Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “Epicure

Lucrèce

abécédaires philosophes et auteurs divers

Botticelli-primavera

Par Sandro Botticelli — http://www.googleartproject.com/collection/uffizi-gallery/artwork/la-primavera-spring-botticelli-filipepi/331460/,

Pour l’abécédaire philosophes et auteurs de Violette un clic sur le logo j’ai choisi de vous parler d’un des disciples d’Epicure  à savoir de Lucrèce .

Afficher l'image d'origine

Il est très difficile de connaitre  ce poète philosophe du premier siècle avant Jésus Christ, en effet les informations sont tres contradictoires tant au sujet de sa vie que de sa mort .

Lucretius1

Par contre son œuvre elle est connue, dans “De rerum natura “

Afficher l'image d'origine

il reprend les principes de son maitre Epicure et nous le fait connaitre .

« C’est toi, père, qui découvris la vérité,
    Qui guides notre vie; c’est dans ton œuvre, ô maître,
    Que nous venons chercher, abeilles butinant
    Dans les vallées en fleurs, ces paroles d’or, oui,
    D’or, dignes à jamais d’une vie éternelle ! »

Paradoxalement il écrit ce long poème  De Rerum Natura consacré à la doctrine d’Epicure alors que celui – ci se méfiait de la poésie et la déconseillait à ses disciples . Mais il s’en explique ainsi :

  « L’enfant imprévoyant, tout au plaisir des lèvres,
    Avale jusqu’au bout le très amer remède :
    Dupé, mais pour son bien, il guérit peu à peu…
    Ainsi fais-je à présent. Je sais notre doctrine
    Trop triste pour celui qui ne fait qu’y goûter;
    La foule horrifiée la fuit. C’est pourquoi, moi
    Je vais te l’exposer dans la langue des Muses,
    Comme tout imprégnée du doux miel poétique.
    J’ai voulu par mon chant séduire ton esprit,
    Le temps qu’il ait compris le seul remède utile :
    Connaître entièrement la nature des choses.”
 

Cette œuvre comprend trois parties

  • la nature considérée dans ses constituants essentiels , les atomes et le vide .
  • l’homme
  • le monde et les choses de la nature

Lucrèce est foncièrement contre la religion

« La piété ce n’est point se recouvrir d’un voile,
    Tourné vers une pierre ou courant les autels,
    Ni se mettre à genoux, ni s’allonger par terre,
    Mains tendues ; ce n’est pas inonder les autels
    Du sang des animaux, ni faire vœux sur vœux :
    C’est pouvoir, l’âme en paix, contempler toutes choses ! »

« Je ne connais pas de texte, dans toute l’Antiquité, qui ait cette vivacité antireligieuse, cette rage, cette radicalité. » écrit Comte-Sponville

Il est comme Epicure atomiste , il croit à la pluralité d’un monde infini, à la sélection naturelle comme Darwin mais contrairement à son maitre Lucrèce est loin de la sérénité d’Epicure , c’est un angoissé .

Par exemple pour lui il faut éviter la passion amoureuse

« Éviter l’amour, ce n’est pas se priver
    Des plaisirs de Vénus ; c’est en jouir sans rançon.
    Le plaisir est plus pur chez les amants sereins
    Que chez ces malheureux dont l’ardeur passionnée
    Erre et flotte indécise au seuil même d’aimer.

    Le premier corps venu suffit à notre sève ;
    Pourquoi la réserver pour un unique amour
    Qui nous voue à tout coup au chagrin, aux soucis.”

Longtemps ignorée par les copistes, Epicure étant considéré comme adepte de la débauche par les auteurs chrétiens ,  l’œuvre de Lucrèce sera révélée en 1430, la première édition imprimée en 1473.

Montaigne, Molière et La Fontaine étaient lecteurs de Lucrèce et le fabuliste  n’hésitait  pas à se proclamer son disciple .

