Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

émotions

Folklore et retrouvailles

Notre centre Pompidou Metz vient de réouvrir , aussi avons – nous choisi de  nous retrouver , toute notre joyeuse équipe  devant l’édifice , et de  profiter de sa nouvelle exposition sur le folklore .

P7064799P7064801

Le mot folklore apparait au milieu du XIX ème siècle . Il désigne les traditions ( lore ) d’un peuple ( folk) . Avant cette nomination on parlait de “ popular antiquities “, les traditions anciennes survivant sous forme de contes, coutumes, costumes , rites et objets . L’attrait d’un exotisme de l’intérieur ou de des survivances archaïques  ,  la  quête des origines  guident de nombreux artistes ,

P7064810

Lit clos breton

Comme Paul Gauguin , Paul Sérusier  et les Nabis en Bretagne à la fin du XIX ème siècle .

P7064809 œuvre de Paul Serusier

Vassily Kandinsky et Gabriele Münter lorsqu’ils s’installent en Bavière

P7064813

Lied de Vassily Kandinsky 1906

P7064816P7064817

Chuchoté, composition ovale, message intime de Kandinsky

Le folklore est  un vivier de formes et un répertoire inépuisable de motifs et de techniques  comme viennent l’illustrer les travaux d’ateliers du Bauhaus ou de Sophie Taeuber-Arp, ou les peintures de Natalia Gontcharova entre autres.

Saviez – vous que cette dernière a développé une peinture abstraite en s’inspirant de costumes  espagnols ?

P7064827

L’influence du folklore se retrouve aussi dans l’univers de la mode, avec l’exposition de fiches studio, planches de collection et deux ensembles haute couture d’Yves Saint Laurent qui a régulièrement puisé son inspiration dans les vêtements traditionnels, des pays de l’Est, des ballets russes, ou du côté de l’Espagne.

P7064829P7064830

Dans la dernière partie de l’exposition, les œuvres des artistes contemporains témoignent d’un nouveau folklore à créer, ou peut-être même d’un nouveau folklore déjà existant, tel un art vivant. 

Ci – dessous une oeuvre de Corentin Grossmann  messin d’origine, “la meneuse “ . Elle est peuplée de formes hybrides, de mirabelles mutantes et d’inquiétantes chenilles processionnaires dans un décor pouvant évoquer l’architecture lorraine et les vlutes de fumée des usines . La mythologie et l’univers du conte sont bien présents tout en conservant un caractère indéfini .

P7064831

La sculpture « Mollah Nasreddine, the Antimodern » du collectif Slavs and Tatars clôt l’exposition, avec son personnage, religieux philosophe mi-savant mi-bouffon, juché sur un âne, qui trotte vers le futur mais regarde vers le passé.

P7064846

L’après – midi de notre joyeuse équipe s’est terminée chez Elisabeth qui nous a régalé avec des gâteaux faits maison délicieux  et des breuvages qui l’étaient tout autant .

P7064855P7064856

Un grand merci Elisabeth pour cet accueil  si chaleureux, sous le signe de l’amitié, dans ta  maison  où la sérénité règne à l’intérieur comme à l’extérieur .

P7064853

 


Joyeux anniversaire Volga

P3080005

J’ai bien cru vendredi dernier que tu ne parviendrais pas à atteindre tes seize ans . Victime d’un AVC plus que foudroyant , tu ne tenais plus sur tes pattes agitées de terribles tremblements. Nous avons eu beaucoup de mal à te transporter dans la voiture , heureusement une fois installée, les convulsions ont cessé. Nous voilà partis de toute urgence chez le vétérinaire qui a confirmé le diagnostic. Le traitement heureusement a fait son effet et aujourd’hui tu as pu déguster ta part de gâteau avec un plaisir non dissimulé . Seize ans ce n’est pas rien pour une chienne de ta taille , si l’on s’en réfère au tableau des équivalences , en âge humain tu aurais 110 ans . Bien sur tu n’es plus l’alerte jeune chienne qui courait  sans jamais se fatiguer mais tu marches et montes encore les escaliers , à ton rythme,  mais visiblement sans souci aux articulations .

Joyeux anniversaire Volga

 


À la tombée de la nuit …

Comme promis je vous emmène aujourd’hui découvrir le conte visuel et musical de la cathédrale de Metz intitulé la lanterne du Bon Dieu . Comme pour le mapping de Constellation, le compte à rebours commence,  quelques secondes avant 19 heures cette fois – ci . La promenade graphique et féérique conçue par Artslide  peut commencer , elle sera  intégralement dédiée à celle qui va bientôt souffler ses huit cents bougies  pour notre plus grand plaisir .

PB224464

Les nombreux tableaux qui se succèdent sont autant de références  à son histoire et aux  légendes qui lui sont associées 

PB224496 

comme le rappel de l’incendie dont elle a été victime en 1877 , avec aussi cette apparition du Graoully sur sa façade ouest,

PB224503

celle de St Nicolas ,  l’éclairage tout particulier de la statue du prophète Daniel ayant les traits de Guillaume II, l’évocation du chant grégorien né à Metz .

PB224477

  Le trait souligne judicieusement l’architecture révélant les moindres détails, sublimant la pierre de Jaumont et rendant un vibrant hommage aux bâtisseurs et vitraillistes .

PB224471

J’avoue avoir particulièrement bien aimé ce mapping qui est en parfaite osmose avec la lanterne du Bon Dieu et le temps  de Noël .

PB224478

Vous remarquerez sur une des photos ce clin d’œil aux boules de Meisenthal   avec la guirlande de “lab” , la dernière création née de la combinaison fraternelle entre un erlenmeyer , une fiole ballon et le tube à essai .

PB224506

Une petite vidéo pour finir pour vous donner un petit aperçu du spectacle et retrouver légendes et histoire de ce temps des bâtisseurs .


Au revoir Lady

PB224508

Inexpugnable cette tristesse qui soudain s’est installée hier à l’annonce de ton départ pour d’autres cieux . Non, il ne s’agissait pas d’une vitrauphanie méphistophélique entrevue sur l’abécédaire des animaux du monde , mais bien de la vérité sans prolégomènes .

Ne t’inquiète pas Lady, j’entends toujours cette  turlututaine  nous invitant à danser la bergamasque ,  à découvrir les kestrophendones des oppugnateurs  près des circonvallations , les chirobalistes  qui mettent notre comprenette à rude épreuve , à vouloir contrer le psittacisme de certains bonhommeaux  ou  les rodomontades des becquerelles   loin des impedimenta  de nos aventures tartarinesques .

