Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Aliments et boissons

Jeu des acrostiches

NYCTALOPIE et compagnie ! - Mots du jeu des acrostiches pour les quatre mercredis à venir - Eliane et Lenaïg

Pour le jeu des acrostiches chez Lenaïg un clic sur le logo.

P7020125

N aturellement     sucrée,   juteuse    et    désaltérant  E

E lle   se   distingue   par   son  noyau  libre du  brugno  N

C aractérisée    par    sa  peau  fine  et   lisse  à  l’infin  I

T   oucher     la  nectarine       est     un     vrai     plaisi  R

A liment    riche   en    anti – oxydants    et   vitamine   A

R ésistant     mieux    que   la   pêche  à  tout transpor  T

I l  lui est possible d’être blanche, jaune dans notre sa C

N ous   la  trouvons   tout  l’été  sur les étals du  march E

E lle    est   le  fruit  d’excellence  de cette belle saiso N

 P7020126


Lundi soleil

lundi_soleil_sunny_monday_logo_officiel

Pour ce dernier lundi soleil en violet ( clic sur le logo ), je vous propose un petit retour en arrière dans la saison disons fin aout début septembre pour profiter de la couleur d’un fruit bien de chez nous la quetsche.

P9070002 Le mot, d’origine lorraine, est la variante moyen-allemande de l’allemand standard Zwetsche, Zwetschge « prunier commun, Prunus domestica subsp. domestica », primitivement Twetzschen, qui serait emprunté au franco-provençal ou gallo-italique *davascena (cf. jurassien daveigne, comtois davdgna), issu du latin tardif damascēna, emprunté à son tour au grec damaskênon, signifiant « prune de Damas ».

Une étymologie qui prouve que le fruit a bel et bien voyagé au cours des siècles .

Bon lundi à vous toutes et tous


Lundi soleil

ob_7cda60_ob-e8c783-lundi-soleil-sunny-monday-lo

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo.

Pour ce premier lundi du mois de juillet la couleur abricot est au rendez – vous je l’ai choisie liquide . Il faut dire que la canicule est bien présente mais je vous rassure  c’est avec modération que nous avons dégusté de breuvage .

P6241999  Bon lundi à toutes et tous


Entamons …..

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier d’Arlette un clic sur le logo .

LE PETIT JEU DE LETTRES ( 101 )

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

Le nom à trouver : antonomase

Mes anagrammes :

entamons , émanant, montons, atomes, atones,  notons,  menant, sonate, , semant,  Manon, Monna, Osanne, Sanna  , antan, manne , monts, notes, néons,  osant, Satan, sonne, autonomase  

P2090412

 

Comme le veut la tradition juste à côté du salon des loisirs créatifs se trouve le salon du chocolat .  Inutile de passer un temps fou devant vos fourneaux pour préparer quelques délicieuses gourmandises en chassant les grumeaux , en utilisant  les dernières nouveautés électriques des arts ménagers , non , c’est tout simple , elles sont toutes présentes là à portée de main et il serait vraiment dommage de vous cantonner à une seule catégorie. En effet  chocolat, pâtes de fruits, macarons, nougat et autres sucreries rivalisent  sur les stands pour que vous puissiez vous régaler , le seul moment fatidique à retarder, celui du passage sur la balance après consommation ,  le fou – rire ne sera pas forcément au rendez – vous .

Dans ce salon, le chocolat  se permet de trôner de différentes façons , bien sur dans les différents stands où vous  vous exercez à tester votre gout en devinant sa provenance  , onctueux sur les papilles il se laisse doucement fondre révélant un arôme particulier à chaque pays d’origine , mais  aussi  dans  des réalisations artistiques assez incroyables  .

P2090415

Entamons donc notre petit tour d’horizon.  Mais non le Malin alias Satan  ( oui la voilà l’antonomase ) ne nous tient pas dans ses filets  gourmands ,  il ne s’agit que de l’évocation  de la belle et la bête . Notons au passage cette vigueur émanant de cette sculpture , bien loin d’une quelconque représentation atone .

P2090413

Poursuivons notre progression non par monts et par vaux, mais le long des allées du salon . Zazu pour le roi lion a lui aussi son heure de gloire chocolatée P2090411

Les films sont une belle manne pour inspirer les pâtissiers , regardez  cette interprétation des choristes , ce cartable d’antan , et tout ce que je suggère l’œuvre .

