Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “découverte

Jeudi poésie

Pour le défi N° 212 des Crôqueurs de mots, Dômi me confie la barre - Lenaïg

Pour ce jeudi poésie c’est Lénaig ( clic ) qui est à la barre du navire des croqueurs, elle nous suggère comme thème les joies de la découverte.

P6180334

J’ai de suite pensé à Guy de Maupassant et à son poème

Découverte

*

J’étais enfant. J’aimais les grands combats,
Les Chevaliers et leur pesante armure,
Et tous les preux qui tombèrent là-bas
Pour racheter la Sainte Sépulture.

*

L’Anglais Richard faisait battre mon cœur
Et je l’aimais, quand après ses conquêtes
Il revenait, et que son bras vainqueur
Avait coupé tout un collier de têtes.

*

D’une Beauté je prenais les couleurs,
Une baguette était mon cimeterre ;
Puis je partais à la guerre des fleurs
Et des bourgeons dont je jonchais la terre.

*

Je possédais au vent libre des cieux
Un banc de mousse où s’élevait mon trône ;
Je méprisais les rois ambitieux,
Des rameaux verts j’avais fait ma couronne.

*

J’étais heureux et ravi. Mais un jour
Je vis venir une jeune compagne.
J’offris mon cœur, mon royaume et ma cour,
Et les châteaux que j’avais en Espagne.

*

Elle s’assit sous les marronniers verts ;
Or je crus voir, tant je la trouvais belle,
Dans ses yeux bleus comme un autre univers,
Et je restai tout songeur auprès d’elle.

*

Pourquoi laisser mon rêve et ma gaieté
En regardant cette fillette blonde ?
Pourquoi Colomb fut-il si tourmenté
Quand, dans la brume, il entrevit un monde.

P6180339


Une sacrée découverte

La nouvelle est tombée ce matin , lors des travaux d’aménagement de la zone du Sansonnet , pas très loin de mon domicile et dont je vous ai déjà parlé , il a été trouvé un fossile assez étonnant dont voici la photo .

P3310001

Il s’agirait d’un morceau de patte de kulindadromeus, un ornithischien primitif herbivore dont le bas des pattes était couvert de minces écailles . Mais les avis sont partagés

Afficher l'image d'origine

certains spécialistes parleraient eux de bambiraptor , contrairement au premier c’ est un carnivore

Afficher l'image d'origine

En tous cas pas question de voir ce type de créatures investir la zone du sansonnet.

Quand on sait que certains généticiens  pensent pouvoir  redonner vie à des espèces disparues depuis des millénaires, faire sauter le verrou du vivant et tenter de cloner des espèces éteintes à partir de vieux échantillons conservés dans les muséums serait, à les en croire, tout à fait envisageable.  J’en connais une ( Volga) , qui serait surprise en voyant de tels animaux , je ne sais pas si elle se mettrait à l’arrêt comme pour toutes les autres espèces d’oiseaux . Bon il va falloir que je lui explique que pour l’instant le fossile ne se transforme pas directement en prédateur( s’il s’agit du bambiraptor)  pour l’autre elle n’a rien à craindre .