Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

le petit jeu de lettres

L’ antépénultième candidate ….

LE PETIT JEU DE LETTRES 211

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

les mots à trouver : antépénultième : avant avant dernier

Les anagrammes sont soulignées dans le texte . 

P1210282

À cette heure , ce n’est pas tout à fait l’entente cordiale entre les différentes candidates venues tenter leur chance pour la nouvelle série télévisée d’Emanuel Patelin  . Lentement , chacune évalue ses chances en laissant trainer ses yeux  sur les concurrentes, pas loin de considérer chacune comme une ennemie  .Seule Annette n’a pas cette mentalité et essaye d’engager la conversation avec les autres , peine perdue, elles ne répondent pas le moins du monde à ses avances . Quand l’assistante d’Emanuel vient la chercher , c’est comme si on lui retirait une fameuse épine du pied . Enfin elle va échapper au mépris unanime que leurs regards expriment .

Quand Emanuel  auditionne  son antépénultième candidate pour le casting de la série à suspens “Emeline et Linette mènent l’enquête”  , il peine à retenir sa satisfaction . Enfin ! il aura fallu presque toute la matinée pour trouver cette perle .  Cette pétulante jeune femme à la chevelure blonde platine  remplit pleinement tous les critères pour incarner le lieutenant Emeline , un élément hors pair  . Vive, sportive, mais à la fois patiente, le mental au beau fixe,  Annette  mérite la palme pour son interprétation de la scène demandée. En déclinant  avec art  la palette des émotions,  elle capte le regard du spectateur , qui s’identifie à la minute à son personnage. Le passage de Mélanie et Pauline derrière Annette n’amènent pas Emanuel à changer quoi que ce soit dans son choix,  c’est bien elle qui sera engagée  cette année .


Le petit jeu de lettres

 

LE PETIT JEU DE LETTRES 210

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau

Le mot à trouver :Tartarinesque: Qui a coutume de fanfaronner

 

IMGP7519

Tristan, un retraité quelque peu tartarinesque , se prenant pour un artiste incompris, prend ses quartiers d’été dans un antique chalet,  au bord de la forêt de la Reine . Depuis qu’il est à la retraite, plus d’astreinte comme l’exigeait sa vie antérieure , il peut largement profiter de la nature  quand il en a envie .  Et il ne s’en prive pas, en installant son chevalet près de la mare pour tirer le portrait aux rainettes . La ville, il ne fait qu’y transiter. Ce week – end il a prévu une petite sauterie avec ses amis Ernest, Renata , Arsène et Anita , aussi attaque  – t – il la journée en astiquant de fond en comble la demeure. Quand il est sur d’avoir traqué toute la saleté , dans les moindres recoins et rainures , il s’octroie une douche bien méritée . À peine entré dans  la salle de bain , il reste tétanisé en voyant le haut de sa cuisse dans la glace.  Une énorme tache rouge bien circonscrite la teinte . Tout de suite il sait de quoi il s’agit , la forêt regorge de tiques et cette bestiole satanique a tenté l’aventure avec succès sur sa peau. Ni une ni deux, il fonce vers son armoire à pharmacie où se trouve l’antibiotique prescrit par Ernest au cas où il  constaterait ce genre de réaction à la piqure. Il ne se risque pas à temporiser, il faut réagir  au plus vite car on ne plaisante pas avec la maladie de Lyme .

File:Ixodida sp.jpg

Photo prise sur le net la tique en quête d’hôte au sommet d’un brin d’herbe