Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Tableau du samedi

Le tableau du samedi

Pour ce samedi Fardoise nous propose “ bas les masques “,  une façon de dédramatiser une actualité anxiogène .

Vous pouvez trouver les liens des participations sur le blog de  Lilou ( clic)

Les masques africains ont toujours fasciné les artistes ,   Picasso, Braque ,Léger, Matisse   s’en inspirent  largement   dans leurs œuvres.  Regardez les demoiselles d’Avignon ( clic ) , impossible de ne pas retrouver  le masque Mahongwé .

1274190191masque-africain-mahongwe-gabon-01

C’est pourquoi je vous propose les œuvres de Marcel GOTENE 

ci – dessous une gouache représentant une danse tribale aux masques

224079-3

Une huile où le masque s’invite aussi dans la danse

 

image1-1913-3

Une peinture acrylique de 1975   certainement inspiré du  masque Kiébé Mbochi de son enfance

1490286981133221

L’artiste nait en 1939 à Yaba au centre de la République du Congo et meurt à Rabat en 2013

Marcel Gotène abandonne les bancs de l’école pour se consacrer à sa passion, le dessin. Autodidacte, il commence son long apprentissage de l’art pictural en se servant des morceaux de charbon de bois comme pinceau et comme couleur. Cela le conduit à intégrer, en 1951, année de sa création, une structure artistique fondée et dirigée par Pierre Lods, neveu de Jean Lods. Cette structure va devenir célèbre sous le nom d’École de Poto-Poto.

En 1954, au Cercle de la France d’Outre-mer à Paris, sous la présidence d’Albert Sarraut, président de l’Assemblée de l’Union française, Gotène expose pour la première fois hors du Congo. Ce tournant décisif dans sa carrière artistique, fait de lui le porte-étendard de la peinture congolaise dans les expositions les plus prestigieuses.

En 1971, admis au Collège technique d’arts graphiques à Paris, il obtient un certificat d’études en sérigraphie. Il fréquente également l’école nationale d’art décoratif d’Aubusson et est un ancien sociétaire de l’Académie internationale de Lutèce de 1973 à 1974. Il y étudie de façon plus académique la tapisserie.

C’est dans son environnement à la fois familial et ancestral qu’il puise sa source d’inspiration. La réalité n’est pour lui qu’un point de départ ; le reste appartient au monde du merveilleux. Il traduit de véritables contes de fée dans certaines de ses toiles. La force des œuvres de Marcel Gotène réside dans son empreinte technique ; des aplats polychromes séparés d’un trait incisif, des ailes et des serpentes, de larges compositions presque abstraites qui s’inspirent des légendes de son pays.

Il est aujourd’hui perçu comme le Picasso ou le Raoul Dufy de l’Afrique

“L’art est comparable à la naissance d’un enfant qui pousse grâce à ses racines. Comme les arbres, nous avons besoin de racines qui nous rattachent à un socle. Mais quand ce socle est brisé, nous n’avons plus de pays! » Marcel Gotène.

24 Réponses

  1. Un très bon choix, que ces tableaux, Gisèle !
    J’ ❤ beaucoup !!!
    Bravo et bon samedi,
    Bisous ❤

    J'aime

    26 septembre 2020 à 2 h 31 min

  2. J’aime beaucoup ta page ces gaie, coloré comme tu dis ça dédramatise l’actualité… Merci de nous faire découvrir ce Picasso africain..

