Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “C. Baudelaire

Jeudi poésie

Gourmandise_cs9q9DlRNdeHr1NTv9vpewty4hA@300x251

Jeanne Fadosi (un clic) est à la barre des croqueurs de mots ( clic sur le logo) pour la quinzaine et nous propose comme thème le blason à savoir un poème sur  une partie de la tête ou du corps humain . J’ai pensé rediffuser  la chevelure  (clic ici ) et j’ai finalement  choisi ce poème de Charles Baudelaire.

P7264351

 

Les yeux de Berthe

*

Vous pouvez mépriser les yeux les plus célèbres,
Beaux yeux de mon enfant, par où filtre et s’enfuit
Je ne sais quoi de bon, de doux comme la Nuit !
Beaux yeux, versez sur moi vos charmantes ténèbres !

Grands yeux de mon enfant, arcanes adorés,
Vous ressemblez beaucoup à ces grottes magiques
Où, derrière l’amas des ombres léthargiques,
Scintillent vaguement des trésors ignorés !

Mon enfant a des yeux obscurs, profonds et vastes
Comme toi, Nuit immense, éclairés comme toi !
Leurs feux sont ces pensers d’Amour, mêlés de Foi,
Qui pétillent au fond, voluptueux ou chastes.