Ici l'oeil et l'oreille restent disponibles

Articles tagués “fruits

Jeu des acrostiches

PROMENADE AU PARC, acrostiches en attendant Jill, proposition de Séverine

Pour le jeu des acrostiches chez Lenaïg en attendant Jill, un clic sur le logo.

Fruits d’été pour ce mercredi .

P6300051

F  ruits  d’été ,   charnus    et   juteux    à  souhait

R  iches      en    couleurs    et    autres   vitamines

U  ne    excellente    façon    d’avoir   bonne   mine

I mmanquablement sources de nombreux bienfaits

T  oujours   prêts   à  être  délicieusement  croqués

S ans   un   remords,  notre    plaisir   seul   domine

P8250199

D iffusant  aussitôt  leurs  arômes délicats 

E n   bouche ,    un  régal  pour  nos   papilles

T ouchées   par  cette  saveur  qui  les  titille

E sprit  d’une  saison,   bien  plus qu’un en cas

 

P6150327

Un  autre exemple de fruits d’été avec cette nectarine ,  acrostiche de l’an dernier

P7020125

N aturellement     sucrée,   juteuse    et    désaltérant  E

E lle   se   distingue   par   son  noyau  libre du  brugno  N

C aractérisée    par    sa  peau  fine  et   lisse  à  l’infin  I

T   oucher     la  nectarine       est     un     vrai     plaisi  R

A liment    riche   en    anti – oxydants    et   vitamine   A

R ésistant     mieux    que   la   pêche  à  tout transpor  T

I l  lui est possible d’être blanche, jaune dans notre sa C

N ous   la  trouvons   tout  l’été  sur les étals du  march E

E lle    est   le  fruit  d’excellence  de cette belle saiso N


Jeudi poésie

Cette quinzaine c’est Dominique ( mes antidotes )(clic) ,  qui prend la barre du bateau des croqueurs. Pour ce jeudi poésie elle nous suggère d’écrire un arcimboème composé de fruits, de légumes et de fleurs comme Giuseppe Arcimboldo le faisait pour ses tableaux .

Les légumes Giuseppe Arcimboldo Peinture Tableau en Vente

Son petit cœur d’artichaut

Battait  vraiment  la chamade

Mais sans oseille, quelle salade

Clémentine ne soufflerait  pas le  chaud 

Ne plongerait pas ses yeux noisettes 

Dans les siens, il n’était pas avocat

Pas un radis  et beaucoup de tracas  .

Pourtant un jour, rouge tomate

Il osa ramener  sa fraise 

Pour inviter la belle au cinéma

Mais la demoiselle  n’était pas mure

Pour ce genre d’aventure

Ses lèvres groseilles, ne lui déplaise,

Ne lui accorderaient aucun baiser

D’autant que le film était un navet

Une romance à l’eau de rose

Qui ne la laissait pas toute chose

“Mon chou lui dit elle,  point de datte

Tes désirs à la noix ne font pas le pois

Il n’est panais celui qui dans un coing

Peut sans souci se payer ma pomme

Tu peux toujours faire le poireau

Même en portant  un chapeau melon

Ou cerise sur le gâteau

en  appuyant sur le champignon 

Pauvre truffe,  les carottes sont cuites

Avec moi tu n’effeuilleras pas la marguerite “