P2090417 Montons aussi dans la forêt de Sherwood avec cet arc de Robin des bois avant que sonne l’heure des récompenses , je suis d’ailleurs bien curieuse de savoir quelle est la création qui arrivera en tête , je n’aimerais pas être dans le jury et avoir à choisir .  

P2090418 Mais ce ne sera pas avant la fin du salon,  aussi suivons le flux des visiteurs sur le chemin menant au pied de l’estrade où le défilé bat son plein . Sous les néons s’égrènent les notes d’ une  sonate  des temps modernes sur les touches d’un  piano osant le vibrato des cordes sensibles .

P2090459  Manon, Monna , Sanna , Osanne ou comme il vous plaira de les nommer nous montrent  que le moindre atome de chocolat peut se décliner avec art dans la mode .

P2090442 

P2090464

 

P2090444

P2090439

Bon dimanche à toutes et tous


Variation

Défi Top Chef lettre «N»

Pour l’abécédaire top chef de Domi un clic sur le logo

Pour commencer votre voyage   au pays des saveurs  véritables, je vous propose  une visite en variations Goldberg ,

 

 

Point de volaille en gelée ni de veau en petits oiseaux, pas plus que de vanneau rôti, non juste quelques vertiges sucrés pour faire valser vos papilles comme ces visitandines ou ces violettes pralinées .

recette prise dans le livre cuisine messine de E.Auricoste de Lazarque

Pilez 500 grammes d’amandes douces avec 1500 grammes de sucre et beaucoup de vanille . Incorporez 250 g de farine fine et 250 g de beurre . Mélangez bien et mettez dans des moules à four chaud .

Autre recette ancienne ici pour les visitandines .

Afficher l'image d'origine

Pour les  violettes pralinées

Prendre des violettes doubles ou des violettes de Parme . Faites un sirop de sucre très épais ; essayez le lorsqu’il fait bien le crochet , jetez y vos violettes ; laissez faire quelques bouillons puis versez le tout en une couche mince sur des plats et des assiettes . Espacez vivement les unes des autres toutes vos violettes avec la pointe du couteau , détachez du plat avant que le sirop soit refroidi et faites sécher à four tres doux .

95-tm_home_default

Pour la version liquide accompagnant ces variations il vous faudra  du vespetro

  • 4 grammes graines ‘angélique
  • 4 grammes de graines de cumin
  • 4 grammes de graines de fenouil
  • 4 grammes de graines de coriandre
  • 1 zeste d’une orange fraiche
  • Faites infuser douze jours dans un litre d’alcool à 90 degrés en remuant chaque jour . Filtres et ajouter de sucre fondu dans un litre d’eau . Au bout de six semaines votre liqueur est présentable 

Comme l’alcool à 90 degrés ne se trouve plus en vente libre,  je vous laisse une autre recette ici ou

 

 

 

 


O pour l’abécédaire top chef

top-chef

Pour l’abécédaire top chef de Domi un clic sur le logo.

Description de cette image, également commentée ci-après

Soyez rassurés cette fois ci je ne vous demanderez pas d’attraper un ornithorynque

pour le cuisiner à l’oseille , non je vais me pencher sur des recettes simples mais dont vous me donnerez des nouvelles .

Connaissez vous l’oronge, non pas l’orange  le fruit, mais ce champignon appelé aussi amanite des Césars, un must si l’on en croit tous les gourmets . Les petits veinards qui en ont dans leur bois ( on en trouve principalement dans les régions méditerranéennes, mais il peut aussi être ramassé en Alsace, dans les Vosges, dans le Jura, en Périgord  ) préparez vous, il commence à pousser maintenant et  jusqu’à la mi –novembre sous  les feuillus .

Vous pouvez le consommer en salade ou en fricassée que vous incorporez dans une omelette

Salade d’oronges :

Ingrédients :

  • 1,5 cl de vinaigre de xérès
  • Sel et poivre
  • 4,5 cl d’huile de noix
  • 3 cl d’huile d’olive
  • 5 fines tranches de jambon de Parme
  • Mesclun ou jeunes pousses 
  • 500g d’oronges

Nettoyez les champignons avec une brosse spéciale , coupez les et faites revenir 5mn dans l’huile d’olive, saler , poivrer.

Faire une vinaigrette avec l’huile de noix et le vinaigre de Xeres.

Dresser dans l’assiette : salade, champignons chauds , arroser de vinaigrette et poser une tranche de jambon .

Pour le vin choisissez un vin rouge( voir ici ) il se mariera très bien avec le champignon.

