Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Animaux

En sortant …..

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 23 d’ (un clic sur le logo) Arlette nous propose d’écrire un texte en y insérant des noms au singulier finissant par x .

1200px-Oryx_samburu

Photo du net prise ici

En sortant du multiplex où ils venaient de voir évoluer, dans leur  cadre naturel, l’oryx d’Afrique , le lynx d’Europe et l’aptéryx de Nouvelle Zélande , Margaux et Octave, son époux ,  prirent soin de promener Phénix ,leur fox , dans le parc de la ville avant de rentrer  à Mirepoix . Bien que le documentaire animalier n’ait pas excédé une heure , le chien avait vraiment envie de se défouler, il était au climax de l’excitation. Ayant repéré un freux occupé à  manger des miettes de pain aux noix , il s’approcha d’abord avec des ruses de Sioux , au prix de mille efforts pour ne pas courir, puis s’élança d’un seul coup . Il s’en fallut de peu que la réussite soit au bout de cette course, mais seule une plume se retrouva dans son pharynx, ce qui ne manqua pas de lui occasionner une toux immédiate. Une fois l’intruse retirée, le fox donna de la voix pour manifester ouvertement son courroux envers cet oiseau indélicat. Pour avoir la paix , Octave entraina le chien plus loin. En passant devant un   bosquet de houx , celui – ci s’immobilisa soudain . Etonné par ce choix , Octave se demandait bien quelle mouche l’avait piqué quand il perçut  le bruit caractéristique de l’envol d’un oiseau .

” Là” fit Margaux pointant de son  index la perdrix en vol”

“ Nom d’une pipe, c’est pas de l’intox,  Phénix serait – il doué  pour l’arrêt…. Je regrette de ne pas avoir pris mon réflex c’est une première ! “

01_Wire_Fox_terrier

Photo du net prise ici

Publicités

Surprise au parc de la cavalerie

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 22 d’Arlette un clic sur le logo .

Les mots :amie – weekend – monotonie – anecdotes –réserver – entendre – incruster – raconter – pouvoir – catimini

PA180163

Inutile d’attendre le week – end pour avoir des anecdotes à raconter. La monotonie ne s’incruste  jamais dans  mes sorties , je vais  vous le prouver en photo encore cette fois ci. Partie avec mon destrier pour profiter de ce merveilleux été indien, je choisis de m’arrêter au parc de la cavalerie en bordure de Moselle. Je vous  ai déjà  parlé de ce lieu à l’occasion des inondations de début janvier ( clic sur la photo ) , la rivière à ce moment là avait plus que pris ses quartiers d’hiver et me rappelle que trop les images de désolation entrevues ces jours – ci sur le petit écran.

P1061208

Je sais que cet endroit peut réserver des surprises mais celle qui m’attend est de taille. Je longe le chemin qui mène à la Moselle quand, sur ma droite, au delà de la broussaille sur un sentier parallèle ,  j’aperçois une forme d’un fauve éclatant. Il me semble bien reconnaitre de loin le plumage caractéristique du faisan, mais non c’est impossible nous sommes à deux pas de la ville .

PA180152

J’approche en catimini pour voir de quel animal il s’agit, et là, plus aucun doute, l’oiseau qui m’a entendu avant de m’apercevoir,  se met à piéter de manière tout à fait caractéristique,  cherchant à se mettre à couvert. Ne sachant pas si je viens en tant qu’amie ou pas, il met vraiment les bouchées doubles et j’ai un mal fou à le suivre pour lui tirer le portrait. Impossible de faire la mise au point et de le repérer en même temps .

PA180153

C’est un as de la cachette et de la course à pied, je regrette de ne pas avoir pris le reflex avec son zoom qui m’aurait permis de vous le montrer de façon beaucoup plus nette, car cet oiseau est bien différent du héron, il ne tient pas en place .

PA180155

 Mon mari que j’avais appelé a réussi à le prendre en vol mais sans avoir pu faire non plus le réglage adéquat .

IMGP9012

En tout cas comme le stipule le panneau vert dans le parc “ le retour de la nature en ville” a vraiment du bon .