Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

émotions

À la tombée de la nuit …

Comme promis je vous emmène aujourd’hui découvrir le conte visuel et musical de la cathédrale de Metz intitulé la lanterne du Bon Dieu . Comme pour le mapping de Constellation, le compte à rebours commence,  quelques secondes avant 19 heures cette fois – ci . La promenade graphique et féérique conçue par Artslide  peut commencer , elle sera  intégralement dédiée à celle qui va bientôt souffler ses huit cents bougies  pour notre plus grand plaisir .

PB224464

Les nombreux tableaux qui se succèdent sont autant de références  à son histoire et aux  légendes qui lui sont associées 

PB224496 

comme le rappel de l’incendie dont elle a été victime en 1877 , avec aussi cette apparition du Graoully sur sa façade ouest,

PB224503

celle de St Nicolas ,  l’éclairage tout particulier de la statue du prophète Daniel ayant les traits de Guillaume II, l’évocation du chant grégorien né à Metz .

PB224477

  Le trait souligne judicieusement l’architecture révélant les moindres détails, sublimant la pierre de Jaumont et rendant un vibrant hommage aux bâtisseurs et vitraillistes .

PB224471

J’avoue avoir particulièrement bien aimé ce mapping qui est en parfaite osmose avec la lanterne du Bon Dieu et le temps  de Noël .

PB224478

Vous remarquerez sur une des photos ce clin d’œil aux boules de Meisenthal   avec la guirlande de “lab” , la dernière création née de la combinaison fraternelle entre un erlenmeyer , une fiole ballon et le tube à essai .

PB224506

Une petite vidéo pour finir pour vous donner un petit aperçu du spectacle et retrouver légendes et histoire de ce temps des bâtisseurs .


Au revoir Lady

PB224508

Inexpugnable cette tristesse qui soudain s’est installée hier à l’annonce de ton départ pour d’autres cieux . Non, il ne s’agissait pas d’une vitrauphanie méphistophélique entrevue sur l’abécédaire des animaux du monde , mais bien de la vérité sans prolégomènes .

Ne t’inquiète pas Lady, j’entends toujours cette  turlututaine  nous invitant à danser la bergamasque ,  à découvrir les kestrophendones des oppugnateurs  près des circonvallations , les chirobalistes  qui mettent notre comprenette à rude épreuve , à vouloir contrer le psittacisme de certains bonhommeaux  ou  les rodomontades des becquerelles   loin des impedimenta  de nos aventures tartarinesques .

Avec ton petit jeu de lettres c’était tous les dimanches un feu d’artifice de noms incroyables ,  les coutumélieux , le triquebalarideau le disputant à l’atripodanatoclaste , l’abutyrotomofilogène .  Pour un peu nous aurions presque pratiqué le boustrophédon  pour décoder dans ton tableau le coquefredouille .

Merci pour tout ce que tu as partagé avec nous , peinture , poésie, littérature, photos,  ces rendez – vous   étaient toujours attendus par toutes tes amies et tous tes amis .

Tu vas beaucoup nous manquer Lydie .