***

 Pour le dessert j’ai pensé aux  oublies , voici d’abord une ancienne recette de cuisine lorraine

IMG

Puis une recette médiévale au miel

Oublies ou gaufres fines au miel

250 g de farine
250 g de miel (voir même plus)
2 œufs
10 cl d’eau
beurre ou huile

Faire fondre le miel dans l’eau froide.
Mettre la farine dans un saladier, creuser un puits et ajouter les œufs
Remuer en ajoutant petit à petit le miel fondu.
Laisser reposer la pâte (environ 1h)
pendant ce temps, mettre le gaufrier sur le feu.
Beurrer ou huiler le gaufrier
Disposer une boule de pâte au centre du gaufrier (attention les plaques doivent être très chaudes).

Pas d’Ouzo pour accompagner les oublies mais plutôt un Alsace vendanges tardives .

Bon appétit

 


Devinez ….

top-chef

Pour l’abécédaire top chef de Domi  cliquez sur le logo .

P6240823

Ding, ding, dong, la cloche du  petit déjeuner se dandine, domptez votre désir de déguster de suite .

D’abord donnez vous la peine d’entrer ,  déposez vos habits et vos dignes postérieurs sur de douillets sièges  et puis comme dehors il fait encore bien frais, je vous propose  le chocolat Dingo pour débuter :

Dressez bien vos oreilles et cliquez ici (délicate attention pour nos pavillons, mais un peu trop doux le degré sonore de la vidéo ). Pas de doute avec le vent du Nord vous apprécierez ce  drink chaud  .

Devinez ce qui va être servi avec : un vrai délice ! 

Je vous mets le nombre de lettres avec un tiret pour chaque lettre :

_ _ _ _ _ _     _ _      _ _ _ _

Un indice ? je ne sais pas, je vous sais très débrouillard(e)s et doué(e)s , j’hésite .

Au diable le danger de la découverte immédiate , en voici un :

Il n’y a pas de D dans le premier mot et le dernier .

Dès que les mots sont trouvés je vous donne la recette .

Voili voilà donc la recette du gâteau de Metz

P7090978 

200 grammes de chocolat noir de couverture,
1 cuillère à soupe de café soluble,
150 grammes de beurre,
150 grammes de sucre en poudre,
2 cuillères à soupe de farine tamisée,
100 grammes de poudre d’amandes,
4 œufs extra frais.

Préchauffer le four à 220°C ou th 8.
Casser les œufs en séparant les jaunes des blancs.
Mettre les jaunes dans un saladier et ajouter le sucre en poudre.
Fouetter vivement le mélange jusqu’à ce qu’il devienne blanchâtre et mousseux.
Par ailleurs, casser le chocolat en petits morceaux et mettre ceux-ci dans une casserole.
Ajouter le café et placer cette casserole dans une autre plus grande remplie d’eau.
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Verser le chocolat fondu sur le mélange précédent et remuer.
Puis, ajouter la farine en la tamisant.
Faire ramollir 125 grammes de beurre en parcelles.
Puis, l’incorporer à la farine.Ajouter la poudre d’amandes.
Lorsque le mélange est bien homogène, réserver.
Fouetter alors les blancs d’œufs en neige très ferme.
Les incorporer ensuite délicatement à la pâte au chocolat, sans trop travailler le mélange.
Beurrer un moule à manqué.
Verser la pâte dans le moule et lisser le dessus.
Enfourner 20 minutes.
La pointe d’une aiguille enfoncée au milieu, ne doit pas, contrairement au test classique, ressortir sèche.
Faire refroidir le gâteau hors du four.
Puis le démouler et le servir froid.

Il existe d’autres recettes ,  celui de Sylvie sur la photo était , hum, comment dire  à faire damner un saint …


Curry de coquecigrues

top-chef

Pour le défi topchef de Domi un clic sur le logo.

Edmond Rostand, <i>Chantecler</i>

Aujourd’hui je vous propose un curry de coquecigrues mais pour celles et ceux qui veulent du vite fait bien fait ,  je conseille un croque exotique .

Pour le curry de coquecigrues voyons d’abord les ingrédients :

Pour 4 personnes

800g grammes de cuisses de  coq, la coque est épargnée pour cette journée de la femme,  les six grues vous les laissez s’envoler non mais !