    J'aime

    26 septembre 2020 à 7 h 53 min

  3. ANNE GUILLARD

    De belles découvertes Jazzy, merci pour ce lien, un régal !
    Bises et bon weekend

    J'aime

    26 septembre 2020 à 8 h 17 min

  4. Bonjour Gisèle, une belle découverte , bon samedi bisous MTH

    J'aime

    26 septembre 2020 à 8 h 54 min

  5. superbe découverte merci du partage
    bises bonne journée

    J'aime

    26 septembre 2020 à 9 h 02 min

  6. Pingback: Le tableau du samedi – 39/52 – Les soleils de Lilou

  7. Bonjour d’Angers,
    Oui ! Mais ! Des œuvres que je n’inviterais … pas chez moi ! …
    Intéressant article ! …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J'aime

    26 septembre 2020 à 10 h 08 min

  8. Evelyne Mamazerty

    J’aime beaucoup le dernier,très dynamique et coloré,et j’aime aussi la citation. Bon weekend Gisèle

    J'aime

    26 septembre 2020 à 10 h 29 min

  9. Très beau et interessant article…Bon week-end. Bises

    J'aime

    26 septembre 2020 à 10 h 36 min

  10. mireille du sablon

    … tu nous fais encore plus aimer cet art africain qu’il ne faut pas hésiter à connaître..
    Nous avons besoin de couleurs avec ce temps si gris du jour
    Bon w-end!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

    26 septembre 2020 à 10 h 52 min

  11. Je ne connaissais pas ce peintre, son travail est très coloré. Ca ressemble bien à l’Afrique, bon choix.
    Bon week-end.

    J'aime

    26 septembre 2020 à 11 h 15 min

  12. Yvonne Anne

    Voilà une page colorée, dynamique.J’aime beaucoup cet art africain et c’est une belle découverte pour moi en ce début d’automne vraiment tristounet.
    Bisous,jazzy, et bon samedi…à l’abri, sans doute.

    J'aime

    26 septembre 2020 à 11 h 48 min

  13. Françoise Dumon

    Merci de nous emmener là où le masque prend une toute autre dimension et a une vraie signification. Les représentations sont colorées, dynamiques et nous distraient de notre actualité morose. Pour un peu j’aurais envie de danser.

    J'aime

    26 septembre 2020 à 12 h 57 min

  14. Ce n’est pas trop mon style mais je reconnais que ces œuvres sont gaies et agréables à regarder . Merci pour cette page souriante, on en a bien besoin

    J'aime

    26 septembre 2020 à 14 h 22 min

  15. covixlyon

    Bonjour,
    Bravo pour cette découverte. J’aime beaucoup.
    Bonne fin de semaine
    Bises

    J'aime

    26 septembre 2020 à 14 h 50 min

  16. Très bon choix. J’aime bien la peinture acrylique de 1975
    Bisous du samedi

    J'aime

    26 septembre 2020 à 15 h 22 min

  17. Voilà qui sort de l’ordinaire et fais découvrir cet artiste merci pour ce chois et les explications. Bisous bisous

    J'aime

    26 septembre 2020 à 15 h 52 min

  18. monicacecile

    Bravo pour cette belle trouvaille c est tres original
    En effet on dirait le style Picasso
    Bonne journée pour toi
    Kenavo

    J'aime

    26 septembre 2020 à 16 h 09 min

  19. durgalola

    Tableaux très vivants. Bises

    J'aime

    26 septembre 2020 à 16 h 46 min

  20. amande13

    On néglige trop souvent l’art africain, merci de nous parler de cet artiste original tout en s’inspirant de la tradition de son pays.

    J'aime

    26 septembre 2020 à 19 h 54 min

  21. Golondrina63Auv

    Je découvre
    ça sort de l’ordinaire
    Tu as bien fait de nous proposer cette curiosité
    C’est pas commun, mais c’est beau et bien orchestré
    tous ces mouvements et coloris harmonieux baladent notre regard
    Bonne soirée

    J'aime

    26 septembre 2020 à 21 h 29 min

  22. Bernieshoot

    défi très bien relevé

    J'aime

    27 septembre 2020 à 17 h 50 min

  23. Pingback: Le tableau du samedi – 40/52 – Les soleils de Lilou

  24. Quichottine

    Je découvre grâce à toi, même si les tableaux ne me sont pas tous inconnus.
    Merci !
    Très bon choix.

    J'aime

    3 octobre 2020 à 9 h 22 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s