Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Archives d’Auteur

Clic–clac

blog (3).jpg

Le Clic Clac  chez Tortue ( clic)  , c’est une photo publiée le vendredi pourvu qu’elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine.

Adepte de la Beatlemania pour la coiffure, je me présente : je m’appelle Louisette. Je suis venue avec mon copain Lulu , vous le voyez là juste  derrière moi avec ses grandes cornes et ma copine Easy .

IMGP9370

Mais si je vous vois d’ailleurs vous n’arrêtez pas de me tirer le portrait , je me trompe ?

IMGP9371

Figurez – vous que nous allons vous tenir compagnie  près du plan d’eau, tout en remplissant notre mission d’écopaturage et ceci à deux pas de l’autoroute , c’est fou ça non !  Bon nous aurions préféré les trains mais il n’y a pas eu moyen de choisir .

IMGP9374 Non mais,  qui a dit que nous avons mauvais caractère ?  Est – ce que j’ai l’air méchante quand je me gratouille ?

IMGP9372 Bon, je veux bien que Lulu soit de temps en temps, un peu ronchon, mais faut le comprendre, il a deux donzelles à surveiller et ses cornes sont déjà assez longues !

IMGP9376 Sur ce je vous laisse,  bonne promenade.


Jeudi poésie

Pour ce défi 249, c’est Laura qui a accepté de prendre la barre.

Voici ce qu’elle nous propose :

Pour le premier jeudi poésie du 15 avril, j’aimerais qu’il soit question de PAQUES, tout juste passé.

P7270014

Cloches de Pâques

**** 

– Les cloches sont parties…
Les grosses cloches les premières.
Ou les petites, que sait-on ? si diverties,
Si pimpantes de s’en aller toutes légères ! –

Leur jupe bouffait autour d’elles ;
Et le battant ne disait rien,
Comme un oiseau blotti dans une cage.
Elles volaient sans ailes,
Par des chemins à elles, très anciens,
Des chemins bleus au-dessus des nuages.

– Les gros bourdons, parfois devant, parfois derrière,
S’essoufflaient à vouloir montrer qu’ils allaient vite.
Et les petites cloches des couvents
Ou des églises de campagne, si petites
Qu’elles semblaient des gobelets d’enfants, si fières
D’aller quand même à Rome – étaient devant,
Derrière, et partout à la fois, toutes légères…

– Les enfants regardaient en l’air, criant : Bonjour !
Les gens d’âge levaient aussi la tête,
Mais ne les voyaient plus de leurs yeux clignotants.

– Et les enfants attendent leur retour,
Comme une grande fête.
Les gens d’âge attendent aussi, comme on attend
Quand on n’est plus bien sûr de croire aux œufs de Pâques…

– Cependant, il faut croire aux miracles, toujours.
Resonnez les Matines, frère Jacques !
Je vois les cloches reparaître, se hâtant…

– De leur jupe, sur les jardins, glisse autour d’elles
Tout le printemps de Rome, et de chaque battant
S’échappent, aux alléluias, deux hirondelles.

Sabine Sicaud, Poèmes d’Enfant, 1926

Vous pouvez entendre toutes les cloches de la cathédrale de Metz ( à l’exception de “Paul” la dernière cloche installée en juillet 2020) résonner en grand plénum dans cette vidéo .