  • 1 oignon ( calamité voilà le correcteur qui me contrarie ,  non je n’écrirai pas ognon pas d’ogn dans ma cuisine , même en confit il y a conflit grrr )
  • 2 cœurs de bœuf ( les tomates  )
  • 2 gousses d’ail de Cherrueix ou de Cadours
  • 1 cuillerée à soupe de pignons de pin , couleur ivoire , attention à contrôler vos envies ,  à ne pas consommer au coucher du soleil avec miel et amandes pour ses propriétés aphrodisiaques,  ave César !
  • 1 cuillérée à soupe de chasselas secs
  • 1 cuillerée à café de farine
  • 1 chantecler ben oui pour aller avec le coq il faut la bonne pomme.
  • 1 cavendish ou une banane cochon au choix
  • 2 cuillérées à soupe de curry
  • 5cl d’huile
  • sel, poivre

Coupez les cuisses en gros cubes , du coq cornegidouille  !  ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Coupez  les tomates en deux, épépinez les, puis coupez en petits cubes . Pour la cavendish et la chantecler  , coupe identique ( le coiffeur ne veut pas de variation ) . Puis hachez l’ail et l’oignon. Ne cherchez pas à retenir vos larmes laissez couler .

Dans une casserole contenant l’huile faites colorer les cubes de coq . Salez,  poivrez ajoutez l’oignon haché . Choubrouillez * le tout . Ajoutez le curry et une pointe d’ail haché . Rechoubrouillez . Saupoudrez du chouia de farine , choubrouillez à nouveau et couvrez le tout d’eau .

Laissez cuire une bonne trentaine de minutes à feu doux en remuant régulièrement , pas vous corne d’Ubu !  le coq dans la casserole . Pendant ce temps rien ne vous interdit d’écouter Chuck Berry , Coldplay, Eddie Cochran tout en  faisant griller les pignons de pin et gonfler les raisins secs.

En fin de cuisson ajoutez la chantecler, la cavendish , les dés de cœurs de bœuf, les raisins secs et les pignons de pin. Choubrouillez le tout et amenez une dernière fois à ébullition . Servez bien chaud avec du riz .

Bon appétit !

* mélangez


Un petit tour de pub ?

IMG_0005

Au cours de mes nombreux rangements des deux dernières semaines j’ai retrouvé dans un tiroir une série de publicités sur buvard datant des années 50 – 60 . Je vous ai  déjà présenté des buvards mais ils portaient sur les inventions et la santé, là j’ai choisi d’autres thèmes .

IMG_0002

 

Comme vous pouvez le remarquer le  rouge et blanc sont  très souvent de mise sur les buvards publicitaires .

IMG_0004

C’est amusant de voir les différentes techniques utilisées pour la publicité sur ce genre de support , si pour certaines seul le slogan est de mise avec un minimum d’illustration

 

IMG_0006IMG

 

d’autres ont une présence  imagée beaucoup plus importante  .

IMG_0008

Si certaines marques ont complètement disparu d’autres au contraire sont encore au hit parade des produits de consommation .

IMG_0003Il est à noter aussi que la publicité s’exerçait aussi pour favoriser certaines habitudes alimentaires comme celle de manger des agrumes  .

 IMG_0009

Quant au buvard avec l’apparition du stylo bille à partir de  1965 il est devenu obsolète donc objet de collection .

IMG_0001

IMG_0007

Au fait savez vous comment s’appelle un collectionneur de buvards ? un papibeverophile , un papiberiste ou un pictopublicéphile à vous de choisir les 3 mots sont corrects .

Comme je risque d’être peu présente les prochains jours , petite tribu à l’horizon ,  je vous souhaite un bon week end à toutes et tous .

Bisous


Elle est arrivée

P9240535

Bien emmitouflée dans son manteau d’épines elle joue la farouche , celle qui n’aime pas qu’on la touche .  Au gré des vents elle se balance, puis au bout d’une ultime transe

P9240506  rejoint  le sol où l’attendent d’autres échappées belles en abondance .

Volga ne s’y est pas trompée hier lors de notre sortie de l’après midi , c’est elle qui m’a guidée vers les châtaigniers en s’enfonçant dans la futaie .

P9240507

Il faut dire que les fortes pluies du mois d’aout ont eu raison d’un nombre impressionnant d’arbres, et j’ai eu  beaucoup de mal à repérer les châtaigniers dans ce fatras de troncs et de branches cassés   .

P9240530

P9240518 Je ne suis pas la seule à apprécier les châtaignes,  Volga les adore, même crues, et j’ai un mal fou à l’empêcher de croquer celles qui se sont débarrassées de leur bogue, suis arrivée trop tard pour celle jouxtant la feuille …

P9240513

aussi se retrouve – t – elle rapidement en laisse , je ne tiens pas à retourner chez le vétérinaire tous les jours même s’ils sont charmants . P9240514

J’avoue aussi apprécier modérément l’exercice qui consiste à donner, par l’intermédiaire d’une seringue, du smecta à ma chienne. Mais ne vous inquiétez pas, cela n’a pas duré longtemps, elle a pu largement se défouler après la récolte .

