Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “abbaye

Orval

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo.

La liste des personnes célèbres se prénommant Orval est assez longue , on y trouve des acteurs  , des politiques , des producteurs . Mais pour moi ce nom évoque l’abbaye que j’ai visitée et bien sur le breuvage qui y est associé .

SERVAIS-Orval-tome-22

O  n   prétend que dans ses murs se trouve un trésor

R  iches    bijoux  de  la  reine  arrêtée   à  Varennes

V  érité ou légende  personne n’est vraiment d’accord

A  nneau  de dame Mathilde tombé  dans la fontaine 

L  aisse      entendre      une    autre  version d’abord

******

La voici cette version :

 

Dame Mathilde, un jour, parcourant ces montagnes,
S’arrête pour rêver en cet endroit riant.
La fontaine était claire et l’onde était si belle
Que sa main en voulut effleurer le cristal :
Quittant son doigt léger, son anneau nuptial
Sitôt glissa dans l’eau, fulgurante étincelle.
La dame jette un cri … les pleurs de son émoi
Remplissent ses beaux yeux … Sa douleur est extrême.
Mais elle fit un vœu suprême
Afin de retrouver ce doux bien de sa foi.
Soudain de la source profonde
D’un long trait d’argent rayant l’onde,
Brillant d’opale et d’or fondu,
Un poisson, miracle ! s’élance,
Portant avec obéissance
Le cher bijou perdu !

IMG_1437


Vous avez dit Orval

Un courrier récent et la visite de la nouvelle médiathèque de Metz ( où l’on peut emprunter ces ouvrages) m’ont incitée à rediffuser ce billet qui date de 2010 ,  que peut être la plupart d’entre vous n’ont pas lu .

J’ai rajouté un lien vers un site qui développe cette légende d’Orval , je vous invite donc particulièrement à cliquer ici

SERVAIS-Orval-tome-22

Souvenez – vous  l’été dernier  de mon incursion en Belgique , avant de nous installer à Han sur Lesse nous sommes passés par l’abbaye d’ Orval . La lecture de la bande dessinée de Jean – Claude Servais et la parution du tome 2 m’incitent aujourd’hui à revenir sur l’esprit d’Orval.

La bière d’Orval n’a plus aucun secret pour vous ? Ok, mais si la couleur ambrée et l’arome intense de ce breuvage, confectionnée avec l’eau de la fontaine Mathilde, vous est familière , l’histoire du trésor de l’abbaye vous est peut être encore inconnue. Quelques rappels historiques pour vous mettre dans l’ambiance .

IMG_1429

L’église, dont les travaux se sont achevés vers 1124, s’inscrit dans un domaine qui ne tarde pas à s’agrandir pour couvrir 7000 hectares, 130 moines y vivent . Mais la révolution française arrive sur place et les troupes du général Loison, après avoir pillé méthodiquement les lieux, incendient l’édifice . En 1926 un nouveau monastère est construit qui intègre les ruines de l’ancienne abbaye .

IMG_1443

Mais quid de la légende qui perdure à propos d’Orval ?  . Encore une petite remontée dans le temps ,  le 20 juin 1791 la famille royale s’échappe des Tuileries espérant atteindre Montmédy où l’attend le marquis de Bouillé. Seulement voilà, du coté de Varennes, l’entreprise échoue . Marie Antoinette a emporté ses bijoux et, mystère, on n’a jamais retrouvé ceux-ci . On sait que le coiffeur de la reine est parti en éclaireur pour Montmédy, a – t – il mis le magot à l’abri à Orval ? ou bien s’en est il débarrassé à Montmédy ? Certains prétendent que ce trésor aurait été découvert et aurait financé la construction de la nouvelle abbaye. .

IMG_1437

Toujours est – il que la légende perdure à Orval ( des trous dans les murs et les souterrains sont encore visibles dans les ruines) et cette histoire a inspiré à Jean Claude Servais deux albums magnifiques. Je vous laisse en sa compagnie en cliquant sur  Orval.

Orval


Un petit tour à l’abbaye des Prémontrés de Pont à Mousson

P6180273

Je ne vais pas attendre que nous soyons à la lettre M (puisqu’appelée aussi Sainte Marie Majeure ) avec  la participation à l’abécédaire de Violette  pour vous présenter ce tres bel édifice de Pont à Mousson datant du 18 ème siècle , un haut lieu culturel et aussi   un hôtel trois étoiles.