Avec ton petit jeu de lettres c’était tous les dimanches un feu d’artifice de noms incroyables ,  les coutumélieux , le triquebalarideau le disputant à l’atripodanatoclaste , l’abutyrotomofilogène .  Pour un peu nous aurions presque pratiqué le boustrophédon  pour décoder dans ton tableau le coquefredouille .

Merci pour tout ce que tu as partagé avec nous , peinture , poésie, littérature, photos,  ces rendez – vous   étaient toujours attendus par toutes tes amies et tous tes amis .

Tu vas beaucoup nous manquer Lydie .

 


Une petite escapade

Une petite escapade dans les Vosges ce vendredi , nous allons en effet souhaiter un joyeux anniversaire à notre fille Adeline née le premier novembre,  il y a quelque temps déjà ….

 

anniversaire

 

Bonne Toussaint à vous toutes et tous


Quand nous partageons nos possibles

“Les métiers improbables”

Voilà un moment que je voulais vous parler de ce recueil qui a réuni 108 auteurs et illustrateurs. Initié par Quichottine (clic)  depuis 2011 avec  les anthologies éphémères ( clic ), ce rendez – vous avec l’écriture  aboutit à une sixième  anthologie avec ce livre de 2019.  Il est publié au bénéfice de l’Association Rêves qui permet de réaliser ceux des enfants et adolescents malades .

Métiers improbables

Si vous voulez découvrir le déguirbouleur de sapins de Noël, la correctrice de copie blanche , l’écouteuse, la détricoteuse de pull, les faux airs d’emploi, le balayeur de rêves les calineurs d’arbres, le conseiller styliste auprès des araignées, le coupeur de sifflet, la brodeuse de mots, le colorieur d’idées noires, le chargé de missions incertaines, la brodeuse d’éphémère, la pêcheuse de lumière, la brodeuse d’écailles,  la ravaudeuse d’émotions , le collectionneur de silences ,  GrandMa, le facilitateur de neurones, le tintinabullier, et bien d’autres encore  (la liste est impressionnante je crois qu’elle atteint la centaine de métiers )  n’hésitez pas

Métiers improbables

vous pouvez vous le procurer chez BookEdition en cliquant ici  ou sur l’image, vous contribuerez ainsi à réaliser le rêve d’un enfant malade .

Je viens de recevoir le recueil et autant vous dire que je me régale en découvrant tous ces métiers .

Un grand merci à Quichottine pour son investissement de tous les instants .

 


Joyeux anniversaire Volga

Volga 2019

V  ariant  la  pose  toujours avec élégance

O sant   trotter  encore  sans  défaillance

L es années ont passé depuis ta naissance

G  lissant dans tes yeux cette opalescence

A  tténuant un peu ton incroyable vaillance.

Aujourd’hui elle fête son quinzième anniversaire et comme vous vous en doutez , il y aura un petit extra au menu .

Si l’on s’en réfère au tableau vu chez le vétérinaire des équivalences pour un humain , pour un chien de sa taille, elle atteint l’âge vénérable de 102 ans . Elle a un appétit d’ogre , une mémoire incroyable qui lui permet de se repérer à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle  grimpe  les escaliers sans effort et pour la descente a appris à bien poser ses pattes pour ne pas rater une marche . 

Voga 2

Joyeux anniversaire Volga et continue encore de nous étonner par ta vitalité .


Une autre participation pour imagecitation 41

getattachment_thumb

Un clic sur le logo pour participer au défi .

Je vous propose aujourd’hui mes photos pour illustrer les citations du défi 41

 

PB010501

“Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme” Albert Samain

PA203381

“Une petite flamme de folie , si on savait comme la vie s’en éclaire “ Montherlant

PA233434

“Un visage est un pays à lui tout seul avec ses ciels d’orage ou de paix avec ses collines secrètes, ses forêts profondes , ses rivières paisibles , ses cascades torrentielles , ses champs de coquelicot ou ses friches abandonnées” Jacques Salomé .

 

P7262287

“La marche ne consiste pas à gagner du temps mais à le perdre avec élégance” David le Breton

 

img_1876“Quand il neige à plein temps c’est comme du silence qui tombe “ Félix Leclerc

P3110547“Tout finit afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive” Jean Henri Fabre .


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  26 janvier  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

J’ai détesté

  • Les inondations en Indonésie entrainant de milliers de personnes évacuées et faisant une soixante de morts
  • L’explosion au gaz dévastatrice de la rue  de Trévise à Paris

Par contre

J’ai aimé

P1233687

  • apprendre que Volga avait encore un cœur en parfait état lors de sa visite annuelle pour les vaccins chez le vétérinaire, la voir courir  comme une jeune dans la neige et manger comme quatre une fois de retour .

P1083664P1083676P1083660

P1083678P1080095P1083662

 

  • retrouver mes ami(e)s blogueurs et blogueuses pour la traditionnelle galette des rois chez Michel et Brigitte, comme le dit Susanta Ghosh “ Au même titre que l’air que nous respirons, la nourriture ou le sommeil, les amitiés sont essentielles à notre survie “

 

  • Aller voir ma petite fille aux championnats de Lorraine minimes d’athlétisme et découvrir l’anneau, ce lieu couvert destiné à ce type de compétitions en hiver.

P1200564

  • Jouer au jeu du dictionnaire avec la petite tribu , nous avons vraiment bien ri , les petits enfants ont découvert et ont beaucoup aimé , pour celles et ceux qui ne connaissent pas un clic ici

P1233689

  • La venue de cette neige tant annoncée et qui nous évitait toujours , le plaisir intact de laisser ses pas sur ce tapis immaculé au petit matin en compagnie de Volga .

 


J’aime la galette …

P1083669

J’aime la galette

Savez vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec du beurre dedans

Tralalalala lalala lalère

Tralalalala lalala lala

Je suis sure que vous avez toutes et tous chanté cette comptine, j’y rajouterai un autre couplet après le sucre , les œufs , les amandes et la fève .

P1083664P1083676

 

J’aime la galette

Entre amis vraiment

C’est un jour de fête 

De retour tous les ans

Tralalalala lalala lalère

Tralalalala lalala lala

P1083660P1083662

Chaque année en effet , nous (Mireille du Sablon, Annie du 54, Bruno, Yvonne Anne et moi ) nous retrouvons chez Michel et Brigitte  pour commencer l’année en amitié . Avant de passer au régal des papilles, la table se couvre de gentilles attentions   pour  chacun et chacune d’entre nous .

