Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

promenade

Le jeu des acrostiches

PROMENADE AU PARC, acrostiches en attendant Jill, proposition de Séverine

Pour le jeu des acrostiches chez Lenaïg en attendant Jill, un clic sur le logo .

Promenade au parc pour ce mercredi 8 juillet .

IMGP9414

 

P  ermission      nous    est   accordée   depuis   un mois

R  etrouver      dans   le   parc   la   faune    et  la  flore

O  ffrant   à  nos  regards  les  mêmes sources  de  joie

M   alicieuses     oies     sur    les    pontons   se   dorent

E   tonnées       de     revoir     les     bipèdes     ma   foi

N  aturellement,       personne       ne      les      ignorent

A vec  leurs cris stridents,  elles font valoir leurs droits

D ésirant      occuper      l’espace     longtemps     encore

E lles    nous   préviennent   en    donnant    de   la   voix.

IMGP9421

A rpentons les chemins  , redécouvrons les lieux

U ne pause  de temps à autre, c’est bien mieux 

P6070005

P renons le temps d’observer cette nature 

A pprenons     à     connaitre     sa   diversité

R ichesse     infinie     de    chaque    texture

C hatoyantes  couleurs  aux  abords  de  l’été

IMGP9431


Une sortie sur la côte de Lorry.

Non, nous n’irons pas sur les pelouses calcaires du St Quentin, comme le terme de Lorry, commune voisine de Metz, pourrait le laisser sous entendre, mais au dessus d’Arry, sur un coteau surplombant la commune de Lorry – Mardigny .

IMGP9387 Rendez –vous est pris , mardi après – midi,  avec Bruno de Gorze, Geneviève et Mireille du Sablon pour découvrir ce lieu de nature où les orchidées sauvages sont légion . Quel plaisir de se retrouver en cette belle journée de juin , sous un soleil qui nécessite bien le port de chapeaux . Masques de rigueur dans la voiture mais pas en extérieur où nous pouvons largement respecter les distances .

P6024589

Il faut savoir qu’autrefois se trouvait là une carrière, le site fut réhabilité en 1994 prévoyant entre autre des travaux de défrichage et de débroussaillage ,

IMGP9401

la pratique du pâturage ovin extensif, la réalisation d’un sentier de découverte, la restauration de l’ancienne carrière .

P6024591

Nous ne tardons pas à les apercevoir ces fameuses “orchis pyramidal” portant très bien leur nom ( la fleur formant un épi serré en forme de pyramide) 

IMGP9375

qui fleurissent d’avril à juillet. Entre 10 à 25 cm en moyenne elles peuvent atteindre 60 cm . Leur couleur peut varier du rose clair au rose pourpre

IMGP9379 Habituellement tres recherchées par les lépidoptères ce n’est pas sur elles que s ‘est posé ce joli papillon bleu, un argus, il me semble avec ces ocelles noirs et ses lunules orange .

IMGP9377

Un peu plus loin un  butineur est de sortie sur la centaurée.

IMGP9383 L’abeille elle se concentrant sur la fleur de sainfoin, particulièrement abondant à cet endroit .

IMGP9382 Un drôle d’insecte aussi aperçu au cœur d’une fleur d’églantine , je ne sais si c’est  un syrphe pyrastre qui est plus particulièrement attiré par les ombellifères .

IMGP9385

Sur ces  pelouses calcaires nous apercevons aussi un certain nombre d’œillets

IMGP9394

La faune  s’est montrée très discrète, hormis le geai qui  a choisi de se cacher au moment de la photo juste derrière le feuillage d’un arbre et la bergeronnette qui a joué les timides sur son rocher .

IMGP9399


Haroué

Revenons plus longuement sur cette sortie de dimanche qui nous a permis de revoir le château  de la famille Beauvau – Craon situé dans cette commune du Saintois, pas loin de la colline de Sion, au sud de Nancy  .

P5174565

Construit entre 1720 et 1729 par Germain Boffrand( neveu de Mansard)  pour Marc de Beauvau – Craon , connétable de Lorraine puis vice roi de Toscane, ce château a des particularités amusantes il a 365 fenêtres ( jours) , 52 cheminées( semaines ) ,  12 tours ( mois)  , 4 ponts( saisons)  une  façon originale de se rappeler le temps qui passe en une année.

P5174567

Vous reconnaitrez certainement l’art de Jean Lamour  dans cette grille en fer forgé de l’enceinte .

P5174569

Désolée  je ne peux la pousser pour vous  montrer le parc à la française, le jardin anglais ,  les angelots  de Barthélémy Guibal ( sculpteur des fontaines de la place Stanislas)   et l’intérieur de ce Chambord Lorrain  .

P5174571

Il faudra vous contenter de rester derrière la porte d’entrée . Les douves du château rappellent que celui ci a été bâti sur un édifice existant au moyen – âge. Elles sont encore en eau comme vous pouvez le remarquer et encerclent complètement le château .

P5174570 Et puis si vous vous rendez  à Haroué , vous aurez peut être la chance d’apercevoir  comme nous des cigognes,   qui visiblement apprécient cette vallée du Madon . Elles volaient bien haut dans le ciel,   le zoom de mon petit appareil a eu du mal à les capter , mais on reconnait quand même l’oiseau .

P5174560

 


Rendez–vous

PC070259

Le père Noël tout droit venu de Finlande nous  ( Huguette, Elisabeth, Yvonne Anne, Mireille et moi ) attendait ce samedi place de la République à Metz . Il devait avoir bien chaud avec ses moufles spécial grand froid, car la météo était plutôt clémente, bien loin du gel nécessaire au patinage . Mais je dois reconnaitre que l’ensemble était particulièrement seyant .

PC070257

 

PC070256

En attendant que Michel et Brigitte, pris dans des embouteillages à l’entrée du parking, nous rejoignent , nous sommes allées visiter la maison finlandaise où le père Noël avait ses quartiers . Un petit regret , de ne trouver les rennes que sous forme de carpettes .

PC070254

À l’extérieur, nous avons découvert une  façon traditionnelle finlandaise de préparer  le saumon , à la flamme , puis nous nous sommes dirigés vers un autre marché de Noël, celui de la place St Louis , non sans halte devant un nouveau magasin des plus attirants pour les papilles. Merci Michel, les macarons étaient excellents .

PC070262PC070261PC070263

Une deuxième halte sur la place St Louis où nous avons pu étancher notre soif

PC070266

en renouant  avec la tradition de la  boisson chaude de Noël, merci Elisabeth, avant de partir à l’assaut de la pyramide de Noël, caverne d’Ali Baba pour toutes les décorations associées à cette fête  .

PC070271

Nous avons poursuivi par la place d’armes où se tient un autre marché et bien sur la grande roue . J’aime toujours autant la voir surgir à cet endroit, que ce soit de jour comme de nuit, sur fond de cathédrale  .