P6180292P6180303

L’église abbatiale est un mélange des styles baroque et classique. Elle est composée de trois nefs de même hauteur, séparées par des rangées de colonnes (église-halle). Les tours de l’abbatiale sont situées de part et d’autre du chevet et sont invisibles depuis la façade qui possède les proportions très équilibrées du baroque.

P6180289

Les principaux bâtiments s’organisent autour du cloître. On peut signaler le chauffoir des chanoines, la salle saint-Norbert,

P6180304

le réfectoire des chanoines et l’escalier ovale de l’Atlante, l’ escalier du prieur,

P6180314

l’escalier carré , l’escalier de Moïse, l’escalier rond

P6180310

justifiant la réputation des Prémontrés de construire des escaliers remarquables.

P6180293

Vous pourrez aussi y découvrir le jardin des senteurs qui vous offre un beau parcours entre lavande, rose, lys, jasmin, origan, bigaradier .

P6180297

Il  abrite aussi en ce moment des œuvres de Solange Bertrand présentées de manière très originales. Vous pourrez aussi connaitre un peu mieux cette artiste grâce à l’exposition qui lui est consacrée dans le cloitre 

P6180318

et dans les salles attenantes .

P6180299

Avec les fortes chaleurs vous trouverez dans l’autre jardin en bord de Moselle une ombre bien agréable .

P6180322


Basilique St Hubert

 

Pour l’abécédaire de Violette un clic sur le logo .

Après notre  cousinade en Wallonie je ne pouvais faire l’impasse sur cette basilique  St Hubert.

 

Saint-Hubert_JPG02 (1)

par Jean Pol Grandmont

Située à St Hubert , en Belgique, région Wallonie , l’actuelle basilique est l’ancienne église abbatiale de l’abbaye fondée en 687 par Pépin de Herstal .

La légende raconte que Plectrude, épouse de Pépin de Herstal, lors d’une visite dans son domaine d’Ambra en Ardenne, s’arrêta auprès d’un ruisseau, l’Andaïna, à quelques pas des ruines de l’ancien château d’Ambra pour s’y reposer. Après un très fort coup de vent qui troubla bêtes et gens, un billet écrit et cousu de fil d’or tombe à ses pieds. Très émue et troublée, elle rassemble ses gens et s’empresse de regagner Herstal où elle va aussitôt faire part des évènements à son mari et lui montrer le parchemin, Pépin II, consulte son aumônier, Bérégise, ancien moine de l’abbaye de Saint-Trond détaché auprès de la Cour, pour découvrir le sens du texte. Le saint y voit aussitôt un message et une volonté du ciel : Dieu lui-même a choisi l’endroit ("où beaucoup d’âmes passeront de la terre au ciel"), pour que des hommes pieux y œuvrent au profit de beaucoup d’âmes et de l’évangélisation. Pépin accorde une charte de fondation avec une première dotation et charge son aumônier d’y fonder une communauté religieuse.

Chien de race Chien de Saint-Hubert

À partir du Xe siècle au moins les moines se font un nom en développant et dressant une race particulière de chiens de chasse à l’odorat singulièrement développé. Outre la chasse, les robustes et endurants chiens de Saint-Hubert étaient utilisés pour la recherche de voyageurs perdus dans la forêt. Annuellement l’abbaye en offrait trois paires avec 3 couples d’oiseaux de proie ou de parc au roi de France.

0_Basilique_St-Hubert_100410_(7)

Par Jean – Pol Grandmont

L’abbaye est vendue aux enchères avec tous ses biens le 10 octobre 1797 au sénateur français Jean Barthélemy Lecouteulx de Canteleu, comte normand. L’église est cédée par lui, le 20 mars 1807 à un certain Boigneux, banquier parisien, qui essaye de la revendre au prix le plus intéressant quitte à la faire démolir pour en récupérer les matériaux. L’évêque de Namur alerté par les habitants mit tout en œuvre pour racheter l’église organisant des collectes avec l’évêque de Liège . Le 7 juin 1808, l’acte du rachat fut signé et l’église conservée à la religion et aux arts.

0_Basilique_St-Hubert_100410_(6)

Cénotaphe de St Hubert par Jean – Pol Grandmont


De retour

WP_20170602_002

Nous voici rentrés depuis hier soir  de ces cousinades 2017 . Un excellent moment partagé en famille dans un gite d’Aublain ,   une partie de la Wallonie que nous avons découverte,  riche en forêt, grottes et pâturages où nous étions bien loin de l’agitation de la ville .Ah oui j’oubliais une météo pas aussi catastrophique  que prévue puisque la pluie est tombée de nuit et une seule fois .

