Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “cheval

Le pur sang arabe de l’esplanade

Pour l’abécédaire photo de Violette un clic sur le logo

Prendre une image personnelle d’escalier ou de porte ou de statue et les faire parler ou en parler selon votre ressenti. La photo ne doit pas venir d’Internet. Comme il s’agit quand même de la suite de l’abécédaire , cette fois avec la lettre P, mettre dans le titre de la photo un mot commençant par P.

Le pur sang arabe  de l’esplanade .

P8102542

Cette statue de Christophe Fratin fut donnée par le gouvernement à la ville de Metz en 1852 . Une légende court à propos de ce cheval regardez le bien, lors de l’érection de la statue on fit observer au sculpteur qu’il avait commis une faute dans la disposition des antérieurs et postérieurs , de désespoir il se serait suicidé en se jetant du haut des murs de la citadelle . Il n’en est rien puisque l’artiste continua d’exposer au salon de Paris jusqu’en 1863. Ce qui n’empêcha pas les Allemands de perpétuer la légende pendant l’annexion et  de railler les Français  en passant avec leurs sections devant la statue .

P8102545

“ Ce cheval a été fait par les Français et comme tout ce qu’ils font , ils l’ont mal fait . Il marche en avançant les deux jambes du même côté , alors que le cheval marche en avançant la jambe droite de devant avec la gauche arrière ..”

Mais ce qu’ils ignoraient certainement c’est que l’amble est l’allure naturelle des poulains de la race arabe . Cette allure était autrefois tres recherchée pour certain services à cause de la douceur des réactions, c’était la monture des dames voire même des papes .

P8102541

Ce cheval connut bien des emplacements différents en 1852, il était d’abord à la place de la statue du maréchal Ney , en 1859 il fut placé du côté opposé , en 1889 il fut remplacé par la statue de Guillaume 1er et placé au jardin Boufflers, comme les Allemands préféraient y voir une statue du prince Frédéric Charles de Prusse il fut installé à sa place actuelle , devant le tribunal  le 3 mai 1897, Sur les mêmes parterres figuraient deux autres œuvres de Fratin un dogue et un lévrier , à ce jour ces chiens se sont volatilisés , le lévrier en 1944 et le dogue placé après au jardin botanique beaucoup plus récemment puisque j’avais eu l’occasion de le prendre en photo avec mon premier chien .

Publicités

Chinfreneau

LE PETIT JEU DE LETTRES- 132 -INDICE- CHINF

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

le mot à trouver : chinfreneau coup reçu à la tête ou au visage.

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 

Résultat de recherche d'images pour "chevaux Erni"

Lithographie de Hans Erni

Carine n’en revenait pas en consultant  le cahier des comptes , c’était comme recevoir un chinfreneau de plein fouet .  Pourquoi n’avait elle pas mis un frein aux investissements  d’Henri ? Elle ne voulait pas croire que son écurie était fichue  à cause de  son fiancé, un soit disant as de la finance  qui l’avait roulé dans la farine en lui proposant  des placements fabuleux . Après une franche dispute entre eux deux  suite au courrier de la banque , la fâcherie était plus que consommée,    elle  se métamorphosait en une rancune tenace envers cet ami  d’enfance qui l’avait trahie . Elle lui réserverait bien un chien de sa chienne , car elle était vraiment fauchée maintenant . Elle allait devoir se séparer de  ses meilleurs chevaux,  car elle n’arriverait peut être pas à faire face  .  La niche fiscale choisie par son ancien compagnon s’avérait une farce cruelle ,   l’argent avait fondu comme neige au soleil, il ne restait plus rien, elle était pratiquement ruinée  . Elle aurait beau s’échiner à exploiter chaque créneau pour sauver  son entreprise, elle aurait du mal à trouver les fonds pour éponger sa dette . Devrait – elle se séparer de Chérif du clos de la frênaie , l’étalon au chanfrein rectiligne , aux yeux vifs , à la si belle allure racée quand il s’élance sur les champs de courses ?  Elle l’entendait hennir dans son box comme s’il pressentait l’ennui croissant de sa maitresse . C’était grâce à sa capacité innée de la course d’obstacle qu’elle avait pu se lancer dans l’élevage, les gains de Chérif lui avaient permis d’acheter de très bonnes  juments et de proposer des poulains de premier choix aux acheteurs . Non , ce cheval c’était comme sa chair , il était ancré en elle et elle ne le lâcherait pas , quitte  vraiment à se battre avec les créanciers par tous les moyens juridiques qu’elle pourrait trouver .