Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Poésie

L’heure exquise

Atelier 152 et Récapitulatif du 151

Pour l’atelier 158 de Ghislaine un clic sur le logo.

Nuit, verdure, langue, colère, contempler, couper, sourire, monter.

ou thème " Crise "

Ou ressenti sur cette image

Atelier 158 et Récapitulatif du 157

 

Loin de la crise, de tous ces déchainements de haine

Elle préfère l’ heure bleue exquise  d’une lune pleine

La colère,  montée en elle, avec  ces torchons de fiel,

S’estompe,  diluée  dans l’onde miroir d’un doux  ciel.

 

La  nuit a  muselé  dans  des  nasses  de verdure

Ces  langues de vipères des réseaux dits sociaux

Sourire aux lèvres, elle contemple l’exquise nature

Indifférente, coupée de tous ces heurts bestiaux.

Gisèle F 14/07/2021


Jeudi poésie

Zaza (clic),  à la barre du bateau des croqueurs de mots pour la quinzaine, nous donne comme thème “juin”. Je vous propose celui de Paul Verlaine.

IMGP9127

Juin

Mois de Jésus, mois rouge et or, mois de l’Amour,
Juin, pendant quel le cœur en fleur et l’âme en flamme
Se sont épanouis dans la splendeur du jour
Parmi des chants et des parfums d’épithalame,

Mois du Saint-Sacrement et mois du Sacré-Cœur,
Mois splendide du Sang réel, et de la Chair vraie,
Pendant quel l’herbe mûre offre à l’été vainqueur
Un champ clos où le blé triomphe de l’ivraie,

Et pendant quel, nous misérables, nous pécheurs,
Remémorés de la Présence non pareille.
Nous sentons ravigorés en retours vengeurs
Contre Satan, pour des triomphes que surveille

Du ciel là-haut, et sur terre, de l’ostensoir,
L’adoré, l’adorable Amour sanglant et chaste,
Et du sein douloureux où gîte notre espoir
Le Cœur, le Cœur brûlant que le désir dévaste,

Le désir de sauver les nôtres, ô Bonté
Essentielle, de leur gagner la victoire
Éternelle. Et l’encens de l’immuable été
Monte mystiquement en des douceurs de gloire.

Paul Verlaine