 PC070280PC070282

Bien sur nous n’avons pas fait l’impasse sur l’édifice qui va bientôt fêter ses 800 ans . Une crèche évolutive y est installée dans la chapelle notre Dame de la Ronde depuis le premier jour de l’avent .

PC070284

Nous nous sommes promis de revenir  aussi pour “la cathédrale au fil des siècles” cette exposition retraçant les grands évènements qui ont marqué l’histoire de l’édifice .

 

 

 


Une fois …..

PA250090

Une fois le parc aux lapinous traversé,  j’ai l’habitude de continuer ma promenade avec Volga par l’allée bordée de marronniers de l’autre côté de l’avenue Henri II . L’automne lui va si bien qu’il serait dommage de ne pas en profiter , je ne suis pas la seule comme vous pouvez le constater sur la photo ci – dessous, prise le premier de ce mois .

IMGP0002

Mais deux jours plus tard c’est une toute autre vue . Que se passe – t – il donc , quel est donc ce nouveau chantier sous les marronniers ?

IMGP0011

Renseignements pris , il s’agit du prolongement de la véloroute Charles le Téméraire qui rejoindra le tronçon longeant la Moselle d’un côté et les pistes cyclables menant au centre ville de l’autre . Les travaux ont bien avancé ces derniers jours , le revêtement en béton hydraulique désactivé est posé , bientôt mon destrier va pouvoir le tester . Je ne connaissais pas  ce genre de revêtement  laissant apparaitre les granulats après un traitement de la surface ( lavage haute pression éliminant la laitance de surface ) , j’ai eu des explications très claires par les personnes chargées de la pose , un grand merci à elles .

PA240084

Bon mardi à vous toutes et tous


Lundi soleil

ob_d853f5_logo-lundi-soleil-2019-small

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo.

Cette fois ci nous allons emprunter les routes à vélo, voici d’abord dans le cadre du triathlon de Metz , le boulevard Poincaré bien ombragé, l’idéal pour les triathlètes quand la température estivale atteint les 30 degrés à 9 heures du matin .

P6300104 Mais rassurez – vous vous n’êtes pas obligés de faire la course pour emprunter la véloroute Charles Téméraire , vous vous promènerez à votre rythme le long de la Moselle d’un côté vous pouvez gagner le Luxembourg en longeant cette écluse du port de Metz

P8314457

Avec Timéo il y a deux ans nous avions fait une halte près des silos du port

P7110442 

de l’autre c’est la Bourgogne qui vous attend .

P8314458


Au bord de l’eau

P8290913

Un petit aperçu de la maison de l’éclusier vu de l’avenue Ney

Que ce soit à vélo ou à pied  le plan d’eau est un lieu privilégié pour se pauser quelques temps  Mireille, Annie , Yvonne Anne ne vous diront certainement pas le contraire  . Annie  avait proposé ce point de rencontre  pour profiter hier d’une après- midi  qui s’annonçait sous les meilleures auspices .

P8290906

Elle a tenu ses promesses,  nous avons trouvé un banc à l’ombre d’un chêne et une petite brise bien sympathique qui venait calmer les ardeurs d’un soleil au mieux de sa forme. Je ne sais si le monsieur qui s’y trouvait a apprécié notre compagnie,  nous ne sommes pas particulièrement silencieuses quand nous nous rencontrons, mais il n’a montré aucun signe d’agacement. Le droit à l’image étant ce qu’il est , je préfère quand même laisser tomber une feuille sur son identité .

P8220888

 Patapon a bien cherché à se cacher pour surprendre nos conversations mais il a été très vite démasqué .

P8220891

Nous sommes partis un peu plus loin au bord de l’eau tester les nouvelles terrasses flottantes installées sur un bras de Moselle. Nous avons noté un roulis particulier provoqué par le passage des clients ou du serveur  ce qui n’était nullement problématique .

P8290908

Nous n’avons pas manqué de saluer  Roby et ses passagers du  bateau solaire qui n’était pas le seul sur ce bras de Moselle, les kayaks et les pédalos étaient aussi de sortie .

P8290909

Une superbe après – midi qui ne nous donne qu’une envie celle d’un bis repetita .

Bon vendredi à vous toutes et tous

 


En mode mamie

La météo est favorable aux sorties et nous en profitons  mon petit – fils Timéo et moi , mon destrier est ravi . Heureusement, il y a des arrêts Constellations pour que je ne reste pas en rade ( Timéo pratiquant le triathlon , je ne suis pas près de rivaliser pour le vélo ) .

Ici le test de l’instrument à percussion Veme .

P8210873

 

 

Un petit tour aussi au jardin éphémère pour entrer dans une autre dimension .

P8210876 Nous nous retrouvons souvent à passer par le plan d’eau qui permet de suivre le parcours arts et jardins.

WP_20190816_016 Nous n’irons pas vers la cathédrale cette fois ci mais vers le château de Courcelles en suivant la Moselle canalisée

P8220886

Arrivés au parc du château, nous avons bien ri avec les miroirs déformants.

WP_20190822_004P8220900 

Pour le skate park il est bien entendu que je reste assise à regarder , pas question de tester ne serait – ce qu’une minute le bowl et autres dispositifs, que ce soit en trottinette, BMX,  skate ou roller .

P8210880

P8210881

Bon vendredi à toutes et tous


Et le soleil aussi était de sortie

P8194384

La météo n’était pas des plus optimistes pour ce lundi, aussi avons – nous été ravies de nous ( Fabienne, Mireille, Nicole, Yvonne Anne et moi ) retrouver  sans avoir à nous serrer sous le parapluie de Mireille pour notre sortie . 

P8194363

Nous avons laissé pédalos et barques pour longer le plan d’eau et nous nous sommes dirigés par les bords de Moselle vers le jardin éphémère sous l’œil narquois de DT, mais si vous le voyez il se cache juste derrière le pont .

Figurez – vous qu’il avait subi quelques désagréments pendant le week – end dernier voir ici ; la structure ayant été réparée il continue à déclarer de plus belle maintenant  qu’ “everything’s fine”   

P8194364

Avant de parcourir  le jardin éphémère, nous avons testé un nouvel instrument à percussion, le Veme, ci – dessous une petit  démonstration de cet instrument situé dans le jardin d’Amour .

P8194376 En sillonnant les différentes allées du jardin éphémère nous avons remarqué que la végétation  avait bien apprécié ce week – end pluvieux .

P8194378

Par contre je crois que cette chaise n’apprécie pas particulièrement son bain forcé dans le bassin 

P8194379

Il est dit un peu plus loin libre comme l’art, j’espère que quelqu’un viendra prochainement lui rendre sa liberté .

P8194381

Empruntant le parcours de Street art,  j’ai découvert où se tenait le numéro 12 de celui de Pierres Numériques , il n’y a plus qu’à revenir à la nuit tombée. J’ai vu aussi  à cette occasion  l’autre face de Jellyfish l’oeuvre de Flow que je vous ai déjà montré ici .