 

 

P9240529


Strasbourg suite

Je profite de l’accalmie passagère des précipitations pour reprendre le fil de notre promenade de samedi . Le général Kléber (sculpture  de Philippe Grass surplombant  son tombeau) ,   sur la place éponyme baignée par le soleil, nous accueille avec beaucoup de prestance .

P8090043  

Si d’un côté de la place les immeubles modernes semblent dominer  ,  vis a vis la tradition résiste avec un bel aplomb

P8090044

 

P8090045

Non, vous ne rêvez pas cette maison à colombages  penche très nettement, mais comme elle le fait depuis très longtemps personne ne s’en inquiète plus.

Midi n’étant plus très éloigné, nous décidons de nous rendre directement au restaurant avant toute autre visite . Nous empruntons de magnifiques  ruelles mais bientôt un , deux , trois , quatre ….l’un d’entre nous manque à l’appel .

P8090052

Revenant sur nos pas plusieurs d’entre nous retournent et quadrillent la place , non Michel ( qui n’a pas son portable )  n’est pas sur le manège .

P8090047Il n’est pas non plus  aux Galeries Lafayette comme le suggère cette photo. 

P8090054P8090038 

Finalement nous le retrouvons non loin de cette magnifique maison , ouf ! mais je vous préviens tout de suite il ne sera pas le seul à perdre le groupe .

 P8090051

Nous ne tardons pas à nous installer à table pour nous remettre de nos émotions, à l’extérieur en terrasse, pour profiter pleinement de cette belle journée d’été .

P8090065

Et là, grâce à nos papilles, nous allons voyager  dans un pays de saveurs incroyables, le Liban . Merci Eva pour ce choix, la  découverte est fabuleuse , le mezze ,assortiment de différents plats, semble se décliner à l’infini pour notre plus grand plaisir(  la photo présentée ici n’est qu’une infime partie de ce que nous avons  à manger ).

P8090067

 

Nos yeux ne savent plus où se fixer , l’environnement  étant  tout aussi savoureux  que ce qu’il y a dans nos assiettes et cerise sur le gâteau le service est parfait.

 

P8090062

 P8090060

Avant de vous donner rendez – vous dans l’église “Saint Pierre le jeune” pour le prochain billet , voici les liens des blogs de mes ami(e)s blogueuses et blogueurs qui vous feront découvrir cette journée d’une autre manière  .

Annie

Eva

Marc

Mireille

Oth67

Brigitte et Michel

P8090071

à bientôt

Bisous


A en trois versions

Pour le jeu  de Dame Mauve l’ abécédaire 2013 : prendre dans le dico n’importe quel mots de dix lettres  , de neuf lettres, de huit lettres, de sept lettres , de six lettres commençant par a et faire un petit texte .

IMGP7462

Aujourd’hui je prône l’abandon de la chasse aux calories je vous propose une recette sans audace de tarte aux pommes que je viens de tester. . Pour la préparation de la pate sablée vous pouvez utiliser un auxiliaire électrique mais j’avoue préférer le malaxage manuel .La recette sublime la pomme par l’ addition d’un amalgame de beurre, œuf , poudre d’amande et noisette. Attention à bien respecter l’ordre dans lesquels les ingrédients sont mélangés pour réaliser la crème amandine. Pour la température du four je n’ai pas respecter exactement les indications j’ai commencé par 200 degrés pendant dix minutes avant de réduire à 180 .

Rendez vous sur le lien suivant et bonne dégustation

tarte amandine aux pommes .

anémone airedale

Alphonse, l’airedale aventurier intrépide eut un jour l’audace de s’en prendre à une anémone de mer qui profitait tranquillement de la marée pour se refaire une santé. Offusquée par cette attitude inqualifiable, Albert l’albatros qui se promenait près de la presqu’’ile  descendit en piqué sur l’intrus. L’animal voyant que la partie adverse avait de l’aide laissa bien vite cette drôle de fleur d’eau de mer et décida que dorénavant avant de s’en prendre à autrui il ferait  bien attention à tout ce qui se passait autour de lui.