P1083654P1083653

 

La galette ou plutôt devrais je dire les galettes sont toujours de la partie, le rire aussi pas question de laisser la plus petite place à la morosité .

P1083658

Une brioche comme le veut la tradition du sud – ouest les accompagne ainsi qu’ une salade de fruits rafraichissante. Après  le mois de janvier décliné par Elisabeth avec beaucoup de talent, nous  entamons  les galettes . Le suspens n’est pas bien long pour découvrir roi et reines , le couteau prend à malin plaisir à frôler la fève  presqu’à chaque fois . L’intronisation a lieu dans les règles de l’art comme vous pouvez le constater .

P1083674P1083678

P1083679

“ Les souvenirs que nous avons en commun nous apportent des sourires, des rires, quelques larmes mais surtout un sentiment de plénitude “ Mary Kay Shanley


Lundi soleil

lundi_soleil_sunny_monday_logo_officiel

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo

Vaste programme pour ces lundis du mois de décembre puisqu’ils seront consacrés au bonheur. Qu’est ce exactement que le bonheur, une pensée, une émotion, une illusion ? Plaisir, joie, satisfaction en sont des approches mais ne peuvent le résumer . Peut – on en un clic l’ exprimer  ? Je ne sais, en tout cas  je vais essayer de vous en montrer plusieurs facettes .

P7252231

Lors de notre petite escapade d’été avec ma fille , un bateau pour nous toutes seules  au saut du Doubs .

P4300969 

Ci – dessus les clochettes porte – bonheur du muguet .

Et vous le bonheur vous le poursuivez , vous le savourez , vous le ressentez ou vous le recevez ?

Je terminerai par une citation qui me plait bien :“ N’accepte aucun bonheur qui s’obtienne au détriment du plus grand nombre “ André Gide

Bon lundi à vous toutes et tous .


détesté /aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  29 septembre ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

J’ai détesté la permanence des catastrophes naturelles dans le monde aussi bien les tremblements de terre, les tsunamis, les inondations  que les incendies causés par la sècheresse.

J’ai détesté voir l’hécatombe des lapins de garenne atteints par le VHD en face de chez moi pendant plus d’une semaine .

J’ai détesté attendre trois heures au centre des impôts pour  m’entendre dire que le rectificatif d’avis d’imposition  me serait envoyé par courrier , que c’était normal qu’il n’apparaisse pas sur internet et qu’il ne servait à rien de se déplacer ,

J’ai détesté apprendre ce matin qu’un jeune est  mort poignardé à Metz .

Mais j’ai aimé

 

P8302798

  • M’envoler encore une fois au dessus de Metz en montgolfière et prendre une toute autre direction dans les airs que lors de ma toute première fois en survolant Montigny les Metz et Marly . Une grosse émotion en apercevant, avant un atterrissage particulièrement doux, la maison où mes parents ont vécu jusqu’en 2013.

P9020428

  • Parler de street -art  avec les graffeurs réalisant  leur dernière œuvre pour le parcours de Constellations .

P9180025

  • Me promener à vélo sans craindre les aléas de la météo et profiter pleinement des promenades le long de la Moselle et du plan d’eau

 P9092960

  • Retrouver toute ma petite tribu dans les Vosges pour l’anniversaire de l’ainé de mes petits enfants et partir sur les traces de l’Infernal de St Nabord en traversant la Moselle sur un pont provisoire . 

P9163085

  • Me rendre avec Mireille du Sablon , son époux et Bruno de Gorze aux journées du patrimoine et découvrir de nouveaux édifices à visiter cette année
  • P9153000

assister à des spectacles dans des lieux plus connus

P9153033

Et participer même à certaines animations comme le montre cette photo de Mireille du sablon 

Mes insolites du patrimoine...

Bon week – end à vous toutes et tous


Vol en montgolfière suite

 

P8302788

Non pas d’inquiétude, je vais continuer  à vous montrer  Metz et ses communes limitrophes d’en haut. Mais avant j’attire votre attention sur la colline surmontée d’un relais en fond d’image , il s’agit du St Quentin dont je vous parle de temps en temps, c’est le poumon vert de Metz que je peux rejoindre rapidement puisque  j’habite à ses pieds  ( pour la montée en vélo , le rapidement est peut être un peu exagéré maintenant !!)

P8302792

Nous ne partons pas dans la direction de la cathédrale cette fois ci comme en 2015 clic ici , le vent nous emmène à l’opposé .

P8302798

Je vous ai parlé dans le billet précédent de la caserne Ney , son architecture en U est plus visible ici  , vous remarquez mieux aussi qu’elle est dans le prolongement immédiat de la place de la république sur laquelle est basée la foire de la mirabelle et que de l’autre côté elle donne sur le square Galliéni ( la porte Serpenoise à sa droite )  et le square Giraud jouxtant le palais du gouverneur .

IMGP8920

Vous distinguez avec  cet angle élargi  de l’autre côté de la foire , au premier plan  l’esplanade puis le tribunal et juste derrière le “mess des officiers” à savoir  l’ancienne abbaye St Arnould

IMGP8921

Si je zoome en haut à droite , je peux vous montrer que l’église Notre Dame et complètement inséré dans le tissu urbain .

IMGP8922

Ci dessous  l’ancienne gare de Metz en plein travaux ( le bâtiment en U avec une partie de toit vert ) , elle va bientôt accueillir ( en principe dans un an ) l’INSEE. Pierre après pierre la mise à nu de la gare se poursuit , nettoyage, restauration tout est mis en œuvre pour lui redonner son lustre d’antan .

IMGP8917

Un petit clic sur la montgolfière la plus proche , histoire de vous montrer que nous ne sommes pas seuls dans le ciel messin .

IMGP8923

Sur la prochaine photo  au delà des ponts,  le port de Metz, premier port céréalier  de France , la véloroute Charles le Téméraire que j’emprunte assez souvent le longe ainsi que la Moselle . Le grand ensemble bleu ? bien sur vous avez trouvé c’est Ikéa .

IMGP8924

En zoomant un peu plus nous arrivons même à apercevoir les tours de refroidissement de la centrale de Cattenom

IMGP8925

Intéressons nous maintenant à l’autre côté dans le sens où le vent nous pousse . Nous allons survoler Montigny – les – Metz , vous voyez son canal allant jusqu’à Jouy aux arches et le bras de Moselle qui le suit sur une partie , l’autoroute et les nombreux étangs qui jouxtent la Moselle

P8302807

Avec un autre angle le stade du FC Metz est visible , il se trouve sur le ban de Longeville – les – Metz . Vous apercevez aussi à droite de la montgolfière une partie bien boisée , il s’agit du jardin botanique et du jardin du château de Courcelles .

