Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “abécédaire

Abécédaire des mots imposés

Pour l’abécédaire des mots imposés chez Violette un clic sur le logo

Je rattrape mon retard avec les mots imposés :

Judicieuse – journellement – jauger – justice – jardinage

Kamikaze – kabyle – karaté – kakou – Kayak

Logique – lieutenants – lancinante – luttait – lamente(r).

Suite de la lettre I ( clic )

IMGP5613

Charles encouragé par son ami à s’épancher , continue de plus belle :

“ Cette main mise sur l’esprit de Claudine était judicieuse, car pas évidente de l’extérieur, en toute logique elle ne laissait rien paraitre. Mais journellement, elle se faisait de plus en plus efficace. Même quand j’étais en plein jardinage, je n’étais plus tranquille, elle commençait à me harceler en disant qu’il n’y avait pas de justice pour les femmes, qu’à force de jouer au  kakou, l’homme  récolterait ce qu’il avait semé , à savoir la guerre. D’ailleurs avait – elle ajouté, elle s’était mise au karaté , avec Sonia, une amie kabyle mariée à un lieutenant de police et j’allais voir de quel bois elle se chauffait. Je ne sais si elle voulait jauger mes réactions pour mieux me contrer , mais n’étant pas kamikaze je la laissais se lamenter et ne luttais ni en parole ni en acte avec elle, préférant couper court à cette lancinante plainte en rejoignant la rivière pour sauter dans mon kayak . “ 

“ Eh bien quelle histoire ! Tu vois, j’avais oublié que tu étais un pro de cette discipline sportive, si ça te dit nous pourrions envisager une sortie en mer ces prochains jours, ça te dit ? “ Lance Edouard  ….


abécédaire des mots imposés

Pour l’abécédaire des mots imposés chez Violette un clic sur le logo

Les mots à employer : Inouï – italienne – intriguer(peut être conjugué) – invité(s) – image

Suite de la lettre H

IMGP9184

“ C’est inouï quand même ce que certaines personnes peuvent déclencher comme comportements mais comment l’a  t –elle connu cette Henrietta, cela m’intrigue ?” demande Edouard .

“ Oh , ce n’est pas compliqué  elle faisait partie des invités à une soirée de musique italienne comme Claudine. Assises l’une à côté de l’autre, elles ont fini par sympathiser et se sont revues peu de temps après. Au début je n’ai rien eu à redire , l’image qu’Henrietta donnait était celle d’une belle femme, férue de découvertes artistiques , toujours tirée à quatre épingles qui rayonnait et semblait entrainer Claudine dans son sillage. Mais petit à petit le vernis s’est écaillé, elle vivait dans un autre monde et voulait que Claudine en fasse partie aussi. J’ai d’abord trouvé un joint dans un cendrier , puis deux , puis trois et puis je n’ai plus eu droit de dire quoi que ce soit qui aille à l’encontre de leurs  désidérata, un enfer où l’homme doit exécuter les ordres et se taire .”….