Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

J’ai lu

 

PA150005 “Cher lecteur , n’oublie pas que, lorsque j’ai décrit de façon minutieuse et naturaliste l’existence d’un rat , c’est à toi que je pensais “

Roman d’une rare originalité , histoire envoûtante d’un destin cruel, un texte coups de poing puisé dans une enfance confrontée à l’enfermement et à la violence dans une Pologne meurtrie , qui sonne comme la métaphore d’une société à la dérive .

C’est un roman à sensation , âmes sensibles s’abstenir, certaines scènes sont plutôt gores mais elles reflètent  autant de tragédies et de drames que notre rat va traverser . Le parallèle est même fait par son auteur avec la mythologie puisqu’il nous explique dans la préface que ce qui attend  cet animal c’est tout aussi bien les expéditions d’Héracles, les malheurs d’Œdipe, les voyages d’Ulysse, une véritable  Odyssée. 

Ce livre n’est pas  qu’un descriptif sur la vie de cet animal , l’auteur d’ailleurs nous prévient que c’est aussi le récit des lois qui dominent la société , nos vérités nos mensonges , l’amour et l’espoir, la solitude et la nostalgie . Nous y voyons aussi toutes les dérives de la guerre qu’a connu l’auteur puisque celui – ci se terre, avec sa mère, en 1944 dans une cave pendant l’insurrection de Varsovie . Il  découvrira dès son plus âge la société des rats .

****

« Je n’ai pas retenu grand-chose de ce lointain éveil de ma conscience, du temps où je ne savais même pas que j’étais un rat et où mon imagination, encore en sommeil, n’expliquait rien, ne pressentait rien.
Outre mon attirance vers la lumière, vers la moindre source de clarté transperçant mes paupières, je réagissais aux couinements aigus de ma mère. S’ajoutant à l’odeur des mamelles et à la chaleur rassurante, ils étaient là pour me guider, m’instruire, me contraindre.
Mon ouïe n’est pas encore formée, mes orifices auriculaires sont soudés et seule une toute petite partie des sons pénètre à l’intérieur. Pourtant, je distingue aussitôt le cri perçant de ma mère que j’associe à la chaleur et au goût délicieux du lait.
Ma peau, jusqu’à présent nue et rose, se couvre peu à peu d’un délicat duvet gris, je le sens, j’ai de plus en plus chaud. Désormais je ne crains plus de rester couché à découvert. »

“ Nous sommes persuadés que la civilisation que nous avons imposée au monde est la seule  et la plus parfaite, la première et la dernière. Cette foi aveugle est notre erreur quotidienne.”

20 Réponses

  1. J’ ❤ !
    Merci pour cette très bonne présentation, Gisèle !
    Bon vendredi tout entier,
    Bises ❤

    J'aime

    23 octobre 2020 à 3 h 09 min

  2. superbe présentation
    bises bonne journée

    J'aime

    23 octobre 2020 à 5 h 07 min

  3. Merci Gisèle pour cette présentation
    Bonne journée

    J'aime

    23 octobre 2020 à 6 h 16 min

  4. Remarquable est ta manière de nous en parler
    Oui bonne lecture
    Que ta journée soit ensoleillée

    J'aime

    23 octobre 2020 à 6 h 24 min

  5. Evelyne Mamazerty

    Là dernière citation est glaçante dans la réalité des évènements récents.je retiens ce livre, Gisèle. Merci.

    J'aime

    23 octobre 2020 à 6 h 33 min

  6. ANNE GUILLARD

    Coucou Jazzy.
    Très belle présentation de cet ouvrage. Merci.
    Bises et bon vendredi

    J'aime

    23 octobre 2020 à 7 h 06 min

  7. J’essaierai de trouver ce livre à la mediatheque, il m’intéresse.
    Bises
    Annie

    J'aime

    23 octobre 2020 à 8 h 03 min

  8. Victoria

    Brrr ! Gisèle, rien qu’à la vision du rat sur la couverture, je ne suis pas certaine d’ouvrir ce livre car je préfère caresser un serpent ou embrasser une araignée plutôt que de me trouver confrontée à cet animal. Blague à part, j’adore le résumé que tu en fais. Je le lirai avec plaisir munie d’une tapette à souris, si nécessaire. Merci pour ce partage. Bises et bon weekend

    J'aime

    23 octobre 2020 à 8 h 06 min

  9. Belle présentation de cet ouvrage. Bon vendredi. Bises

    J'aime

    23 octobre 2020 à 8 h 07 min

  10. mireille du sablon

    …ce livre peut rappeler des moments difficiles vécus pendant le confinement pour certaines personnes surtout le fait de ne pouvoir sortir..
    Je ne sais pas si je pourrais le lire maintenant mais j’apprécie ta présentation!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    J'aime

    23 octobre 2020 à 10 h 51 min

  11. Il est sur la liste des livres à acheter pour la médiathèque.
    Bonne journée.

    J'aime

    23 octobre 2020 à 10 h 58 min

  12. Une lecture très forte, qui en dit long sur notre monde. Tu donnes très envie de le lire.
    Gros bisous

    J'aime

    23 octobre 2020 à 11 h 21 min

  13. Bonjour d’Angers, !
    Le rat fait partie des animaux qui sont les plus intelligents donc avec beaucoup de mémoire !
    Même des hommes, et femmes, aussi les copient …
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    J'aime

    23 octobre 2020 à 14 h 04 min

  14. Bonjour Gisèle tu as bien présenté ce livre mais… je ne sais si j’ai vraiment envie de le lire en ce moment, j’ai envie de choses plus légères, des romans à l’eau de rose où tout fini par s’arranger sauf pour le méchant qui meurt. Bisous bon après-midi MTH

    J'aime

    23 octobre 2020 à 16 h 15 min

  15. Victoria

    PS : Merci pour le lien concernant mademoiselle de Turmel. J’adore ces petites histoires de l’histoire qui permettent de retenir certains faits.

    J'aime

    23 octobre 2020 à 17 h 30 min

  16. Mireille.29

    Merci pour cette présentation mais je n’ai pas trop envie de lire ce genre de livre en ce moment..
    Douce soirée bise.

    J'aime

    23 octobre 2020 à 18 h 05 min

  17. genevieve Maubon

    Bonsoir Gisèle, ce livre doit donner des frissons ??? mais tu le commentes si bien que cela donne presque envie de le lire … presque… parce qu’il risque de provoquer des cauchemars…. non ?
    Bonne soirée, bisous,
    Geneviève

    J'aime

    23 octobre 2020 à 18 h 36 min

  18. durgalola

    Je regarderai à la médiathèque s’il est disponible. Tu me donnes envie de le lire. Bises

    J'aime

    24 octobre 2020 à 21 h 55 min

  19. Quichottine

    Je vais m’abstenir, mais j’ai beaucoup aimé ta présentation.

    J'aime

    28 octobre 2020 à 7 h 43 min

  20. Pingback: Scènes de rue | le bon coté des choses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s