Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

anagrammes du jeudi

Pour les anagrammes du jeudi chez Violette un clic sur le logo.

Le mot à anagrammer esclavagisme.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

P4020011

Depuis le malaise de son amie Alice à l’église , suite aux sévices infligés par son compagnon , Amélie si calme d’habitude ne décolère pas. Elle ne comprend toujours pas comment Alice s’est laissée  réduire en esclavage  par Emile , ce garçon  ayant fait escale dans son gite,  après une cavale de plusieurs mois.  Elle ne peut effacer cette image d’une jeune femme libre, artiste aux mains agiles qui sculptait dans la glaise   les visages de divinités traversant les siècles . Même les visites amicales ne sont plus autorisées par celui qui lui rogne les ailes  inventant toujours de nouvelles cages .  Mais cette fois –ci  c’est fini , sur   les conseils avisés d’Amélie, Alice pose sa valise chez son amie et se décide à porter plainte .

20 Réponses

  1. superbe bonne soirée bises

    J'aime

    20 février 2020 à 17 h 13 min

  2. ANNE GUILLARD

    Quel sale type cet Emile, Il était temps de le quitter et d’aller porter plainte !
    Bisous

    J'aime

    20 février 2020 à 17 h 19 min

  3. Mireille.29

    Super Jazzy.. Bravo pour ton texte…….
    Pour mieux comprendre je suis partie voir la définition anagramme..
    Douce soirée.

    J'aime

    20 février 2020 à 18 h 09 min

  4. trezjosette2

    gare aux manipulateurs… j’espère qu’à la sortie Emile ne posera pas de problème à Alice !

    J'aime

    20 février 2020 à 18 h 21 min

  5. Encore bravo pour ta petite histoire.
    Biz

    J'aime

    20 février 2020 à 18 h 58 min

  6. respir57

    Serait ce une photo près de chez nous … Mont Saint Quentin ou autre ?
    Tu sais bien utiliser les mots ; et ton histoire bien triste. Enfin, la fin est plus optimiste. Bises

    J'aime

    20 février 2020 à 20 h 19 min

  7. Violette Wawerinitz-Ruer

    Merci de ta participation. Pour l’instant j’arrête le jeu car je suis dans les cartons. Je déménage bientôt mais toujours à Leucate et plus près de la mer, 80 /100 m. Bisous

    J'aime

    20 février 2020 à 21 h 07 min

  8. Il est parfois difficile de se libérer… Mais avec l’aide d’une amie, la liberté revient.
    Bises 🙂
    @.

    J'aime

    20 février 2020 à 21 h 13 min

  9. lespigaou30

    A te lire ça parait tellement facile et pourtant si on s’y amuse ça ne l’est pas.
    Ton texte est très bien choisi.
    Bravo.
    Bonne et douce soirée.
    Bises.
    Maryse

    J'aime

    20 février 2020 à 21 h 22 min

  10. Un sujet d’actualité , bien traité en suivant les consignes en plus. Bravo

    J'aime

    20 février 2020 à 21 h 23 min

  11. Elle a eu de la chance d’avoir une amie pour s’en sortir. Bonne soirée.Bises

    J'aime

    20 février 2020 à 21 h 25 min

  12. Défi super bien relevé, Gisèle !
    Bravo et bon matin de ce vendredi !
    Bises♥

    J'aime

    21 février 2020 à 3 h 51 min

  13. mireille du sablon

    Elle a osé et c’est tant mieux!
    Gros bisous du jour avec un p’tit soleil annoncé…
    Mireille du sablon

    J'aime

    21 février 2020 à 7 h 36 min

  14. Elle est belle cette photo ! Quant au défi, plus que bien relevé. Car c’est en même temps un rappel sur les violences faites aux femmes. Aussi c’est vrai que l’on ne comprend pas toujours pourquoi ces femmes restent…. car oui, avant que le déclic se fasse, elles ont déjà beaucoup beaucoup subi.
    Bonne journée à toi, Jazzy. Bisous.

    J'aime

    21 février 2020 à 7 h 56 min

  15. Super ton texte !
    Ca va manquer son jeu………….
    Bisous Gisèle
    Peu de temps ce jour, Domy se fait pérer donc journée chargée

    J'aime

    21 février 2020 à 9 h 20 min

  16. Bonjour d’Angers
    Oui ! Triste réalité et …
    Plus de 200 femmes y succombent tous les ans en France …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J'aime

    21 février 2020 à 12 h 42 min

  17. Bonjour Gisèle, un beau texte et tant mieux que cela se finisse ainsi, avant qu’il ne soit trop tard. Bisous bon après-midi MTH

    J'aime

    21 février 2020 à 13 h 55 min

  18. Très beau texte sur cette si dur réalité! Bisous Gisèle

    J'aime

    21 février 2020 à 14 h 37 min

  19. bonsoir Gisèle oui un très beau texte qui utilise tous les anagrammes ! bravo c’est bien trouvé ! gros bisous beau weekend A+

    J'aime

    21 février 2020 à 16 h 46 min

  20. Yvonne Anne

    Quel affreux, cet Emile! Heureusement Amélie est là pour soutenir son amie.
    Rien de tel que des balades dans cette belle nature pour retrouver un début de sérénité.
    Bisous et bon week-end, Jazzy .

    J'aime

    22 février 2020 à 18 h 37 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s