P8194388

 Comme d’habitude une superbe après – midi passée ensemble entre amies .


Tout commence ….

LE PETIT JEU DE LETTRE 227- CHEZ LADY MARIANNE

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver : Villers – Cotterets : ville où a été signée une ordonnance appelée aussi Guilelmine, c’ est une ordonnance royale décrétée les 10 et 25 août 1539
par François Ier, roi de France.
Elle traite de diverses préoccupations administratives du royaume (telles que la justice, la police ou les finances), mais la véritable innovation qu’elle contient réside dans les articles 110 et 111 qui imposent l’usage du français dans
les actes administratifs.

 

Après vous avoir montré les merveilles ocellées rencontrées dans les Vosges, j’aurais pu vous emmener  découvrir la  Moselle un peu plus étroite dans cette partie Vosgienne et ses occupants mis momentanément sur la sellette pour les besoins de la photo, comme cette belle écrevisse, un critère indéniable de pureté des eaux .

P7254311

Mais c’est  en ville, à Metz, et non à Villers – Cotterets comme le suggère le mot à trouver dans le tableau de Lady Marianne,  que nous allons  nous promener. Inutile de vous réveiller  tôt pour palier la touffeur céleste de ces derniers jours puisque c’est en soirée ,à la nuit tombée, que nous arpenterons ce parcours de pierres numériques . Peut être avez vous déjà eu l’occasion de voir Morphosis ( numéro 3) , le mapping de la cathédrale au journal télévisé, aussi verrons nous   d’ autres animations ou installations.

P7040209

Tout commence pour ce parcours avec le numéro 1 , Submergence ( clic ici pour voir la vidéo ) ,  dans  cet océan de lumière que le visiteur anime au gré de ses cheminements . Nous irons ensuite retrouver un monde irréel avec “constellations” ( numéro 9 ), une installation audiovisuelle installée à la pointe du jardin Fabert .

P8084317

L’artiste Joanie Lemercier éveille d’autres possibilités de la lumière en utilisant un support inhabituel , de fines gouttes d’eau , une esthétique vectorielle fascinante pour un étonnant  voyage au travers du cosmos .

 

Puis  “Les mécaniques discursives” ( numéro 10) par Fred Penelle et Yannick Jacquet  nous proposeront   la rêverie avec ce temps broyé, décomposé  où mille histoires nous interpellent . De la sorcellerie ? non de la confrontation de l’art numérique à la gravure sur bois de l’image.

P8084301

Nous prolongerons ce parcours avec “ Liminal Scope ” par Hovver ( numéro 11)  nous incitant  à nous interroger  sur la limite de notre perception réelle de la lumière et sa qualité spatiale généralement invisible .

P8084335

Ces trois installations nous permettant de redécouvrir de manière tres originale, en le traversant dans son intégralité, l’ancien moulin des thermes de Metz .

P8084314

Le parcours comprenant 13 stations , il me reste encore d’autres sorties à faire et à partager .

Bon dimanche à vous toutes et tous .


Detesté / aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois , Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé. Voici avec un peu de retard mon détesté /aimé du mois de juillet .

J’ai détesté

  • Cette canicule qui a non seulement épuisé nos organismes mais ceux des quatre pattes qui nous entourent et du vivant en général . En promenade dans les Vosges nous avons trouvé de nombreux poissons morts dans des cours d’eau asséchés .

P7254308

  • Ces incendies  qui n’en finissent pas de s’allumer un peu partout avec cette sècheresse installée depuis un bon moment . Nous avons même eu droit à un départ de feu le long de notre immeuble, heureusement  sans gravité car par chance ce soir là il n’y avait pas de vent et les pins d’à côté n’ont pas souffert .
  • Les incivilités s’apparentant de plus en plus à une forme de  violence.
  • Devoir recommencer les séances d’inhalation pour Babouche cette fois – ci avec une machine pour plus d’efficacité  

J’ai aimé :

P7020147

  • Découvrir avec Mireille du Sablon notre jardin éphémère de la place de la comédie à Metz , profiter de cet ilot de verdure et  des brumisateurs installés dans certaines allées et noter toutes les références au dérèglement climatique sans oublier ce clin d’oeil au cinquantenaire des premiers pas de l’homme sur la lune .

P7020160

  • Prolonger cette promenade par l’exposition des nouveaux diplômés de L’ESAL.

P7134215

  • Découvrir à vélo une partie du parcours violet ( Street Art) de Constellations depuis l’Agora .

P7140826

  • Sauver le trio de gallinacées trouvé dans le parc en face de chez moi d’une mort certaine et retrouver la propriétaire mais revers de la médaille, cette dernière  qui les avait dans un appartement depuis quatre mois ( oui , oui vous avez bien lu ) les a donnés à ma voisine de jardin et les habitants des immeubles proches  ne sont pas ravis du tout quand Julius le coq se met à chanter ….

P7040179

  • Découvrir le nouveau mapping de la cathédrale ainsi que l’installation Submergence au musée de la cour d’or (clic ici si vous ne l’avez pas vue) .

P7134180

  • Assister avec Mireille du Sablon à plusieurs spectacles du festival Hop Hop , des spectacles de rue très variés où l’ humour  régnait en maitre incontesté.

P7204252

  • Notre rendez – vous avec le Classic Metz’ival 2019 en l’église St Maximin et St Martin , un plaisir toujours égal de retrouver ces artistes de talent qui font vibrer l’âme de la musique .

P7274363

  • Mon escapade dans les Vosges au domicile de la tribu ( celle – ci étant partie outre atlantique ) .

P7264327

  • Retrouver les deux félins  restés au foyer elles  ne se sont pas privées de nous apporter régulièrement de petits cadeaux à domicile , souris, orvet, chauve souris et autre campagnol.

V__D3D9

  • Quel régal de pouvoir trouver un peu de fraicheur les premières nuits du séjour , de voir tôt le matin un chevreuil sauter le chemin bordant la Moselle à quelques mètres de nous ( Volga et moi ), de se rafraichir dans les eaux claires de cette rivière et d’apercevoir une écrevisse qui veut vous serrer la pince .

P7264340

  • Les sentiers de la photo nous ont aussi  bien plu, des œuvres vraiment de toute beauté et une promenade bien agréable en hauteur , ci – dessus un cliché de Paul Starosta qui nous montre des graines exceptionnelles  de tous pays .

P7284371

  • Visiter le musée de l’image d’Epinal, une manière  originale de décliner toutes les facettes de l’imagerie et une exposition très intéressante “ images sur les murs,  de Bessans à Pont Aven” .

P7294419

  • Nous avons butiné avec plaisir ,comme cette belle –dame,  tous les petits bonheurs du jour de notre séjour vosgien .

 


En passant par Ault

Pour ce jeudi , je vous laisse en compagnie de Victor Hugo pour la visite du bourg d’Ault , texte tiré de “en voyage ”tome II,  pour le texte complet un clic ici.

