Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Animaux

La turlututaine des ouettes

 

LE PETIT JEU DE LETTRES 177-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

Le mot à trouver est turlututaine : paroles qu’on répète sans cesse, ritournelle .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

P8050296

Elita, Liane, et Laurie profitent d’une pause bien méritée à l’ombre d’un aulne , un rituel indispensable cet été ,   quand la turlututaine des nouvelles arrivées au plan d’eau se fait entendre . Arline et Uriel ,deux ouettes d’Egypte n’en ratent pas une , c’est tous les jours qu’elles  attirent  l’attention en répétant les mêmes insultes à l’égard des bateaux des touristes  .

P8050294

De nature plutôt irascible, elles ne supportent pas que la moindre embarcation s’approche de leur progéniture, pourtant  les jeunes ont déjà atteint une taille respectable , ils ne viennent pas de naitre !   Luttant contre une envie bien légitime de les faire taire, nos trois oies autochtones pensent que bientôt , le naturel revenant au galop, elles vont leur voler dans les plumes .

P8050297

“ Non mais regarde là , avec son port soit disant  altier, elle pourrait quand même crier un peu moins fort.  Qu’il soit un danger pour autrui ce touriste aux commandes, qui  ne ralentit même pas quand il s’approche d’elles, j’en conviens,  mais je ne pense pas que cette rengaine qui tinte si désagréablement à nos oreilles puisse l’empêcher de nuire “ intervient Elita

“ Arf il faut les comprendre toutes les deux, elles n’ont pas l’habitude comme nous de côtoyer les humains  , elles se ruent à juste titre  sur tout ce qui peut représenter un danger latent .” note Liane

“ Ouais.. mais elles peuvent peut être le faire en étant silencieuses  , non ? “répond Elita

“ Ah oui et c’est le gentil lutin qui se chargera de punir l’auteur de la faute sans qu’elles aient à émettre le moindre son ? Tu en as une autre comme ça ?  je ne te connaissais pas ce talent humoristique ! “

“ Bon suffit vous  deux les pipelettes , notre trio est réuni ici pour se reposer,  pas pour médire !  Nous n’avons plus que quelques minutes avant que Metz plage ouvre ses portes alors il serait bien utile d’en profiter  un peu .”S’exclame  Laurie en étirant quelque peu une de ses pattes .

P8050295

 

Publicités

Le pur sang arabe de l’esplanade

Pour l’abécédaire photo de Violette un clic sur le logo

Prendre une image personnelle d’escalier ou de porte ou de statue et les faire parler ou en parler selon votre ressenti. La photo ne doit pas venir d’Internet. Comme il s’agit quand même de la suite de l’abécédaire , cette fois avec la lettre P, mettre dans le titre de la photo un mot commençant par P.

Le pur sang arabe  de l’esplanade .

P8102542

Cette statue de Christophe Fratin fut donnée par le gouvernement à la ville de Metz en 1852 . Une légende court à propos de ce cheval regardez le bien, lors de l’érection de la statue on fit observer au sculpteur qu’il avait commis une faute dans la disposition des antérieurs et postérieurs , de désespoir il se serait suicidé en se jetant du haut des murs de la citadelle . Il n’en est rien puisque l’artiste continua d’exposer au salon de Paris jusqu’en 1863. Ce qui n’empêcha pas les Allemands de perpétuer la légende pendant l’annexion et  de railler les Français  en passant avec leurs sections devant la statue .

P8102545

“ Ce cheval a été fait par les Français et comme tout ce qu’ils font , ils l’ont mal fait . Il marche en avançant les deux jambes du même côté , alors que le cheval marche en avançant la jambe droite de devant avec la gauche arrière ..”

Mais ce qu’ils ignoraient certainement c’est que l’amble est l’allure naturelle des poulains de la race arabe . Cette allure était autrefois tres recherchée pour certain services à cause de la douceur des réactions, c’était la monture des dames voire même des papes .

P8102541

Ce cheval connut bien des emplacements différents en 1852, il était d’abord à la place de la statue du maréchal Ney , en 1859 il fut placé du côté opposé , en 1889 il fut remplacé par la statue de Guillaume 1er et placé au jardin Boufflers, comme les Allemands préféraient y voir une statue du prince Frédéric Charles de Prusse il fut installé à sa place actuelle , devant le tribunal  le 3 mai 1897, Sur les mêmes parterres figuraient deux autres œuvres de Fratin un dogue et un lévrier , à ce jour ces chiens se sont volatilisés , le lévrier en 1944 et le dogue placé après au jardin botanique beaucoup plus récemment puisque j’avais eu l’occasion de le prendre en photo avec mon premier chien .