Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “France

Vacances en France

Pour le jeu des acrostiches chez Lenaïg pendant la pause de la cour de récré de Jill un clic ici

vacances

V oici  venu le temps des vacances

A vec quelques précautions sans insouciance

C hoisir sa destination devient une évidence

A ccordons donc notre préférence 

N aturellement à notre belle France

C hoix multiple de lieux en concurrence

E spérant attirer les touristes en partance

S oulagés de ne plus vivre dans l’urgence.

*

E  n optant pour l’océan , pas d’imprudence

N ‘oublions pas que sa force a des conséquences

*

F êtons l’été au gré de nos préférences

R avissantes montagnes , côtes d’excellence

A ccueillante campagne , la diversité  est une chance

N e boudons le plaisir de retrouver un parfum d’enfance

C ueillons  dans les embruns ou les forêts  cette fragrance

E t profitons de chaque instant de notre existence .


Abécédaire trois sujets

PA213408 - Copie

Quand elle reçut l’appel de la gendarmerie de Florange, Emilie comprit instantanément qu’elle pouvait dire adieu à son séjour au Danemark avec Didier. Son frère François venait d’avoir un terrible accident, sa voiture s’était embrasée après avoir percuté un arbre . Les brulures qu’il présentait  nécessitaient de toute urgence plusieurs greffes . Pour avoir les meilleures chances de régénération de la peau, les médecins estimaient  que seul un membre de la famille pouvait se porter donneur. Une histoire de compatibilité génétique à laquelle elle ne comprenait pas grand chose mais ce dont elle était bien consciente , ce  geste s’avérait vital  pour François. Elle devait donc prendre impérativement l’avion pour la France dans les plus brefs délais. Elle informa immédiatement Didier de la terrible nouvelle  et de ses conséquences. En pleurs au téléphone, elle semblait inconsolable. Il eut beaucoup de mal à calmer son angoisse mais essaya tant bien que mal de lui apporter tout son soutien.

Bien sur il n’était pas plus question de reprendre le tournage dans une semaine aux States , les scènes à tourner étaient plus que mouvementées et incompatibles avec le don qui lui était demandé.  Elle appela donc ensuite le metteur en scène pour lui expliquer la situation. Heureusement, c’était un homme très humain,  il  la tranquillisa en lui expliquant qu’il s’arrangerait et commencerait par d’autres séquences . Il tenait à tout prix à ce que ce soit elle qui ait le rôle et ne songeait aucunement à la remplacer. Quand elle prit place dans l’avion le soir même,  elle ne put encore une fois retenir ses larmes, mais ce n’était pas le moment de craquer, son frère comptait sur elle, il lui fallait ne rien laisser paraitre de sa peur et de sa peine .