P6114047

“ Ma journée d’hier, chère amie, a été bien remplie…je voulais voir le point précis où finit la dune et où commence la falaise. Belle promenade mais pour laquelle il n’y a que le chemin des chèvres et qu’il fallait faire à pied . Une heure après, toujours par le chemin tortueux de la falaise,  je m’approchais du bourg d’Ault, le but principal de ma course.  À un détour du sentier, je me suis trouvé tout à coup dans un champ de blé situé sur le haut de la falaise et qu’on achevait de moissonner. Comme les fleurs d’avril sont venues en juin cette année, les épis de juillet se coupent en septembre. Mais mon champ était délicieux, tout petit, tout étroit, tout escarpé, bordé de haies et portant à son sommet l’océan. Te figures-tu cela ? vingt perches de terre pour base, et l’océan posé dessus. Au rez-de-chaussée des faucheurs, des glaneuses, de bons paysans tranquilles occupés à engerber leur blé, au premier étage la mer, et tout en haut, sur le toit, une douzaine de bateaux pêcheurs à l’ancre et jetant leurs filets. Je n’ai jamais vu de jeu de la perspective qui fût plus étrange. Les gerbes faites étaient posées debout sur le sol, si bien que pour le regard leur tête blonde entrait dans le bleu de la mer. À la ligne extrême du champ une pauvre vache insouciante se dessinait paisiblement sur ce fond magnifique. Tout cela était serein et doux, cette églogue faisait bon ménage avec cette épopée. Rien de plus frappant, à mon sens, rien de plus philosophique que ces sillons sous ces vagues, que ces gerbes sous ces navires, que cette moisson sous cette pêche. Hasard singulier qui superposait les uns aux autres, pour faire rêver le passant, les laboureurs de la terre et les laboureurs de l’eau.

P6114052

À deux heures et demie j’entrais au bourg d’Ault On passe quelques maisons et tout à coup on se trouve dans la principale rue, dans la rue mère d’où s’engendre tout le village, lequel est situé sur la croupe de la falaise. Cette rue est d’un aspect bizarre. Elle est assez large, fort courte, bordée de deux rangées de masures, et l’océan la ferme brusquement comme une immense muraille bleue. Pas de rivage, pas de port, pas de mâts. Aucune transition. On passe d’une fenêtre à un flot.

P6114046

Au bout de la rue en effet on trouve la falaise, fort abaissée, il est vrai. Une rampe vous mène en trois pas à la mer, car il n’y a là ni golfe, ni anse, pas même une grève d’échouage comme à Étretat. La falaise ondule à peine pour le Bourg-d’Ault.

P6114056

…Il y a aussi une vieille belle église , bien vieille et bien belle, germée au douzième siècle et éclose au quinzième . On la réparait quand j’y suis entré .  

Comme les maçons y étaient, on m’a refusé l’entrée du clocher, qui est fort haut placé, et doit avoir une vue admirable. J’ai eu beau insister.

P6114053

Ce qui m’amenait au Bourg-d’Ault, c’est que c’est là que la falaise commence. Pour mon guide, qui était d’Étretat et qui, bien entendu, faisait de sa bourgade le centre du monde, c’est au Bourg-d’Ault que la falaise finit. — Voyez, monsieur, me disait-il, d’une manière assez pittoresque en me montrant la côte qui s’abaissait jusqu’aux plaines, elle finit en sifflet.

P6114050

J’ai fait quelques pas sur les galets du Bourg-d’Ault, puis je suis remonté dans le village pour redescendre avec la falaise dans les plaines de sable où les dunes viennent aboutir de leur côté.

La mer ronge perpétuellement le Bourg-d’Ault. Il y a cent cinquante ans, c’était un bien plus grand village qui avait sa partie basse abritée par une falaise au bord de la mer. Mais un jour la colonne de flots qui descend la Manche s’est appuyée si violemment sur cette falaise qu’elle l’a fait ployer. La falaise s’est rompue et le village a été englouti. Il n’était resté debout dans l’inondation qu’une ancienne halle et une vieille église dont on voyait encore le clocher battu des marées quelques années avant la Révolution, quand les vieilles femmes qui ont aujourd’hui quatrevingts ans étaient des marmots roses….

Cet endroit est beau. Je ne pouvais m’en arracher. C’est là qu’on voit poindre et monter cette haute falaise qui mure la Normandie, qui commence au Bourg-d’Ault, s’échancre à peine pour le Tréport, pour Dieppe, pour Saint-Valery-en-Caux, pour Fécamp, où elle atteint son faîte culminant, pour Étretat où elle se sculpte en ogives colossales, et va expirer au Havre, au point où s’évase cet immense clairon que fait la Seine en se dégorgeant dans la mer.

Où naît la falaise, la dune meurt. La dune meurt dignement dans une grande plaine de sable de huit lieues de tour qu’on appelle le désert et qui sépare le Bourg-d’Ault, où la falaise commence, de Cayeux, village presque enfoui dans les sables, où finit la dune.

 


Je n’aurai pas besoin …..

LE PETIT JEU DE LETTRES 219-   CIRCON

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le logo

Le mot à trouver :  circonlocutions : détours de langages qui en évitant les termes précis visent à masquer la pensée ou à adoucir ce que l’on veut dire .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte.

P6150734

Je n’aurai pas besoin de circonlocutions pour vous parler de  notre circuit d’hier  après – midi avec notre fine équipe . Je crois avoir déjà évoqué  l’U4 de Uckange dans un de mes billets pour l’abécédaire trois sujets de Violette mais cette fois ci je peux, grâce aux  clics  de mon appareil photo, vous faire découvrir plus amplement ce site de notre patrimoine industriel .

P6150732

La météo annoncée pour samedi était plutôt du genre à donner le tournis avec les orages prévus,  mais nous  avons pris l’habitude de la narguer avec un certain culot et bien nous en a pris car nous n’avons connu aucun souci et avons  profité d’un soleil en continu tout au long de la visite comme vous le constatez sur les photos .

P6150739

Notre guide, appartenant à l’association Mécilor , nous a emmenés tout d’abord dans un lieu d’exposition pour nous familiariser avec les matériaux et les outils utilisés dans ces hauts fourneaux . Nous avons pu à loisir faire la différence entre la minette lorraine et mauritanienne, en  manipulant les échantillons, en comparant les coloris

P6150745

Mireille qui avait déjà sorti le casque protecteur, a eu droit  à enfiler la tenue  complète utilisée dans l’usine grâce à notre gai luron de guide. C’est inouï , on y voit parfaitement là dessous, j’ai aussi testé . Je conçois que ce ne soit pas évident de reconnaitre Mireille du sablon, je vous le prouve sur la photo suivante

P6150746 Nous nous sommes dirigés ensuite vers le haut – fourneau classé maintenant monument historique . Cette  machinerie automatisée pour cette dernière version  de U4 est vraiment impressionnante , difficile de penser que l’ensemble n’a fonctionné que peu de temps une fois son automatisation .

