Halte !

_ Mais qui est Hagar ? demande Isa qui n’hésite pas à pénétrer  dans ce halo envahissant les hémisphères cérébraux de Yann .

_ Hagar …le hafflinger ….que  Gandalf ….a ramené de Hongrie,    halète  Yann en hachant chaque mot .

_ Monsieur Harche ,  vous n’êtes sur aucune haridelle, calmez vous , vous êtes dans un hôpital

_ Haridelle, quel horrible affront pour ce noble animal , le hafflinger remplace  toutes les Honda et Hyundai réunies, il est notre homologue,  à nous les humains comme aux grands singes, vous n’êtes pas sans savoir que la terre ne possède plus aucun transport motorisé,  hormis les vaisseaux spatiaux pour gagner d’autres horizons

_ C’est l’heure de redescendre sur terre monsieur Harche , nous sommes dans  l’hexagone,  à Dambach, sans vous heurter, laissez votre héros tranquille

_  Haguenau , j’habite Haguenau, à qui ai -je l’honneur , qu’est ce que ce haricot sur mon ventre ? “ s’enquiert – il en haussant le ton .

_ Je suis Isa votre anesthésiste , pour être honnête vous nous avez fait très peur à suivre …..

8 Réponses

  1. cergyrama

    Il nous a fait peur, ouf. bisou

    J'aime

    23 mai 2019 à 4 h 43 min

  2. Que d’aventures et d’émotions dans le subconscient de Yann ! C’est palpitant Jazzy… A demain alors !
    Bises et bon jeudi

    J'aime

    23 mai 2019 à 7 h 53 min

  3. Quichottine

    Que de soubresauts… à demain donc pour la suite !
    Bises et douce journée.

    J'aime

    23 mai 2019 à 9 h 45 min

  4. Bonjour d’Angers …
    La “Trombopénie de May Hegglin” à été “renommée” … syndrome MYH9
    Le syndrome MYH9 est un trouble héréditaire des plaquettes géantes avec un phénotype complexe caractérisé par une thrombocytopénie et des signes ultérieurs possibles de surdité neurosensorielle, cataractes préséniles, augmentation des enzymes hépatiques et/ou néphropathie progressive conduisant souvent à une insuffisance rénale terminale (IRT). Le syndrome d’Epstein, de Fechtner, la thrombopénie de May-Hegglin et le syndrome de Sebastian, auparavant décrits comme maladies distinctes, représentent certaines des différentes présentations cliniques du syndrome MYH9.
    C’était pour tenter … un diagnostic … avant … l’internement …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    J'aime

    23 mai 2019 à 11 h 30 min

  5. Coucou Gisèle, que de peur, …. mais on attend toujours avec impatience la suite bisous MTH

    J'aime

    23 mai 2019 à 14 h 52 min

  6. Merci beaucoup Gisèle, oui, à la prochaine …
    Bisous♥

    J'aime

    23 mai 2019 à 17 h 14 min

  7. J’ai une très grosse quantité d’orchidées sauvages dans ma pelouse.
    Je te mets un lien d’une photo, je ne sais plus n mettre dans les coms de WordPress.

    J'aime

    23 mai 2019 à 18 h 07 min

  8. J’ai réussi sans le vouloir, désolée la photo est un peu grande.

    J'aime

    23 mai 2019 à 18 h 08 min

Répondre à claudielapicarde Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s