Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “amitié

Atelier 125 Ghislaine

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 125 un clic sur le logo

Cabotine, colline, badine, copine, domine, combine, chemine, butine.

Où le thème"" Amitié"

P5110028

Cabotine , chaque soir  ma jolie copine

Vient se percher, non  la haut sur la colline

Mais sur ce muret et à ma rencontre chemine

Vous ne la croyez pas d’humeur badine

Détrompez – vous,  enjouée et très câline

De l’aube  jusqu’à ce que le jour décline

Elle  se plait à  jouer la star, la  divine .

Avec Volga pas besoin de combine

C’est l’entente parfaite où domine

Le plaisir de retrouver sa voisine.

Un bonheur qui lui aussi se butine

Devant  les passants qui  hallucinent.

Une adorable chatte qui aime les chiens et qui ne manque jamais de venir à leur rencontre pour leur faire des câlins. Des marques d’ amitié qui intriguent ces derniers, peu habitués à ce genre de réactions de la part des félins .

P5110030

  

 


Sans impedimenta……

LE PETIT JEU DE LETTRES 212- IMPED

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver : impedimenta : Ce qui empêche l’activité , le mouvement synonyme d’obstacle .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

IMGP8981

Padmini et Mandeep deux goélands de la jetée aiment à raconter aux touristes l’histoire d’Emmie et de Damien .

Keeah-keeah-keeah-kau-kau…keeeow keeeow .Oh excusez moi voilà sans impedimenta la traduction :

Mamie Emmie se démena toute la matinée afin d’être fin prête pour la sortie inédite en mer à laquelle  l’avait conviée Damien , un petit voisin  adepte de la  voile. Il était d’un naturel timide , mais il s’était lié d’amitié avec cette dame d’un âge certain quand elle avait sauvé son chat  “ Denim “ d’une mort plus que probable . Un dément avait posé un piège sur le trajet emprunté par le minet.  Sans aucune pitié pour l’animal il l’avait enfermé dans un sac et jeté à la mer. Emmie ce jour là était à la recherche d’une pintade échappée de son enclos par un trou du grillage. Elle était en train de la récupérer quand elle vit le garçon balancer un sac depuis la jetée. Elle hurlait après le responsable de cette ineptie, mais il n’y avait pas de temps à perdre, il fallait à tout prix récupérer le sac.  En dépit d’un vent  qui aurait démâté plus d’un voilier,  elle n’ hésita pas  une seconde à plonger quand elle entendit les miaulements déchirants provenant du sac.  Le courant  l’emmenait au large, elle peinait vraiment à maintenir le sac hors de l’eau , elle nageait même parfois en apnée , mais animée d’une force qu’elle ne se connaissait pas, elle réussit à revenir avec son précieux colis à terre. Epaté par le courage d’Emmie, dans l’immédiat Damien ne savait comment la remercier , il n’était bien sur pas question de paiement quelconque. Puis en y réfléchissant bien , il se dit qu’elle serait peut – être heureuse de venir sur son voilier pour faire le tour des iles. Rendez – vous fut pris en tenant compte d’une météo plus amène et c’est ainsi que ce  tandem  insolite  eut les honneurs de la presse régionale .


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce  26 janvier  ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

J’ai détesté

  • Les inondations en Indonésie entrainant de milliers de personnes évacuées et faisant une soixante de morts
  • L’explosion au gaz dévastatrice de la rue  de Trévise à Paris

Par contre

J’ai aimé

P1233687

  • apprendre que Volga avait encore un cœur en parfait état lors de sa visite annuelle pour les vaccins chez le vétérinaire, la voir courir  comme une jeune dans la neige et manger comme quatre une fois de retour .