P8302810

En zoomant un peu plus nous retrouvons ses arbres remarquables et  les serres qui font l’objet d’un projet de restauration  .

P8302811

Un petit clic pour vous montrer le plan d’eau d’où nous sommes partis , la montgolfière bleue vient de le quitter .

P8302814

Un grand bravo à Odile notre pilote qui pour cette course au renard de 20 montgolfières  est arrivée deuxième et remporte le trophée UEM.

Un autre billet suivra cette semaine , bon mardi à toutes et tous

 


Une superbe surprise

LE PETIT JEU DE LETTRES -180

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver : Beaucéants : nom que portait l’étendard des templiers .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

Partie jeudi en fin d’après – midi , avec ma bécane , pour une séance photos reflets le long de la Moselle ,  je constate au bout de quelques minutes que le soleil boude de façon  tenace , exit la beauté des reflets , (Oui, je sais, vous devez penser que j’abuse en employant ce mot pour désigner mon fier destrier qui doit se dire qu’il serait mieux traité en portant le beaucéant des templiers , mais je saute sur l’occasion pour placer une anagramme supplémentaire ).

IMGP8909

Après quelques clics sur les Nelumbo Nucifera , je me dirige vers un endroit bien particulier du plan d’eau, là où, il y a peu de temps,  était basée Metz plage . Dans à peine une demie – heure aura lieu le premier vol des montgolfiades de Metz , pas question d’être absente pour ce moment magique . En passant devant l’enclos réservé aux aérostiers j’aperçois Jean – Louis et Sylvie à l’intérieur.  Jean – Louis arbore le badge de passager pilote , permettant l’envol. Chouette ! je vais pouvoir me concentrer sur une montgolfière bien précise avec mon zoom . Nous discutons un moment jusqu’à ce que le briefing des pilotes soit terminé, je m’apprête à rejoindre la meilleure  place pour shooter le ballon de  Jean – Louis  quand Sylvie avec de grands gestes me demande si je veux voler.

Whaouh, je n’y crois pas , Odile le pilote s’avance vers moi en répétant sa proposition . Bien sur que je ne me suis pas abstenue ,ayant déjà connu il y a trois ans cette merveilleuse aventure dans les nuées . Arnaud, venu aussi pour le spectacle nous rejoint  ce sera son premier baptême en montgolfière  .

P8302779

Nous rallions  l’emplacement où   avec Odile et ses équipiers  nous sortons  la nacelle de la remorque ainsi que  la toile casée dans un grand sac . 

P8302780

Peu à peu la nacelle est équipée , Odile nous montre où poser les quatre tubes qui forment l’armature,  puis les manchons sont zippés,  voilà maintenant l’allure de notre nacelle .

P8302781

La toile du ballon est déroulée et fixée à la nacelle , avec le ventilateur l’air va pouvoir prendre place . La tenue de la toile doit être ferme pendant la manœuvre car la pulsion de l’air est forte .

P8302782

Laurent Lajoye et sa montgolfière des Bronzes d’Industrie prend la tête , c’est lui le renard.  Un petit rappel pour savoir en quoi consiste cette course au renard .Un premier ballon (le renard) décolle et, après un temps de vol qu’il détermine, décide de se poser. À cet endroit, le renard déploie une croix que ses poursuivants partis quelques minutes plus tard, doivent atteindre. Arrivés au-dessus de la cible, ils devront lancer un marqueur témoin  le plus près possible du centre de la figure géométrique. A l’issue du jeu, des prix sont attribués afin de récompenser ceux qui ont visé le plus près possible du centre de la croix.

P8302783

Nous arrivons à la phase des bruleurs ,  l’air est progressivement réchauffé  à l’intérieur du ballon , l’envol est proche . En voyant cette photo je me dis que quand même il faut avoir la santé pour cet exercice .

P8302785

Point besoin d’escabeau pour monter dans la nacelle, il existe une petite ouverture pour poser le pied après il n’y a plus qu’à passer la jambe pour se retrouver à l’intérieur .

Et voilà le décollage commence dans la plus grande douceur,  nous nous élevons progressivement au dessus du plan d’eau , je le répète pas la moindre sensation de vertige, juste une formidable envie que ce vol dure le plus longtemps possible .

P8302793  P8302795

Du côté gauche par rapport à la sortie de l’autoroute vous apercevez le palais du gouverneur émergeant de la verdure , bien sur au fond vous aurez reconnu le Centre Pompidou Metz et sa voile blanche , le nouveau palais des congres et juste avant le parking la gare .

IMGP8918

Mais un petit coup de zoom vous permettra de mieux voir ce palais , le grand ensemble de bâtiments en U appartient à la caserne Ney datant de 1841.

P8302801

Une vue un peu plus large vous permet de repérer des monuments dont je vous ai déjà parlé ainsi que les deux grands containers de constellations sur la place de la république occupée par la foire de la mirabelle .

P8302803

L’Arsenal le grand ensemble clair connu pour sa superbe salle à l’acoustique exceptionnelle , juste à côté le magasin aux vivres devenu la citadelle ,  hôtel quatre étoiles.  L’église St Pierre aux Nonnains est un peu cachée par un arbre qui dépasse de sa toiture rouge .

Là nous sommes nettement plus haut , vous voyez la montgolfière rouge et bleu,  le petit bois aux lapins dont je vous montre souvent les occupants , se trouve juste au niveau de cette étendue verte après la Moselle canalisée .

P8302805

En s’approchant un peu plus vous en voyez une partie à gauche de ce ballon. 

IMGP8914

Vous comprenez  maintenant en voyant ces photos , pourquoi je vous parle de  Metz devant – les -  ponts

IMGP8912

IMGP8915

Comme vous devez vous en douter j’ai encore d’autres photos à vous montrer mais ce sera pour un autre billet .

Un grand merci à Odile et ses équipiers pour cette magnifique surprise sans oublier Sylvie . L’ambiance était des plus chaleureuses que ce soit dans la nacelle , au niveau des préparatifs ou de l’atterrissage qui je dois le souligner fut parfait  .

Je termine par ce selfie  envoyé par Arnaud ,  nous sommes en train de survoler Marly où nous ne tarderons pas à atterrir .

