Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Archives d’Auteur

Le petit jeu de lettres

LE PETIT JEU DE LETTRES 228-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le logo .

Le mot à trouver au pluriel  : rodomontades : Terme littéraire pour désigner des propos fanfarons, une attitude prétentieuse et ridicule .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

P8084298

André et Teodora sont venues dans le Nord – Est chez leur cousin Nestor et sa femme Romane passer quelques jours de vacances. Tous motards ils ont décidé de monter sur leurs bécanes ce soir, pour voir si leur pote Renato, surnommé l’astronome pour ses voyages fréquents dans la lune,  ne leur a pas encore raconté des cracks sur cette installation présente à Metz sur les eaux dormantes de la Moselle . Ce sont donc  d’ardents chevaux d’acier qui arrivent aux abords de  cette place de la comédie  noire de monde en ce premier samedi du mois d’aout. Pas question de ronde sonore , il ne s’agit pas d’un rassemblement de bikers et  mieux vaut y aller  moderato avec les gaz. Une fois leurs motos garées au parking , ils veulent  profiter de Constellations et  vérifier si  Renato ne radote pas . En arrivant à pied au pont des Roches, ils ne tardent pas à apercevoir “Everything’s fine”, la dernière rodomontade du président des Etats Unis,  sorte de tragi – comédie  avec cette image des eaux engloutissant le plus puissant des hommes qui reste malgré tout confiant face au contexte d’urgence climatique . Ils adorent l’idée de cette œuvre humoristique caricaturale  mais autour d’eux tous  ne sont pas forcément du même avis sur la structure gonflable en PVC . En tout cas en ce qui les concerne , ils saluent l’artiste Jacques Rival qui a su s’écarter de la norme en réveillant les démons de la polémique et ainsi faire parler de Constellations outre atlantique .

 


abécédaire des mots imposés

Pour l’abécédaire des mots imposés chez Violette un clic sur le logo .

Les mots :Tarentule, tortionnaire, tripoter, tribu, toutefois.

Suite de la lettre S

 

image

Détail du  jardin des délices de Jérome Bosch

 

Tout en écoutant l’album “Tarentule tarentelle” de l’Atrium Musicae de Madrid ( un clic sur l’image pour en faire autant  ), Sandra s’attaque à la lecture des livres de Charles . Elle ne ressent pas ce désir irrésistible de danser pour échapper au effets du venin de l’arachnide tortionnaire mais une certaine similitude toutefois pour les symptômes engendrés par cette lecture. Une profonde léthargie l’envahit malgré la rythmique du tambourin, de la flute et de tous les autres instruments à cordes ou non et elle n’est pas loin de sombrer en tripotant les pages du livre.  Mais d’un seul coup comme électrisée par le contact , elle perçoit, au bout de ses doigts, une autre texture , elle ouvre grand les yeux et trouve une sorte de carton marque – page  sur lequel figure une tribu de korrigans ,  œuvre signée d’un certain Edouard Unterbach.  Quelques mots de l’auteur pour Charles ,  l’assurant de son amitié, et des coordonnées figurent sur cette fiche , la chance lui sourirait -  elle ?