P6150752

Les températures évoquées  donnent une idée de la pénibilité du travail pour les testeurs qui même si le temps était court pour la vérification de la coulée , devait affronter des  chaleurs extrêmes .

P6150754

Nous laissons les tours  pour accéder maintenant à l’autre partie du site , le jardin des Traces situé sur l’ancienne usine d’agglomération à côté du haut fourneau s’articulant autour de trois espaces dédiés à la mémoire sidérurgique du site :

le jardin de l’alchimie, le jardin du sidérurgiste , le jardin des énergies . L’union du végétal et du minéral y est parfaite et c’est un véritable régal à parcourir .

P6150801 P6150768

Nous sommes même particulièrement bien accueillis par cette famille au grand complet d’ouettes d’Egypte que nous retrouverons un peu plus tard près du bassin .

P6150791 Vous aurez l’occasion de voir prochainement d’autres photos de ce jardin dans d’autres billets .

à bientôt sur vos blogs


L’air du paradis ..

 

P3280003

“L’air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval “, proverbe arabe bien illustré par cette rencontre d’un magnifique pur – sang arabe sur les hauteurs de Châtel St Germain . À chaque fois un petit pincement au cœur de ne plus partager cette merveilleuse aventure avec le cheval mais le dos a ses raisons implacables .  Un temps magnifique qui incitait à parcourir ces sentiers où le printemps commence tout doucement à s’installer .

P3280002

L’héllébore fétide est bien présente en ce mois de mars .Aussi appelé mords – cheval  elle était utilisée autrefois pour soigner les poches de gaz dans l’estomac des chevaux provoquées par l’ingestion en trop grande quantité d’herbe verte à la sortie de l’hiver . On attachait un bout de la plante à une ficelle puis on la faisait ingurgiter par l’animal , le but étant de le faire vomir et de libérer les gaz , puis on retirait la corde pour éviter l’intoxication  . Rappelons aussi qu’elle est appelée “rose de serpent” en raison de sa toxicité .

P3280010

 

Bon vendredi à vous toutes et tous


atelier 82 Ghislaine

Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

Pour l’atelier de Ghislaine un clic sur le logo .

jeune, long, avenue, corps,visiter, presser, accentuer, dire ou au moins 5 mots contenant "  CEN  "

 

PC180558

Mardi dernier, le rendez – vous était fixé avec les amies au centre ville pour visiter les marchés de Noël en long et en large , l’après – midi, sans l’effervescence de la foule du week – end . Il va sans dire que  ma récente déconvenue du dimanche avec le sentier des lanternes nous avaient rendues  réticentes   à une sortie de fin de semaine. Pas de foule se pressant dans les allées qui devenaient des avenues tellement elles étaient dégagées, un vrai bonheur .

PC180549

Même si les  marchés ne sont pas concentrés en un seul endroit , il faut reconnaitre que la surveillance s’est accentuée  depuis le drame de Strasbourg, pas de fouille au corps mais des palpations systématiques pour les hommes . Pour les femmes, seul le sac est concerné. À ce propos, je ris encore de la tête du vigile quand, dimanche dernier près de la grande roue , en toute innocence , je lui ai présenté mon appareil photo, il n’en croyait pas ses yeux. Il faut préciser que le pourcentage de femmes qui se déplacent ainsi doit vraiment être très très faible  voire inexistant  .

PC180555

Nous ne nous sommes pas privées de faire un tour dans la  pyramide de la place St Louis ,  où le petit peuple de Noël n’attendait que le clic de nos appareils . Une réminiscence pour ces automates de ceux que nous admirions dans les vitrines à cette période de l’année quand nous étions jeunes. Il est fort dommage que les commerçants n’aient pas perpétué cette tradition car la magie de Noël était vraiment au rendez – vous avec eux .

PC180551

  Nous avons hésité devant ce beau manège , chacune choisissant son véhicule ou sa monture. Pas  de centaure sur celui –ci mais une belle sirène et un fier hippocampe prêts à nous transporter dans un autre univers.

Une belle après – midi ensoleillée riche en amitié, joyeuse  parenthèse dans la grisaille de la semaine .

PC180548 


Un petit tour au Haut du Tôt

PA233425

Nous avons profité, en allant chercher notre petit fils dans les Vosges, de cette escapade en hauteur par une belle après – midi ensoleillée.

PA233427

Depuis trois ans  au Haut – du – Tôt ( le village le plus haut des Vosges )  vous pouvez suivre les sentiers de la photo , une exposition à ciel ouvert qui vous fait voyager cette année  du toit des Vosges au toit du monde .

PA233429

Sur 3 kilomètres vous découvrez à l’ombre des sapins ou dans  la prairie,

PA233436

le regard de plusieurs photographes, Mathieu Ricard, Frédéric Lemalet, Vincent Munier, Caroline Riegel  sur le Tibet.

PA233432

ainsi que les œuvres ayant participé au concours international de photo nature 2017 de Montier – en – Der .

PA233440

Un régal de balade visuelle au plus près de la nature qui sublime ces magnifiques portraits . Je ne peux m’empêcher de penser au peintre  Georges de la Tour en voyant ce visage .

PA233443

N’hésitez surtout pas à vous y rendre si vos pas vous mènent dans les Vosges ( prévoyez quand même les pneus ad hoc, car il est possible que la neige soit au rendez – vous en novembre ) l’exposition est visible jusqu’au 10 novembre .

Bon vendredi à vous toutes et tous .


Détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  27 octobre  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Comme d’habitude je commence par ce que j’ai détesté

  • Toujours et encore les catastrophes naturelles, qu’elles touchent notre pays ou d’autres comme l’Indonésie 
  • La violence qui ne cesse de s’étendre dans les villes, je ne sais si elle est plus médiatisée mais les agressions sont de plus en plus violentes .
  • Voir qu’un ado puisse menacer un professeur pendant qu’un autre filme la scène dans une salle de classe.

Par contre j’ai aimé

PA130108

  • Voir se mobiliser de nombreuses personnes pour envoyer un signal d’alerte à nos dirigeants avec cette  marche pour la planète. Même si je considère que chacun d’entre nous doit faire le maximum à son niveau pour lutter contre le réchauffement , il est des secteurs où la décision doit être prise à grande échelle, le choix de l’énergie, des transports , du mode de vie, de la gestion de la forêt de l’urbanisme , je pourrais encore rajouter de nombreuses catégories mais ce n’est pas le but de ce billet .

PA190179

  • La douceur de ce mois d’octobre qui nous a permis de profiter largement de la magnifique palette automnale lors de nos sorties .

PA123319

  • Découvrir la beauté des ciels d’octobre quand le crépuscule s’approche.

P9303170

  • Notre sortie familiale à Scy Chazelles où animations et exposition étaient au rendez – vous .

