Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

croqueurs de mots

Jeudi poésie

Pour le défi 222 Asfree (clic)  est à la barre des croqueurs de mots pour la quinzaine et nous suggère pour ce jeudi de mettre à l’honneur la lettre que nous voulons . J’ai choisi le S .

P6031634

  La  soie  des  souvenirs

      *****    

Soulève la soie de tes souvenirs

Que    sa  substance  sans   façon

S’immisce    dans   la   suite   à venir

Saisis   chaque   soleil,  chaque  frisson

Serre    les    souvent   pour  les  retenir

Sculpte    le    sublime   sans    contrefaçon

Loin       du      silence     dansent   à    l’unisson

Les   secrets   saltimbanques   de       tes      désirs.

GF 06/06/2019 

 


croqueurs de mots

Pour le défi d’interlude des croqueurs de mots orchestré par Domi un clic sur le logo 

Notre amirale nous dit

Partout dans le monde, on parle d’élections, communales, parlementaires, fédérales, européennes, de miss et mister beauté … et que sais-je encore. Alors j’ai pioché des réflexions souvent cocasses sur les réseaux sociaux, je vous en donne trois et à vous de les commenter à votre façon, de préférence avec humour et amour plutôt qu’avec haine et violence, il faut savoir que la haine, appelle la haine et ça ne sert à rien.

1 Tu peux pas fesser ton enfant, mais tu peux l’appeler Térébenthine.

2 Quand tu te fais passer pour Robin des Bois pour te faire élire, mais qu’en fait t’es juste Président de la République

3 2019 : les paquets de farine fuient encore et les spaghetti ne rentrent toujours pas dans la casserole. Un peu déçue par le futur.

Libre à vous de commenter une seule réflexion, ou deux voire les trois.

fessée

1 Pour la fessée force est de constater que la guerre qui est menée contre cette pratique est féroce puisque l’assemblée nationale a voté son interdiction le 30 novembre 2018. Assimilée à une violence éducative susceptible d’entrainer moultes effets négatifs sur l’enfant , les parents n’auront plus désormais qu’à bien appliquer la règle des 3 R : Recule, Respire et Réagis .  Et pourtant pour la plupart d’entre  nous l’avons connue et nous n’avons pas subi de préjudice irréversible, loin s’en faut.

Alors que si les géniteurs veulent affubler leur bambin d’un prénom abracadabrantesque comme dirait un certain JC, la loi ne leur exposera aucun véto. Vous ne me croyez pas ? Alors là j’en veux pour preuve les recherches pour les prénoms du mercredi  sous la houlette de notre chère maitresse Jill, il faut bien reconnaitre qu’il est des prénoms qui marquent à vie celui ou celle qui les porte.

Allez donc dire à Hachi qu’il n’a pas à rougir comme une tomate de la jolie farce qu’on lui a faite , que non  bien sur il n’a pas de problèmes digestifs et que ses petits camarades à l’école n’ont rien compris en lui disant qu’il n’est bon qu’à éliminer …

Ou alors à Jutte qu’elle n’a rien d’une toile . Je n’ose même pas penser à   Clitorine quand elle devra affronter les quolibets de ses camarades de classe car là c’est sur ils laisseront des traces .  Allez donc parler de la douceur des choses à Symphorose , de camaraderie à  Quitterie, de prémices   à Ospice, d’un petit tour sous la  couette à   Bretemette. Que répondre à Ikéa pour ne pas la mettre dans l’embarras, à Linux, à Kissmi, Attila quand ils vous demanderont le comment du pourquoi . Clafoutis, Miette, risquent aussi d’en avoir ras la casquette et ce pour perpette .

Résultat de recherche d'images pour "election"

2 Juste avant les élections présidentielles ce n’est plus un Robin des bois qui se présente mais toute une équipe.  On jurerait que tous ont été touchés par  la grâce de la belle Marianne. Sus à l’abominable shérif de Nothingam , le bien triomphera du mal grâce à eux .  Le jackpot ils le partageront tous équitablement, les inégalités seront gommées, balayées. Pensez – donc ils ont tous des supers pouvoirs pour résoudre crises et marasme. Mais une fois élu  les avengers  se retrouvent bien démunis devant la réalité, on n’a jamais vu de président de la République revêtir en effet le costume de Robin des Bois, hormis peut être à Utopialand . Je ne peux m’empêcher de penser parfois, en écoutant certaines promesses préélectorales, au serpent Kaa envoutant Mooglie  dans le livre de la jungle .