Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “Bernache

Rendez–vous reflets

120119361

Pour les rendez – vous  reflets qu’organise  Annie instants de vie 54,   en hommage à Marc de Metz , un clic sur le logo.

Un petit reflet saisi  depuis le jardin d’ Elisabeth juste avant de partir pour Briey .

PA140051

Cette fois -ci  le reflet est pris dans la chambre d’hôtes du “Cube” de Briey que nous sommes allés visiter lundi dernier. Vous en saurez plus demain .

PA140091

Pour la troisième le miroir sera liquide avec ces bernaches vues dimanche dernier sur le plan d’eau de Woippy. Avec ma fille nous en avons dénombré une centaine, quand je vous disais dans mon article sur cette oie que l’espèce se portait bien et colonisait à tout va , je ne pensais pas en avoir la preuve le lendemain .

PA130060


abécédaire des animaux du monde

animaux et oiseaux du monde

Pour l’abécédaire des animaux du monde de Violette un clic sur le logo .

Pour cette lettre B j’ai choisi de vous présenter la Bernache du Canada  que l’on reconnait bien sur la photo ci – dessous avec son cou et sa tête noirs  et sa gorge blanche , ici essayant de s’imposer vis à vis des deux ouettes d’Egypte .

P2130494

C’est une espèce d’oie que nous rencontrons maintenant de plus en plus souvent sur nos étangs , que ce soit à la campagne ou sur les pièces d’eau près de la ville . Celles que j’ai photographiées l’ont été à Woippy, sur une ballastière aménagée pour une partie en baignade l’été mais offrant une autre  plus sauvage à quelques mètres des habitations .

P2130499

Il faut savoir que cette oie fait partie des plus gros anatidés d’Europe, mesurant jusqu’à un mètre de haut et pesant jusqu’à 6 kilos , pour une envergure de 1,75 mètres . Contrairement à de nombreux autres anatidés qui recherchent leur nourriture en milieu aquatique , la Bernache du Canada se nourrit sur la terre ferme. Feuilles, fleurs, tiges, racines , baies, graines  sont au menu . Elles passent 12 heures et plus par jour à s’alimenter pour répondre à leurs besoins énergétiques .

P2130493

Introduite par l’homme à des fins ornementales en Angleterre dès le début du XVII ème siècle , sa croissance est exponentielle depuis les années 90 .  Avec une nette préférence pour le centre  de la France , l’Île de France et le Nord Est . Après avoir été protégée,  elles ont changé de statut et sont devenues une espèce classée nuisible et  chassable depuis le 8 juillet 2013 en raison de leur impact sur l’environnement et l’avifaune aquatique ( compétition alimentaire et comportement territorial  marqué ) .