P6040206

P6040235

P6040216

Ci dessus les grottes de Neptune près de Couvin , avec aussi un petit trajet en barque pour mieux découvrir les concrétions calcaires .

Evidemment nous sommes allés à Chimay  , une ville en plein travaux de restauration de tous ces édifices, je vous laisse regarder tranquillement ce que nous y avons découvert .

La grand – place et sa collégiale rehaussée par un clocher bulbeux

P6040241

 

P6040246

Une vue  du château de Chimay construit sur un éperon rocheux

P6040244

Une autre depuis la route en contre bas . 

P6040248

P6040250

Mais vous connaissez certainement ce nom de part la bière des trappistes ( dorée, rouge, bleue ou triple )   fabriquée sur  le site de l’abbaye Notre Dame de Scourmont dans son ilot de verdure .

P6030193

P6030197

à bientôt sur vos blogs.


Abbaye de St Arnould

Pour l’abécédaire des églises et cathédrales chez Violette un clic sur le logo.

IMGP0856

 

Mon choix est un peu spécial car de cette abbaye il ne reste que le cloitre et les bâtiments occupés par le cercle des officiers de Metz mais je tenais quand même à en parler en raison de toute l’histoire qui s’y rattache . C’était en effet une très grande abbaye au début du Moyen Âge .

IMGP0848

Initialement située devant les remparts à l’emplacement de l’hôpital bon secours elle prit ce nom  en raison des reliques d’Arnoul évêque de Metz déposées en 641.

IMGP0828

  Charlemagne fit de cette abbaye la nécropole d’une partie de sa famille : sa femme Hildegarde, ses sœurs, ses fils, l’empereur Louis le Pieux et l’évêque Drogon y furent enterrés.

IMGP0827

Plusieurs fois détruite X et XI ème siècle et reconstruite elle fut transférée avec les tombeaux impériaux, après le siège de Metz par Charles Quint,  à l’intérieur des remparts dans le couvent  dominicain des frères prêcheurs .

Tombeau de Louis le Pieux

Le destin de l’abbaye bascule à la Révolution. Les religieux sont expulsés et, en 1794, l’école d’application de l’artillerie et du génie s’installe dans les bâtiments du couvent. Au xixe siècle, l’église disparaît et sous le Second Empire, une tourelle de 42 m est élevée pour observer les manœuvres des artilleurs sur le mont Saint-Quentin. Lors de l’Annexion allemande, en 1872, l’école d’artillerie laisse place à la « Kriegsschule Metz », une école de guerre allemande. En avril 1919, l’ancienne abbaye devient le siège du « Cercle des Officiers » de Metz.

IMGP0840

Une très belle piéta,  sculptée vers 1520 , emmurée au dessus de la chapelle au moment de la révolution par édit  du maire ( les représentations religieuses devaient être cachées)  a été mise à jour en 1990 lors de travaux à l’endroit où se trouvait la chapelle .

IMGP0852

 

 

 

 

 


R comme

Pour l’abécédaire ville du monde de Violette un clic sur le logo .

J’ai hésité quelque peu avec  Rekjavick pour cet abécédaire , je n’y suis pas allée personnellement mais ma fille et mon gendre si, et  pour l’Islande je ne saurais que vous conseiller le voyage suite aux photos qu’ ils  ont ramenées de ce pays.

Comme j’étais pas plus tard qu’hier à Remiremont,  j’ai choisi plutôt de vous parler de cette ville vosgienne qu’habitent ma petite tribu .

Située au confluent de la Moselle et de la Moselotte c’est la troisième ville des Vosges après Epinal et St Dié .

P5170694

Inutile de vous préciser qu’une fois arrivés dans cette ville vous pouvez vous rendre directement au syndicat d’initiatives pour retirer les topoguides vous permettant d’innombrables randonnées de tous niveaux dans les environs .

Vous pourrez ainsi vous rendre directement à la promenade du calvaire qui domine la ville , c’est de là que j’ai pris cette photo vous dévoilant au centre l’abbatiale de Remiremont .