PA063211

  • Notre sortie entre amies pour la fête des  jardins fruitiers de Laquenexy. C’est toujours un grand plaisir de cheminer dans cet immense jardin à la découverte de toutes  les plantations judicieusement agencées et de découvrir les nombreuses animations s’y déroulant . Un plus, partager ce plaisir en bonne compagnie .

PA133331

  • L’inauguration de l’Agora, notre nouvelle médiathèque, et les nombreuses animations pendant les dix jours qui ont suivi.

IMGP9012

  • Voir que la nature en pleine ville n’est pas une pure figure de style sur un panneau mais bien une réalité, le jour où j’ai vu ce faisan à quelques mètres devant moi.

PA243455

  • Nos promenades dans les Vosges avec notre petit fils Timéo que nous sommes allés chercher cette semaine.

Ne vous étonnez pas, à ce propos, si ma présence est décalée sur vos billets, nous sommes fort occupés en ce moment, car nous sommes souvent de sortie .

PA233450

 

Bon week – end à vous toutes et tous


La fête des jardins à Laquenexy

 

A vos plumes 1 fevrier 2018

Pour l’atelier 21 d’Arlette un clic sur le logo .

Les mots : Cavalcade – cabri – aboutissement – folie -causer – échafauder – révéler – rompre -limpide – secret – furtif – ivre

PA063258

Un coup d’œil furtif sur la météo agricole avant de partir, ouf ! le soleil ne  rompt pas son engagement pour la journée du samedi, ne causant ainsi aucun report de notre sortie . Il se révèle même particulièrement vaillant l’après – midi puisque le mercure ivre de  grimpette doit atteindre les  28 degrés . Le matin un ciel bleu limpide permet d’échafauder toute sorte de projets,  nous ( Nicole, Mireille , Yvonne Anne, Annie et moi ) optons pour une échappée belle aux jardins fruitiers de Laquenexy.

PA063253

Ce n’est un secret pour personne que la grande spécialité de ce jardin réside en une incroyable variété de pommes, une véritable folie puisqu’on en dénombre pas moins de 650 variétés. Un petit aperçu sur la photo ci –dessous de quelques unes d’entre elles .

PA063222

Un autre savoir faire voit son aboutissement depuis 2005 le marquage des pommes , une technique ancienne née en région parisienne redevenue populaire au Japon dans les année 1970.

PA063227

A vous de retrouver le nom de l’œuvre et de l’artiste sur ce support particulier. Je donnerai les réponses en commentaires .

PA063223

La pomme c’est la reine du jardin, il y a même moyen de s’y installer confortablement , non, non je ne plaisante pas voyez vous même .

PA063191

Nous  avons  le plaisir de tester les coussins, ils sont tellement confortables qu’on a du mal à les quitter .

PA063186 

Au détour des allées nous retrouvons  les différents jardins , celui des saveurs, des sens ,  des herbes aromatiques ,  la pergola  des courges , des fleurs à croquer,  l’amérindien, le labyrinthe, sur graviers, la clairière des nèfles  etc…

PA063210

Point de cavalcade de cabris sur les pelouses mais des vaches débonnaires et leurs petits qui ne soucient pas du tout de la sècheresse actuelle .

PA063252 L’art est omni présent tout au long de notre visite, nous retrouvons certaines œuvres de Robert Schad dont je vous avais déjà parlé pour les parcours de Constellations . Je ne résiste pas à la tentation de jouer avec les sculptures .

PA063241

Nous découvrons aussi dans cet espace l’arbre de vie de Daniel Ackermann , une sculpture très originale en inox  dédiée à la paix dans le monde , au respect et à la tolérance entre les hommes , l’amour et le partage entre les peuples , la sauvegarde de la planète, de l’environnement .

PA063243

Les jardins fruitiers de Laquenexy , une plongée dans le plaisir des sens ,  avec un bon  bol d’air  en prime que vraiment je vous conseille.

Pour découvrir le billet d’Annie et de Mireille sur ce jardin  un clic sur le prénom .

Bonne journée à toutes et tous

 


Etonnantes silhouettes …..

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 20 d’Arlette un clic sur le logo.

Les mots à insérer : chouette – clef – entrain – fardeau – manque -demain – permanent – banal -abattre – presser – profiter – démoraliser .

P9180447

Si ma première sortie avec Volga aux environs de cinq heures du matin, peut être assimilée  à un fardeau , le manque de sommeil permanent n’incitant pas du tout à en profiter , c’est avec entrain que j’aborde les suivantes ( ayant pris maintenant l’habitude de me recoucher pour une heure voire plus ). Or, quelle n’est pas ma surprise quand , arpentant les premiers mètres du chemin pour la deuxième fois, j’aperçois  d’étonnantes silhouettes au loin à la lisière du  petit bois .

P9180455

Perchée sur une branche , une chouette semble ne pas craindre la lumière du jour, ni le trafic des voitures, de même qu’un cerf et un chevreuil, voilà qui n’est pas banal . Je me frotte les yeux, pour un peu je me pincerais pour vérifier mon état  de conscience. Aurais – je oublié de rendre la clef des songes ce matin avant de sortir de chez moi ?

P9180454

Je presse le pas pour éclaircir ce mystère. Rien ne bouge. Arrivée au pied de la butte, je constate que d’autres animaux sont présents à côté du cerf et de la chouette, sangliers, , écureuil, geai, blaireau , tout le peuple de la forêt .

P9180449

Mais ce ne sont que de simples découpes en bois peintes, réalisées par les services espaces verts de Ban St Martin. Désillusion certes, j’aurais préféré que la vie  anime ces silhouettes, mais pas de quoi être démoralisée , contrairement à ce que je remarque plus loin. A quelques mètres du sanglier git la dépouille d’un lapin de garenne, oublié dans ce tableau . . .

P9180451

Espérons que demain  et les jours suivants le virus qui s’abat sur eux en ce moment perde sa virulence et que les lapinous   reprennent leur place au sein du “petit bois aux lapins”.

Bon vendredi à toutes et tous

P9180450


à la rencontre du patrimoine suite

Bien sur sur ces deux jours nous avons fait plus d’une visite, après le conservatoire Gabriel Pierné ,  nous nous sommes rendues Porte des Allemands où Quinte septime se produisait .

P9153066

Cette troupe au travers de l’escrime artistique en costumes d’époque s’attache à faire revivre des saynètes de duels.

P9153052

Ce vestige des remparts médiévaux messins ne pouvait que convenir à leur démonstration mêlant histoire , escrime , jonglerie et humour .

P9153033

J’avoue que  l’apparition de la fée clochette au super pouvoir, changeant ce que la pierre touchait en or, était vraiment irrésistible .

P9153062

Apres ce plongeon dans le passé, nous sommes revenues dans notre ère en nous rendant au palais des congres qui vient juste d’ouvrir ses portes .

