Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

édifices

Le nouvel accueil du musée de la cour d’or

P6071652

Il ne vous aura pas échappé que les prévisions de la météo sont on ne peut plus imprécises , les orages pouvant jouer à cache – cache plusieurs jours durant . C’est à peu près ce que nous avons connu depuis le début de la semaine et ce n’est que jeudi que la pluie s’est mise à tomber, mais de manière bien raisonnable heureusement . Nous ( de gauche à droite  Annie , Yvonne Anne , Mireille ) en avons donc profité pour découvrir notre musée de la cour d’or dans sa nouvelle version .

P6071656

 

En effet depuis le 3 juin,  après cinq ans de travaux ,  l’entrée se fait par l’ancienne Chapelle des Petits Carmes ( bâtie en 1675)  entièrement rénovée . Cet endroit en effet abritait une communauté monastique puis l’église est transformée en une bibliothèque municipale en 1803 et le restera jusqu’en 1977 . Je me souviens bien y être allée plusieurs fois quand les rayonnages étaient encore emplis de livres .

C’est là que maintenant se trouve l’accueil  mais avant de vous le montrer , un petit aperçu de ce que nous découvrons  en montant les escaliers en colimaçon  . ( Petite précision, il existe bien sur maintenant un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite accédant aussi à cet espace ) . Le lustre en acier de Jean Pierre Hugon est en parfaite osmose avec le mouvement de l’escalier qu’il semble prolonger, l’illusion est parfaite .

 P6071657

L’espace accueil est considérable comparé à l’ancienne version , il devrait accueillir prochainement un espace café et une élégante boutique , mais il est aussi le témoin d’une jonction entre passé , présent et avenir .

P6071659

Pour une vue d’ensemble  j’ai emprunté cette photo à mon quotidien régional vous aurez ainsi un aperçu global .

On accède à ce nouvel espace d’accueil, situé dans l’ancienne chapelle des Petits-Carmes, par un escalier hélicoïdal ou un ascenseur.  Photo Maury GOLINI

François de Curel écrivain et auteur dramatique né à Metz le 10 juin 1854  a son buste réalisé par Emmanuel Hannaux dans cet espace

P6071662

Il  faut rappeler qu’il donna au musée “l’Oedipe voyageur” de Gustave Moreau ( voir ici)  et que sa fille aussi fut une généreuse donatrice qui permit la construction d’une aile supplémentaire au musée permettant de mettre à jour les thermes antiques .

P6071665

Puis peut commencer le voyage dans le temps à partir de l’époque gallo-romaine mais ce sera pour un autre article . 

Publicités

Il n’est jamais …..

7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4

Pour l’atelier 65 chez Ghislaine un clic sur le logo .

P6031614

 

Il n’est  jamais aussi beau ce château de Courcelles que bien éclairé par les rayons caressants d’un soleil de juin .  Cette solide demeure fut construite en 1713 par Charles Joseph de Courcelles conseiller secrétaire du roi , grand “voyer” ( ingénieur des chemins ) en la généralité de Metz . A l’arrière du bâtiment se trouve un très grand parc arboré ouvert toute l’année , inutile de vous dire que grands et petits en profitent largement car chacun y trouve ce qu’il est venu chercher , les aires de jeux pour les enfants et le calme apaisant des bancs ombragés pour les heures  chaudes de l’été pour les adultes  .

P6031615

Au détour des chemins vous pourrez vous retrouver, sans crier gare, face à des nains facétieux , ne vous inquiétez pas, votre portefeuille vous sera bien vite rendu

P6031624

Mais revenons sur nos pas, je tiens à vous montrer une œuvre étonnante de Christian Lapie “l’arbre aux figures” qui se dresse devant la façade du château . La pureté des lignes est saisissante , sa verticalité noire ( la sculpture en chêne est enduite de goudron et d’huile de lin pour la rendre imputrescible ) semble  vénérer ce ciel d’azur .

P6031611

Cette sculpture   est – elle présente pour guider nos pas et nous inciter à découvrir sans tarder la nouvelle exposition présente  “Ilse Heller – Lazard à la lumière du temps “

Illustration Ilse Heller-Lazard, à la lumière du temps

nul ne sait , en tous cas elle est monumentale , même en me rapprochant au plus près du sol je n’ai pu en saisir l’intégralité . Mais je peux vous montrer une autre photo qui vous donne une idée de sa taille .

P6031604