Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

édifices

Basilique St Vincent

Pour l’abécédaire des églises et cathédrales de Violette un clic sur le logo .

P8050678

Pour cette lettre V nous retournons à Metz puisque je vais vous parler de la basilique St Vincent . Vous n’êtes pas sans la connaitre puisque je vous ai présenté un certain nombre de spectacles qui se sont déroulés cet été et d’autres années dans cet édifice désacralisé . Mais aujourd’hui je reviens à son l’édifice proprement dit  .

P7300588

L’abbaye bénédictine de Saint Vincent fut fondée en 968 par Thierry 1 er . Son église a été commencée en 1248 par l’abbé Warin et rapidement terminée . Toutefois elle ne sera consacrée qu’en 1376. En 1395 un incendie détruisit les parties hautes des deux clochers de l’abside de la tour orientale .

IMGP9684 (2)

Un autre incendie en 1705 entrainera la démolition de la tour ouest à sa place les deux premières travées de la nef verront le jour en 1754 puis de 1768 à 1786 une façade monumentale sera construite imitant celle de St Gervais à Paris .

P7300597

La nef tres large s’étend sur six travées et repose sur de sveltes piliers composés de seize colonnes ou colonnettes . Au niveau de l’appui des fenêtres règne une coursière passant dans l’épaisseur des murs soulignée par un cordon de feuillage ..

P7300607

Cette nef est flanquée de bas côtés simples voutées d’ogives et garnis d’une série d’arcatures profondes comme de petites chapelles . Les dispositions du transept et du chœur frappe également . Les bras du transept très larges possèdent les mêmes arcatures à trois arcs surbaissés et se terminent chacun par une chapelle absidiole à cinq pans coupés . Le chœur lui est à sept pans .

L’édifice qui ne manque pas de luminosité possède aussi de très beaux vitraux

P8050680

P8050681

P8050682

Et une tres belle chaire sculptée

P7300589P7300590P7300591P7300592

Son buffet d’orgue au dessus du portail central  date du XVème siècle

IMGP9710 

P7300611

 

A l’extérieur les clochers qui flanquent le chœur ont la forme de tours carrées à deux grands étages décorés sur chaque face de deux arcades géminées retombant par de minces colonnettes .

Pour compléter votre visite un clic ici pour aller sur le blog de Marc de Metz .

IMGP8035

Vue par clément Kieffer vue depuis le cloitre du lycée Fabert.

 

Publicités

Un petit tour au trinitaires

P9170944

Voilà bien longtemps que je n’étais pas retournée aux Trinitaires , j’ai profité de ce dimanche , journée du patrimoine,  en compagnie de Mireille du Sablon pour découvrir des lieux  que je ne connaissais pas .

La superposition des structures médiévales et romaines est significative au niveau des caves qui n’ont pas été détruites par les fondations de la chapelle des Carmélites .

P9170932

La juxtaposition de deux modes de construction constitue l’une des caractéristiques du site . En élévation , plusieurs façades dévoilent des percements de facture médiévale ou datant de la renaissance .

P9170929

La tour qui ponctue le cloître présente également des percements médiévaux .

P9170948

L’ordre des Carmélites s’installe en 1864 dans les hôtels particuliers de l’impasse des Trinitaires , une petite chapelle est construite à l’angle de la rue des Trinitaires et de l’impasse des trinitaires .Un couvent plus conventionnel est construit des 1894, tous les jardins intérieurs sont clôturés de hauts murs . Le couvent s’organise autour de l’église et du cloître de style néo -  gothique .

P9170942

Autour de ce dernier sont regroupés les bâtiments réguliers qui composent la clôture . A l’étage s’organisent les chambres de Carmélites .

P9170933

Au sous sol le cimetière occupe une grande cave sous l’église .

Suite au départ des Carmélites pour Plappeville le couvent devient la propriété de la ville de Metz et sa gestion est confiée au comité d’aide social du quartier sainte Ségolène en 1959.

Les caves sous le pavillon qui est à l’angle du cloitre sont transformées en salle de concerts .

P9170937

Je me souviens d’un concert avec Didier Lockwood phénoménal , de la belle voix grave de Colette Magny interprétant Melocoton  entre autres  .

Après avoir commencé par le sous – sol , nous avons fait le tour du bâtiment, puis nous avons découvert en suivant un parcours fléché tout du long   cette  salle de spectacle .

P9170941

En 2005 la structure a été reprise par Vega, délégataire de service public et un espace supplémentaire créé , la salle Robert  Ochs appelé maintenant la Chapelle .

Le 1 janvier 2009 a été créé l ‘Etablissement Public de Coopération Culturelle, il gère aussi l’Arsenal et la BAM.

L’orchestre national de Lorraine et l’EPCC forment dorénavant la cité musicale de Metz .