P9153083

Nous tenions à nous rendre sur ce balcon qui offre un panorama exceptionnel sur les environs de la gare tout comme ceux du centre Pompidou Metz

P9153081

La photo panoramique n’étant pas complète,  je rajoute celles ci qui permettent de voir la proximité avec la gare et le centre Pompidou Metz

P9153078

P9153080

Bon mardi à toutes et tous


Sur les traces de l’infernal …

mon-logo-fait-par-ghis

Pour l’atelier 17 d’Arlette un clic sur le logo.

ancestral (e) – dernier (e) – difficile – frais – heureux  -revue – but – soleil – route – avenir- braver – convenir – voguer – heurter –  sentir.

P9092922

 

Je vous emmène aujourd’hui dans les Vosges où nous étions dimanche dernier avec la petite tribu au grand complet . Difficile de trouver meilleure météo pour profiter de la forêt ancestrale et des bords de Moselle .

Nous voici donc partis pour rejoindre St Nabord à travers prés et bois .

P9092913

Au bout de quelques centaines de mètres, Volga se heurte à une première difficulté , des palettes à franchir pour traverser un  cours d’eau . Mais là il n’en est pas question , l’espacement entre les lattes est bien trop important , impossible pour elle de s’aventurer sur ce support étant pratiquement aveugle. 

P9092912

Par contre elle ne se fait pas prier pour choisir l’eau qui lui convient parfaitement  Heureuse de se rafraichir un peu ,  elle ne boude pas son plaisir et finit par trouver le bon endroit pour éviter les orties à la sortie .

Résultat de recherche d'images pour "l'infernal st nabord"

Point de route à traverser  pour gagner l’autre rive de Moselle , une passerelle  installée pour les besoins de la course nous évite  d’être de la revue . Bien arrimée elle ne vogue pas du tout heureusement,  car  les participants à l’infernal la franchissent en courant .

P9092919

A l’avenir il faudra songer à prendre les maillots de bain même en septembre , la température étant franchement estivale, certains y ont pensé, la preuve sur la photo ci – dessus .

P9092944  Le soleil omniprésent nous incite à préférer le frais des sous -  bois aux prairies , nous nous y sentons  vraiment  bien surtout  qu’aucun chronomètre   ne nous presse .

P9092953 Comme vous pouvez le constater, nous ne nous sommes pas inscrits pour cette course de St Nabord , l’infernal, où il faut braver la fatigue,  ni pour le 200 km , ni pour le 120 km pas plus que le 60 km . Non, nous nous sommes contentés d’emprunter certains sentiers du parcours, après le passage des concurrents, notre but n’étant pas de tester nos capacités sportives mais bien de nous promener et de profiter ensemble de cette merveilleuse journée  .

P9092949

Quelques troncs aussi sur le parcours, mais rien à voir avec les autres épreuves de l’infernal comme vous pouvez le constater sur la photo de Vosges matin !

Résultat de recherche d'images pour "l'infernal st nabord"

 Volga nous a franchement étonnés trottant tout le long de la promenade et retrouvant son chemin sans le moindre problème . Inutile de préciser qu’il ne lui a pas fallu de berceuse le soir pour s’endormir ….

P9092967

 


Une superbe surprise

LE PETIT JEU DE LETTRES -180

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver : Beaucéants : nom que portait l’étendard des templiers .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

Partie jeudi en fin d’après – midi , avec ma bécane , pour une séance photos reflets le long de la Moselle ,  je constate au bout de quelques minutes que le soleil boude de façon  tenace , exit la beauté des reflets , (Oui, je sais, vous devez penser que j’abuse en employant ce mot pour désigner mon fier destrier qui doit se dire qu’il serait mieux traité en portant le beaucéant des templiers , mais je saute sur l’occasion pour placer une anagramme supplémentaire ).

IMGP8909

Après quelques clics sur les Nelumbo Nucifera , je me dirige vers un endroit bien particulier du plan d’eau, là où, il y a peu de temps,  était basée Metz plage . Dans à peine une demie – heure aura lieu le premier vol des montgolfiades de Metz , pas question d’être absente pour ce moment magique . En passant devant l’enclos réservé aux aérostiers j’aperçois Jean – Louis et Sylvie à l’intérieur.  Jean – Louis arbore le badge de passager pilote , permettant l’envol. Chouette ! je vais pouvoir me concentrer sur une montgolfière bien précise avec mon zoom . Nous discutons un moment jusqu’à ce que le briefing des pilotes soit terminé, je m’apprête à rejoindre la meilleure  place pour shooter le ballon de  Jean – Louis  quand Sylvie avec de grands gestes me demande si je veux voler.

Whaouh, je n’y crois pas , Odile le pilote s’avance vers moi en répétant sa proposition . Bien sur que je ne me suis pas abstenue ,ayant déjà connu il y a trois ans cette merveilleuse aventure dans les nuées . Arnaud, venu aussi pour le spectacle nous rejoint  ce sera son premier baptême en montgolfière  .

P8302779

Nous rallions  l’emplacement où   avec Odile et ses équipiers  nous sortons  la nacelle de la remorque ainsi que  la toile casée dans un grand sac . 

P8302780

Peu à peu la nacelle est équipée , Odile nous montre où poser les quatre tubes qui forment l’armature,  puis les manchons sont zippés,  voilà maintenant l’allure de notre nacelle .

P8302781

La toile du ballon est déroulée et fixée à la nacelle , avec le ventilateur l’air va pouvoir prendre place . La tenue de la toile doit être ferme pendant la manœuvre car la pulsion de l’air est forte .

P8302782

Laurent Lajoye et sa montgolfière des Bronzes d’Industrie prend la tête , c’est lui le renard.  Un petit rappel pour savoir en quoi consiste cette course au renard .Un premier ballon (le renard) décolle et, après un temps de vol qu’il détermine, décide de se poser. À cet endroit, le renard déploie une croix que ses poursuivants partis quelques minutes plus tard, doivent atteindre. Arrivés au-dessus de la cible, ils devront lancer un marqueur témoin  le plus près possible du centre de la figure géométrique. A l’issue du jeu, des prix sont attribués afin de récompenser ceux qui ont visé le plus près possible du centre de la croix.

P8302783

Nous arrivons à la phase des bruleurs ,  l’air est progressivement réchauffé  à l’intérieur du ballon , l’envol est proche . En voyant cette photo je me dis que quand même il faut avoir la santé pour cet exercice .

P8302785

Point besoin d’escabeau pour monter dans la nacelle, il existe une petite ouverture pour poser le pied après il n’y a plus qu’à passer la jambe pour se retrouver à l’intérieur .

Et voilà le décollage commence dans la plus grande douceur,  nous nous élevons progressivement au dessus du plan d’eau , je le répète pas la moindre sensation de vertige, juste une formidable envie que ce vol dure le plus longtemps possible .

P8302793  P8302795

Du côté gauche par rapport à la sortie de l’autoroute vous apercevez le palais du gouverneur émergeant de la verdure , bien sur au fond vous aurez reconnu le Centre Pompidou Metz et sa voile blanche , le nouveau palais des congres et juste avant le parking la gare .