P1083664P1083676P1083660

P1083678P1080095P1083662

 

  • retrouver mes ami(e)s blogueurs et blogueuses pour la traditionnelle galette des rois chez Michel et Brigitte, comme le dit Susanta Ghosh “ Au même titre que l’air que nous respirons, la nourriture ou le sommeil, les amitiés sont essentielles à notre survie “

 

  • Aller voir ma petite fille aux championnats de Lorraine minimes d’athlétisme et découvrir l’anneau, ce lieu couvert destiné à ce type de compétitions en hiver.

P1200564

  • Jouer au jeu du dictionnaire avec la petite tribu , nous avons vraiment bien ri , les petits enfants ont découvert et ont beaucoup aimé , pour celles et ceux qui ne connaissent pas un clic ici

P1233689

  • La venue de cette neige tant annoncée et qui nous évitait toujours , le plaisir intact de laisser ses pas sur ce tapis immaculé au petit matin en compagnie de Volga .

 


J’aime la galette …

P1083669

J’aime la galette

Savez vous comment ?

Quand elle est bien faite

Avec du beurre dedans

Tralalalala lalala lalère

Tralalalala lalala lala

Je suis sure que vous avez toutes et tous chanté cette comptine, j’y rajouterai un autre couplet après le sucre , les œufs , les amandes et la fève .

P1083664P1083676

 

J’aime la galette

Entre amis vraiment

C’est un jour de fête 

De retour tous les ans

Tralalalala lalala lalère

Tralalalala lalala lala

P1083660P1083662

Chaque année en effet , nous (Mireille du Sablon, Annie du 54, Bruno, Yvonne Anne et moi ) nous retrouvons chez Michel et Brigitte  pour commencer l’année en amitié . Avant de passer au régal des papilles, la table se couvre de gentilles attentions   pour  chacun et chacune d’entre nous .

P1083654P1083653

 

La galette ou plutôt devrais je dire les galettes sont toujours de la partie, le rire aussi pas question de laisser la plus petite place à la morosité .

P1083658

Une brioche comme le veut la tradition du sud – ouest les accompagne ainsi qu’ une salade de fruits rafraichissante. Après  le mois de janvier décliné par Elisabeth avec beaucoup de talent, nous  entamons  les galettes . Le suspens n’est pas bien long pour découvrir roi et reines , le couteau prend à malin plaisir à frôler la fève  presqu’à chaque fois . L’intronisation a lieu dans les règles de l’art comme vous pouvez le constater .

P1083674P1083678

P1083679

“ Les souvenirs que nous avons en commun nous apportent des sourires, des rires, quelques larmes mais surtout un sentiment de plénitude “ Mary Kay Shanley


Lundi soleil

lundi_soleil_sunny_monday_logo_officiel

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo .

Le bonheur est toujours de la partie pour les lundis du mois de décembre .

Cette fois ci, c’est l’amitié que je voudrais mettre à l’honneur car elle est bien indissociable du bonheur .

Comme le dit si bien Khalil Gibran “ La douceur de l’amitié est faite de rires et de plaisirs partagés. C’est le matin du cœur, la source vive où il trouve à se désaltérer “

sortie botanique

 P4211450

PB120112

P1010926

 

P5140317

P9110040

“Tout et n’importe quoi , grand ou petit , devient une aventure quand la bonne personne est là pour le partager”  Kathleen Norris


Le pianiste blessé

LE PETIT JEU DE LETTRES - 168-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau.

Le mot à trouver : silenciaire : dans l’antiquité romaine , officier qui faisait respecter le silence aux esclaves.  Se dit de religieux qui gardent le silence ,exemple les trappistes . Par extension gens qui gardent le silence .

P6090131

 

Ce mot de silenciaire fait écho au livre de Maria Ernestam que je viens de terminer . Un roman envoutant,   des mots ciselés à l’encre de l’ analyse des rapports humains , où l’amour et l’amitié côtoient les rêves et les promesses brisées .