 

P8061232

Vous profiterez aussi de l’ombre des arbres en vous installant près du kiosque à musique , en cliquant ici vous avez le niveau de difficulté et la durée

P8061231

Vous pouvez aussi décider d’aller au fort du Parmont pour retrouver un autre aspect historique de la ville

 

P8101418

 

Si vous désirer uniquement rester à Remiremont même voici ce que vous devez voir, en cliquant sur le plan vous avez les sites à ne pas manquer 

 

Je vous laisse regarder l’église,

P8061227

Quelques particularités vitraux et sculptures

P8081325P8081328P8081331

Partout l’eau est présente

P8091340

et ce ne sont pas les fontaines de la ville qui vont me démentir

P8061230

Le nom de Remiremont dérive du latin Romarici mons, le « mont de Romaric ». Romaric était un noble de la cour d’Austrasie à Metz, qui abandonna les affaires de cour pour la vie monastique, sous l’influence d’Amé de Remiremont, moine prédicateur disciple de saint Colomban. Ils fondèrent vers 620 deux monastères sur le mont Habendum que possédait Romaric, l’un d’hommes, et l’autre au sommet de femmes. Saint Romaric vécut pendant trente ans dans cette abbaye du Saint-Mont, jusqu’à sa mort en 653.

L’abbaye suivait une règle approuvée par Louis le Débonnaire et publiée en 816 au concile d’Aix-la-Chapelle. Elle fut transférée au pied du Saint-Mont pour favoriser le peuplement et améliorer la sécurité de la communauté, occasionnant ainsi le développement de Remiremont.

Peu à peu, le monastère d’origine devint une communauté de chanoinesses, séculière et féodale, le Chapitre de Remiremont, réservé aux jeunes filles de la haute noblesse. Une cinquantaine de nobles dames y vivaient richement car l’abbaye avait de nombreuses possessions et l’abbesse avait rang de princesse du Saint-Empire romain germanique. Au xve siècle, les ducs de Lorraine établirent leur suzeraineté sur le chapitre, prenant le titre de comtes de Remiremont.

Une ville comme vous le voyez chargée d’histoire mais qui allie nature, sport et culture pour le plus grand plaisir de ses habitants et des touristes .

 

P8061249

Absente deux jours je vais aller maintenant vous retrouver sur vos blogs

à bientôt


Pour le jeu de Lady Marianne l’abbaye de Lavaudieu

LE PETIT JEU DE LETTRES (24)

Un petit clic sur le tableau pour découvrir le jeu et les participations .

Avec les lettres proposées,
faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots

puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix.

Le mot à trouver est TRAMONTANE .

 

P6190360

Souvenez vous, nous sommes à Lavaudieu , inutile d’annoter quoi que ce soit, en remontant jusqu’au billet de  vendredi, vous pourrez voir la première partie de la visite . Là, nous allons pénétrer dans le cloitre de l’abbaye . Pas de tramontane pour rafraichir l’atmosphère, nous ne sommes pas tout à fait dans le bon couloir géographique , je vous assure que ce jour là nous avons cherché l’ombre, d’autant plus que la visite avait lieu à 14 heures .

P6190364

 

Si le clocher octogonal de l’église a été tronqué pendant la révolution pour lui adjoindre le bonnet phrygien ,  le cloitre lui est bien conservé , l’art roman s’y  montre dans toute sa splendeur .

P6190365

P6190384 

P6190371

Comme vous pouvez le remarquer, les piliers de voutes sont en alternance doubles ou simples . La marotte de notre guide les sculptures ornant  chacun d’entre eux , je crois qu’il n’y en a aucune identique , ici une drôle de sirène qui ne possède pas tout à fait le style orant  .

P6190368

P6190370 - Copie

Regardez bien la structure du fût, elle montre comme une erreur de montage de deux parties , eh bien non il s’agit bien d’un seul bloc sculpté nous amenant à nous interroger sur le pourquoi de l’effet de décalage .

P6190373

Nous nous trouvons maintenant dans la salle du réfectoire , sur la fresque ornant le mur trônent le christ entouré des symboles des évangélistes ( le lion, l’ange, le taureau, et l’aigle ) et juste en dessous la vierge coiffée d’une couronne byzantine entourée des apôtres, une place assez importante  pour qu’elle mérite d’être soulignée .  Si la partie basse de la fresque du 12ème siècle est abimée, c’est en raison de l’utilisation de l’édifice comme bâtiment agricole,  à cette époque un enduit cachait l’œuvre d’art .

