Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “cygnes

Les oiseaux à La Maxe

Défi écriture no 71 .

Pour l’atelier 88 de Ghislaine ( un clic sur le logo ) ; les mots à insérer  : Appuyé, tronc, effiloché, tenue, pourtant, risque, suite, visite. ou un texte sur le thème campagne.

Aujourd’hui je vous emmène  le long des berges de Moselle sur la véloroute Charles le Téméraire traversant la Maxe , un endroit qui mérite la visite que l’on soit à pied , ou en vélo. Vous allez peut être me dire que les champs que longent la piste en cette saison ne présentent guère d’intérêt, pourtant il arrive qu’ils soient le théâtre de rassemblements hors pair d’oiseaux en tous genres.

IMGP0909

Car ils ont de la suite dans les idées ces volatiles , le tracteur sorti signifiant le plus souvent nourriture à disposition sans trop de risque , ils se hasardent souvent derrière.  C’est ainsi qu’il y a trois  ans j’ai vu une centaine de cygnes s’envoler quand l’agriculteur furieux s’est mis à crier.

Résultat de recherche d'images pour "la Maxe  giselefayet"

Cette fois ci lors de notre dernière sortie pas de cygne mais des mouettes en nombre  dans le même espace, non loin des héronnières .

P2243711

P2243719

Mais  ce n’est pas la seule façon d’observer la gent ailée , inutile de vous cacher derrière un tronc pour ne pas effaroucher les spécimens , il existe en effet plusieurs postes en bois où, appuyés contre la paroi,  vous pouvez tranquillement zoomer avec les jumelles ou votre appareil photo pour découvrir les canards migrateurs  sur la rivière ou d’autres oiseaux dans la futaie grâce aux ouvertures réparties de tous côtés.

Sur les photos suivantes ( désolée ils étaient vraiment loin pour mon zoom ) vous pouvez identifier à côté des foulques des milouins males , un peu plus petits que le canard colvert, le mâle en tenue nuptiale présente une tête brun roux , un bec noir et des yeux rouges , le dos gris cendré clair le poitrail noir ainsi que l’arrière . La femelle a un cou et une tête brune tout comme le poitrail et un dos grisâtre . Pour le bec il faut me croire sur parole car là ils sont en pleine phase de sieste . 

P2243705

Concernant la photo suivante il semblerait qu’il s’agisse de deux canards pilets mais je ne suis pas vraiment sure pour la femelle , son plumage me semblant un peu trop uniforme .

P2243706

À cette période de l’année , les canards ont revêtu leur tenue de gala pour séduire leur dulcinée et si par hasard l’un deux arbore un manteau de plumes quelque peu effiloché c’est que la bataille a été rude pour s’imposer vis à vis des concurrents .

Là ce sont des fuligules morillons que nous apercevons le mâle bien caractéristique avec sa livrée noire et blanche en période nuptiale et la femelle en camaïeu de brun ..

P2243714


Mes rencontres au fil de l’eau

Je vous ai déjà parlé d’un certain nombre de lieux , alors pour que vous ne soyez pas trop dépaysés quand je les évoque, je vous propose de suivre mon parcours sur cette carte . Vous pouvez l’agrandir car nous resterons dans un secteur de quelques kilomètres autour de la Moselle .

 

Partie de Ban St Martin , je suis la véloroute Charles le Téméraire ( voie matérialisée en vert sur le plan ) jusqu’au tennis de Moulins ( c’est bizarre elle ne l’est plus verte sur le plan alors qu’elle existe bien ). Je m’arrête souvent au niveau de l’île des  Jésuites à Longeville ,  je n’ai toujours pas renoncé à la photo du martin pêcheur mais pour l’instant il est aux abonnés absents . Je ne pars pas bredouille de ce lieu quand même car madame foulque se laisse facilement tirer le portrait .

P7180265

Une fois  au tennis je monte sur le pont pour franchir la Moselle , là sur la photo elle est passée par Jouy aux Arches et Ars . 

P7180251

Mais pour cette fois ci, ce n’est pas la direction que je vais prendre , je veux absolument faire un petit coucou aux nouvelles arrivées des prairies Jean – Marie Pelt  de Montigny – les –  Metz  . Je traverse  donc   et prends le chemin , fort en bosses et creux de toutes dimensions  qui longe la rivière , juste en face de la véloroute . Elles sont bien là cette fois ci , les deux vaches highland Cattle , un eco – paturage qui rencontre toujours autant de succès .

P7180256

“Gisela” demande  tout de suite  à me faire la bise , (si, si, je vous assure c’est bien son nom ), j’en  reste baba mais je me contente de lui faire quelques caresses ….

P7180253

L’envergure des cornes est impressionnante mais elles sont vraiment très gentilles ces vaches et ce sont des débroussailleuses hors pair .

Une fois les calinous terminés, je me dirige vers le canal sur le  pont qui enjambe l’autoroute puis je  longe ce canal jusqu’au plan d’eau .

La famille cygne qui a pris pour habitude de squatter le chemin d’en face

se promène tranquillement sur l’eau ce matin. Ils sont devenus de vraies stars comme vous pouvez le constater sur la photo ci – dessus  .

P7180263

P7180268

Arrivée au plan d’eau je passe en dessous de l’autoroute pour longer un  bras de la Moselle , un autre couple de cygnes semble tres occupé à garder une apparence impeccable tout comme d’ailleurs ce cormoran qui les accompagne  . Ce dernier est vraiment étonné du résultat qu’obtient sa voisine .

P7180276P7180278

Il est grand temps de retraverser la Moselle pour rentrer, les avirons eux aussi prennent le chemin du retour .

P7180280