 

Dans la salle des fêtes l’ambiance était des plus chaleureuses. Après avoir connu un succès international en tournée depuis plusieurs années dans le monde entier, l’enfant du pays revenait donner un concert dans sa ville. Un nombreux public était venu l’écouter dans cette petite salle de province, il ne restait plus une place à réserver depuis des mois maintenant .Des les premières notes l’osmose  complète se fit .Le violoniste maniant l’arpège à la perfection montra toute son aptitude à interpréter les morceaux les plus difficiles .L’archet caressait les cordes sans effort, juste avec cette assurance sereine d’un auxiliaire attentif à la moindre émotion. Son staccato donnait une impression d’apesanteur, comme si les notes piquées se détachaient de leur enveloppe terrestre.

Et pour l’écoute voici Nigel Kennedy


En mode confitures et tarte.

IMGP9231

Un peu désorientée par le nouveau writer mais je vais m’y faire , j’ai eu la surprise ce matin en allumant mon ordinateur entre deux cuissons d’abricots il fallait installer la nouvelle version de windows live . Comme je voulais décliner aussi la version tarte je vous donne la recette  en cliquant ici et vous propose de gouter celle – ci .

IMGP9230

Bon week end

Bisous

 


Avec mon beau panier

IMGP7602

Avec mon beau panier

Pas de sabot don daine

Mais de beaux akènes

Au pied du châtaignier.

IMGP7605

L’été indien semblant toucher à sa fin , il est temps de penser aux fruits de saison .

Bonne journée

Bisous  


Et pâte à ti et pâte à toi

IMGP7445

Matinée jardin  pour framboises partie, en crumble vite converties . 

Cette année les fruits s’en donnent à cœur joie , des pommiers aux poiriers en passant par les framboisiers , il ne s’agit pas de chômer . Pour changer de la gelée de framboises , j’ai voulu essayer cette recette . Je ne suis pas déçue , légèrement tiède avec un bon café, le crumble aux framboises est un délice.

15 mn avant l’utilisation sortez votre pâte sablée du réfrigérateur , préchauffez votre four à 180 °

ingrédients :

une pâte sablée

500g de framboises

pour la crème d’amandes :

125g de poudre d’amandes

125g de sucre

125g de beurre

2 œufs

25g de farine

Crumble :

100g de farine

50g de sucre

50g de beurre

1 jaune d’oeuf

1 pincée de sel

Préparez la crème d’amandes , ramollissez le beurre en pommade et ajoutez le sucre.

Incorporez les amandes en poudre et la farine et mélangez pour obtenir une crème lisse.

Etalez la crème d’amandes sur le fond de la pâte sablée.Disposez les framboises sur le fond de la crème d’amandes .

Disposez la pâte à crumble qui n’est pas homogène et formez des petits amas à disposer à la main .

Placez dans le four 35 à 45 minutes .

Pour ne pas avoir une révolution de ma balance , j’ai pris du beurre allégé , pour les amandes ça n’existe pas dommage …

IMGP7391

 

 


cueillette

Succulentes  fraises des bois qui peuvent tout aussi bien être ramassées au cours de vos promenades dans les bois ou sur les talus de certains chemins . Fragana vesca peut aussi pousser dans votre jardin, il suffit de replanter des pieds sauvages . J’en ai trouvé cette année dans mon jardin au pied de mes groseilliers, bien que n’en ayant jamais planté . Si celles de votre jardin peuvent être consommées crues sans  risque , il en va tout autrement de celles que vous ramenez de vos promenades en foret ,  réservez votre cueillette à la pâtisserie ou à la confiture , c’est un délice. L’ échinococcose est une terrible maladie et la contamination la plus fréquente est la consommation de fruits crus des bois .
Voici une petite recette de clafoutis aux fraises des bois
cliquez ici
Bon appétit .
Et pour la musique  ici




à vos papilles …

Après un week – end estival dans les Vosges, pour l’anniversaire de ma petite fille Coline, le jardin s’est invité dans l’assiette aujourd’hui 
opération confiture et tarte, à vous de choisir, tarte aux griottes ou tartine à la confiture de groseille ,et pourquoi pas les deux …




Une part de tarte ?