Botticelli se serait inspiré de son œuvre pour peindre son allégorie du printemps

Pour avoir plus de détails sur son œuvre un clic sur de rerum natura

 


Epicure

abécédaires philosophes et auteurs divers

Pour l’abécédaire philosophes et auteurs de Violette un clic sur le logo.

Epikouros BM 1843.jpg

 

J’ai longtemps hésité entre ce philosophe et l’auteur Jean Echenoz mais comme je vous avais déjà parlé de cet auteur pour vous présenter un de ses livres  ici ( clic) et (reclic)  j’ai opté pour Epicure qui j’en suis sure ne vous est pas inconnu .

PB250012

Puisque nous parlons de philosophes ,  je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de ce livre “ le monde de Sophie “ de Jostein Gaarder une façon très agréable de plonger dans le monde de la philosophie .

Fondateur de l’épicurisme ce philosophe grec né à Samos  fonde l’une des plus importantes écoles de l’Antiquité . Contrairement à l’idée que l’on se fait de ce philosophe il mène une vie simple et frugale dans son Jardin d’Athènes ,  il est aussi végétalien . Sénèque s’insurge d’ailleurs contre la rumeur répandue à son égard

“Pour moi , je pense et j’ose le dire contre l’opinion des nôtres que la morale d’Epicure est saine , droite, et même austère pour qui l’approfondit …Je dis qu’elle est décriée sans l’avoir mérité .”

  • La doctrine d’Epicure peut se résumer en 4 points forts :

« Et maintenant y a-t-il quelqu’un que tu mettes au-dessus du sage ? Il s’est fait sur les dieux des opinions pieuses ; il est constamment sans crainte en face de la mort ; il a su comprendre quel est le but de la nature ; il s’est rendu compte que ce souverain bien est facile à atteindre et à réaliser dans son intégrité, qu’en revanche le mal le plus extrême est étroitement limité quant à la durée ou quant à l’intensité ; il se moque du destin, dont certains font le maître absolu des choses ”

1 Les dieux ne sont pas à craindre

2 La mort n’est pas à craindre

3 On peut atteindre le bonheur

4 On peut supprimer la douleur

« Le plus effrayant des maux, la mort ne nous est rien, disais-je : quand nous sommes, la mort n’est pas là, et quand la mort est là, c’est nous qui ne sommes pas39 ! »

  • La théorie de la connaissance

Pour lui les sensations ne peuvent que garantir la réalité , elles ne peuvent qu’être vraies . Quatre sortes d’évidence s’imposent alors :

  1. la passion ou le pathos
  2. la sensation ou impression sensible
  3. la prénotion
  4. l’intuition de la réflexion

P8140005

  • La physique vue par Epicure

Comme beaucoup de philosophes il est aussi astronome et physicien,  selon lui une juste compréhension de l’univers permet de mener une vie heureuse . Il  combat donc  l’interprétation anthropomorphique de la nature , il est donc absurde de louer ou de blâmer ses actions .

« Si la crainte des météores et la peur que la mort ne soit quelque chose pour nous, ainsi que l’ignorance des limites des douleurs et des désirs, ne venaient gêner notre vie, nous n’aurions nullement besoin de physique ”

La réalité est composée de deux éléments les atomes et le vide .

  1. rien ne naît de rien
  2. tout ne peut naître de tout
  3. rien ne peut retourner au néant.

Afficher l'image d'origine

  • Bonheur et plaisir pour Epicure

Il faut différencier les désirs naturels pour le bonheur, pour la tranquillité du corps, pour la vie des désirs vains artificiels ( richesse, gloire )ou irréalisables comme l’immortalité.

« Parmi les choses dont la sagesse se munit en vue de la félicité de la vie tout entière, de beaucoup la plus importante est la possession de l’amitié. »

 

Afficher l'image d'origine

« Que personne, parce qu’il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu’il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n’entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l’âme. Et celui qui dit que le temps de philosopher n’est pas encore venu, ou que ce temps est passé, est pareil à celui qui dit, en parlant du bonheur, que le temps n’est pas venu ou qu’il n’est plus là. »