“Parvient-on un jour à connaitre vraiment une personne, même parmi les êtres les plus aimés.. ?” Une sacrée question à laquelle nous confronte Marieke écrivaine qui s’apprête à envoyer un mail à son amie Véronica , professeur de musique , qu’elle n’a plus revue depuis dix ans . Mais ce n’est pas la seule posée dans ce livre :

Pourquoi Klara a – t – elle gardé le silence sur tout un pan de sa vie ?  Quels sont ses liens avec les personnes présentes à son enterrement ? Véronica sa nièce et son amie d’enfance Marieke , entreprennent un voyage pour le découvrir .  Intriguées par l’abondance de visages inconnus aux obsèques de Klara ,elles veulent savoir qui elle retrouvait à Langkawi en Malaisie puis à San Francisco lorsqu’elle partait en vacances et quelle vie elle menait là – bas  . Lancées dans cette aventure, elles vont rencontrer James ce pianiste énigmatique du bar de l’hôtel de Langkawi . Il révèle les deux amies sous un nouveau jour et ainsi fait vaciller le passé . La tension monte entre les deux femmes , la crise devient inéluctable entre Marieke toujours dans l’ombre altruiste et la  séduisante et égocentrique Véronica , le côté sincère de l’amitié fortement remis en cause . Une série  de suspicions de mensonges relance  chez Marieke les souvenirs de réels questionnements quant à l’attitude de son amie . Alors que Véronica  renâcle à poursuivre cette enquête , Marieke  prend les rênes et partout où Klara a fait escale elle essaie de lever un peu plus le voile sur ce qui relie Klara aux personnes rencontrées .

Le récit de cette amitié brisée  permet aussi à l’auteur d’aborder le sujet de la création artistique,  de la vie de couple , de la mémoire .

Quelques extraits :

“Aujourd’hui, j’ai pris conscience que je n’y échapperai pas. si je ne te contacte pas, je traînerai toujours un sentiment de manque, alors même que ma vie est en réalité satisfaisante telle qu’elle est. Mais les blessures intérieures ne s’effacent pas. Au contraire elles s’aggravent.
Depuis notre voyage, je réfléchis à ce qui fait de nous les êtres que nous sommes. les gens sont tous tellement différents. Il y a ceux qui donnent et ceux qui prennent. ceux qui parlent et ceux qui se taisent. Ceux qui se mentent à eux-mêmes et mentent aux autres, et ceux qui essaient d’être sincères même lorsque c’est impossible. Ceux qui classent les individus en bons ou mauvais sans comprendre que tout le monde peut être à la fois l’un et l’autre, que chacun fait de son mieux.
Je me demande quel genre de personne je suis. Probablement un mélange de tout cela. ”

“A un moment ou à un autre, toute relation connait un tournant. Celui-ci se produit le plus souvent quand l’amour est devenu une habitude et une évidence. Lorsque nous ne comprenons pas que les rituels quotidiens, la fierté que l’on éprouve l’un pour l’autre et les petites attentions inaccoutumées que l’on se témoigne, sont des choses aussi belles et précieuses que les expériences sexuelles ou le champagne le plus coûteux.”

“ Je me dis qu’il ne faut jamais perdre la musique que l’on a un jour possédée. Ou bien les mots …where did he go ? …où est il allé ?

J’ai compris que nous sommes tous des accords brisés . Mais dans toute vie , il existe un son fondamental qu’il appartient à chacun de nous de trouver “

 

 

 

 

 

 


Jeudi poésie

Pour ce jeudi poésie, Luciole 83 à la barre, nous propose comme   thème “la relation à l’autre” j’ai choisi deux poèmes de Tahar Ben Jelloun.

IMGP3244

Tu es sortie du miroir

Comme un souvenir égaré

Une impression ou une image

Retouchée par le peintre

Un panier de fruits de saison

A la main

Quelques pétales de roses

Sur le sol

C’est le tapis que tu préfères

Ne manque que le chat

Et ses aventures

Tu es sortie

pour voir si le monde est toujours là

Avec ses forêts et ses océans

Avec ses amoureux et ses justiciers

Ses saisons et ses tempêtes

Tu as fermé les yeux

Puis tu as rejoint ton étoile.

