Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “classe

Miscellanées

LE PETIT JEU DE LETTRES 206-

Pour le petit jeu de lettres de Lady Marianne un clic sur le tableau .

Le mots à trouver : Miscellanées : genre littéraire composé de textes divers , mélangés .

Les anagrammes sont soulignées dans le texte .

 IMGP5154

Emeline et Amélie sitôt la classe terminée décident de s’offrir une petite séance au cinéma.  Les élèves ont été particulièrement pénibles en cette fin de semaine ,  leurs  cours  particulièrement animés , émaillés d’incidents . Alors qu’ils   étaient censés étudier les mains sales de J. P. Sartre avec Emeline,  Anselme pour la énième fois a voulu faire le malin . Trainant ses semelles sur le plancher pour  attirer l’attention , il s’est alors lancé dans une diatribe contre l’institution scolaire, les mille manies de ses gourous aux menaces permanentes  qui veulent les transformer en limaces . On aurait dit qu’il était sous l’effet de la mescaline ,  ses yeux étaient en mydriase, il semblait avoir de la fièvre et parlait au nom de Némésis.   Quant à Amélie  elle a eu bien du mal à obtenir le silence et le calme après  le lâcher de limaces de Camille dans la salle  des travaux pratiques . Aussi  ont – elles bien besoin toutes les deux de se changer les idées . Arrivées à la caisse , elles optent pour une adaptation des miscellanées de M. Schott,  curieuses de voir comment le réalisateur traduit ses petits riens essentiels  de la vie .


Clitorine

images-copie-1

Pour les prénoms du mercredi à la cour de récré de Jill Bill un clic sur le logo

PA123275

C litorine    s’apprête   à   entrer  en  classe

L ointain    déjà   pour   elle   l’âge  de glace

I  l   lui  faut  assumer  ce  prénom  cocasse

T  endue,  elle  sait  qu’elle devra  faire face

O h ! elle aimerait tant que soudain  s’efface

R ires  et  quolibets  qui  laissent leur traces

I l  lui  faut  toujours être vraiment  pugnace

N e  pas  flancher,  retirée  dans  sa cuirasse

E lle  aimerait  bien   un  prénom  plus  classe.

Je me suis demandée si vraiment ce genre de prénoms pouvait être donné , mais oui la preuve  ici ( clic) Kev Adams en a rencontré une dans un de ses spectacles .


Plusieurs visages restent accrochés ….

Mon logo fait par Ghis.jpg  2

Voilà ce que nous dit Arlette pour cet atelier .

Hello! Bonjour les amies et amis!
Pour cet atelier, je ne mets pas de mots.
Je vous mets simplement le thème…
Logique, c’est le moment!

LA RENTREE DES CLASSES…

Actuellement ou les rentrées qu’on a connues,
Comment se passait notre rentrée?
Les tenues et uniformes…tabliers obligatoires…
les meubles dans les classes… les conditions…
Ou, quelque souvenir personnel ou de situation!
Croustillant ou pénible!
Allez, à vos claviers!
Je suis sûre que serez en verve!

IMGP8057

Plusieurs visages restent accrochés à cette évènement particulier que constitue la rentrée des classes. Tout d’abord immanquablement ceux de mes parents puisque chez nous la rentrée était triple, papa et maman étant enseignants. Impossible de ne pas se laisser gagner par cette atmosphère à la fois studieuse et joyeuse des préparatifs d’avant le jour J . Parfois elle s’immisçait au  sein même des vacances quand profitant d’un arrêt sur la route  qui nous menait à la mer ( il fut un temps où la voiture , toujours une Peugeot, était très gourmande en eau) ,  maman repérait une jolie blouse dans un magasin et l’achetait. Mais revenons à ces jours précédents le jour J. Les listes de tout ce qui était nécessaire pour nous trois étaient méticuleusement préparées, qu’il s’agisse de vêtements ou de fournitures scolaires .  Maman mettait un point d’honneur à me confectionner une nouvelle tenue chaque année, c’était une couturière hors pair qui ne rechignait jamais devant la difficulté . Pas question de masquer sous la blouse un accoutrement à “la va comme je te pousse” comme elle se plaisait à dire quand je rechignais pour les essayages. La veille du jour J le costume de papa , l’ensemble de maman , mes affaires tout était soigneusement préparé pour aborder le jour J sans stress .

IMGP0010

Me reviennent aussi en mémoire certains visages d’institutrices du primaire et de la maternelle . Les fameux macarons qui encadraient celui de la maitresse  du cm1 cm2 , son allure un peu stricte et rigide qui effrayait un peu le premier jour mais que l’on oubliait bien vite tant ses cours étaient passionnants ,   la douceur du sourire de la maitresse du Ce1 Ce2 qui nous mettait de suite à l’aise en ce jour de rentrée nous rassurant pour tout ce que nous allions partager ensemble . Je n’ai malheureusement que des photos des élèves à vous montrer car contrairement à ce qui se passait dans les classes du secondaire les enseignantes n’étaient pas sur les photos . Je remarque qu’il y avait une différence avec les maitres qui eux aussi étaient avec leur classe sur la photo comme ci – dessous .