IMGP8918

Mais un petit coup de zoom vous permettra de mieux voir ce palais , le grand ensemble de bâtiments en U appartient à la caserne Ney datant de 1841.

P8302801

Une vue un peu plus large vous permet de repérer des monuments dont je vous ai déjà parlé ainsi que les deux grands containers de constellations sur la place de la république occupée par la foire de la mirabelle .

P8302803

L’Arsenal le grand ensemble clair connu pour sa superbe salle à l’acoustique exceptionnelle , juste à côté le magasin aux vivres devenu la citadelle ,  hôtel quatre étoiles.  L’église St Pierre aux Nonnains est un peu cachée par un arbre qui dépasse de sa toiture rouge .

Là nous sommes nettement plus haut , vous voyez la montgolfière rouge et bleu,  le petit bois aux lapins dont je vous montre souvent les occupants , se trouve juste au niveau de cette étendue verte après la Moselle canalisée .

P8302805

En s’approchant un peu plus vous en voyez une partie à gauche de ce ballon. 

IMGP8914

Vous comprenez  maintenant en voyant ces photos , pourquoi je vous parle de  Metz devant – les -  ponts

IMGP8912

IMGP8915

Comme vous devez vous en douter j’ai encore d’autres photos à vous montrer mais ce sera pour un autre billet .

Un grand merci à Odile et ses équipiers pour cette magnifique surprise sans oublier Sylvie . L’ambiance était des plus chaleureuses que ce soit dans la nacelle , au niveau des préparatifs ou de l’atterrissage qui je dois le souligner fut parfait  .

Je termine par ce selfie  envoyé par Arnaud ,  nous sommes en train de survoler Marly où nous ne tarderons pas à atterrir .

IMG_4285

Bon dimanche à toutes et tous


Un soir d’été ….

LE PETIT JEU DE LETTRES- 178-

Le mot à trouver : Leptologie : Terme de rhétorique , style fin, discours subtil , minutieux. De λεπτὸς, ténu, délicat, et λόγος, discours.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

P8162661

Ne vous inquiétez pas , loin de moi l’idée de vous décrire notre sortie de jeudi soir entre amies ( Yvonne Anne, Mireille du Sablon et Annie 54 ) avec  un sens aigu de la leptologie . Je ne me laisserai pas  prendre au piège , ligotée par des règles que je ne saurai appliquer, je préfère par dessus tout partager avec vous l’instant qui pétille plutôt que de m’astreindre à obéir au dictat d’ une élite de la toile .

P8162640

Le rendez vous est fixé devant la salle de l’ arsenal à 18 heures , le soleil est encore bien présent, la température avoisinant les 30 degrés,  le gilet étant complètement superfétatoire  . Telle une vigie, la main en visière, à l’angle du bâtiment,  j’essaye de repérer les copines; bizarre, comme Anne je ne vois rien venir . Quand soudain des “hou hou” lancés à la pelle  me font  repérer l’endroit où elles attendent . Pliée en deux, je réalise que bien sur elles sont à l’ombre , j’aurais peut être du m’en douter .

Même si personne ne pilote particulièrement notre groupe, nous nous retrouvons à l’endroit où se déroulent  les fontaines dansantes, à quelques pas du plan d’eau . 

P8162639

Dès notre arrivée nous sommes accueillis par de jeunes poules d’eau et un canard facétieux , non pas un pilet mais une espèce domestique particulièrement téméraire qui préfère  quelques miettes de gâteau à un brin d’herbe épigé .

P8162635 Et il n’est pas le seul car bientôt c’est toute une famille de poules d’eau qui piète au lieu de s’envoler à notre approche . La mère ne tarde pas à repérer ce qui l’intéresse et à le proposer à ses jeunes .

P8162642

P8162644

  Pendant ce temps là Patapon veille sur les éclairages, en attendant que la première étoile s’installe dans le ciel,  avant de laisser la place à la féérie de l’eau .

P8162656

Nous nous dirigeons , non sans avoir au préalable calmé notre notre faim , vers le plan d’eau , le coucher du soleil y est toujours un moment magique et cette fois ci nous avons même droit de le vivre sur le bateau de Roby, le capitaine du Solis .

P8162670

 La nuit commence à tomber et nous découvrons le nouvel éclairage vert de cette berge menant au pont des roches .

P8162682

L’animation du parcours pierres numériques ne va pas tarder , voici d’autres facettes colorées de Quartz que je vous ai déjà montré dans sa version bleue .

P8162699

Qu’il est agréable de se promener dans notre ville , elle a un petit parfum de ville du sud qui n’est pas pour nous déplaire .

Bon dimanche à vous toutes et tous et si le cœur vous en dit tous ces programmes constellations sont présents le jeudi, vendredi , samedi jusqu’au 15 septembre .


Un petit tour du côté du moyen–pont

Avec ce beau temps les jambes fourmillent toujours et je ne suis jamais longtemps sans solliciter mon destrier . Vendredi dernier , c’est l’après – midi que nous nous sommes retrouvés pour un petit tour en ville , non  pour faire chauffer la carte bancaire dans un des nombreux magasins du centre – ville mais plutôt celle de mon appareil photo.

P8102512

M’étant presqu’engagée sur le pont, je vois ce ciel bleu joliment ponctué de coton blanc et aussitôt demi – tour , je redescends pour  par la digue de la pucelle rejoindre l’ile du Saulcy . Je m’aperçois en effet que je ne vous ai pas  montré souvent le moyen – pont sous cet angle .

P8102514

De plus c’est l’occasion de voir si les monumentoiles du chemin de halage et du quai des régates sont bien visibles de l’autre côté de la Moselle . Ce n’est pas encore le bon créneau horaire pour l’éclairage optimum , dommage .

P8102513

 Le moyen pont qu’il faudrait plutôt appeler moyen pont des morts est un pont fortifié construit entre 1282 et 1313. Il a connu de nombreuses destructions notamment pendant la guerre  et aussi des transformations, la dernière la plus récente( 2012 à 2014)  ayant pour but de l’élargir afin de laisser une voie suffisante au Mettis .

P8102516

Comme vous pouvez le remarquer les lotus de Constellation se promènent un peu partout sur la Moselle s’approchant même des nombreux nénuphars qui longent la digue de la pucelle

P8102517

Mais il faut reconnaitre quand même qu’ils préfèrent le côté opposé où les promeneurs sont toujours plus nombreux ( peut être pas  à 14h 30 le soleil étant encore fort virulent ) Notre ami Roby et son bateau solaire en profite un maximum pour faire découvrir Metz  d’une autre façon ,  n’hésitez pas, c’est une approche vraiment très intéressante de notre ville, sa face  historique et son côté nature , un clic ici pour découvrir le site du Solis .

P8102519

Bon mardi à vous toutes et tous