Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Animaux

Edur

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo .

PA130031

E tonnant     batracien      couleur    d’opaline

D eviendrait  naturellement  prince charmant

U n jour  il  se  peut  que  vienne l’ âme câline

R edonnant  à  Edur sa belle au bois dormant.

*

E  tre        sa   lumière  quand    s’installe    le  noi R

D  onner   à   chaque  instant  un   éclat  de   joyaU

U  n  souffle   de   peut – être   à  saisir  au  bon  D

R   ien   que  quelques  heures  pour   une  éternit E

 

 


abécédaire des animaux du monde

animaux et oiseaux du monde

Pour l’abécédaire des animaux du monde de Violette un clic sur le logo .

Pour cette lettre B j’ai choisi de vous présenter la Bernache du Canada  que l’on reconnait bien sur la photo ci – dessous avec son cou et sa tête noirs  et sa gorge blanche , ici essayant de s’imposer vis à vis des deux ouettes d’Egypte .

P2130494

C’est une espèce d’oie que nous rencontrons maintenant de plus en plus souvent sur nos étangs , que ce soit à la campagne ou sur les pièces d’eau près de la ville . Celles que j’ai photographiées l’ont été à Woippy, sur une ballastière aménagée pour une partie en baignade l’été mais offrant une autre  plus sauvage à quelques mètres des habitations .

P2130499

Il faut savoir que cette oie fait partie des plus gros anatidés d’Europe, mesurant jusqu’à un mètre de haut et pesant jusqu’à 6 kilos , pour une envergure de 1,75 mètres . Contrairement à de nombreux autres anatidés qui recherchent leur nourriture en milieu aquatique , la Bernache du Canada se nourrit sur la terre ferme. Feuilles, fleurs, tiges, racines , baies, graines  sont au menu . Elles passent 12 heures et plus par jour à s’alimenter pour répondre à leurs besoins énergétiques .

P2130493

Introduite par l’homme à des fins ornementales en Angleterre dès le début du XVII ème siècle , sa croissance est exponentielle depuis les années 90 .  Avec une nette préférence pour le centre  de la France , l’Île de France et le Nord Est . Après avoir été protégée,  elles ont changé de statut et sont devenues une espèce classée nuisible et  chassable depuis le 8 juillet 2013 en raison de leur impact sur l’environnement et l’avifaune aquatique ( compétition alimentaire et comportement territorial  marqué ) .