IMG_0002

Dans la cour de l’école primaire à l’appel de chaque nom , les rangs se formaient impeccables avant l’entrée dans la salle de classe, on aurait entendu une mouche voler  une fois la porte franchie . Pour mon entrée au cours préparatoire, à Metz devant les ponts, j’avais vu un peu avant les autres ce que serait mon univers puisque papa enseignait dans la même école  mais dans le secteur des garçons bien sur, il m’avait permis de rentrer dans sa classe . Le bureau du maitre , l’estrade, l’incontournable tableau noir , les grandes cartes sur leur support amovible, les rangées de bancs doubles où seraient assis les écoliers, quel changement avec l’école maternelle . 

P8300394

Je découvrai avec quelque peu d’appréhension cet encrier en porcelaine blanche et l’encre violette qui allait le remplir , assez angoissée de devoir manier ce porte plume pour écrire sans faire de pâtés, même si  la plume sergent major était une aide précieuse  . Ah l’art du plein et du délié ! la délicatesse, la patience   qu’il fallait avoir pour former  les lettres correctement et remplir ces pages d’écriture .

Je ne résistai pas au plaisir de distribuer sur les bancs  ces  cahiers aux couvertures plastifiées colorées ( si je me souviens bien ceux des compositions avaient une couverture rouge les autres étaient verts) , préparés déjà pour le grand jour,

P8300391

ni à celui d’essayer les craies sur le grand tableau , je savais que papa effacerait le tout méticuleusement et ne resterait sur celui – ci que la date du jour J . Les arabesques  de la craie pour réaliser le dessin, ses effusions de poudre pour des remplissages intempestifs de couleurs , ses crissements insupportables si mal maniée , son odeur incomparable restent encore à l’heure actuelle bien gravés dans ma mémoire .

P8300396

J’aurais l’occasion de la fréquenter de nombreuses fois cette classe puisque sortie de la mienne côté filles, j’allais pendant plusieurs années directement rejoindre papa qui y assurait l’étude tous les jours . Je pourrais encore vous parler du plumier,

scan0084

de la diversité des buvards où la publicité s’invitait,

IMG_0005

des leçons de choses , des bons points donnant droit à des images , des jeux dans la cour à la première récré , de ces fameuses grandes cordes  où nous sautions à plusieurs   en chantant d’innombrables comptines ….mais je pourrais c’est sur vous lasser .

P8300397

 

  


Lundi soleil

lundi soleil photo rentrée

Pour lundi soleil chez Bernieshoot un clic sur le logo

Pour moi ce mot rentrée évoque aussi celle de mes parents enseignants , j’ai choisi de vous la montrer au travers d’anciennes  photos de classes de papa  , quand il était dans le Cher et l’Allier avec des classes uniques et puis arrivé à Metz avec une  classe de garçons de  cours moyen . Je n’ai malheureusement pas les dates sur les photos mais je peux approximativement situer les deux premières vers 1946, 47  et la troisième dans les années 60 .

IMG

IMG_0001

IMG_0002


Si la fée Passeparlà ….

Il ne vous aura sans doute pas échappé que demain est un jour particulier , celui de la rentrée des classes . Si la fée Passeparlà était à vos côtés et vous proposait de retourner à l’école , quel serait votre choix ? Une classe de maternelle, une classe de primaire , de secondaire ?

 

IMG

 

Ma fille et une petite camarade de classe en maternelle

IMG_0001 - Copie

 

En ce qui me concerne, je pense que je choisirais la grande section de maternelle pour les nombreuses activités proposées ( je vous laisse le soin de me trouver sur la photo en noir et blanc , un indice je chante …) , quoi de plus sympathique que de chanter, de s’essayer à la peinture, à la sculpture, tout en découvrant l’écriture et la lecture et bien sur le calcul  .

Ah les dessins à la craie , quel plaisir de tester toutes les couleurs sur un tableau , tout en laissant sur ses doigts un peu de cette magie de la matière comme plus tard le pastel sec .

Mais j’avoue que certaines classes de primaire me laissent aussi de très bons  souvenirs , comme par exemple le CP où  la lecture permet d’accéder à tout .

“ Le seuil franchi dans la petite antichambre où à chaque crochet étaient suspendues des épaisseurs de manteaux de couleurs diverses , il avait déjà oublié la peur comme on oublie un fardeau qui pèse sur le corps ; grâce , certainement , à l’une de ses institutrices dont il sentit tout de suite qu’elle l’avait vu une fois pour toutes. Cette vieille femme possédait l’art du regard qui scrute et subjugue par tout ce qu’il contient d’accueil et d’hospitalité : et jamais il ne se sentit observé, ni encore moins percé à jour .”

Peter Handke , Histoire d’enfant