Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Poésie

Jeudi poésie

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Pour cette quinzaine chez les croqueurs de mots les Cabardouche  ( clic ) ont pris la barre

et ils nous proposent de faire un poème sur le principe de l’anaphore, à la manière de  Joseph Paul Schneider Tu dis …Et déjà …en ajoutant les images de notre choix .

V__9257

*****

Tu dis neige

Et déjà

La montagne t’accueille

*

Tu dis feuille

Et déjà

L’arbre déploie ses branches

*

Tu dis fleur

Et déjà

Le printemps t’ouvre  en grand ses  portes

*

Tu dis miel

Et déjà

Les abeilles tournent les pages de ton été

*

Tu dis plume

Et déjà

L’oiseau s’envole avec toi sur le fil du vent

*

Tu dis cheval

Et déjà

Sa crinière t’emporte bien plus loin que l’horizon .

*

Tu dis voile

Et déjà

Eole t’invite sur la peau de l’océan

*

Tu dis nuit 

Et déjà

Les étoiles bordent  le chemin   de tes rêves

* 

Tu dis chant

Et déjà

Les notes dansent et se posent comme des papillons sur tes lèvres .

Publicités

Jeudi poésie

 

Pour le jeudi poésie , ABC  à la barre de la quinzaine nous demande une poésie qui évoque un de vos objets préférés. Je vous propose le livre une réédition de 2014 .

 

Résultat de recherche d'images pour "livre poésie giselefayet"

Sobre dans sa robe pale,

ou  gainé  de  cuir  délicat,

Il   se   vêt    comme  vestale

Offerte  à  vous  en  tous    cas.

Sitôt    ouvert    plus    de   tracas,

à     vous       le       monde      d’opale.

Le     doigt       se      glisse      lentement

Sous     la     page,   transversale

Caresse,  pour un firmament

De destinées magistrales.

La soie du vélin dessine

Sous  la  pulpe de  votre  doigt

Mille  univers   de   premier   choix.

*

L  ibre de toutes entraves,

I   l   invite   Thalie,  Clio, 

V  alsant  aussi avec Erato,

R   imes   ou  prose  suaves

   E   ntrent chez vous aussitôt.

Résultat de recherche d'images pour "livre"