*********

L’amitié est un don

Gratuité absolue

Soleil par tous les temps

Sous toute latitude

C’est une fulgurance de présence

Une prairie entre les mains

Une soudure fraternelle

Sans le moindre doute

Sans le soupçon de la vipère

Une rivière paisible

Où les mots et leur gaine

Avalent la douleur de l’ami .


détesté/aimé

maski-grustno-veselo-1

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 24 février    ), Renée  (clic)  nous demande de lui parler un peu d’un évènement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

Comme d’habitude je commence par ce que j’ai détesté :

  • Cette violence qui n’en finit pas  au niveau de la Syrie avec les frappes sur des civils de la Ghouta orientale ( 250 morts ) .
  • Cette tuerie perpétrée en Floride ayant entrainé la mort de 17 personnes . Bien sur la réponse du président des Etats Unis n’a pas trainé ,  non seulement il ne compte rien faire pour faire baisser le nombre d’armes dans son pays mais au contraire il veut armer l’école par le biais de ses enseignants ( une prime serait même octroyée à ceux qui seraient formés ) . Il y a vraiment de quoi halluciner ,  la réponse apportée à ce problème est pour le moins choquante . De plus les jeunes rescapés s’étant exprimé publiquement en critiquant la position du gouvernement  par rapport aux armes, se sont vus accusés d’être des acteurs engagé par Cnn voir ici  , une vidéo complotiste circulant sur you tube pour les décrédibiliser.  Le lobby des armes ne recule vraiment devant rien pour garder la main.
  • De voir que nous en sommes toujours au même point concernant les EHPAD , un manque de personnel criant  qui entraine une maltraitance de la personne âgée dans ces structures .
  • Apprendre que le chaton de cinq mois de mon petit – fils que je vous avais présenté  s’était fait renversé.

Passons vite maintenant à ce que j’ai aimé :

  • Notre rendez – vous annuel entre ami(e)s chez Michèle et Brigitte

P1010926

Que de rires pour ces retrouvailles en amitié partagée , accompagnées comme il se doit de merveilleuses douceurs , un régal pour les papilles .

P1220125

  • La venue de ma petite tribu au complet même si j’ai pas mal tremblé en raison de la neige  pour leur venue .

P2160090

  • Notre sortie ensemble au musée de Gravelotte et la découverte de cette exposition consacrée aux héros oubliés avec les dessins de Jack Kirby clic 

 

P2101268

  • Mon après – midi à Créativa avec mes ami(e)s , discuter avec les personnes qui découvrent le point de Bayeux sans oublier non plus de parcourir le salon dans son ensemble .

P2150081

 

  • Retrouver enfin un temps sec pour ne plus avoir à patauger dans la boue en promenant Volga , profiter d’une belle  luminosité et d’un ciel enfin bleu , même si le froid est la condition de cet anticyclone et photographier de superbes  couchers de soleil qui donnent au ciel cette  couleur incroyable .

IMGP8489

  • Découvrir le nouveau roman de Stéphan Gérard “Quand saignent les louves” un thriller palpitant  non dénué d’humour , il me reste quelques pages à finir avant de vous en parler .

P2230101

 

 


Rendez–vous reflets

117527701

Pour participer au rv reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

Le 31 janvier 2018 la super lune bleue de sang était au rendez – vous , bien lumineuse elle se mirait dans les nombreuses pièces d’eau de pluie .

P2010038

Pourquoi lune bleue ? c’est l’appellation donnée à la deuxième pleine lune dans un même mois .

P2010032

 

Un autre reflet celui de l’amitié partagée, lors de notre rendez – vous  chez Brigitte et Michel .