IMG_4285

Bon dimanche à toutes et tous


Plusieurs visages restent accrochés ….

Mon logo fait par Ghis.jpg  2

Voilà ce que nous dit Arlette pour cet atelier .

Hello! Bonjour les amies et amis!
Pour cet atelier, je ne mets pas de mots.
Je vous mets simplement le thème…
Logique, c’est le moment!

LA RENTREE DES CLASSES…

Actuellement ou les rentrées qu’on a connues,
Comment se passait notre rentrée?
Les tenues et uniformes…tabliers obligatoires…
les meubles dans les classes… les conditions…
Ou, quelque souvenir personnel ou de situation!
Croustillant ou pénible!
Allez, à vos claviers!
Je suis sûre que serez en verve!

IMGP8057

Plusieurs visages restent accrochés à cette évènement particulier que constitue la rentrée des classes. Tout d’abord immanquablement ceux de mes parents puisque chez nous la rentrée était triple, papa et maman étant enseignants. Impossible de ne pas se laisser gagner par cette atmosphère à la fois studieuse et joyeuse des préparatifs d’avant le jour J . Parfois elle s’immisçait au  sein même des vacances quand profitant d’un arrêt sur la route  qui nous menait à la mer ( il fut un temps où la voiture , toujours une Peugeot, était très gourmande en eau) ,  maman repérait une jolie blouse dans un magasin et l’achetait. Mais revenons à ces jours précédents le jour J. Les listes de tout ce qui était nécessaire pour nous trois étaient méticuleusement préparées, qu’il s’agisse de vêtements ou de fournitures scolaires .  Maman mettait un point d’honneur à me confectionner une nouvelle tenue chaque année, c’était une couturière hors pair qui ne rechignait jamais devant la difficulté . Pas question de masquer sous la blouse un accoutrement à “la va comme je te pousse” comme elle se plaisait à dire quand je rechignais pour les essayages. La veille du jour J le costume de papa , l’ensemble de maman , mes affaires tout était soigneusement préparé pour aborder le jour J sans stress .

IMGP0010

Me reviennent aussi en mémoire certains visages d’institutrices du primaire et de la maternelle . Les fameux macarons qui encadraient celui de la maitresse  du cm1 cm2 , son allure un peu stricte et rigide qui effrayait un peu le premier jour mais que l’on oubliait bien vite tant ses cours étaient passionnants ,   la douceur du sourire de la maitresse du Ce1 Ce2 qui nous mettait de suite à l’aise en ce jour de rentrée nous rassurant pour tout ce que nous allions partager ensemble . Je n’ai malheureusement que des photos des élèves à vous montrer car contrairement à ce qui se passait dans les classes du secondaire les enseignantes n’étaient pas sur les photos . Je remarque qu’il y avait une différence avec les maitres qui eux aussi étaient avec leur classe sur la photo comme ci – dessous .

IMG_0002

Dans la cour de l’école primaire à l’appel de chaque nom , les rangs se formaient impeccables avant l’entrée dans la salle de classe, on aurait entendu une mouche voler  une fois la porte franchie . Pour mon entrée au cours préparatoire, à Metz devant les ponts, j’avais vu un peu avant les autres ce que serait mon univers puisque papa enseignait dans la même école  mais dans le secteur des garçons bien sur, il m’avait permis de rentrer dans sa classe . Le bureau du maitre , l’estrade, l’incontournable tableau noir , les grandes cartes sur leur support amovible, les rangées de bancs doubles où seraient assis les écoliers, quel changement avec l’école maternelle . 

P8300394

Je découvrai avec quelque peu d’appréhension cet encrier en porcelaine blanche et l’encre violette qui allait le remplir , assez angoissée de devoir manier ce porte plume pour écrire sans faire de pâtés, même si  la plume sergent major était une aide précieuse  . Ah l’art du plein et du délié ! la délicatesse, la patience   qu’il fallait avoir pour former  les lettres correctement et remplir ces pages d’écriture .

Je ne résistai pas au plaisir de distribuer sur les bancs  ces  cahiers aux couvertures plastifiées colorées ( si je me souviens bien ceux des compositions avaient une couverture rouge les autres étaient verts) , préparés déjà pour le grand jour,

P8300391

ni à celui d’essayer les craies sur le grand tableau , je savais que papa effacerait le tout méticuleusement et ne resterait sur celui – ci que la date du jour J . Les arabesques  de la craie pour réaliser le dessin, ses effusions de poudre pour des remplissages intempestifs de couleurs , ses crissements insupportables si mal maniée , son odeur incomparable restent encore à l’heure actuelle bien gravés dans ma mémoire .

P8300396

J’aurais l’occasion de la fréquenter de nombreuses fois cette classe puisque sortie de la mienne côté filles, j’allais pendant plusieurs années directement rejoindre papa qui y assurait l’étude tous les jours . Je pourrais encore vous parler du plumier,

scan0084

de la diversité des buvards où la publicité s’invitait,

IMG_0005

des leçons de choses , des bons points donnant droit à des images , des jeux dans la cour à la première récré , de ces fameuses grandes cordes  où nous sautions à plusieurs   en chantant d’innombrables comptines ….mais je pourrais c’est sur vous lasser .

P8300397

 

  


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  25 août ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

P8162662

J’ai détesté cette catastrophe de Gênes ainsi que  la récupération de cette tragédie par les partis nationalo – populistes , je ne comprendrai jamais cette attitude de vautour  de certains partis politiques .

J’ai détesté aussi la montée en flèche de toutes ces catastrophes naturelles un peu partout dans le monde qu’il s’agisse d’inondation, d’incendie , de tremblement de terre.

Je ne m’appesantirai pas sur la réaction d’un certain D. Trump , je n’ai pas envie de m’énerver et je préfère passer à ce que j’ai aimé

J’ai aimé

  • Profiter au maximum de cette météo ensoleillée

P8122628

  • en continuant de découvrir tous les parcours de Constellations de Metz ,

P8180363

  • de jour et

P8022504

  • de nuit avec ma petite tribu

P8190376

  • comme avec mes amies .

P8162677

  • en me rendant aux  spectacles de l’été

P8122619

  • en multipliant les sorties à vélo pour toutes occasions aussi bien pour le plaisir de la promenade que pour la moindre course .

P7170241

  • en retrouvant les délices  de notre fruit lorrain , la mirabelle , à croquer telle quelle , ou à déguster en tarte , en confiture ou en accompagnement dans un plat . 