P6190374

Le soleil s’amuse avec les vitraux pour notre plus grand plaisir .

P6190377P6190378 

L’abbaye a servi de décor pour le tournage des” rivières pourpres” en avril 2003 , ces niches armées de grilles ont bien sur été utilisées à d’autres fins .

Un petit tour à l’extérieur avant d’entrer dans l’église St André

P6190386

où nous découvrons d’autres peintures murales au niveau de la voute

P6190387

et aussi sur les autres murs

P6190388 Bon dimanche à toutes et tous

Bisous


Un des plus beaux villages de France

P6190342

Je vais profiter d’un essoufflement de la canicule pour vous emmener sur les chemins de Lavaudieu . Comme vous vous en doutez maintenant, ça grimpe toujours un peu en Haute Loire , vous allez encore le constater dans ce très beau village .

Mais avant, je voudrais quand même vous montrer, en suivant la Senouire ,le vieux pont du XV ème siècle qui l’enjambe

P6190338

en contre bas d’ un ancien château  celui de Domeyrat, c’et un château donjon résidence de plan cantonné .

P6190335

Maintenant il suffit de se laisser porter par la rivière pour arriver à Lavaudieu

P6190354

Pour découvrir Lavaudieu  il vous suffira de monter depuis le parking situé à côté de la rivière, car aucune voiture de touriste ne peut emprunter les ruelles

P6190343

Je suis sure que vous comprenez pourquoi 

 

Vous pouvez aussi préférer les escaliers

P6190361 Pour découvrir l’abbaye fondée par Saint Robert  et dépendant de la Chaise – Dieu

P6190347

P6190349

Tout autour d’elle habitations et jardins se blottissent .

P6190355

Le végétal est un magnifique écrin pour sublimer l’éclat de la pierre .

P6190346

Un petit coup d’œil sur la Senouire avant de pousser la porte de l’abbaye.

P6190350

Mais ce sera dans un prochain billet , bon vendredi à toutes et tous .


Un petit tour à la Chaise Dieu

Après la visite de la forteresse  de Polignac je vous propose un petit tour à la Chaise Dieu

 

P6170212 Perchée sur le plateau reliant monts du Livradois et monts du Forez, l’abbaye bénédictine regroupe autour d’elle les maisons du village . L’élection à Rome de Clément VI, ancien moine de l’abbaye, est un atout pour celle – ci , il  veillera à sa protection et fera reconstruire l’église actuelle en 1344. Après des siècles de difficultés l’abbaye connaitra une renaissance grâce à Georges Cziffra , pianiste, qui pour financer les travaux de restauration proposera la création d’un  festival de musique sacrée . .

IMGP3137Nous avons pu constater que les travaux continuent, la salle de l’écho n’était d’ailleurs pas visible 

IMGP3114

La façade ouest de l’église évoque l’aspect d’une construction militaire .

Elle se dresse sur une place en pente ornée d’une fontaine du 17 ème siècle .

Allez, il ne reste plus que quelques marches …

IMGP3121

La vaste nef couverte de voutes surbaissées et flanquée de collatéraux d’égale hauteur est impressionnante

P6170214  P6170215

Un  jubé du 15ème siècle que domine le Christ  rompt la perspective .

IMGP3123

Au milieu du chœur entouré de 144 stalles en chêne du 15 ème siècle se trouve le tombeau de Clément VI

P6170218P6170228

JCF

Dans le bas côté gauche du chœur se trouve la fameuse peinture murale de la danse macabre, haute de deux mètres et  longue de vingt six . Elle tend à rappeler que tous sont égaux devant la mort et son inexorabilité. Les puissants à gauche, la bourgeoisie au milieu et le peuple  à droite sont mis en présence des morts qu’ils deviendront et qui les invitent à danser . C’est cette œuvre qui inspira Arthur Honneger quand il composa la danse des morts .

P6170222 Un autre gisant , un abbé mitré repose sous la fresque

Sur ce panneau de la fresque on reconnait le pape , l’empereur, le cardinal légat, le roi, le cardinal, le connétable , l’abbé mitré et le chevalier

P6170224

En regardant bien le panneau ci- dessous on peut remarquer le frère infirmier, le ménestrel, une vielle déposée à ses pieds , le théologien , le paysan, le cistercien et l’enfant 

P6170227

Avant de sortir n’oubliez pas le petit coup d’œil vers le buffet d’orgue  il en vaut la peine

P6170216

IMGP3135