P2031264

 

 


La douceur de l’amitié …

P1010926

“La douceur de l’amitié est faite de rires et de plaisirs partagés . C’est le matin du cœur , la source vive où il trouve à se désaltérer” . Kahlil Gibran

Croyez moi nous ( Elisabeth, Mireille du sablon , Annie, Bruno, Yvonne Anne )  l’avons parfaitement mise en pratique ce samedi cette citation, en  nous  retrouvant  chez Brigitte et Michel ( qui manque sur la photo de groupe, étant le photographe  ) . Le plaisir de se rassembler autour d’une table des plus gourmandes est resté le même , l’ émotion  aussi en pensant à notre ami Marc de Metz qui aimait tellement ces moments de partage .

 

P2031251

Les galettes n’étaient pas les seules sur la table comme vous pouvez le remarquer, 

P2031243

des crêpes à la crème de citron , joliment présentées

P2031244

Un succulent pithiviers au glaçage plus qu’attractif

P1220125 

Une délicieuse salade d’oranges aux épices , chocolats et autres gourmandises, nous ne manquions pas de munitions pour faire chanter nos papilles .

Des  petites attentions aussi pour chacun pour débuter cette nouvelle année .

P2031241

 P2031242

 

Bruno nous a présenté  sa superbe tenue médiévale, qu’il étrennera certainement bientôt, au salon Créativa,  entièrement confectionnée et brodée par ses soins . La ceinture à elle seule est déjà un chef d’œuvre , toutes les affaires nécessaires au brodeur s’y trouvent .

P1220135

Une superbe après – midi que nous ne sommes pas près d’oublier , merci encore à vous tous pour votre présence .


En amitié ….

 

Pour le défi 188 des croqueurs de mots en hommage à notre ami Henri un poème sur l’amitié .

P5160003

En   amitié  bien  à  l’abri des faux semblants

Se  multiplient  les  joies, divisent  les chagrins

Nous   ramenant  sans  faille  sur le bon chemin.

En comprenant les  erreurs de nos jugements ,

L’ ami    sait   toujours  se  mettre  à  l’ écoute

Il   nous  tend  la main alors coute  que  coute.

Loin des yeux il sait pour nous rester présent

Partager   nos  expériences   et   nos pensées

Par tous les temps au soleil comme à l’ombre,

Quel réconfort de laisser les mots en nombre

Couler   sans   avoir   besoin  de  les censurer,

A  travers  les  rires , les  larmes  tout  autant

Il  est  la  vraie  source  de  vie  où s’abreuver

Le  soleil  qui éclaire  nos nuits de tourments  .

 


Et un et deux et …..

M_n5NuCxdGyo4tHlysbdH-cekWE@316x102

Pour l’atelier de Ghislaine un clic sur le logo .

les mots contraires : lourd, léger, jour, nuit , peur, courage, gai , triste , plus, moins .

P1120056

 Jeudi était le jour choisi pour nos retrouvailles de blogueuses et blogueurs autour de la galette des rois .

P1120035

Nous avons vite oublié la légère pluie qui nous a accompagnés sur le trajet , une météo  pas très gaie mais qui n’allait pas nous rendre tristes pour autant  comme vous pouvez le constater sur les photos . 

P1120049

Certes nous avions peur que la neige s’invite un peu plus tôt que prévu mais elle a eu le courage de retarder son apparition sans se montrer susceptible , il faut se méfier des caprices de la poudreuse , la négliger peut etre lourd de conséquences .

P1120046

Inutile de préciser que nous n’avons pas fait que regarder les galettes et les brioches sur la table , nous avons largement eu le temps jusqu’à la nuit de tester les mérites de chacune et je peux vous dire que toutes étaient excellentes  .

P1120031

 Moins de rois que de reines pour cette version 2017 mais pas moins de rires ,

P1120050

je crois que nos zygomatiques s’en souviennent  encore à l’heure où j’écris ce billet .

P1120016

Je vous souhaite vraiment à vous toutes et tous un royaume comme le notre , celui de l’amitié .