Vous êtes plutôt pommes ou plutôt poires ? avec ce dessert inutile de choisir, les deux sont au rendez vous .
Il vous faut une pâte brisée au beurre
deux grosses pommes Boskop
des demi – poires au sirop ( si vous êtes pressées en boite sinon cuisez les vous mêmes 20 mn dans un sirop avec sucre et sucre vanillé )
3 œufs
3 bonnes cuillères de crème fraiche
70 g de sucre fin
de la cannelle

Étaler la pâte brisée
la piquer avec une fourchette
Éplucher les deux grosses pommes et les couper en quartier pas trop épais
Disposer les quartiers de pommes sur la pâte et laisser cuire au four thermostat 7 15 mn .
Pendant ce temps battre les œufs entiers , y ajouter la crème fraiche et le sucre.
Les 15mn écoulées sortir la tarte du four, ajouter les demi – poires coupées en deux dans le sens de la longueur .
Saupoudrer de cannelle puis verser la préparation œufs , crème , sucre .
Remettre au four environ 35 mn.
Pour les gourmand(e)s on peut servir cette tarte avec une boule de glace à la vanille et un peu de chantilly .




Coquille et fruit sec

Une grande quantité de noisettes récoltées à l’automne
dernier m’a incitée à chercher des recettes utilisant ce fruit aux saveurs
particulières. Comme la noisette possède une valeur calorique non négligeable,
je ne voulais pas encore replonger dans la pâtisserie. C’est pourquoi je me suis
tournée vers les produits de la mer et j’ai trouvé cette recette que j’ai
testée et appréciée.

Pour tout connaitre de la coquille St Jacques cliquer  ici

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 16 noix
    de Saint-Jacques
  • 50 g de
    poudre d’amandes
  • 50 g de
    poudre de noisettes
  • 2
    cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel,
    poivre
  • 80 g de
    beurre 1/2 sel
  • Sauce
    :
  • 50 g de
    beurre 1/2 sel
  • Jus
    d’1/2 citron jaune
  • 1
    cuillère à soupe d’amandes effilées grillées
  • 1
    cuillère à soupe de noisettes concassées grillées
  • Poivre
    du moulin

Préparation

Badigeonnez les noix de Saint-Jacques d’huile d’olive, salez et poivrez.
Roulez les noix de Saint-Jacques dans le mélange de poudres d’amandes et
noisettes.
Poêlez les noix de Saint-Jacques avec 1 cuillère d’huile d’olive et le beurre,
30 secondes de chaque coté.
Réservez au chaud.
Faites fondre le beurre pour la sauce et ajoutez le reste des ingrédients
(attention ceci doit être un beurre fondu et non un beurre roux)



la belle lorraine …

Si Jean Vautrin, lorrain par sa naissance,  est un écrivain de conviction et un défenseur des valeurs de l’homme, comme vous avez pu vous en rendre compte dans le billet précédent, c’est aussi un amoureux de la mirabelle sous toutes ses formes . Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous ces quelques lignes extraites de son livre
 " la vie badaboum" .


" Un jour la mirabelle passe par votre assiette. Vous caressez sa peau. Vous lui fendez la gorge. Vous lui ouvrez les lèvres.Vous sucez sa bouche. Vous regardez l’été qui languit à la fenêtre . Vous revenez à la belle enfant . Entre pouce et index vous poignez sa taille mignonne, goûtez la pulpe douce de sa chair . Vous mangez ses joues empourprées, ses fruits d’or. La brise chuchote dans la flûte des arbres .
Et c’est fait vous êtes pris. A jamais vous serez l’amant de la belle …..Elle s’offre aux mains ouvertes de ceux qui viennent la cueillir . Elle pleut en averses blondes sur les chevelures défaites dans le geste et décoiffées par le vent. Elle tombe et s’étale sur l’herbe du verger avec des grâces consentantes . jamais bégueule, elle procure toujours à ses adorateurs , à ses inconditionnels de véritables transports amoureux…..
L’alambic des derniers alchimistes du temps vient conclure sa saison éphémère . Poussé par un feu vif de bois de charme et de hêtre , il chauffe pour elle la tubulure de ses cuivres roux.Dans les chapiteaux de sa machine à vapeur ainsi qu’en des orgues secrètes , se trame le mystère de la turbulence . Spasmes et sons, les eaux lourdes de la mirabelle ondoient, percutent , s’étranglent derrière les parois des conduits.Le "chauffeur" spécialiste es thermogénie écoute son alambic comme on joue d’un instrument ….."

 


un petit tour en cuisine

Allez je vous emmène pour un  petit plat de saison , vous êtes prêt(e)s

Ingrédients
1kg de choucroute crue
,300g de couennes

3 carottes coupées en quatre

15 baies de genièvre

1 demi-citron

1 oignon piqué de deux clous de girofle

50g de beurre ou de saindoux 

Une saucisse lorraine  fumée

500g de petit salé

500g de kassler (filet de porc fumé)

Deux saucisses de Strasbourg

Un demi litre de vin blanc sec Riesling ou de  bière

J’allais oublier

500g de pommes de terre

Mettez la choucroute dans une grande casserole d’eau
chauffez jusqu’à ce que l’écume apparaisse, puis rincez à l’eau froide égouttez
la et pressez la dans vos mains.