P8250199   Bon week – end à vous toutes et tous


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  28 juillet ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Comme pour le mois de juin je ne m’attarderai pas sur ce que j’ai détesté à savoir l’exagération des médias en matière d’informations qu’il s’agisse de la victoire de bleus en championnat du monde de football ou de l’affaire gouvernementale du moment . Non je ne parlerai que de ce que j’ai aimé .

P7262291

Tout d’abord  les différents parcours de Constellations organisés cette année à Metz , un vrai régal de les découvrir avec des amies ou en  famille . Il y en a vraiment pour tous les gouts et c’est une bonne occasion aussi de profiter des pauses fraicheurs  ou de revoir des édifices sous un jour nouveau

P7130089

P7090210

P7052029

 

P7112045

Sans oublier les concerts du Classic Metz’ival que j’ai redécouverts cette année pour mon plus grand plaisir ( un clic sur la photo pour les vidéos et les autres photos )

P7202093

Et pour finir cette formidable pause fraicheur en compagnie de ma fille dans le Doubs, le Jura  et en Suisse dont je vous parlerai plus en détails ces prochains jours mais dont je peux déjà vous montrer quelques photos .

P7252207

Incroyable mais vrai , nous étions les seules sur le dernier bateau  promenade à partir pour le saut du Doubs, un vrai régal de découvrir ce magnifique site sans la foule .

 

WP_20180725_015WP_20180725_017

Un  spectacle tout aussi grandiose  nous attendait aussi au Creux du Van.

P7262287

Et pour finir un plongeon bien mérité dans les eaux du lac de Neuchâtel après une virée  en vélo le long des rives du lac (  il fait 100 km autant préciser que nous n’avons pas pu faire tout le tour ) .

P7262305


Robert

Pour les croqueurs de mots Zazarambette ( clic ) à la barre nous propose :

Nous fêterons la Saint Robert !  A vous de nous parler des Roberts célèbres ou non, du petit Robert, de la ville de Robert, des roberts, que sais-je encore…!!

R espectueux  de tous , de toute chose

O  ffrant     à    sa   famille   à  ses amis

B  onheur       sans      aucun   compromis

E  nseignant  modèle , sportif, virtuose, 

R  éfléchi,  travailleur  comme  la fourmi

T oujours à l’écoute de toutes les causes.

P4271551

Voilà le portrait rapide que je pourrais dresser d’un Robert que j’ai côtoyé pendant presque quatre vingt douze ans puisqu’il s’agit de papa  . Né à Maillet ( allier ) en 1922 il a vécu à Lignières ( cher ) son enfance , son adolescence  . Entré à l’école normale de Bourges en 1939 pour devenir instituteur , il connaitra bien d’autres univers avant de se retrouver pour son mariage  en Lorraine en 1948 .

P4270011

Enfant unique il est déjà  un fervent défenseur de la cause animale et  a toujours eu des chats à cajoler dans sa maison .

P4270013

Depuis ses plus jeunes années il n’a jamais négligé sa tenue vestimentaire arborant toujours des tenues impeccables , ma grand – mère veillait jalousement à ce que son fils soit toujours tiré à quatre épingles

P4270022

même dans les compétitions sportives, ce qui n’a jamais manqué de me surprendre . Il n’y a guère que pour le jardinage qu’il se permettait un certain relâchement .

P4270014

Relâchement un mot que j’ai du mal à écrire, tant il semble étranger à papa , tout ce qu’il entreprenait c’était  avec méticulosité , application , efficience,  en allant toujours au bout des choses qu’il s’agisse de son travail ou de toute autre activité , sportive ou associative . Il me reste encore en tête les inévitables petits cartons où il consignait toutes les démarches à faire , les itinéraires à suivre quand nous partions en vacances , le plan du coffre et la place des bagages… . Le moindre courrier prenait des allures de dissertation ,  avec lui les médecins étaient ravis car il consignait tout assurant lui même un suivi médical  qu’il ne manquait pas de partager avec ses interlocuteurs . Une habitude certainement acquise pendant ses études à l’école normale de Bourges avec les cours dispensés pour sa  promotion de 39 –42 .

P4270007 P4270008

Malheureusement avec la guerre l’enseignement sera pour plus tard car les normaliens seront tous rattrapés par le STO et devront travailler  pour l’Allemagne. C’est en  Pologne au camp de Myslowitz qu’avec une soixantaine d’autres français  papa travaillera sur un chantier à la construction d’un barrage.

P4270009P4270010

sous la conduite d’un contremaitre teigneux   qui malgré l’hiver et la neige exigeait le même rendement . Il y restera jusqu’à l’arrivée des russes et s’occupera du rapatriement de toutes les équipes . J’ai trouvé il y a peu le laisser passer délivré par un officier russe attestant de ce fait ainsi que d’autres papiers .

P4270020P4270021

P4270019

Un des souvenirs plusieurs fois racontés  a été cette dernière attaque entre allemands et russes et des bombardements qui l’accompagnèrent . Les français se sont cachés dans le barrage dans un abri qu’ils avaient mis au point . En entendant, par le biais de deux sentinelles, parler russe ils ont fini par sortir non sans avoir pris la précaution de brandir un drapeau blanc . Ils ont eu beaucoup de chance de s’en sortir indemnes car l’officier SS venu quelque temps auparavant dans le camp et heureusement rappelé in extremis ne voulait pas s’encombrer de leur présence  ( papa avait surpris une conversation qui ne laissait aucun doute sur cette volonté ) .

Les photographies que j’ai glissées dans ce billet proviennent d’un cahier où il a consigné presqu’au jour le jour la vie dans ce camp . Le sport en faisait d’ailleurs partie intégrante permettant d’oublier toutes les vicissitudes de cet exil forcé. Plus tard, une fois libéré papa  a toujours continué à le mettre en avant dans son travail ou dans ses loisirs et n’a pas manqué de m’en donner le goût .

P4270015

La musique aussi lui tenait à cœur c’est d’ailleurs grâce à elle  qu’il a rencontré celle qui allait devenir sa femme pendant 65 ans. Violoniste, tromboniste, flutiste  il ne manquait pas d’humour non plus comme en atteste cette photo prise lors d’un de ses stages musicaux .

P4270016

Mais  il ne faudrait pas oublier la pêche qui a très longtemps été son passe temps favori et la Bretagne son lieu de vacances privilégié où les rochers de Beg an Fry n’avaient plus de secret pour lui .