P1120023

 


Merci

LE PETIT JEU DE LETTRES (50)

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mot à trouver dans le tableau est miséricorde , c’est une sorte de dague à lame mince à deux tranchants ou à section carrée. Selon certains le nom viendrait du fait que l’un des combattants serait appelé à crier miséricorde lorsqu’il l’avait sous la gorge. Selon d’autres le nom viendrait du fait qu’on portait le coup de grâce aux blessés avec cette arme .

Les anagrammes employées sont soulignées dans le texte .

P1140235

Mille mercis pour cette après midi de jeudi  où nous nous sommes retrouvés autour d’une table plus que remplie de délices, galettes, brioches des  rois, chez Brigitte et Michel .

P1140233

  Dehors, un temps plus que médiocre puisque comme mercredi et tous les jours de la semaine la pluie glaciale était au rendez vous. Pas de miséricorde pour les degrés , la température ne dépassant pas  un degré  . Mais peu importe  si les records d’humidité céleste étaient  en passe d’être atteints, nous n’avions pas l’intention de moisir longtemps dehors .

P1140242

Impossible de modérer notre plaisir à nous revoir chaque fois , remisé le marasme  au rayon des denrées décriées . Je crois que les photos sont parlantes, inutile de décrire non plus l’ambiance qui régnait autour de la table , redire que le rire était au rendez vous  et qu’à chaque fois je reçois les codes de l’amitié cinq sur cinq .

P1140256

En plus j’étais loin de me douter de ce  qui m’attendait, la remise de cadeaux personnalisés pour mon anniversaire passé,  une surprise  qui m’a fait énormément plaisir .

Une seule ombre au tableau, nos ami(e)s absents pour raison de santé, je souhaite vraiment que de nouveau, très vite, leur guérison soit à l’ordre du jour et qu’ils puissent mordre dans la vie à pleines dents en notre compagnie . 

P1140243


Voilà ….

IMGP9768

Pour l’atelier d’écriture de Ghislaine cliquez sur le logo

ilhmUH0eRPPPlPUWMQa8pfDEw7U@173x173

Voilà ce que j’avais écrit il y a quatre années pour ton premier  anniversaire de blog , je n’en modifierai pas une ligne tant ces rencontres au fil des printemps écoulés m’ont ravie.

L’amitié en pole position de ces jeudis défis , l’ aide  partagée pour des éventuelles demandes de codes et une solidarité toujours au rendez – vous . Merci Ghislaine pour ce que tu es et pour cet atelier auquel j’ai toujours autant de plaisir à participer 

 

J ’ai découvert un beau jour de juillet ton atelier,

O eil rivé sur l’ordi le jeudi c’est la lecture ,

Y in ou yang, les deux faces de l’écriture.

E n riant tu nous offres dans cet univers si particulier

U n passeport pour la découverte expérimentale,

X ou Y peu importe le genre, peu importe le nombre,

A vec toi les mots s’écrivent en lettres capitales.

N e change rien, ni la lumière ni les ombres

N octurne ou pas je serai au rendez vous.

I l est difficile de résister à l’attrait de tes défis

V erbes et noms alors sur l’écran se bousculent

E pousant l’article , endossant la majuscule .

R ien n’est aussi beau que la langue qui se confie

S a mélodie partagée avec les fidèles ami(e)s .

A h ! le plaisir de trouver sous leur plume réunie

Il était une fois au pays …des histoires à l’infini ,

R ires et commentaires sans hiérarchie,

E nfin en somme tout ce qui nous enrichit.


Il était une fois les copines

Pour l’atelier d’ Arlette c’est ici les mots : jouer, confier, garder, disserter, année, amie, école, adolescence , secret, sérieux, grave, divers, toujours,  jamais .

