Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

atelier Mumu

atelier 2 Mumu

 

Pour l’atelier de 2 de Mumu un clic sur le dessin ci – dessus  .

chiens chats

Malgré une chaleur à faire pâlir d’envie  les coccinelles , Magalie avait bien pris soin de quitter ses tongs avant d’entrer à la clinique vétérinaire et d’enfiler des sabots adéquats. Elle y travaillait en tant qu’auxiliaire vétérinaire depuis deux ans maintenant et elle savait que le port de ce genre de chaussures de détente pouvait s’avérer dangereux . Même le plus gentil des chiens était capable de mordre , a fortiori le premier orteil qui lui passait devant la gueule  . La salle d’attente était déjà bien remplie , les propriétaires de chiens d’un côté , ceux de chats de  l’autre ,  ne voulant pas trop s’approcher des premiers mais ne refusant pas pour autant la discussion . D’ailleurs aujourd’hui y régnait une ambiance d’assemblée nationale , Madame la ministre de l’écologie était venue en personne pour faire stériliser deux matous , de braves chats de gouttière qu’elle avait recueillis et adoptés  . En face d’elle le propriétaire d’un rottweiler tenait ferme son chien qui ne semblait pas tenir en odeur de sainteté les félins . Peut être était – il influencé par l’aversion que leur portait son maitre qui ne faisait que se plaindre de leur prolifération dans sa commune . La ministre  se fit alors l’avocat de la cause féline, précisant que  chaque maire aurait bientôt les moyens d’une campagne  de stérilisation des chats errants et qu’il était inutile de s’en prendre à celles et ceux qui leur apportaient un peu de réconfort . La discussion était fort intéressante et d’autres personnes ne manquaient pas de donner leur avis, tout en demandant quand ce budget serait voté .

C’est alors qu’un grand jeune homme arriva tout affolé pour une urgence vitale , disait – il

“ C’est pour Hector  , il a certainement quelque chose de coincé dans l’œsophage, il est vraiment très , très mal  “  précisa le jeune homme.

Sans regarder ce qui se trouvait à l’intérieur du panier , Magalie conduisit de suite le jeune homme à la salle d’examen où un des  vétérinaires le prit en charge  immédiatement  . D’après la radio que le praticien lui fit passer immédiatement  , il s’avéra que l’animal  avait avalé une balle de tennis la confondant certainement avec une proie potentielle . ( fait réel arrivé en Australie voir ici )

Résultat de recherche d'images pour "python oesophage"

Quand Magalie  revint quelques minutes plus tard appelée par le docteur,  quelle ne fut pas sa surprise en voyant qu’Hector était un python et que ,  débarrassé de cet objet encombrant , il faisait la fête au vétérinaire .

 

Publicités

Il est cinq heures du matin quand …….

annonce at 1

Pour plaisir d’écrire 1  un clic sur la grenouille j’ai choisi la version 4 .

P6180326

Il est cinq heures du matin quand  Maxime,  plombier à Ernestville , arrive au couvent du Carmel  . Il n’a pas tout à fait bien compris au téléphone s’il s’agissait de l’évacuation de la baignoire ou d’un problème de  robinet mais d’après l’appel de la mère supérieure c’est urgent .

C’est idiot , pense – t –il , il aurait du lui faire préciser mais il était encore un peu trop endormi .  Peu importe,  dans sa camionnette normalement il trouve tout ce qu’il  lui faut quelque soit le problème . En remettant de l’ordre dans sa tenue avant de sonner,  il se rend compte qu’il a pris des chaussettes dépareillées,

“Quelle nouille ! dans la précipitation j’ai tout mélangé encore heureux que je ne sois pas nus – pieds ! “

En espérant  que personne ne  le remarque il appuie sur la sonnette .  Quelques secondes plus tard ,  vérification faite de  l’identité du visiteur , une sœur le conduit à travers le cloitre jusqu’à la salle d’eau . Il prend bien soin de se tenir toujours derrière elle , ainsi il évitera  de lui montrer ses chaussettes . Il est très impressionné par tout ce qui l’entoure , c’est la première fois qu’il entre ici et il a l’impression de marcher sur des œufs . Le silence qui règne ici  l’intimide vraiment, il n’ose pas le rompre et pourtant c’est un bavard invétéré .

Après avoir traversé de longs couloirs toujours sans rencontrer âme qui vive ,  il arrive  enfin sur les lieux du sinistre . Visiblement la fuite est sévère car le sol  de la salle d’eau est complètement envahi par l’eau . Il se met de suite au travail , après avoir évacué  le trop plein  . Le robinet n’a rien il fonctionne parfaitement, voilà déjà une certitude  . Il faut donc songer à regarder  la tuyauterie et les joints . Il enlève le carrelage qui permet l’accès sous la baignoire, le joint d’étanchéité au niveau d’un coude a été rongé . Il refait consciencieusement celui – ci et demande à informer la mère supérieure .

Le coupable est certainement un rongeur lui précise – t – il ,  il ne faut pas tarder à mettre un piège, car c’est sur il recommencera . Aussitôt dit , aussitôt fait une armada de pièges est installée . Bien content de voir qu’il est écouté Maxime prend congé et s’en retourne tranquille chez lui. C’est compté sans la perspicacité de Jessie  , la souris malicieuse qui vit au couvent depuis quelques mois déjà et qui ne l’entend pas du tout de cette oreille  .

Sans titre 4

Voyant toute cette installation  , elle ne tarde pas à entrer dans une colère noire :

“ Lucifer ! non mais on aura tout vu comment diable peut -  il être présent ce gaillard dans cet établissement , je t’en ficherai moi du fromage piégé , quand je pense que je n’ai fait que m’aiguiser les quenottes en dessous de la baignoire ! Faut  – il  être mal  intentionné quand même de me tenter ainsi avec toutes ces marchandises que je ne peux attraper sans risquer ma vie !   Je sens que je vais aller chatouiller d’autres tuyaux , non mais ! moi aussi je les entends les voix du seigneur et elles ne me disent pas d’y laisser ma peau ! “