P4270018

J’aurais encore beaucoup d’autres facettes à partager   de ce Robert  qui nous a quittés depuis le 16 aout 2014 mais je préfère conclure,  en lui disant merci pour tout ce qu’il m’a appris , pour sa droiture, son humanité, ses petites manies qui me faisaient  sourire et surtout pour tout l’amour qu’il m’a donné .


Je me souviens

Pour découvrir les croqueurs de mots un clic sur le logo.

Durgalola à la barre de cette 200ème édition nous précise pour le défi du jour  :

la principale consigne est de commencer son texte par

"je me souviens" et une proposition de consigne supplémentaire, uniquement si vous en avez envie,  : choisir un mot unique dans la liste et l’intégrer dans votre texte :

"maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi"

********

Je me souviens , le jour ne filtrait pas encore au travers des rideaux de la chambre , la maison  accrochée à un halo de brume , somnolait encore dans ces mois d’août bretons .  Seuls les escaliers en bois semblaient être réveillés , gémissant à chaque pression des pieds, pourtant précautionneux de papa. S’il avait pu marcher sur la tête pour ne réveiller personne,  il l’aurait fait sans aucune réticence .  Avant que ses doigts n’effleurent la porte de ma chambre ,  les effluves du café qu’il avait préparé  ne manquaient pas de chatouiller mes narines.    “ La mémoire est du temps incorporé “ disait Marcel Proust , laissons là parler .

Il avait pour habitude de se lever le premier  pour  ce réveil matin indispensable , la pêche ne saurait être abordée par des esprits endormis, surtout sur cette côte encore sauvage que nous aimions tant  . Ce n’est qu’au tout dernier moment quand tout était fin prêt qu’il venait me chercher . La veille tout le matériel nécessaire au lancer avait été soigneusement vérifié , bichonné ,  les cannes attendaient sagement d’être mises dans la  voiture ainsi que  les appâts entreposés dans des petits seaux plastiques , les sacs à dos prêts à être portés .  S’y glisseraient au dernier moment les délicieux  sandwichs préparés par maman et quelques friandises  bien appréciables au moment des pauses .

911

Après une vérification en règle de ce qui se  trouvait  à l’intérieur du véhicule, sans oublier bien sur les indispensables bottes ,  nous partions pour la pointe de Beg an Fry non loin de Locquirec où nous logions  .  Nous arrivions avec les premières lueurs du jour sur place où nous laissions la voiture non loin d’une ferme , puis nous commencions à nous diriger vers notre lieu de pêche . Papa qui connaissait le chemin par cœur ouvrait la marche , la casquette bleue déjà vissée sur la tête .

516517

Ajoncs, fougères  et bruyères bordaient les sentiers que nous empruntions . Parfois se frayer un passage n’était pas chose aisée ,  les fougères  atteignant souvent deux mètres prenaient un malin plaisir à envahir  le chemin . Mais le plus impressionnant c’était la descente de la pointe de Runglaz , si je n’avais qu’un léger sac à porter,  papa lui s’occupait de tout le reste du matériel . Je ne sais pas encore maintenant comment il pouvait négocier avec autant d’aisance cette descente dans les rochers,  en dernier elle aurait presque pu faire penser à de la varappe tellement le chemin était escarpé . De chaque côté le vide que je m’efforçais de ne pas regarder , concentrant uniquement mon attention sur mes appuis et guidée aussi par les conseils avisés de papa  .

55

Les derniers mètres franchis nous arrivions sur une assez grande plate – forme où nous entreposions tout notre matériel . Maintenant la pêche pouvait commencer , papa montait les lignes pour le lancer, choisissant le type d’hameçons, le leurre , ou l’appât. Bien que répugnant à l’idée de prendre certains gros vers présents dans les seaux ,  je fus très vite à l’aise avec les gravettes  moins repoussantes et les lui tendais sans sourciller .

57

Ensuite nous choisissions notre rocher non sans avoir prévu notre retraite si la marée était montante , les vagues n’hésitant pas à cingler la roche avec  force. Non loin de là se trouvait une grotte dans laquelle je ne manquais jamais d’aller faire quelques incursions à marée basse  , histoire d’attraper quelques gobies au cas où les maquereaux , les  orphies ou les lieux ne seraient pas  au rendez – vous  ,  retournant aussi les grosses pierres pour y dénicher un éventuel tourteau .

54

Le trou à congres qui la bordait me fascinait , d’une part parceque les remous avant qu’il ne soit dégagé étaient phénoménaux, d’autre part pour le poisson lui – même que je ne tenais pas du tout à avoir au bout de ma ligne, ce  serpent des mers pouvant mesurer jusqu’à 2 mètres pour 10 kilos .

52

Ces moments,  je ne les ai jamais oubliés et je n’ai qu’une hâte c’est de pouvoir  retourner  là – bas pour faire resurgir cette complicité dans ce cadre magnifique , mes parents étant passés tous les deux de l’autre côté du miroir. 

 


La douceur de l’amitié …

P1010926

“La douceur de l’amitié est faite de rires et de plaisirs partagés . C’est le matin du cœur , la source vive où il trouve à se désaltérer” . Kahlil Gibran

Croyez moi nous ( Elisabeth, Mireille du sablon , Annie, Bruno, Yvonne Anne )  l’avons parfaitement mise en pratique ce samedi cette citation, en  nous  retrouvant  chez Brigitte et Michel ( qui manque sur la photo de groupe, étant le photographe  ) . Le plaisir de se rassembler autour d’une table des plus gourmandes est resté le même , l’ émotion  aussi en pensant à notre ami Marc de Metz qui aimait tellement ces moments de partage .

 

P2031251

Les galettes n’étaient pas les seules sur la table comme vous pouvez le remarquer, 

P2031243

des crêpes à la crème de citron , joliment présentées

P2031244

Un succulent pithiviers au glaçage plus qu’attractif

P1220125 

Une délicieuse salade d’oranges aux épices , chocolats et autres gourmandises, nous ne manquions pas de munitions pour faire chanter nos papilles .

Des  petites attentions aussi pour chacun pour débuter cette nouvelle année .

P2031241

 P2031242

 

Bruno nous a présenté  sa superbe tenue médiévale, qu’il étrennera certainement bientôt, au salon Créativa,  entièrement confectionnée et brodée par ses soins . La ceinture à elle seule est déjà un chef d’œuvre , toutes les affaires nécessaires au brodeur s’y trouvent .

P1220135

Une superbe après – midi que nous ne sommes pas près d’oublier , merci encore à vous tous pour votre présence .