IMGP0009

IMGP0010

Vous pouvez jouer à me retrouver sur ces photos d’école primaire,  l’ardoise est là pour situer l’époque , je vous confierai aussi un petit secret , rien de grave rassurez vous , à cette époque je n’aimais pas trop les jupes et ça se remarque sur les photos . C’est drôle comme le sérieux s’installe  en passant au cours moyen( plus d’ardoise sur la photo de classe ) à moins que la consigne donnée stipulait de ne pas ouvrir la bouche pour sourire , nous avons l’air toutes aussi coincées . Il n’empêche que je garde de ces années du primaire un très bon souvenir  et deux fidèles amies qui sont d’ailleurs assises côte à côte sur un des clichés  . Inutile de disserter longtemps sur l’intérêt de l’école dans la socialisation et le lien sérieux qu’elle crée entre les êtres, vous en êtes toutes et tous convaincus . J’ai pu le vérifier encore récemment cette amitié qui se noue depuis l’enfance sur les bancs de la maternelle ou du primaire reste à jamais une force qui traverse l’adolescence  en s’amplifiant . Même si nous étions dans des établissements différents au secondaire, nous ne nous sommes jamais perdues de vue et nous retrouvions  toujours avec le même plaisir et ce très régulièrement . Bien sur les échanges ne se faisaient  plus lors des jeux de corde à sauter ,  de marelle  ou de balle au prisonnier mais par le biais de longues discussions sur nos chanteurs,  acteurs , auteurs préférés ,  de confidences échangées sur nos premiers émois  , sur le sens que nous devions donner à notre vie . Plus tard les divers aléas de la vie d’adulte ne nous séparèrent pas , et désormais nous savons que nous pouvons compter l’une sur l’autre quoiqu’il arrive .

IMGP0011


C’était vendredi …

Non, je ne vais pas vous plonger dans un imaginaire de science fiction , cette rencontre est bien réelle entre plusieurs blogueurs et blogueuses du nord est . En effet le 21 février nous nous sommes retrouvés à l’ABC en face de la gare pour une après midi riche en amitié partagée . Je vous laisse regarder la vidéo et vous invite à  découvrir les blogs des amies et amis rencontrés :

Annick

Brigitte

Eva

Mireille

Marc

Comme vous pourrez le constater nous ne manquions pas de douceurs pour les papilles,  en affrontant  ce qui , au départ, semblait être une après midi  pluvieuse  mais Marc avait promis et le soleil est bien arrivé et nous en avons profité pour sortir nos appareils dans les rues de Metz . Même si nous étions souvent à regarder en hauteur, aucune chute n’est à déplorer , le seul  moment légèrement problématique, la sortie d’exposition  de l’arsenal, le soleil éblouissant ( non, non je ne plaisante pas ) masquant les marches et là je parle en connaissance de cause car j’ai vraiment du ralentir pour ne pas en rater une .

 

Peut être êtes vous intrigués par cette main gravée sur le mur de la place Saint Louis , d’aucuns parlent de l’échoppe d’un gantier , d’autres d’une histoire survenue pendant la révolution, dans mon esprit c’était plutôt cette version qui me restait en mémoire aussi ai je regardé dans des livres d’histoire locale et j’ai  trouvé . Cette main témoigne d’une histoire de gifles données par Emil Maillard en 1887 à un employé administratif nommé Henriry pour lesquelles il a été condamné à verser 1000 marks en liquide et  à deux mois de prison . Je vous incite vraiment à cliquer ici pour connaitre en détail toute l’histoire de cette main dorée .


Pour peindre l’amitié

Pour l’atelier de Zazabelle chez Arlette

Merci Monique pour le cadre .

Amitié

Pour peindre l’amitié  :

Avoir sur sa palette la couleur du partage,

Bannir le trait flatteur comme la caricature,

Chercher toujours à comprendre l’image,

Délicatement construire son ossature,

Esquisser peu à peu le contour du visage,

Fondre en pastels la moindre égoutture ,

Garder surtout le vrai sans maquillage,

Habilement gommer  toute  imposture,

Idéaliser ne sera pas  un avantage,

Jasper de nuances pour finir  la peinture.