Tapissez le fond de la cocotte minute avec les morceaux de couenne,
le côté gras contre le fond. Ajoutez les baies de genièvre, l’oignon piqué de
deux clous de girofle, les carottes coupées, puis la moitié de la choucroute
plus poivre. Disposez dessus le petit salé, le kassler , la saucisse , le beurre ou
le saindoux . Recouvrez avec le restant de choucroute.  Poivrez. Arrosez de jus de citron et de vin
blanc.

Fermez la cocotte minute laissez cuire 35mn à partir de la
rotation de la soupape

Ouvrez la cocotte mettez les pommes de terres crues ( je
prends des charlottes ) et cuisez encore dix minutes après la rotation de la
soupape

Pendant ce temps plongez les saucisses de Strasbourg dans
une casserole d’eau froide et chauffer les sans bouillir une dizaine de minutes.

Bien sur vous pouvez choisir d’autres ingrédients pour la
viande à cuire, le plus utilisé est la palette 
et la poitrine fumée, j’ai un petit faible pour le petit salé et le
kassler .

Inutile de saler si vous avez beaucoup de morceaux fumés.

Je choisis la plupart du temps de la faire en autocuiseur mais
si vous préférez la cuisson longue en cocotte vous cuisez pendant trois heures
en rallongeant la proportion de liquide ( à savoir une bouteille de vin blanc plus
eau si nécessaire pour couvrir le tout) et une heure avant la fin de la cuisson
vous rajoutez la saucisse lorraine .

Je suis presque dans le timing ……….à table


 


Une petite glace ?

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La Sarre ne présente pas que des nourritures de l’esprit, une
de ses particularités que bien entendu je vais partager avec vous l’excellence
de ses pâtisseries et des ses glaces .

Vous allez me rétorquer si, si, je vous vois venir que votre
balance va piquer un fard si vous ne résistez pas à cet appel. Mais je vous
assure que la promenade digestive que vous pratiquerez après vous enlèvera toutes
vos réticences.

Je ne vous ai présenté que les glaces en raison de la
température extérieure qui avoisinait les 36 degrés à l’ombre, mais je vous
assure que la pâtisserie et la boulangerie en Allemagne mérite le détour même en
voyage culturel .

Les pâtisseries allemandes sont succulentes et
incroyablement variées : génoises (kuchen) fourrées, tartes (Torte),
biscuits (Keks),
beignets (Krapfen)
de toutes sortes, bavarois (bayerische creme), Strudel et
bien d’autres spécialités. Beaucoup de pâtisseries se composent d’une pâte à
tarte ou d’une génoise fourrée d’une riche garniture, souvent composée de crème
(fouettée, pâtissière, au beurre), de fruits ou/et de chocolat. Les plus
connues les Käsekuchen et Käsetorte (gâteau et tarte au fromage
blanc) et le Schwarzwälder Kirschtorte, le gâteau Forêt Noire. Les fruits frais ou au
sirop sont l’un des ingrédients phares de cette cuisine, la pomme notamment,
comme pour l’Apfelstrudel. D’autres préparations sont encore plus
spectaculaires comme le Baumkuchen (un monumental « gâteau-arbre » cuit
sur une broche). Noël
est également une période très importante où le pain
d’épices
(Lebkuchen), qu’il soit en forme de maison ou accroché au
sapin, est dans toutes les maisons. Pour accompagner cet impressionnant
panorama, les Allemands boivent café, thé
(dans le Nord surtout) ou chocolat dans les cafés et salons de thé, très abondants en Allemagne.

Je vous laisse  déguster et  vous régaler .

« Hâtons-nous de succomber à la tentation,
avant quelle ne s‘éloigne »

Epicure



A table …..

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Comme promis encornets accompagnés de son riz vapeur

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Pour le soir si ça vous dit quiche à la fourme d’ambert
Bon appétit .

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit



Publicité

Hebergeur d'images

Si vous entrez au cœur de la cité

Ne soyez pas trop étonnés de trouver

Des slogans au parfum désuet

Chantant le passé de dame publicité,

Sans clinquant ni électricité,

Sur les murs en dessins surannés.