Joyeuse fête de Noël

PC161184

Joyeux Noël à toutes et à tous . Que la joie soit au rendez – vous de cette veillée  , avec un bouquet d’étincelles de bonheur à partager avec ceux qui vous sont proches , amis , famille .

Des cœurs bisous pour vous

PC021084

Blog en pause pour cause de grippe, eh oui ma moitié partage tout !


Rêve d’honneur

Voyage

 

Souvenez vous il y a peu de temps je vous parlais de ce livre  “ Voyage “composé de 118 récits, contes, poèmes et images conçus par 113 auteurs et illustrateurs . La souscription a permis de récolter 2250 euros pour l’association Rêves ( clic) . Cette somme ajoutée à une collecte dans l’établissement de Marie  va lui permettre  de réaliser son rêve , visiter Los Angeles et participer au tournage d’un film .

 

Diplôme d'honneur et rêve parrainé

 

Isidore, le chien de prairie est très content pour Marie ,  mais il aimerait  que  d’autres enfants  puissent réaliser leur rêve aussi , parceque lui, dans le livre, a réalisé le sien page 126 à 129 ,    alors n’hésitez pas à venir le découvrir dans “ Voyage “ ainsi que tous les autres textes et illustrations en cliquant ici , version papier ou e- book et à en parler autour de vous  .

le voyage d%27Isidore


4 septembre 2015

Pour les croqueurs de mots Jeanne Fadosi à la barre nous demande:

Racontez ou inventez les temps forts d’une heure de votre vie en un minimum de mots. (Idéalement au plus l’équivalent d’une dizaine de nouveaux tweets de 280 caractères).

croqueurs montg

 

4 septembre 2015, 18 heures, voilà nous y sommes, depuis le temps que j’en rêvais en les voyant s’élancer dans le ciel messin , je vais enfin prendre place dans une nacelle et survoler ma ville.  Le vent  semble encore bien fort pour décoller  mais Nathalie, mon pilote, me rassure en me montrant l’application de  son smartphone , là – haut il est bien moindre .  Nous attendons  patiemment que le signal soit donné, non sans quelque appréhension d’une annulation . Soudain tous s’agitent autour de moi, le feu vert est arrivé pour  l’envol . Les battements de mon cœur s’accélèrent , on dirait presque qu’il lui pousse des ailes . Hop, suivant les conseils de Nathalie,   je saisis l’enveloppe de la montgolfière et la maintient pour laisser entrer l’air froid propulsé par le ventilateur , puis le bruleur entre en action, concerto de souffle brulant orchestrée de mains de maitre par tous les aérostiers . Une fois redressé, le ballon ne va pas tarder à s’envoler , vite j’enjambe le bord de la nacelle.

Le sol soudain se dérobe, incroyable, pas la moindre sensation de vertige , c’est à peine si on perçoit un mouvement .  Poussant sur les enveloppes voisines nous nous frayons un passage pour prendre de la hauteur . 10mètres , 20 mètres et l’ascension continue tranquille, impossible de ne pas se sentir envoutée par cette sensation de plénitude, de sérénité . C’est comme si vous preniez place sur l’ouate d’un nuage et que vous vous laissiez flotter . Là haut le bruit s’estompe progressivement, seuls les bruleurs de temps à autre  rompent ce silence apaisant. Les ami(e)s me font signe depuis le plan d’eau et ne sont bientôt plus que des petites fourmis. Je découvre aussi le plaisir de la photographie aérienne , cherchant à me repérer grâce aux  édifices connus et en tournant dans la nacelle . Bientôt la ville laisse la place aux villages , les champs et les bordures boisées remplacent la grosse agglomération et ses édifices .

Le soleil baigne l’horizon de ses dernières lueurs , inéluctablement  l’atterrissage se profile avec la baisse de luminosité . L a montgolfière se rapproche de plus en plus du champ choisi . Agrippant les bords de la nacelle,  bien calée l’appareil photo à l’abri, je me prépare . Un premier choc secoue quelque peu l’engin et signale que le contact est établi avec la terre mais il nous faudra encore plusieurs impacts avant que la nacelle se stabilise . J’aperçois la voiture de retrieving au bord du champ , il ne reste plus qu’à aider à rouler l’enveloppe de la montgolfière et à s’acheminer vers Metz , des images plein la tête et le cœur en fête .


Lux animae

 

P7060392

La touffeur de la journée ne se dissipe pas vraiment aussi sommes nous bien contents de ne  prendre le chemin du centre ville que vers 22heures 30 . Un petit coup d’œil au thermomètre,  27 degrés annoncés . En traversant les ponts une légère brise nous permet de nous sentir un peu plus à l’aise  . Metz a des airs de ville de sud avec toutes ses terrasses animées , il faut dire que depuis le mois de juin le soleil n’a pas été avare . Le spectacle du collectif EZ3kiel est annoncé pour 23 heures , quand nous arrivons place Jean  Paul II le public est déjà bien présent , nous nous installons à côté de l’installation pour profiter du recul . Yann Nguema  vise  à explorer de nouvelles propositions dans le domaine du mapping architectural. Sur un calibrage défini à l’échelle de la pierre, il associe projection, lumière et laser avec beaucoup de poésie  .Pour la vidéo c’est peut être un peu loin car l’intensité lumineuse est moins bien rendue , vous pourrez le constater sur celle que je vous ai préparée mais ce n’est qu’un aperçu car vraiment le spectacle est à voir . Pour cela vous avez tout l’été, si vous passez à Metz surtout ne ratez pas ce spectacle du jeudi , vendredi et samedi soir .

P7060401

Comme vous pouvez le constater sur les photos ,  il met en lumière avec un jeu de lasers impressionnant , des figures bien connues de notre ville comme ce vitrail de Charlemagne qui n’est pas sans nous rappeler celui qui trône  au  salon de la gare de Metz

P7060391

  Vous plongez aussi dans le fantastique avec  ce Graoully d’exception qui vous fixe un bon moment  et vous vous prenez à espérer qu’il ne s’avance pas  vers vous . Il inclinera sa tête pour se fondre dans un maelstrom de pierres éclatées .

P7060393

La pierre sublimée s’illumine de nombreux tableaux aux couleurs changeantes

P7060407

P7060408

pour se fondre dans des tourbillons d’éclats intenses , comme si toute la façade soudain se détachait .

P7060418

 

Mais je vous laisse regarder la vidéo elle est tout de même plus parlante . C’est un petit aperçu car le spectacle dure  une vingtaine de  minutes .