Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Actualités et politique

Comme si vous y étiez

PA150213

Ce matin règne une atmosphère particulière pres de la tour de la Mutte et sur la place d’Armes . Vous voyez ce triangle sur la tour ?

Attendez je zoome un peu

PA150214

Oui le triangle n’est pas tout seul

PA150216

Pour une fois fois je ne vais pas rentrer dans de multiples explications de la manœuvre

PA150223

je vous laisse juste regarder cette démonstration des hommes du Grimp ,

PA150225

un exercice de sauvetage en milieu périlleux qui se passe de toute légende .

PA150226

 

 

Bon samedi à toutes et tous

PA150209


Si la fée Passeparlà ….

Il ne vous aura sans doute pas échappé que demain est un jour particulier , celui de la rentrée des classes . Si la fée Passeparlà était à vos côtés et vous proposait de retourner à l’école , quel serait votre choix ? Une classe de maternelle, une classe de primaire , de secondaire ?

 

IMG

 

Ma fille et une petite camarade de classe en maternelle

IMG_0001 - Copie

 

En ce qui me concerne, je pense que je choisirais la grande section de maternelle pour les nombreuses activités proposées ( je vous laisse le soin de me trouver sur la photo en noir et blanc , un indice je chante …) , quoi de plus sympathique que de chanter, de s’essayer à la peinture, à la sculpture, tout en découvrant l’écriture et la lecture et bien sur le calcul  .

Ah les dessins à la craie , quel plaisir de tester toutes les couleurs sur un tableau , tout en laissant sur ses doigts un peu de cette magie de la matière comme plus tard le pastel sec .

Mais j’avoue que certaines classes de primaire me laissent aussi de très bons  souvenirs , comme par exemple le CP où  la lecture permet d’accéder à tout .

“ Le seuil franchi dans la petite antichambre où à chaque crochet étaient suspendues des épaisseurs de manteaux de couleurs diverses , il avait déjà oublié la peur comme on oublie un fardeau qui pèse sur le corps ; grâce , certainement , à l’une de ses institutrices dont il sentit tout de suite qu’elle l’avait vu une fois pour toutes. Cette vieille femme possédait l’art du regard qui scrute et subjugue par tout ce qu’il contient d’accueil et d’hospitalité : et jamais il ne se sentit observé, ni encore moins percé à jour .”

Peter Handke , Histoire d’enfant